échos

Inauguration de la salle hybride « Cœur Poumons » du CHU de Montpellier

8 mois après sa mise en service, ce 13 mars 2018 a vécu enfin "l'inauguration" de la salle hybride "Cœur Poumon" du CHU de Montpellier en présence des équipes qui l'animent, emmenés par les Professeurs Pierre Alric, chirurgien vasculaire et endovasculaire, Jean Luc Pasquié, Responsable du département Cardiologie et maladies vasculaires et chef adjoint du Pole Cœur-Poumons et Florence Leclercq, Chef d'équipe Coronaropathies et valvulopathies.

 

 

 

 

De gauche à droite: M. Thomas Le Ludec (Directeur Général du CHU), Pr Jean Luc Pasquié, Mme Chantal Levy Rameau (Présidente du Conseil de Surveillance, représentant M Saurel), Pr Patrice Taourel (Présient de la CME, Mme Isabelle Djabri, Mme Ana Guerra et Pr Pierre Alric.

                                                                                          La salle de contrôle

  

   

 


Une salle hybride interventionnelle de pointe
Le mot hybride désigne l’association d'actes réalisés par voie percutanée (c’est à dire par les vaisseaux sans ouverture du thorax) et d’actes chirurgicaux, raison pour laquelle cette salle se trouve au bloc opératoire. Elle permet de combiner le diagnostic et le traitement de certaines pathologies cardiaque ou vasculaire par voie interventionnelle ou chirurgicale, avec une qualité optimale d'imagerie et une réduction des doses d’irradiation pour le patient et le personnel (fusion d’image).
Plusieurs types de pathologies peuvent être prises en charge avec des techniques de pointe dans cette salle. On peut schématiquement distinguer :
- Le traitement de valvulopathies cardiaques par voie percutanée : technique du TAVI qui permet de traiter les rétrécissements de la valve aortique sans chirurgie, mais aussi le traitement des pathologies de la valve mitrale sans chirurgie (Mitraclip notamment) et bientôt le traitement des pathologies de la tricuspide.
- Le Traitement percutané de certaines cardiopathies congénitales de l’adulte : fermeture de FOP après AVC, fermeture de CIA (communication inter auriculaire), cardiopathies complexes non opérables ou déjà opérées, embolisations diverses…
- En rythmologie (troubles du rythme cardiaque), la réalisation de procédures interventionnelles complexes en toute sécurité : on peut citer ainsi les ablations de tachycardie en particulier la fibrillation atriale et les troubles du rythme ventriculaires, le développement d’approches mixtes endovasculaires et chirurgicales mini-invasives simultanées et les fermeture d’auricule gauche dans le cadre de la mise en place de l’AF CENTER et les extractions de sondes de pacemakers et de défibrillateurs cardiaques grâce à un laser innovant.
- En chirurgie vasculaire, la salle permet le traitement de toutes les pathologies artérielles par voie endovasculaire, et en particulier la pose d’endoprothèses branchées et fenêtrées, technique innovante pour traiter les lésions complexes de l’aorte thoracique et thoraco-abdominale (anévrysmes, dissections
et ruptures traumatiques), donnant ainsi au CHU de Montpellier le label de second AORTIC CENTER français avec le CHU de Lille.
Cette salle permet aussi de faciliter les protocoles de recherche universitaire et ainsi d’évaluer des procédures innovantes de traitement, tout en assurant un niveau de sécurité optimal pour le patient.
Les projets de recherche en cours et futurs sont multiples dans les domaines de la cardiologie ou des pathologies vasculaires et permettront encore d’améliorer la prise en charge des patients les plus fragiles.
Une salle hybride à vocation territoriale
La salle hybride est située au bloc opératoire de l’hôpital Arnaud de Villeneuve et accueille plusieurs spécialités médicales : chirurgiens vasculaires (3 médecins du CHU), cardiologues (6 médecins du CHU),
radiologue (1 médecin du CHU). Son équipement, à vocation régionale, s’intègre dans un projet de coopération territoriale. En effet, étant donné son haut niveau de technicité, elle est utilisée pour certaines procédures spécifiques en partage avec d’autres établissements : la Clinique Saint-Pierre (Perpignan), l’Hôpital de Perpignan, la Clinique des Franciscaines (Nîmes) et le CHU de Nîmes.


Quelques chiffres.

En 2017, il y a eu 854 procédures réalisées dans cette salle :
- 483 poses de TAVI
- 258 procédures de Chirurgie Vasculaire – EndoVasculaire,
- 113 procédures de Cardiologie Interventionnelle non TAVI (Rythmologie, Mitraclip, fermeture CIA,
fermeture d’auricule, FOP,…).
Les soignants concernés sont l’ensemble des infirmiers de blocs opératoires (IBODE) du Bloc CTCV, l’ensemble des infirmiers anesthésistes (IADE) et les Aide-Soignants de l’équipe du Bloc. A ce jour, 8 IBODE ont été spécifiquement formées sur les procédures de cardiologie Interventionnelle. Concernant les Manipulateurs en Electro Radiologie Médicale du Département d’Imagerie d’Arnaud De Villeneuve, 4 d’entre eux sont déjà formés et d’autres sont en cours de formation à l’utilisation de cet équipement dans un groupe de compétences.
En y intégrant les perfusionnistes (5 pers.) qui peuvent aussi y intervenir en cas de chirurgie de conversion, cela fait un total de plus de 80 soignants fréquentant cette salle. 10 postes de soignants ont été créés au CHU de Montpellier pour permettre l’ouverture de cette salle.
Tous ces professionnels sont placés sous la responsabilité de Mme Isabelle DJABRI, cadre de santé IBODE du Bloc CTCV.
Cette nouvelle salle hybride a demandé la construction d’une extension du bloc opératoire. Les travaux ont débuté en juillet 2015 pour une ouverture en Aout 2016 et ont nécessité un investissement de 4,5 millions d’euros : 2,53 millions d’euros pour les travaux, 1,65 millions d’euros pour les équipements biomédicaux et 297 000 € pour le mobilier et l’informatique.

 

CHU Montpellier

Hopital Arnaud de VILENEUVE

Pour prendre rendez-vous:

Consultation de cardiologie

  • Tél. : 04 67 33 07 57
  • courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • site : www.chu-montpellier.fr

 

 

 

 

 

 

Hermione, après Tanger, direction Barcelone puis Sète

Le samedi 10 mars , durant son escale à Tanger l'Hermione a fêté la Francophonie.

Après une navigation mouvementée, l'équipage s'est reposé et a découvert  Tanger. En parallèle, de nombreux événements liés à la Francophonie ont rythmé cette escale Africaine.

Depuis lundi cap sur Barcelone.

Le réaménagement du port de plaisance terminé

Le plan d'eau du port de plaisance au niveau du Môle Saint Louis était en cours de réaménagement depuis l'an dernier, en avril. C'est presque fini.

Changement radical ! Les pannes sont parallèles au Môle et non plus en épi, et toutes sont équipées de catways pour offrir un meilleur confort d'amarrage. Les pannes libérées ont été enlevées et auront une deuxième vie au sein d'associations locales.

471 places maintenant.

A noter la réfection totale des anciens sanitaires et l'ajout de sanitaires. Au total, Port Sud de France investit 3 millions d'euros pour la modernisation et l'amélioration des conditions d'accueil de ses plaisanciers sur la zone du Môle Saint Louis. Le changement du bureau (capitainerie) du port se fera en mai.

Mise en ligne de la plateforme pour le projet Yachting

Plate-forme d'échanges autour du projet de Pole d'Accueil et de Services Yachting à Sète
 
 
Cliquez ici pour y accéder

Quels sont les objectifs de cette plate-forme ?

La présente plate-forme, ouverte pour 2 mois, du 1er mars au 30 avril 2018 à 21h, permet aux citoyens de poster des questions et des contributions sur le projet d’implantation d’un pôle d’accueil et de services yachting à Sète dans le port de commerce.

Les contributions permettront d’alimenter la réflexion du Conseil d’Administration de Port de Sète Sud de France dans le cadre du processus de mise en place de cette activité.

 

Comment la concertation va-t-elle se dérouler ? Phase n° 1 : plate-forme en ligne

La plateforme est ouverte du 1 mars au 30 avril 2018 à 21h. La participation est ouverte à tous : particuliers, associations, organisations, collectifs, …

La modération est effectuée par la Région Occitanie. Elle a uniquement pour but de retirer les contenus contraires à la Charte de la plate-forme (link is external)

Les contributions reçues seront publiées en open data.

Les contributions sont affichées des plus récentes aux plus anciennes.

Pour chacune d’entre elle, il est possible de laisser un commentaire e/ou un vote (pour ou contre). Port Sud de France pourra répondre ou commenter la contribution

Phase n° 2 : synthèse des données et restitution

Une synthèse des contributions sera effectuée à la fin de la période de consultation.

Celle-ci sera communiquée aux membres du Conseils d’Administration de Port Sud de France.

Elle se fera sous forme de rapport qui sera accessible depuis le site internet du port. Elle permettra de rendre compte, notamment aux contributeurs des propositions et des remarques reçues.

 Comment sont traitées les données personnelles ?

Les informations recueillies sur cette plateforme  sont enregistrées dans un fichier informatisé par le service de la Communication de Port Sud de France.

Elles sont conservées pendant une durée de deux ans à compter de la fin de la consultation; elles sont destinées au service de la Communication de Port Sud de France.

Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant le service de la Communication.

Thau Maritima, Une infrastructure unique et performante qui s’adaptera au territoire

Ce Mardi 13 mars 2018 avait lieu une présentation de la Station d’épuration des Eaux Blanches en lien avec l’épisode climatique des derniers jours.

En effet le territoire a subi des intempéries exceptionnelles il y a plus de 10 jours, avec des épisodes pluviaux décennaux et des ruissellements conséquents de rivières et ruisseaux qui rejoignent les réseaux.

Si il n’y a pas eu de dysfonctionnements constatés. Le réseau est actuellement en saturation compte tenu de cette pluviométrie intense mais également de la présence dans les réseaux de lingettes qui occasionnent des bouchons régulièrement.

stepP1020224

François Commeinhes, Président de Sète Agglopôle Méditerranée, a tenu à préciser que Cette situation montre la nécessité des investissements de Sète Agglôpole méditerranée avec Thau Maritima et la construction d’une nouvelle station qui, en 2022, traitera 5.3 millions de m3 d’eaux usées et 2 millions de m3 d’eaux pluviales lors de pluies d’intensité modérée.

Ce projet d’inscrit sur le périmètre des communes de Balaruc-les-Bains, Balaruc-le-Vieux, Bouzigues, Frontignan, Gigean, Poussan et Sète.

Ce sera un projet majeur pour le territoire de Sète agglopôle méditerranée avec la réalisation projetée de la nouvelle  station d’épuration « Thau Maritima ».

 

marit48Capture

La présentation de la station actuelle des eaux blanches s’est déroulée en présence de François Commeinhes, de Jany Arnal, Directrice régionale Eau en Occitanie – SUEZ de Grégory Collet, Directeur d’agence Thau méditerranée, de Christophe Jalabert, Expert Eau et Assainissement, de Laurent Paquié, Responsable des travaux et de Jean-Pierre Hangouet, Directeur.

Grégory Collet, directeur d’agence Thau Méditerranée – SUEZ a animé la visite de la Step actuelle tout en présentant le futur plan d’implantation de la nouvelle structure : Il faut retenir qu’actuellement la STEP tourne au maximum pour traiter toutes les eaux qui par les réseaux parviennent jusqu’au site.

stepP1020217

Lors des travaux à venir, la STEP actuelle continuera à fonctionner car l’on ne peut envisager un arrêt même momentané.

Un film sur le projet de la future station Thau Maritima donnait un premier aperçu de la nouvelle structure car Thau Maritima a été retenue comme délégataire du service public de l’assainissement des communes de Sète, Frontignan, Balaruc-les-Bains, Balaruc-le-Vieux, Gigean, Bouzigues et Poussan, dont les contrats arrivaient à échéance le 31 décembre 2017.

Cette société a été créée par Suez pour se consacrer entièrement à ce nouveau contrat dont la durée est prévue pour 20 ans.

Cette nouvelle concession inclut l’exploitation du réseau de collecte et de l’actuelle station d’épuration des Eaux Blanches, ainsi que celle de Frontignan Plage-les Aresquiers.

Cela représente environ 36 km de réseau unitaire, 253km de réseau gravitaire, 42km de refoulement, 16 déversoirs d’orage, 83 postes de relèvement et près de 30 400 branchements. Pour un total de 5,3 millions de m³ d’eau traités chaque année. Cette nouvelle concession inclut également le renouvellement d’ici 4 ans de l’actuelle station d’épuration intercommunale, devenue vétuste et sous-dimensionnée hydrauliquement.

François Commeinhes, Président de Sète agglopôle méditerranée et  Maire de Sète revenait avec Jany Arnal, Directrice régionale Eau en Occitanie – SUEZ, sur cette future STEP qui aura une capacité de 165 000 Equivalents Habitants (extensible à 190 000 ultérieurement).

stepP1020244

« La performance de la station d’épuration est fondamentale pour l’environnement littoral et elle repose sur la volonté politique majeure, qui a été traduite dans le Schéma d’aménagement et de gestion de l’eau (SAGE) local, de protéger les activités conchylicoles. Cela induit plus de contraintes pour pérenniser l’activité de la lagune, et forcément cela se traduit financièrement. Mais la sauvegarde des métiers de la lagune est capitale. »

La nouvelle station sera en mesure de traiter les temps de pluie grâce à un bassin tampon de 6 000 m³. Une fois l’orage passé, les eaux pourront y être stockées puis traitées par la suite.

19 M€ de travaux seront investis sur les réseaux autour de la lagune, afin de respecter les flux admissibles microbiologiques (FAM). En sachant que l’étang bénéficie d’une surveillance permanente de sa bactériologie.

Cette nouvelle station d’épuration demeure le plus gros équipement jamais réalisé par l’agglo. Le montant prévisionnel du contrat (chiffre d’affaires) est évalué à 252 M€ HT dont 64,3 M€ HT de travaux. L’Agence de l’Eau pourrait contribuer à hauteur de 6,76 M€ dans ce plan de financement. Une rencontre avec les responsables a d’ailleurs eu lieu sur site, le 8 mars 2018, pour présenter le projet de la future Step.

Jany Arnal apportait alors des précisions techniques sur le projet : « Il y a près de 15 jours, un épisode pluvieux s’est abattu sur notre territoire. Ces épisodes impactent notre quotidien de citoyen, de famille, de professionnel mais surtout, ils ont le pouvoir de bouleverser l’équilibre du Bassin de Thau et de fermer son exploitation. C’est pour palier à cette vulnérabilité que le projet ambitieux de Thau Maritima a été osé sur le territoire. »

 

marit45Capture

 

« Thau Maritima,va compléter le patrimoine de l’eau de Sète agglôpole méditerranée : nommée les eaux blanches aujourd’hui, avec une capacité de 135 000 équivalents habitants, au terme de 4 ans de travaux, soit en 2022, elle aura une capacité de 165 000 eq hts. 100% des eaux qu’elle traitera seront de qualité eau de baignade donc d’excellente qualité , grâce à une filtration membranaire.  5.3 millions de m3 d’eaux usées et 2 millions de m3 d’eaux pluviales lors de pluies d’intensité modérée… »

« Les eaux pluviales lors d’épisodes exceptionnels seront collectées dans un bassin d’orage de 6000 m3 à partir de 2022, qui permettra de les stocker pendant l’épisode et donc d’éviter qu’elles perturbent l’équilibre du milieu récepteur déjà sollicité. Ces eaux seront ensuite traitées avant d’être restituées au milieu naturel. »

Les canalisations sont enterrées et des capteurs connectés le long des 330 km de réseaux pour suivre leur activité, piloter à distance et pouvoir anticiper des fuites, des réparations… l’entretien du patrimoine. « Car mieux vaut prévenir que guérir sur ce territoire fragile. »

Pour conclure, François Commeinhes rajoutait : « Nous sommes dans une région balnéaire avec de fortes variations de populations en fonction des saisons. Ici, l’attractivité touristique repose aussi sur une économie singulière. Préserver la ressource et les milieux naturels est vital. Cette station est innovante (augmentation de la capacité de traitement, traitement membranaire de 100% des eaux, traitement des eaux pluviales régulières, collecte des eaux de temps de pluie dans un bassin d’orage de 6000m3, pré-traitement des eaux au-delà de la capacité nominale) mais elle est également unique car quasiment « Carbo-neutre». Cela signifie qu’elle produira 90% de l’énergie qu’elle consomme. Avec la méthanisation des boues, elle produira l’énergie équivalente annuelle de 30 bus. »

marit33Capture

C’est , rajoutait François Commeinhes, ce que l’on appelle l’économie circulaire. « Cela doit être notre nouveau mode de vie si nous voulons offrir un avenir à nos enfants. Nous devons passer d’un mode de vie linéaire (je prends des ressources, je les consomme, je les rejette), à un mode de vie circulaire : plutôt que de rejeter, mes déchets sont peut-être des ressources qui me permettront de laisser la planète tranquille. »

stepP1020245 (1)

A noter qu’une DSP (Délégation de Service Public, https://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9l%C3%A9gation_de_service_public) a été confiée à Thau Maritima pour l’assainissement des habitants de 7 communes :

Ainsi Thau Maritima exploite depuis le 1er janvier 2018 le patrimoine de l’assainissement sur 7 communes (Balaruc les bains, Balaruc le vieux, Bouzigues, Frontignan, Gigean, Poussan, Sète), soit 29 000 abonnés avec 20 collaborateurs qui  exploitent deux stations de traitement des eaux usées, 330 km de réseaux et les postes de relèvement, et une direction clientèle régionale de 120 personnes qui s’occupe de la facturation « assainissement ».

La facture d’eau est envoyée par le délégataire d’eau potable. Cette facture comprend les services de production et distribution d’eau potable, de collecte et traitement des eaux usées et l’abonnement.

Le coût du m3 d’eau potable est différent du coût du m3 d’eau usée.

Il sera d’ailleurs harmonisé sur les 4 prochaines années pour toutes les communes de Sète agglopôle méditerranée.Ces 6 dernières années, l’ex Thau agglo avait harmonisé les tarifs de la redevance assainissement pour les 8 communes de son territoire, jusqu’ici très variés. Suite à la fusion avec la CCNBT, Sète agglopôle méditerranée va faire de même avec les communes «du Nord» du nouveau territoire. Ce lissage s’effectuera progressivement sur les 4 prochaines années afin d’aligner les 14 communes.

maritbnCapture

Pour information :

Partenaires Thau Maritima :

Financiers : MIROVA et Caisse d’Epargne

Techniques : SUEZ Traitement de l’Eau

Commande publique régionale

 Plus de 80% de marchés publics passés avec des entreprises implantées sur le territoire en 2017

 A l'image du Plan BTP ou de sa nouvelle politique en matière de commande publique, la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée a déployé un bouquet d'actions pragmatiques et volontaristes afin que la dynamique régionale bénéficie à l'ensemble du territoire et des acteurs économiques. Aujourd'hui, les résultats sont au rendez-vous : sur l'année 2017, plus de 80% des marchés publics concernent des entreprises régionales, représentant une augmentation de 5 points par rapport à 2015.OCCICapture

 Dès 2016, la Région s'est fortement mobilisée sur le front de l'emploi et du développement économique au travers du Plan BTP qui a permis d'engager à ce jour plus d'1,3 Mds € dans l'économie réelle au profit notamment des TPE-PME régionales. Dans ce cadre, la Région a également adopté en 2017 de nouveaux principes directeurs pour une commande publique renouvelée, visant à faciliter l'accès des petites entreprises aux marchés publics.

 Afin de jouer pleinement son rôle moteur pour le développement économique de son territoire, la Région a souhaité repenser ses modalités d'intervention en matière de marchés publics. Plus simple et plus accessible, la nouvelle commande publique met en avant une démarche responsable au niveau économique, social et environnemental. Elle s'appuie notamment sur une plateforme internet unifiée et simplifiée, la systématisation de l'allotissement technique et géographique des marchés, l'abandon de la solidarité obligatoire entre les membres d'un groupement, la généralisation des variantes pour s'ouvrir à l'innovation ou encore la réduction des délais de paiement... Par ailleurs, la Région a également renforcé sa démarche d'information préalable, en publiant tous les trois mois une liste descriptive des marchés à venir. Enfin, la charte de l'achat socio-économique et environnemental responsable intégrée à toutes les consultations complète ce dispositif volontariste et ambitieux.

 Aujourd'hui, avec plus de 80% de marchés publics passés avec des entreprises implantées sur le territoire (Région et mandataires régionaux), la Région confirme sa volonté d'entraîner les acteurs économiques locaux dans une dynamique de développement collective. Avec un objectif majeur, celui de soutenir la création d'emplois en Occitanie / Pyrénées-Méditerranée.

 Par ailleurs, 9 500 entreprises se sont enregistrées sur la nouvelle plateforme numérique dédiée aux marchés publics lancée en juillet 2016.

 « Nous avons fait de l'emploi une priorité. Elle guide l'ensemble des dispositifs que nous déployons pour accompagner nos entreprises, dans tous les territoires. Elle se traduit donc fortement dans notre modèle de fonctionnement. A l'image de notre nouvelle politique en matière de commande publique, nous souhaitons que toutes nos entreprises, notamment les plus petites ou celles se trouvant en zone rurale par exemple, puissent participer pleinement à cette dynamique régionale. Parce que le parcours d'entreprise ne doit plus être un parcours du combattant ! Ce combat pour l'emploi, nous avons fait le choix de le mener collectivement, en misant prioritairement sur nos atouts, à savoir nos entreprises et nos savoir-faire, ici, en Occitanie » souligne Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée.

 En 2018, la Région amplifie son action pour une dynamique régionale qui impacte directement l'économie réelle en portant son niveau d'investissement à près d'1,2 Mds €. Au titre du plan BTP, elle engagera de nouveaux financements pour les travaux de construction ou de rénovation de lycées et CFA, l'extension du port de Port-la-Nouvelle, la montée en puissance des investissements ferroviaires ou encore pour les politiques contractuelles en faveur des communes et des EPCI.

 Commande publique et innovation

 Faisant de l'innovation un élément central de sa stratégie régionale pour l'emploi et la croissance, la Région a également signé en juillet 2016 une convention « Innovation » de trois ans avec l'Union du Groupement des Achats Publics. L'UGAP et la Région ont ainsi détecté et qualifié les jeunes pousses et les PME régionales innovantes afin de faciliter et d'accompagner leurs démarches en matière de marchés publics. 40 d'entre elles sont d'ores et déjà entrées dans le catalogue Ugap.

 La Région a également développé des actions de sourçage auprès des starts up régionales. Ainsi, 100 entreprises ont été rencontrées par les acheteurs régionaux depuis juillet 2017 afin notamment de mieux connaitre leur produit, de présenter les exigences des acheteurs publics et de leur permettre de faire évoluer leur offre en conséquence.

Semaine internationale de la courtoisie au volant

Car driver woman

Regroupant des acteurs de tous horizons, villes, collectivités, associations, experts, spécialistes, professionnels de la route, auto-écoles, assureurs, constructeurs automobiles équipementiers, contrôle technique…, la Semaine Internationale de la Courtoisie au volant réunit tous les partenaires du domaine de la route et de la sécurité routière.

Elle a été lancée comme simple "journée" par une association créée en septembre 2001, l'AFPC (Association Française de Prévention des Comportements au volant).

Depuis 2008, la journée est devenue une semaine (et c'est pas du luxe quand on songe au travail à faire sur de nombreux conducteurs !) et, en 2016, les dates retenues sont du 12 au 20 mars.

Lutter contre l'incivilité

Elle est une réponse à la recrudescence d'un phénomène inquiétant : l'incivilité au volant. La conduite automobile cristallise semble-t-il les tendances les plus animales de nos contemporains et nombreux sont les hommes (et les femmes) civilisés qui deviennent de véritables mufles dés qu'ils montent dans leur automobile...

La journée de la courtoisie au volant rassemble des partenaires soucieux d’améliorer le comportement des Français sur la route et dans les villes, et d’instaurer une meilleure cohabitation entre les différents usagers : automobilistes, piétons, deux-roues.

Modifier le comportement des Français (et des autres)

Parler de courtoisie au volant, de respect des usagers, de nécessaire cohabitation dans un espace à partager, semble favoriser une prise de conscience collective qui contribue directement à l’infléchissement des chiffres de la mortalité sur la route. Cette baisse, sensible en france depuis le milieu des années 2000, semble marquer le pas depuis 2014. Une incitation à intensifier les efforts.

La courtoisie au volant, c'est tous les jours et pas seulement un jour dans l'année.
En savoir plus sur http://www.journee-mondiale.com/140/semaine-internationale-de-la-courtoisie-au-volant.htm#wdKreZC5AjqY64y2.99

C’est bientôt la fête du printemps !

La quatrième édition de la fête du printemps aura lieu le dimanche 8 avril dans le cadre bucolique du parc du Sesquier. Comme chaque année au mois d’avril, la municipalité invite la population à venir fêter l’arrivée de la belle saison. De multiples animations liées à la nature et aux activités de plein air telles que le pastoralisme, l’apiculture, le jardinage, la marche nordique, l’équitation… seront proposées de 10h à 18h.

mezefete_printemps_annonce

La fête du printemps est ouverte à tous.

 

Au programme :

10h30 - arrivée du berger de Mèze et de son troupeau

10h30 - atelier compositions florales pour les enfants* animé par la boutique La fée des fleurs

11h30 -initiation à la marche nordique par l’ASL Mézois

13h30 -atelier compositions florales pour les enfants* animé par la boutique La fée des fleurs

14h00 - lâché d’un oiseau par la LPO

14h30 - atelier pour les enfants proposé par l’Abeille Héraultaise
15h00 -atelier compositions florales pour les enfants* animé par la boutique La fée des fleurs

15h30 - initiation à la marche nordique par l’ASL Mézois

16h - spectacle « Chenille mon amour » par la compagnie Amarante** (à partir de 6 mois)

16h30 -atelier compositions florales pour les enfants* animé par la boutique La fée des fleursprintCapture

 *Inscription à la boutique : 5€ par enfant, 10 enfants maximum par atelier

**Réservation au service culturel 6€/4€ - billetterie sur place au stand accueil mairie (Mairie annexe I - Château de Girard : 04.99.02.22.01)

 Des animations auront lieu toute la journée, de 10h à 18h :

 Les visiteurs pourront à leur guise déambuler dans des stands de produits du terroir, flâner dans un marché floral où jardiniers, pépiniéristes et paysagistes partageront leurs connaissances des plantes, des arbres et des potagers.

 Ils pourront aussi aller à la rencontre des apiculteurs, du berger, des pêcheurs en eau douce puis s’initier à l’équitation, à la marche, au modélisme et autres activités de pleine nature proposées les associations locales.

 Floralies et vente de plantes, ouverture des jardins partagés, rencontre avec le berger, tonte des brebis, visite du village d’apiculteurs (exposition et extraction du miel), animations par des associations environnementales mézoises, balades à poney ou à dos d’âne, initiation à la marche nordique, vente de fromages de chèvre, démonstration de modélisme naval, jeux et atelier sur la biodiversité, balade en calèche, ateliers compositions florales, animations musicales, buvette et restauration.

Le Gaec des Serres blanches bien sinistré après l'épisode neigeux

Le Gaec des Serres blanches se situe à Villeveyrac, route de la Gare. Il vient de subir de plein fouet l'épisode neigeux qui a laissé des traces indélébiles sur l'exploitation. François Paya y est associé avec Olivier François depuis 1987 pour un élevage de lapins. la nuit du 28 février a été destructrice puisque deux de leurs tunnels cunicoles de 300 m2 chacun,( “maternité” et espace d’engraissement)  se sont effondrés sur plus de 3000 lapins dont des femelles reproductrices et de jeunes lapins.

gaSDC11269 (1)

Il semble que le gel associé à la neige soit à l'origine de cet effondrement.

En attendant si les experts en assurances leur on fait des propositions, ils se demandent, à presque 60 ans, si cela vaut la peine de s'y remettre.

En effet, si seulement 300 lapins ont été tués par cet effondrement, n'ayant plus les moyens de développer leur élevage pour des raisons sanitaires ils ont été obligés de faire abattre 350 reproductrices rescapés de cet épisode neigeux.

 Ils ont de quoi vendre 80 lapins par semaine jusqu'en juin, mais s'ils désirent reprendre leurs activités il faut qu'ils trouvent un site de substitution momentanément, qu'ils montent de nouvelles structures.

Si la Mairie de Villeveyrac ou d'autres structures institutionnelles peuvent les aider administrativement et au niveau logistique, ils ont besoin de soutien pour pouvoir aller de l'avant.

gaSDC11272

GAEC des Serres Blanches

Élevage de volailles et de lapins

route Gare 34560 Villeveyrac

 

  • Tél : 04 67 78 00 78

Le 7 mars, l'Hermione à Tanger

Après dix jours de mer et quelques heures au mouillage devant Ceuta, l'#Hermione vient de s'amarrer au port de Tanger au Maroc avec 48 heures d'avance, le 7 mars.

➡️https://www.hermione.com/actualites/2015/2018/2018/1579-arrivee-de-l-hermione-a-tanger.html

« L’aube pointait à peine ce matin quand nous sommes arrivés sur la gaillard d’avant pour « virer » l’ancre au cabestan. Quelques dauphins pour escorter la frégate et elle piquait plein Nord vers le Détroit. Passé il y a quelques jours dans la furie du gros temps, Gibraltar s’offre aujourd’hui sous le grand soleil."

➡️https://www.hermione.com/blog-de-l-hermione/1578-escale-a-tanger.html

Salon du chocolat et de la gourmandise 2018

La nouvelle édition du Salon du Chocolat et de la Gourmandise 2018 aura lieu le week-end du 10 et 11 mars, au Lycée hôtelier Georges Frêche, à Montpellier.

Le 10e Salon ouvrira ses portes afin de promouvoir les artisans chocolatiers de la région.

Grâce au soutien du Rotary Club Montpellier Guilhem, organisateur de l’évènement, les recettes des entrées iront cette année aux associations « Les Blouses Roses » et « Étincelle »  qui apportent leur aide aux femmes touchées par le cancer et à leurs proches. Dans cette action, le Rotary contribue également à la formation des jeunes en donnant l’occasion aux étudiants du lycée Georges Frêche et à ceux du lycée Jean Monnet de Montpellier de participer au projet.

De nombreuses activités, des ateliers, des conférences, des démonstrations, un pôle enfance et des surprises !
TARIFS : Adulte 5.00€ - Gratuit -12 ans

Lycée Georges Frêche - 401 Rue Le Titien  - quartier Port Marianne à Montpellier 
Samedi 10 mars de 14h à 19h30 et Dimanche 11 mars de 10h à18h30.

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon

Avec l'APAVH, Nénette la douce est à l'adoption

benaIMG_1310Après avoir eu quatre ans d'une vie de misère, à l'attache, prés d'une décharge, Nénette a passé trois années dans un refuge où elle a pu apprécier la liberté, les câlins, les balades et l'amour des bénévoles. "Pendant toutes ces années Nénette n'a jamais intéressé personne, trop discrète, trop ronde, trop poilue... Pourtant notre adorable griffonne a tous les qualités que l'on peut attendre d'un chien. Elle est douce, affectueuse, câline, bon trés gourmande aussi alors un petit régime sera le bienvenu! Nénette aime se promener, elle n'est pas la dernière quand elle voit la longe... Nénette est aussi sociable avec les autres chiens, surtout si on la laisse tranquille et faire les choses à son rythme."Elle un coeur rempli d'amour d'ailleurs vous savez ce que l'on dit des griffons...ce sont des "coeurs avec des poils autour". Et c'est vrai que sous son air un chouia hirsute, c'est la douceur et la gentillesse même. Elle s'entend aussi très bien avec ses congénères, même si quelquefois c'est un peu "à la tête du client"! Nénette est une chienne tranquille, un vrai chien de famille..."

» associations