échos

Il y a de la beauté, printemps des poètes.

PEEL (pratiques expérimentales d'écriture et de lecture) de l'école des beaux-arts, lecture publique dans le cadre du printemps des poètes.L’image contient peut-être : une personne ou plus, chaussures, écran et intérieur

dimanche 17 MARS de 14 H 00 à 15 H 00

Espace Georges Brassens

67 boulevard Camille Blanc, 34200 Sète

Organisé par Ecole des beaux-arts de Sète

Logement : l’ADIL vous conseille gratuitement

Maisons, La Propriété, Immobilier, RealL’ADIL (Association Départementale pour l’Information sur le Logement) vous conseille en mettant gratuitement à votre disposition des juristes spécialisés dans le droit, le financement et la fiscalité du logement (accession à la propriété, location, bail, loyers, charges, problèmes de copropriété).

Des permanences sont assurées toute l’année, où chacun peut obtenir des réponses précises, complètes et objectives, à leurs interrogations.

  • A Sète : 17, rue Pierre Sémard (du lundi au vendredi : sans rendez-vous le matin de 9h30 à 12h30 pour les questions exclusivement locatives / sur rendez-vous de 14h à 17h).
  • A Frontignan : 7, rue des Raffineries, espace Muammad Yunus (sur rendez-vous les troisièmes mardis après-midi du mois de 14h à 17h, soit les 29 janvier, 19 février et 19 mars pour le 1er trimestre 2019).

 

  • ADIL DE L'HERAULT
  •   04 67 55 55 55
  •   Site officiel

    4 Bis Rue Rondelet

  •  Montpellier

Le Fort Brescou dans les 18 sites sélectionnées pour le loto du Patrimoine

Suite au succès de l’édition 2018, la Française des Jeux, en partenariat avec le ministère de la Culture et la Fondation du patrimoine, a confirmé sa volonté de réitérer ses jeux de loterie en faveur de la préservation des Monuments historiques. 

scouCapture

L’année dernière, près de 22 millions d’euros (et plus 21 millions d’euros de taxes restituées par l’État) ont été reversés pour la restauration du patrimoine national grâce aux bénéfices des jeux à gratter et du tirage exceptionnel du Loto du 14 septembre, à la veille des Journées européennes du Patrimoine. Ce dernier avait mobilisé plus de 2 millions de Français qui avaient joué une mise comparable à celle d’un vendredi 13. Dans la catégorie des jeux à gratter, on dénombre près de 3 millions de participants qui ont ainsi prouvé leur amour du patrimoine et des jeux de hasard.

Deux cent soixante-dix monuments sur deux mille avaient été choisis pour bénéficier de cette opération, parmi lesquels dix-huit sites en péril qui ont été financés en priorité.

Cette année, seuls cent dix-huit monuments sont retenus afin de réduire l’effet de saupoudrage dû au trop grand nombre de monuments aidés l’an passé.

La sélection a été opérée par la Fondation du Patrimoine, en collaboration avec la Mission Bern et le Centre des Monuments Nationaux, sous l’égide du Président de la République, Emmanuel Macron. Les 18 sites emblématiques sélectionnés pour figurer sur les tickets à gratter de la deuxième édition du Loto du patrimoine en 2019 montrent "la diversité du patrimoine qui a besoin de l'aide des Français", selon Stéphane Bern.

En savoir plus avec franceinfo : Pourquoi avoir choisi ces 18 sites ?

Stéphane Bern: Ces 18 sites emblématiques montrent la diversité du patrimoine. Les photos de ces sites apparaîtront sur les tickets de grattage, à la fois sur les tickets à 15 euros et les tickets à 3 euros pour montrer la diversité de notre patrimoine.

Il y a du patrimoine industriel comme le viaduc des Fades en Auvergne, c'est dans le Puy-de-Dôme, comme la Glacière d'Étel, c'est une ancienne glacière de thoniers dans le Morbihan.Stéphane Bern avec les tickets du Loto du patrimoine 2018.

Aller plus loin : https://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/metiers/art-culture-edition/

Parmi ces sites, le FORT BRESCOU en Agde a été lui aussi retenu :

Le fort a été bâti en 1586 par le vicomte de Joyeuse, Guillaume de Joyeuse, pour empêcher que le rocher ne serve de point d'appui aux Espagnols lors des guerres de religion ; il fut augmenté en 1604-1605 puis en 1610. Le détail de ce premier fort est inconnu ; il devait cependant être assez sommaire, avec quelques tours plus ou moins enveloppées de murailles.

Lors de sa révolte contre Richelieu, le duc Henri II de Montmorency le fit occuper par le capitaine de ses gardes qui continua à le tenir après la défaite et la capture du duc, le 1er septembre 1632, à la « journée de Castelnaudary ». Aussi, dès le 1er octobre, le roi ordonna par lettres patentes la destruction totale du fort ; mais les travaux n'avancèrent que mollement et cessèrent définitivement en 1634 lorsque commencèrent les travaux d'aménagement d'un port (construction d'un môle), entre le cap et le rocher situé à l'ouest.

Le fort que l'on voit aujourd’hui semble dater du dernier quart du XVIIe siècle. Il est généralement attribué à Vauban, ou du moins à ses ingénieurs, mais de nombreux aménagements y ont été faits par la suite à diverses époques. Les derniers ont été réalisés par les troupes de l'Allemagne nazie qui l'ont brièvement occupé de fin 1942 à mi 1944 en l'intégrant au Südwall.

(poursuivre sur https://fr.wikipedia.org/wiki/Fort_de_Brescou)

Les frères Villanova font éclater de rire les fidèles de la bibliothèque

Jean-Marc et Daniel Villanova sont avant tout Bessanais. Et c’est dans leur village natal, devant des visages bien familiers, qu’ils ont récemment présenté leurs derniers ouvrages respectifs. A l’invitation de la bibliothèque Renée Petit, les deux frères ont retrouvé la salle des fêtes communale pour offrir un moment à la culturel et convivial où les rires ont fusé pendant plus de deux heures.

L’auteur occitan (Jean-Marc) et le comédien-humoriste (Daniel) ont également présenté, en toute simplicité, leur dernier ouvrage commun intitulé « L’été - L’Estiu ». Daniel a demandé à Jean-Marc de raconter les aventures de ses spectacles en occitan. L’été devient ainsi la première des saisons à être exposée en patois. On y retrouve Raymond, Lucette et tous les autres personnages bien connus de Bourrougnan, village imaginaire dont certains voient souvent Bessan en toile de fond.

Au cours de la soirée, Jean-Marc a donc lu ses textes en occitan, tandis que Daniel a improvisé des extraits de ses spectacles faisant éclater de rire l’assistance. Après une longue séance de dédicaces, permettant aux anciens du village de retrouver des têtes bien connues, les fidèles de la bibliothèque ont partagé un buffet campagnard donnant rendez-vous aux deux compères en avril pour une nouvelle rencontre. A suivre…

5ème marche pour le climat le samedi 16 mars à Sète

voluCapture
 
La Roue libre de Thau s'associe à l'appel des collectifs Sète en transition et Alternatiba Thau pour vous inviter à participer  à la 5ème  marche pour le climat le samedi 16 mars de 11 h à 12 h à Sète.
 
"Rendez-vous à 11 h devant la Mairie de Sète, la marche se déroule dans le centre-ville jusqu'à la place Aristide Briand."
 
"Face aux dérèglements climatiques, le vélo au quotidien est plus que jamais la solution de mobilité urbaine."voluhjCapture
   
L'équipe de la Roue libre de Thau 
consultez le site :  http://www.larouelibredethau.org/

Région : éco-chèque mobilité pour soutenir l'achat de voitures et de vélos électriques

A partir du 1er mars :

La Région Occitanie lance son éco-chèque mobilité pour soutenir l'achat de voitures et de vélos électriques.chqCapture

 

Après la carte jeune, qui permet aux familles de réaliser 400 € d'économie en moyenne, et l'éco-chèque logement de 1 000 € ou 1 500 € pour la réalisation de travaux d'économies d'énergie dans les foyers, la Région crée l'éco-chèque mobilité pour redonner encore plus de pouvoir d'achat aux citoyens qui font le choix de l'électrique pour leurs déplacements.

 « Parce que la priorité de la Région est d'accompagner une meilleure mobilité et d'agir sur le pouvoir d'achat des habitants d'Occitanie, nous lançons l'éco-chèque mobilité », a déclaré Carole Delga, présidente de la Région Occitanie.

 « Au-delà de notre ambition de devenir la première région d'Europe à énergie positive, nous voulons accélérer la conversion du parc automobile à l'électrique et encourager l'utilisation du vélo électrique. Nous savons que la vente de vélos électriques a augmenté de 90% en 2017 et celle des voitures électriques d'occasion de 60% en 2018. Pour autant, leurs coûts sont encore un frein. Nous voulons donc donner un coup de pouce aux ménages à travers cette aide pour franchir le cap de l'achat tout en encourageant leur choix pour l'environnement »

 A partir du 1er mars et pour tout véhicule acheté après le 1er janvier 2019 auprès d'un professionnel basé en Occitanie, les habitants de la région pourront ainsi bénéficier, sous conditions de ressources, d'une aide allant jusqu'à 2 000 € pour l'achat d'une voiture électrique d'occasion, de 100 € pour l'achat d'un vélo électrique et de 50 € pour l'acquisition de matériel de sécurité.

 Pour faire rimer pouvoir d'achat et écologie, l'éco-chèque mobilité prévoit :
 
- Une aide de 1 000 € à 2000 €, sous conditions de ressources[1], pour l'achat d'une voiture électrique ou hybride rechargeable d'occasion. Ce dispositif peut être cumulable avec la prime à la conversion de l'Etat de 5 000 €.
 
- Une aide de 100 €, sous conditions de ressources[2], pour l'achat d'un vélo électrique, cumulable avec le bonus vélo à assistance électrique de l'Etat plafonné au total à 200 €.
 
- La Région versera également un bonus sécurité de 50 € pour le bénéficiaire non imposable pour l'acquisition de matériel dédié à la sécurité pour les déplacements en vélo électrique : casque, kit de protections, kit éclairage, gravage, anti-vol...
 
La Région Occitanie a prévu de consacrer au total 4 M€ à cette nouvelle mesure qui sera complétée à la rentrée par une aide financière au co-voiturage.
 
Demandes, informations et conditions sur : www.laregion.fr/eco-cheque-mobilite

Femmes, on vous aime !

Dans le cadre de la journée internationale des droits de la femme, le duo Odette Kacel-Valérie Boadella a mis à profit l'évènement pour proposer l'exposition "Ainsi soient-elles".

C'est dans la médiathèque municipale Stéphane Hessel, également CDI du collège Olympe de Gouges qu'a eu lieu le vernissage d'œuvres exposées jusqu'au 9 avril aux heures d'ouverture de la magnifique structure Loupianaise.

Entre Odette, directrice de l'établissement et Valérie, artiste locale, le féminin a trouvé, pour l'occasion, deux ambassadrices hors normes pour une actualité plus que jamais au devant de la scène. La centaine de personnes au rendez-vous ne fait que corroborer nos déclarations. La présence effective de Serge Allié, adjoint à la culture, d'artistes ami(e)s et de proches ont donné à "cette première féminine" un impact sensible, très intime… Les œuvres exposées en la possession de Valérie Boadella ont parfaitement illustré cette fin d'après-midi d'un parfum tout en délicatesse et ô combien féminin !

"Les réalisations d'artistes femmes n'ont pas été rares, seulement restées en mains privées… cet évènement est le témoignage d'une parité d'expression… l'art n'a pas de genre : il dit et il donne…"

Précédé d'un moment de lecture de Valérie (Chère George Sand de Jean Chalon) et de Marie-Christine Ribeaud, avec ses œuvres (L'hirondelle, Une main nue, J'ai serré les poings et les dents…) la coupure du ruban par Odette a officialisé l'accès à une vingtaine de portraits d'époques différentes… sans oublier qu'Olympe de Gouges, la dame des lieux, a pris "le droit de monter à la tribune…"  Une visite s'impose…

Cliquez sur une image pour l'agrandir.

Soirée Contes à SETE avec Delphine Nappée dans le "Goût des songes

 nappeCaptureA tous (tes) les amoureux(ses) des histoires,
 A tous (tes) les passionnés(ées) de rêveries
Samedi 16 mars à 19 H
à la salle de l'ancien collège du quartier Haut
 
Les Voix du Vent invitent la conteuse Delphine NAPPEE
dans "le goût des songes"
La conteuse nous fera connaître ses vieux amis.
 Des contes qui l'accompagnent depuis longtemps et qui ne lassent pas de la surprendre.
 Des histoires qu’elle accueille avec la reconnaissance et la tendresse de vieilles connaissances, des histoires intimes qui parcourent le monde……. 
 

Contes tout public à partir de 7 ans
libre participation au chapeau
Réservation conseillée au 0680336686
 
 
retrouvez le site des Voix du Vent :  https://lesvoixduvent.wixsite.com/conteuses

Pour aider Sofiane et lui donner de l’espoir

toloaffiche-loto-sofian-v2

Sofiane, un jeune homme de 21 ans, qui jouait au  rugby à Poussan et qui est depuis deux ans tétraplégique à la suite de graves complications post opératoires après avoir été opéré d’une sleeve (une chirurgie qui consiste à réduire l’estomac).
Quelques jours après  son opération, il a fait un choc septique et est resté près de 5 semaines dans le coma. A son réveil il ne bougeait plus, ne parlait plus et avait des graves lésions cérébrales.

dav

« Ce jeune c’est le fils d’Isabelle Durand ».

Isabelle nous précise :

« Mon fils n’est plus… Il est est enfermé dans son propre corps. »
« Voila deux ans qu’il se bat comme un lion jour après jour, mois après mois pour récupérer ce qui est encore récupérable. Son système nerveux a gravement été endommagé. Ses progrès sont certes, minimes mais ils sont là…
Après avoir rencontré un neurologue spécialisé je ne peux abandonner…. Il y encore de l’espoir.
J’ai fait de nombreuses recherches, rencontré un nombre incalculable de personnes et recueilli de nombreux témoignages. Il reste encore des choses à tenter… Mais pour cela il nous faut quitter la France.« 

Et Isabelle Rajoute : « J’ai bien entendu fait une demande de prise en charge à la sécurité sociale qui m’a été refusée. J’ai fait appel mais nous n’avons toujours aucune réponse. Si nous devons financer une de ces prises en charge nous même nous devons réunir une somme énorme. Voila en partie, pourquoi j’ai créé notre association Ensemble Pour Sofiane.
Afin de réunir la somme nécessaire pour prendre en charge nous-mêmes les besoins médicaux de Sofiane indispensables à une récupération maximale. »

« Qu’est ce que je peux faire d’autre.?certainement pas abandonner. Jamais. Pas avant d’avoir tout tenté pour permettre à mon fils d’avoir une vie la moins difficile possible. Car pour le moment Sofiane est complètement dépendant.
Je ne peux pas imaginer qu’il reste comme ça sans avoir tout essayé. »

« Nous avons organisé des Évènements, soutenus par des gens formidables, aidés par des associations, et une grande solidarité nous a permis de récolter la somme nécessaire pour acheter à Sofiane un ordinateur à capteur oculaire sur lequel il s’entraîne dur pour pouvoir communiquer plus facilement qu’avec un code de langage.
Nous y sommes parvenus grâce à la générosité et le soutien de nombreuses personnes. Alors que je m’imaginais qu’il faudrait un an  pour y parvenir nous n’avons mis que quelques mois.
Je sais que de nombreuses personnes suivent l’évolution de Sofiane via sa page Facebook (ensemble pour Sofiane) alors je me dis… Pourquoi pas ?… »

dav

Et elle conclut :

« Il faut parfois admettre qu’on a besoin d’aide.
Manifestement, nous ne pouvons pas réaliser ce projet seuls.
J’espère de tout mon cœur pouvoir emmener Sofiane dans ce centre en Suisse.
J’ai Confiance. Et je veux pouvoir me dire que j’ai tout tenté pour mon garçon. Comment pourrait-il en être autrement ? Je suis sa maman, et une maman se doit de tout faire pour ses enfants. »

Vous pouvez l’aider en participant au loto pour Sofiane ou en faisant un don (aussi petit soit il, chaque euro compte) via la page Facebook Ensemble Pour Sofiane.

https://www.facebook.com/lysasofiane/

http://ensemblepoursofiane.com/?fbclid=IwAR3RmXCbFNMAi2lkweYzd-G53joe8HRe78y8kZn8_hiwKuqx8PG9B5xWQpU

Ou par chèque à
Ensemble Pour Sofiane
13 rue le Liseron
34140 Mèze

Isabelle tient à remercier profondément toutes les personnes qui les soutiennent depuis ces longs mois. Sans qui le combat serait encore bien plus difficile.

Exceptionnel : la Fête du Timbre ce week-end à Poussan

timbP1200570

L’ Union Philatélique Sétoise, en partenariat avec le service culturel de la Ville de Poussan organise la Fête du Timbre samedi 9 mars de 9h à 18h et dimanche 10 mars de 9h à 17h au Foyer des Campagnes.

C’est un événement exceptionnel à Poussan, une première puisque seulement 88 villes de France organisent chaque année cet événement qui fait honneur à la philatélie.

En 2019 pour des raisons multiples ce ne pouvait être Sète ou Montpellier qui va organiser prochainement un salon de la philatélie, et donc, Michel Subra, Président de l’ Union Philatélique Sétoise a pensé à Poussan, comme lieu stratégique,  en tant que Poussannais qui aime son village et comme membre du Rétro Pouss’Auto qui d’ailleurs, à cette occasion organise durant le week-end, au jardin public, une exposition de véhicules anciens très riche, le club comptant plus de 100 membres. A ne pas manquer.

Michel Subra précisait que  » Cet événement historique permettrait à Poussan d’être connu dans la France entière en proposant plusieurs collections de timbres et de cartes postales entre-autres, avec la participation de collectionneurs et de vendeurs, de Dominique Billotet pour sa collection « Militaire », de Marie-Jo Péréa, avec la création d’un bureau de poste temporaire en présence d’un receveur à votre service, d’un jury dont le Président est Marcel Nadal et de l’illustratrice de la carte de Poussan.timbP1200548

Plusieurs autres collections sont aussi présentées : collection Citroën, Pasteur, Montpellier… »

A l’heure de l’inauguration, Monsieur Subra remerciait la Mairie de Poussan pour son aide efficace, avant d’offrir à Jacques Adgé, le bloc encadré du plus gros cochon du Monde, tout un symbole pour Poussan dont c’est l’animal totémique, ce bloc ayant été édité à l’occasion de l’année du cochon pour les Chinois.

Jacques Carré, Président du Rétro Pouss’auto, Pascal Giugleur, son prédécesseur et Adjoint à la Mairie de Poussan, Marie-Jo Péréa membre du club de Sète, Monsieur Nadal ainsi que le receveur du bureau temporaire recevaient aussi ce témoignage d’amitié.

Alors qu’une carte spéciale a été édité pour cet événement, Jacques Adgé se félicitait que notre ville soit mise à l’honneur et que durant tout le week-end petits et grands puissent profiter de différents stands, d’ateliers et d’animations, dans une ambiance des plus conviviale. « Félicitations à tous ».timbP1200559

Il ne restait qu’à partager le verre de l’amitié pour fêter la philatélie à Poussan.

Quelques points forts de ce week-end :

– la présence de nombreuses voitures anciennes du club Rétro-Pouss-Auto exposées à l’extérieur

– une exposition philatélique compétitive d’une trentaine de cadres

– la présence d’un bureau temporaire de la Poste avec cachet spécial

– une tombola avec de magnifiques lots à gagner

– une bourse avec négociants

– l’édition et la vente de souvenirs avec les timbres du Centenaire de la marque CITROEN

– la dédicace de la carte locale magnifiquement dessinée par Régine Pappalardo

– une rétrospective de cartes anciennes sur POUSSAN

– une rétrospective de 100 ans de véhicules Citroën en modèle réduit

– une animation jeunessetimbre44Capture
dimanche 10 mars 2019

9 h ouverture de l’exposition et du bureau temporaire

Animation jeunesse et présentation de voitures de collection par le Rétro-Pouss-Auto

15h  lecture du palmarès de la compétition départementale

15h30  remises des diplômes et récompenses

17h fermeture de l’exposition

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon