échos

Blois, Nancy et Tours rendent le port du masque obligatoire dans l'espace public

Face à la menace d'une reprise incontrôlée de l'épidémie de coronavirus, l'usage obligatoire du masque gagne du terrain dans les villes françaises. 

Après Lille, Toulouse, Nice ou encore Bayonne, les villes de Blois, Nancy et Tours rendent le port du masque obligatoire dans leurs espaces publics. Objectif : éviter un reconfinement, total ou partiel.



A Blois, à la demande du maire, le préfet du Loir-et-Cher a pris un arrêté publié mercredi, rendant obligatoire le port du masque "du (jeudi) 6 août au 30 septembre (...) sur le périmètre 'Cœur de Ville', les marchés, les vide-greniers et les brocantes".

L'arrêté a été pris "en raison de la hausse du taux de contamination de la Covid-19 constatée dans plusieurs villes de France", selon un communiqué de la mairie rendu public mercredi soir.

Aller plus loin : https://actu.orange.fr/france/blois-nancy-et-tours-rendent-le-port-du-masque-obligatoire-dans-l-espace-public-magic-

Météo : une nouvelle canicule, plus longue, se profile

Un nouvel épisode caniculaire devrait frapper la France à partir de jeudi 6 août. S'il devrait être moins intense, il pourrait être plus long. 

La France va de nouveau suffoquer, a prévenu Météo-France.

 

Une partie du pays va subir, à compter de jeudi 6 août, un nouvel épisode de canicule. Il devrait être moins intense que la semaine dernière mais pourrait durer une semaine sur certaines régions, selon Météo-France.

Alors que les canicules se multiplient en raison du réchauffement de la planète, une partie du pays, notamment dans le Sud, a déjà été touchée en fin de semaine dernière par un pic de chaleur très intense de trois jours, avec des températures dépassant allègrement les 40°C dans de nombreuses stations.

Le nouvel épisode qui s'annonce à partir de jeudi après-midi, avec deux pics séparés, devrait être "a priori moins intense", même s'il y a encore des incertitudes pour les températures de la semaine prochaine, a expliqué mercredi à l'AFP le prévisionniste Patrick Galois.

37°C en Aquitaine

Mais "c'est une canicule plus longue........................................https://actu.orange.fr/france/meteo-une-nouvelle-canicule-plus-longue-se-profile-

#MédecinDemain en Occitanie

L'opération #MédecinDemain organisée par l'ARS, en partenariat avec l'Assurance Maladie et les Facultés de Médecine de Montpellier-Nîmes et Toulouse a pour objectif de faire découvrir aux jeunes professionnels (étudiants en médecine générale ou professionnels en exercice) l'exercice de la médecine dans les territoires prioritaires de notre région.
 
#MédecinDemain > Cliquer ici pour accéder au dossier complet
Témoignages vidéos de jeunes médecins, tables rondes, informations pratiques...#MedecinDemain. Programme
L’attractivité médicale de tous nos territoires est notre défi collectif. #MedecinDemain, c’est une invitation lancée à nos futurs médecins, pour leur donner envie de s’installer dans nos territoires où l’accès aux soins est prioritaire. C’est un rendez-vous que nous leur proposons ici en Occitanie ! »
Pierre Ricordeau - Directeur Général de l'ARS Occitanie
 
#MedecinDemain. CP
Consultez le communiqué

Coronavirus : Jean Castex annonce 80 millions d'euros d'aides supplémentaires pour les viticulteurs

Cette enveloppe s'ajoute au plan d'aides de 170 millions d'euros débloqué en mai par le précédent gouvernement.

Grapes, Double Exposure, Fruit

Un nouveau coup de pouce. Jean Castex a annoncé mercredi 5 août une enveloppe supplémentaire de 80 millions d'euros pour soutenir les viticulteurs, durement frappés par les conséquences de la crise du coronavirus, lors d'une visite à Sancerre (Cher).

Cette enveloppe s'ajoute au plan d'aides de 170 millions d'euros débloqué en mai par le précédent gouvernement. "J'ai demandé à ce que ces aides puissent être distribuées le plus rapidement possible car les besoins en trésorerie (...) sont forts", a ajouté le Premier ministre.

Sans entrer dans le détail, Jean Castex a précisé que ces aides seraient destinées à améliorer le stockage des surplus et accroître la distillation des invendus. "Dans tous les cas, nous avons fait le choix évidemment de permettre à ces entreprises de passer cette crise dans les meilleures conditions possibles", a assuré le Premier ministre.

Au total, les viticulteurs estiment que la crise sanitaire a engendré un manque à gagner d'au moins 1,5 milliard d'euros...........................................(https://www.francetvinfo.fr/politique/jean-castex/gouvernement-de-jean-castex/coronavirus-jean-castex-annonce-80-millions-d-euros-

Les « Campus connectés » se déploient en Occitanie

Après Carcassonne, Le Vigan et Cahors en 2019, Saint-Gaudens, Foix et Espalion accueilleront en septembre 2020 des « Campus connectés », une innovation fortement appuyée par la Région.
Tous offriront aux jeunes des formations universitaires de qualité et de proximité, hors métropoles.

Se former près de chez soi, c'est possible en Occitanie avec les campus connectés qui se développent sur tout le territoire
Se former près de chez soi, c’est possible en Occitanie avec les campus connectés qui se développent sur tout le territoire

Favoriser l’accès des jeunes Occitans à des formations universitaires près de chez eux, c’est l’ambition des « Campus connectés », expérimentés depuis la rentrée 2019 par la Région, le ministère de l’Enseignement supérieur de la recherche et de l’innovation, les universités et les collectivités locales. Si Carcassonne, Le Vigan et Cahors ont ouvert le bal à la rentrée 2019, trois nouveaux sites s’ajouteront au réseau occitan en septembre 2020. Portés par la ville de Saint-Gaudens avec le Pays Comminges Pyrénées, le Département de l’Ariège avec l’Association pour le développement universitaire, et la ville aveyronnaise d’Espalion, ces « Campus connectés » seront accueillis dans des locaux du lycée Bagatelle de Saint-Gaudens, du Centre universitaire Robert Naudi de Foix et du Pôle économique d’Espalion. Pour accompagner le déploiement des « Campus connectés », la Région a décidé fin juin une subvention globale d’environ 300 000 € pour l’aménagement des locaux, l’achat de mobiliers et matériel informatique.

Trop de jeunes renoncent à poursuivre des études pour ne pas s’éloigner de leur famille ou à cause des coûts du logement et des déplacements, regrette Carole Delga. Ces Campus connectés conjuguent vie sociale et familiale avec les études. Grâce à des formations de qualité, proches, hors des métropoles, ils réduisent les inégalités sociales et favorisent l’accès à la formation et l’emploi.

Un Campus connecté associe les outils numériques de formation à distance, un tiers-lieu de regroupement et l’accompagnement d’un tuteur pour éviter le « décrochage ». Il donne accès à un bouquet de licences ou de BTS proposés par les Universités d’Occitanie, d’autres régions ou le Centre national d’enseignement à distance. L’augmentation des effectifs sur les premiers sites ouverts à Carcassonne et au Vigan en prouve l’intérêt. Le réseau des campus connectés devrait s’étendre en Occitanie : une dizaine de projets dans le Gard, la Lozère, l’Aude, l’Hérault, les Hautes-Pyrénées, le Tarn et l’Aveyron pourraient être candidats à l’appel à projets « Campus connectés » au second semestre 2020 ou en 2021.

 
 

En savoir plus

Explosions "apocalyptiques" à Beyrouth: au moins 100 morts et près de 300.000 sans-abri

Au moins 100 morts, des milliers de blessés et des centaines de milliers de sans-abri: ville "sinistrée", Beyrouth reste abasourdie mercredi, au lendemain d'explosions ahurissantes, des habitants cherchant encore des disparus et des affaires personnelles au milieu de paysages d'apocalypse.

D'après les autorités, quelque 2.750 tonnes de nitrate d'ammonium, stockées "sans mesures de précaution" dans le port de Beyrouth, sont à l'origine de la puissance des déflagrations, les pires vécues par la capitale libanaise, malgré son histoire tourmentée.

"La situation est apocalyptique, Beyrouth n'a jamais connu ça de son histoire", a estimé le gouverneur de Beyrouth, Marwan Aboud.

"On aurait dit un tsunami, ou Hiroshima (...). C'était un véritable enfer", a raconté à l'AFP Elie Zakaria, habitant du quartier de Mar Mikhail, célèbre pour ses bars nocturnes et qui fait face au port. "C'est un massacre. Je suis sorti au balcon, j'ai vu des gens qui criaient, ensanglantés, tout était détruit."

- Trois milliards de dollars  : https://actu.orange.fr/monde/beyrouth-ravagee-par-des-explosions-au-moins-100-morts-et-pres-de-300-000-sans-abri-CNT000001sehAH/photos/

Coronavirus : la pandémie a fait plus de 700 000 morts dans le monde

Covid, Corona, Coronavirus, Virus

La pandémie de nouveau coronavirus a tué plus de 700 000 personnes dans le monde depuis sa découverte en Chine en décembre, selon un comptage réalisé par l'AFP à partir de sources officielles mercredi 5 août à 7h55, heure de France.

Au total, ont été recensés dans le monde 700 489 décès sur 18 547.833 cas déclarés (10 889 745 personnes sont considérées guéries). L'Europe reste la région la plus touchée avec 211 365 morts.

Près de la moitié des décès mondiaux ont été enregistrés dans les quatre pays les plus touchés : les États-Unis (156 806), le Brésil (95 819), le Mexique (48 869) et le Royaume-Uni (46 299). Le nombre de morts dus au Covid-19 a doublé depuis le 26 mai et 100 000 décès supplémentaires ont été détectés depuis un peu moins de trois semaines.

Source : https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/

Le plan 1 jeune, 1 solution prévoit de faciliter l’entrée dans la vie professionnelle des jeunes

 

L’image contient peut-être : texte qui dit ’Service-Public.fr EMPLOI DES JEUNES PLAN 1JEUNE, 1 SOLUTION Le plan 1 jeune, 1 solution prévoit de faciliter l'entrée dans la vie professionnelle orienter et former vers les métiers d'avenir accompagner vers l'emploi’
 
Les jeunes , particulièrement touchés par les conséquences de la crise sanitaire.
Le point sur le dispositif https://bit.ly/2CWGUbO

Faciliter l’entrée dans la vie professionnelle des jeunes particulièrement touchés par les conséquences de la crise sanitaire, orienter et former 200 000 d’entre eux vers les secteurs et les métiers d’avenir, accompagner ceux qui sont éloignés de l’emploi en construisant 300 000 parcours d’insertion sur mesure : le plan « 1 jeune, 1 solution » va accompagner les 16-25 ans pour les aider à construire leur avenir.

En concertation avec les partenaires sociaux, les entreprises et les territoires (service public de l’emploi, services de l’État dans les territoires, associations de jeunes et d’apprentis, associations de représentation des élus locaux, entreprises qui s’engagent…), le plan 1 jeune, 1 solution [application/pdf – 7.0 MB] s’appuie notamment sur l’adaptation des outils nationaux aux spécificités locales, le choix des secteurs prioritaires ou encore la construction de partenariats avec les réseaux d’intervention auprès des jeunes.

En quoi consiste le plan « 1 jeune, 1 solution » ?

Le dispositif prévoit 3 axes :

  • Faciliter l’entrée dans la vie professionnelle
    • Une compensation de charges de 4 000 € pour les entreprises qui recrutent un jeune entre août 2020 et janvier 2021 ;
    • Une aide exceptionnelle de 5 000 € pour le recrutement d’un apprenti de moins de 18 ans et de 8 000 € pour celui d’un apprenti de plus de 18 ans ;
    • Des missions de service civique supplémentaires pour permettre à davantage de jeunes de s’engager.
  • Orienter et former 200 000 jeunes vers les secteurs et les métiers d’avenir
    • De nouvelles formations qualifiantes ou pré-qualifiantes à destination des jeunes sans qualification ou en échec dans l’enseignement supérieur ;
    • Des formations qualifiantes pour répondre aux besoins du secteur du soin et de la santé ;
    • Des formations numériques pour les jeunes non-qualifiés ;
    • Des parcours individualisés pour les décrocheurs entre 16 et 18 ans ;
    • Des places supplémentaires pour poursuivre des formations en études supérieures, en CAP et BTS à la rentrée 2020.
  • Accompagner des jeunes éloignés de l’emploi en construisant 300 000 parcours d’insertion sur mesure
    • Un renforcement des dispositifs d’accompagnement et d’insertion durable dans l’emploi.

  À savoir : Afin qu’aucun jeune ne soit empêché dans son parcours vers l’emploi pour des raisons financières, des dispositifs de soutien sont mis en place avec notamment : le ticket de restauration U à 1 €, le gel des droits d’inscription universitaires pour 2020, le renforcement des prêts-études garantis par l’État, la revalorisation des barèmes des rémunérations des jeunes stagiaires, l’augmentation des dotations pour les jeunes en difficulté…

 

Mercredi depuis le matin : CIRCULATION FORTEMENT PERTURBEE SUR LA RD600

 Suite à une manifestation, la circulation sur la RD600 est actuellement fortement ralentie. La circulation sur le secteur de Sète est rendue très difficile par plusieurs points de blocage sur les RD600 (A9/Sète) et RD612 (Montpellier/Sète). Localement, les difficultés impactent l’ensemble des voiries. La circulation sur le secteur devrait être perturbée toute la matinée et au-delà.L’image contient peut-être : voiture
Dans le sens Balaruc/Sète, une déviation doit être mise en place au droit de l’échangeur du Soupirail (D600/D129). Le sens Sète/Balaruc est préservé mais la situation est évolutive. Secteur à éviter, l’itinéraire RD613 doit être privilégié
 La sortie A9 n° 33-SETE est déconseillée à tous véhicules. Sur le réseau autoroutier A9, la sortie 33-SETE est déconseillée aux poids lourds.
 L’information en temps réel sur Inforoute 34 https://inforoute.herault.fr/

La Saint Louis 2020 est annulée

Après concertation et en accord avec la coordination des joutes et des invités d’honneur, François Commeinhes, maire de Sète, a annoncé l’annulation des fêtes de la Saint Louis 2020.

Pendant plusieurs semaines, la Ville a travaillé avec la Préfecture pour répondre aux règles sanitaires contraignantes mais bien légitimes, qui s’appliquent aux événements. Une fête dans un format réduit et adapté avait été annoncée lors d’une conférence de presse la semaine dernière. Mais ces derniers jours, la situation sanitaire est devenue plus préoccupante. En témoigne le nombre de patients hospitalisés en réanimation qui est reparti à la hausse pour la première fois depuis avril.

Dans ces conditions et afin de ne faire courir aucun risque à la population, la Ville a pris la décision d’annuler sa fête patronale. “Je mesure la déception des Sétoises et des Sétois, des commerçants, des associations et des jouteurs. Mais c’est la seule décision que nous pouvions prendre dans le seul intérêt qui nous anime : protéger les Sétois” indique François Commeinhes.

Cette 278e édition, prévue du 20 au 25 août, devait rendre hommage aux barreurs André Lubrano et Louis Molle. Ils seront donc les invités d’honneur des festivités de 2021 qui seront illustrées par l’affiche de Tony Bosc.

Alimentation durable : la Région fait appel aux citoyens

La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée vient d'engager l'acte 1 du Green New Deal régional, autour de l'enjeu de l'alimentation durable. Il s'agit notamment de renforcer la souveraineté alimentaire régionale, par un modèle agricole vertueux qui soutient les agriculteurs via une juste rémunération, fait évoluer les pratiques agroalimentaires, soutient l'emploi local et rend accessible à tous une alimentation de qualité. Elle souhaite ainsi encourager l'émergence d'une citoyenneté alimentaire et permettre à chaque citoyen d'être acteur de son alimentation.

C'est dans cette optique qu'elle lance un nouveau budget participatif, « Vos solutions pour une alimentation durable », invitant chacun à proposer des projets innovants et durables. Dans un second temps, les projets plébiscités par les citoyens bénéficieront d'un soutien financier de la Région pouvant atteindre 15 000 €.

 

Cette initiative de démocratie participative permet aux citoyens de faire part de leurs idées et de proposer leurs projets afin d'accompagner le territoire régional dans une dynamique vertueuse. Les projets devront avoir vocation à diffuser les savoir-faire d'Occitanie, favoriser l'accès pour tous aux produits locaux et de qualité, éduquer à une agriculture et une alimentation durable ou encore à reconnecter le monde agricole et les consommateurs.
 
Pour cela chaque personne souhaitant apporter sa contribution est invitée à déposer sa proposition avant le 14 septembre 2020. Celles-ci seront ensuite soumises au vote des citoyens entre le 18 décembre et le 18 janvier 2021. Pour soutenir les projets plébiscités par les habitants, la Région a d'ores et déjà acté une enveloppe totale de 360 000 €.

 

« Avec le Green New Deal pour l'Occitanie, nous engageons un nouveau modèle de société. Son premier acte porte notamment sur l'enjeu de l'alimentation durable, avec des actions concrètes pour renforcer la souveraineté alimentaire régionale.

Pour cela, il me paraît indispensable d'associer les citoyens, les acteurs associatifs, les collectivités locales. Ce budget participatif contribuera à la construction de ce nouveau modèle. J'en suis convaincue, les bonnes idées viennent du terrain. J'invite donc nos concitoyens à faire remonter leurs projets pour une alimentation durable et un modèle agricole plus juste. La Région répondra présent pour faire aboutir les projets plébiscités !» a déclaré Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée.

 

Les porteurs de projets doivent habiter en Occitanie ou avoir une attache avec le territoire, être âgés de plus 15 ans et avoir ouvert un compte sur le site de la Région citoyenne (ci-dessous) attestant de leur engagement à respecter la Charte Régionale de Citoyenneté Active. Ils doivent être en lien avec une structure capable de réaliser le projet et de recevoir l'aide régionale (association, entreprise, etc.)

 

 

Comment proposer un projet ?

 

Rendez-vous sur le site participatif : https://jeparticipe.laregioncitoyenne.fr/project/budget-participatif-alimentation-2020-occitanie/presentation/la-demarche

 

L'Alimentation : Acte 1 du Green New Deal pour l'Occitanie


Avec le lancement du premier acte du Green New Deal le 16 juillet dernier, la Région souhaite proposer des actions concrètes pour renforcer la souveraineté alimentaire régionale. Elle se bâtira sur un modèle agricole vertueux soutenant les agriculteurs via une juste rémunération, aura pour objectif de faire évoluer les pratiques agroalimentaires et de soutenir l'emploi local tout en rendant accessible à tous une alimentation de qualité. Le budget global de ce plan est estimé à 24 M sur la période 2020-2021 avec un effet levier de 75 M .

+ d'infos : https://www.laregion.fr/L-alimentation-Acte-I-du-Green-New-Deal

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon