échos

Bientôt un parcours fitness sur la ZAC des Salins

Une aire de fitness va être aménagée à la ZAC des Salins en bordure du boulevard Cerf Lurie sur une surface de 5 000 m². Cet espace de sport-santé devrait voir le jour à la mi-avril. Plusieurs zones vont être créées sur cet emplacement  libre, laissé en friche. Une première à l’entrée du site, en parallèle du boulevard, qui aura vocation à accueillir un public dit “jeune”. Elle sera équipée d’un “street workout”. Comprenez un parcours d’entraînement avec la possibilité de faire des sauts, des abdos, des pompes et des squats (flexion sur jambes). Des exercices de fitness de plus en plus prisés chez les jeunes.

 

La seconde sera installée au centre de ce nouveau lieu avec des équipements plus traditionnels tels que des rameurs, vélos elliptiques, planche à abdos ou encore ski alpin. Des appareils que l’on retrouve dans la majorité des parcours fitness grand public. Ils seront à destination des sportifs d’âge intermédiaire mais là encore, pas de restrictions pour les plus jeunes ou les plus âgés. En tout, six équipements seront installés.

La troisième zone prendra ses quartiers vers le mail des Salins et sera plus particulièrement destinée aux  seniors. Elle sera équipée de quatre agrès destinés à la remise en forme. Un équipement spécialement conçu pour les personnes âgées ou les personnes en rééducation suite à des blessures. Un boulodrome prendra aussi place à cet endroit. Avec ces trois installations, l’objectif est de favoriser les rencontres intergénérationnelles et le sport-santé, domaine dans lequel la Ville investit depuis de nombreuses années.

LE PRINTEMPS DES POÈTES au Musée Paul Valéry

printemps-des-poetes-5123373

 

 

Jeudi  14 mars - 18h30
En collaboration avec la Maison de la Poésie Jean Joubert - Montpellier

Mérédith Le Dez
Paul de Brancion
Marion Diaques (alto, voix)

 
 Samedi  16 mars - 18h30

 

Hommage à François Montmaneix
Annie Salager
Marik Froidefond
Marc Simon (guitare)

 
 Vendredi  22 mars - 18h30

 

Salah Stétié
Patrick Vendrin (comédien)
Frédérique Sonnet (flûte traversière, voix)

La Région Occitanie lance une grande concertation citoyenne sur la qualité de vie

L’image contient peut-être : texteLa Région Occitanie lance une grande concertation citoyenne sur la qualité de vie qui prend en forme d'un questionnaire en ligne.

Soucieuse d’apporter des réponses aux besoins des habitant·e·s d’Occitanie, la Région souhaite mieux comprendre vos priorités : pour se loger, se déplacer, s’épanouir, apprendre/se former… Les connaître permettra d’améliorer l’efficacité de l’action publique.

Nous sommes conscients que vos réponses dépasseront les compétences de la Région. Toutefois, elles seront partagées avec les autres acteurs publics du territoire. 

Participez à la définition des éléments qui caractérisent la qualité de vie en Occitanie.

https://www.laregioncitoyenne.fr/Consulta…/s5CH2NZQsd3ofabGy

Marche planétaire : urgence climatique et sociale

Marche planétaire contre l’inaction

vu l’urgence climatique et sociale.

Appel de l’association : « Témoins au bout du monde

Montpellier 16 mars 2019,départ de l’Esplanade Charles-de- Gaulle, 14 heures.

"Il est plus tard qu’on ne le pense."

"Tous les rapports scientifiques sur l’environnement depuis 30 ans ont été régulièrement plus alarmants que les précédents. L’imprimé du grand débat ne fait pas le diagnostic global sur les activités humaines en grande partie responsables du changement climatique planétaire, et ne prend pas les mesures de fond nécessaires sans taxation des populations laborieuses et classes moyennes. (1)"

"Changeons de mode de développement, de vie, de transport, d’énergie et de consommation à tout va… (1)"

"Poursuivons la mobilisation planétaire, il est utopique de croire que sur 197 pays interdépendants reconnus par l’ONU, nous pourrions en matière climatique nous en sortir tous seuls par nos actions individuelles. Christian Puech, explorateur-photographe, défenseur des biodiversités."

(1) Facebook : « Témoins au bout du monde », voir compte rendu du débat : « Quel mode de vie alternatif possible ? Que devons-nous abandonner ? Que devons-nous garder ? » du 3 mars 2019 à Bouzigues, 34.

Daniel Mesguich au musée Paul-Valéry

Dans le cadre des rendez-vous des Automn'Halles, Daniel Mesguich sera au musée Paul-Valéry le jeudi 25 avril à 19 heures pour une lecture-spectacle d'une quarantaine de textes, très courts, parfois plus longs, tragiques ou fantastiques, souvent drôles, de Baudelaire à Aragon en passant par Kafka, Borges, Dubillard, Valletti ou Jehan Rictus...

Prix des places : 10 €, vente sur place.
Réservations : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

L’image contient peut-être : 1 personne, texte

Partager le mieux vivre

Françoise et Daniel qui font partie des plus de deux cents adhérents de la Coop Singulière située 38 rue Pierre Sémard qui a ouvert ses portes il y a tout juste plus d’un an, nous reçoivent. On est vendredi matin, jour où un boulanger fraîchement installé à Sète vient livrer du pain bio. Les membres de la Coop, viennent en nombre chercher leurs commandes (Daniel ne cache pas son penchant pour le pain au lin) et en profitent pour faire quelques emplettes. Tous membres.

C’est-à-dire ? Eh bien, nous explique Daniel :

pour pouvoir acheter les produits (il y a une offre très large, plus de 500 références, alimentaire, hygiène et entretien de la maison - d’ailleurs ce dernier fait aujourd’hui presque exclusivement ses courses ici) environ 20 % moins chers qu’ailleurs, il faut devenir adhérent (c’est 30 euros l’année, 15 pour les personnes bénéficiant des minimums sociaux) et donner deux heures de son temps par mois au profit de l’association. Le principe est à la fois conditionnel et souple. On peut par exemple donner quatre heures un mois, et aucune le mois suivant.

Françoise et Daniel, c’est leur choix, en font davantage. Il faut dire que ces derniers comptent parmi les pionniers, quand la coop n’était pas encore la Coop. Quand on se réunissait chez les uns et chez les autres pour imaginer quelle forme elle pourrait prendre.

Mais aussi, qu’on parvenait à faire venir certains des produits de qualité pour en faire bénéficier les quelques amis engagés sur le terrain du bien vivre et du principe collaboratif. Aujourd’hui, à la Coop Singulière, on continue d’organiser des réunions sur des thématiques variées. Tout un chacun est susceptible d’en proposer, s’il se sent  capable de les animer (cuisine, couture, anglais, musique, informatique...).

L’échange et le partage sont au cœur du projet, les concertations sur les denrées alimentaires que l’on conserve, que l’on retire, que l’on pourrait commander, régulières. Le carnet de suggestion est là pour ça. Si quelqu’un a rencontré un producteur éco responsable dont les produits gagnent à être connus, il le fait savoir, on en discute, et éventuellement on fait le test. Prochainement, les essais porteront sur le porc noir et le poulet de l’Ariège.

Françoise qui s’est longtemps occupée de la partie produit (chacun a des spécialités mais est également amené à diversifier ses activités) nous explique qu’outre le fait qu’ils ne font pas de marge (au grand dam de certains producteurs !), ils n’opèrent qu’avec un seul intermédiaire, au maximum .

Circuits courts, traçabilité sont les mots d’ordre de ces consommateurs militants. Qui sont-ils ? Des retraités, de jeunes parents, des néo Sétois convertis à l’agriculture pas forcément estampillée bio mais soucieuse de l’environnement et de la santé. Aussi séduits par l’esprit participatif de la Coop, car manger mieux, c’est aussi une question de partage.

 

ACTUALITÉ DE LA COOP SINGULIÈRE

Forum de la coop : samedi 16 mars à 14h30, au Petit Denfert, rue Denfert Rochereau.

Assemblée Générale : samedi 13 avril à 15h, salle paroissiale Sainte Thérèse

Agrumes d’Espagne : Oranges sanguines de la région d’Alicante sur Monépi - nom du site de commande et pré-commande

Distribution de produits frais : œufs, fruits, légumes… Le samedi matin tous les 15 jours . Précommande sur Monépi jusqu’au lundi à minuit. Prochaine distribution le samedi 16 mars…

Produits locaux fumés : Huître, Anguille, Roussette, Muge, Truite, élaborés par « Le Fumoir d’Oc », installé à Saint Pons de Mauchiens – voir dépliant. Précommande sur Monépi jusqu’au 13 mars minuit, livraison le 20 mars.

Saumon bio d’Irlande et maquereau fumé Commande jusqu’au 17 mars, livraison le 6 avril.

Viande d’Aubrac (génisse, veau et porc) du GAEC Amarger à Azenc de Randon voir dépliant. Précommande sur Monépi. Date limite de commande : 10 avril, livraison : 18 avril. 

Fromage du Jura : Comté, Morbier, Raclette, Bleu de Gex, Cancoillotte et beurre. Produits bio d’une fruitière traditionnelle de Bonnétage, dans le Doubs.

Pain bio : au levain d’origine sauvage pur – Farine de meule paysanne d’Occitanie, produit à Sète. Distribution le vendredi ; Précommande sur Monépi jusqu’au mardi minuit.

Porc Noir et Poulet bio de l’Ariège – voir dépliant Commande jusqu’au 20 mars, livraison le 29 mars. 

Coop Singulière : 38 rue Pierre sémard

Informations sur Coopsingulière.fr

Il y a de la beauté, printemps des poètes.

PEEL (pratiques expérimentales d'écriture et de lecture) de l'école des beaux-arts, lecture publique dans le cadre du printemps des poètes.L’image contient peut-être : une personne ou plus, chaussures, écran et intérieur

dimanche 17 MARS de 14 H 00 à 15 H 00

Espace Georges Brassens

67 boulevard Camille Blanc, 34200 Sète

Organisé par Ecole des beaux-arts de Sète

Logement : l’ADIL vous conseille gratuitement

Maisons, La Propriété, Immobilier, RealL’ADIL (Association Départementale pour l’Information sur le Logement) vous conseille en mettant gratuitement à votre disposition des juristes spécialisés dans le droit, le financement et la fiscalité du logement (accession à la propriété, location, bail, loyers, charges, problèmes de copropriété).

Des permanences sont assurées toute l’année, où chacun peut obtenir des réponses précises, complètes et objectives, à leurs interrogations.

  • A Sète : 17, rue Pierre Sémard (du lundi au vendredi : sans rendez-vous le matin de 9h30 à 12h30 pour les questions exclusivement locatives / sur rendez-vous de 14h à 17h).
  • A Frontignan : 7, rue des Raffineries, espace Muammad Yunus (sur rendez-vous les troisièmes mardis après-midi du mois de 14h à 17h, soit les 29 janvier, 19 février et 19 mars pour le 1er trimestre 2019).

 

  • ADIL DE L'HERAULT
  •   04 67 55 55 55
  •   Site officiel

    4 Bis Rue Rondelet

  •  Montpellier

Le Fort Brescou dans les 18 sites sélectionnées pour le loto du Patrimoine

Suite au succès de l’édition 2018, la Française des Jeux, en partenariat avec le ministère de la Culture et la Fondation du patrimoine, a confirmé sa volonté de réitérer ses jeux de loterie en faveur de la préservation des Monuments historiques. 

scouCapture

L’année dernière, près de 22 millions d’euros (et plus 21 millions d’euros de taxes restituées par l’État) ont été reversés pour la restauration du patrimoine national grâce aux bénéfices des jeux à gratter et du tirage exceptionnel du Loto du 14 septembre, à la veille des Journées européennes du Patrimoine. Ce dernier avait mobilisé plus de 2 millions de Français qui avaient joué une mise comparable à celle d’un vendredi 13. Dans la catégorie des jeux à gratter, on dénombre près de 3 millions de participants qui ont ainsi prouvé leur amour du patrimoine et des jeux de hasard.

Deux cent soixante-dix monuments sur deux mille avaient été choisis pour bénéficier de cette opération, parmi lesquels dix-huit sites en péril qui ont été financés en priorité.

Cette année, seuls cent dix-huit monuments sont retenus afin de réduire l’effet de saupoudrage dû au trop grand nombre de monuments aidés l’an passé.

La sélection a été opérée par la Fondation du Patrimoine, en collaboration avec la Mission Bern et le Centre des Monuments Nationaux, sous l’égide du Président de la République, Emmanuel Macron. Les 18 sites emblématiques sélectionnés pour figurer sur les tickets à gratter de la deuxième édition du Loto du patrimoine en 2019 montrent "la diversité du patrimoine qui a besoin de l'aide des Français", selon Stéphane Bern.

En savoir plus avec franceinfo : Pourquoi avoir choisi ces 18 sites ?

Stéphane Bern: Ces 18 sites emblématiques montrent la diversité du patrimoine. Les photos de ces sites apparaîtront sur les tickets de grattage, à la fois sur les tickets à 15 euros et les tickets à 3 euros pour montrer la diversité de notre patrimoine.

Il y a du patrimoine industriel comme le viaduc des Fades en Auvergne, c'est dans le Puy-de-Dôme, comme la Glacière d'Étel, c'est une ancienne glacière de thoniers dans le Morbihan.Stéphane Bern avec les tickets du Loto du patrimoine 2018.

Aller plus loin : https://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/metiers/art-culture-edition/

Parmi ces sites, le FORT BRESCOU en Agde a été lui aussi retenu :

Le fort a été bâti en 1586 par le vicomte de Joyeuse, Guillaume de Joyeuse, pour empêcher que le rocher ne serve de point d'appui aux Espagnols lors des guerres de religion ; il fut augmenté en 1604-1605 puis en 1610. Le détail de ce premier fort est inconnu ; il devait cependant être assez sommaire, avec quelques tours plus ou moins enveloppées de murailles.

Lors de sa révolte contre Richelieu, le duc Henri II de Montmorency le fit occuper par le capitaine de ses gardes qui continua à le tenir après la défaite et la capture du duc, le 1er septembre 1632, à la « journée de Castelnaudary ». Aussi, dès le 1er octobre, le roi ordonna par lettres patentes la destruction totale du fort ; mais les travaux n'avancèrent que mollement et cessèrent définitivement en 1634 lorsque commencèrent les travaux d'aménagement d'un port (construction d'un môle), entre le cap et le rocher situé à l'ouest.

Le fort que l'on voit aujourd’hui semble dater du dernier quart du XVIIe siècle. Il est généralement attribué à Vauban, ou du moins à ses ingénieurs, mais de nombreux aménagements y ont été faits par la suite à diverses époques. Les derniers ont été réalisés par les troupes de l'Allemagne nazie qui l'ont brièvement occupé de fin 1942 à mi 1944 en l'intégrant au Südwall.

(poursuivre sur https://fr.wikipedia.org/wiki/Fort_de_Brescou)

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon