échos

Covid: le seuil des 30 millions de primo-vaccinés à portée d'aiguille

En avance sur le calendrier, la barre symbolique des 30 millions de Français vaccinés avec une première dose devrait être atteinte samedi et le gouvernement veut maintenir cette dynamique pendant l'été, pour prévenir une potentielle quatrième vague de Covid-19. 

"Demain, 30 millions de Français auront reçu au moins une dose de vaccin - un objectif atteint avec 3 jours d'avance. Rien qu'aujourd'hui, vous êtes plus de 740.000 à avoir reçu une injection - un record depuis le début de la campagne. On accélère !" s'est félicité dans un tweet le Premier ministre Jean Castex.

Vendredi soir, Santé publique France a annoncé que 29.831.488 personnes avaient reçu au moins une injection....................

Aller plus loin : https://actu.orange.fr/france/covid-le-seuil-des-30-millions-de-primo-vaccines-a-portee-d-aiguille-CNT000001BJWV5/photos/lieu-de

Virus, Seringue, Injecter, Bactéries

Coronavirus : dernier point de situation en Occitanie

L’Agence Régionale de Santé recense ce vendredi soir, 669 personnes hospitalisées (110 en réanimation et soins critiques) et 4 553 décès constatés en établissements de santé.


plavCapture
Cliquez sur l’image pour l’agrandir.
Prochain bulletin d’information : mardi 15 juin

Pour comparer :

UN COUP DE POUCE POUR CONSOMMER RESPONSABLE ?

 

UN COUP DE POUCE POUR CONSOMMER RESPONSABLE ?
Encore une nouvelle façon de consommer local et futé !
Avec l’appli Milpa, vous êtes remboursés d’une partie de vos achats effectués en CB chez vos commerçants locaux !https://fb.watch/63bTW0g3GW/
« Avec cette application, nous avons à cœur de réconcilier transition écologique et pouvoir d’achat » précisent les 3 créateurs Montpelliérains
N’hésitez pas à la télécharger 
 Plus d’info https://bit.ly/34X8iAz
 Retrouvez et déposez vos bons plans sur la plateforme Solidaires 34 du Département https://bit.ly/3x4mbZN
 

Jobs d'été : à quel âge et dans quelles conditions ?

 

Livreur, caissier, agent de centre d'appel, animateur en centre aéré, hôtesse d'accueil dans un camping, saisonnier agricole, chargée des inscriptions des étudiants à la fac... Vous êtes à la recherche d'un job d'été pour financer vos études ou vos vacances ? À quel âge peut-on commencer à travailler ? Quels sont vos droits en tant que salarié ? Quel est le salaire minimum selon votre âge ? Des conditions de travail particulières sont-elles prévues ?

Un job d'été est un emploi comme un autre et est donc soumis au droit du travail, à savoir en ce qui concerne :

  • l'âge à partir duquel on peut travailler : vous pouvez travailler dès 16 ans. Le travail peut toutefois être autorisé à partir de 14 ans, mais des règles particulières doivent alors être respectées , notamment il faut présenter l'accord écrit de vos deux parents . Dans les faits, les employeurs recrutent davantage les jeunes de plus de 18 ans ;
  • le salaire : il est versé chaque mois avec un bulletin de paie. Il est égal au moins au Smic pour les 18 ans et plus, sauf convention collective plus favorable. La rémunération minimale versée aux mineurs ayant moins de 6 mois d'activité professionnelle est de 80 % du Smic pour les moins de 17 ans et de 90 % du Smic pour les jeunes de 17 à 18 ans. Le montant du Smic au 1er janvier 2021 est de 10,25 € brut de l'heure, soit 1 554,58 € brut par mois sur la base de 35h hebdomadaires ;
  • le contrat de travail : il est forcément à durée déterminée et peu prendre différentes formes (CDD, contrat de travail saisonnier, contrat de travail temporaire...) ;
  • les conditions de travail : vous devez respecter les règles générales du travail. Vous êtes soumis aux mêmes obligations que les autres salariés de l'entreprise (respect du règlement intérieur par exemple) et vous avez accès aux mêmes avantages (cantines, pauses...).
    Toutefois, si vous avez moins de 18 ans, vous bénéficiez de protections particulières :
    • durée maximale de travail : entre 14 et 16 ans, pendant les vacances scolaires, vous ne pouvez pas travailler plus de 35h par semaine ni plus de 7h par jour ;
    • vous ne pouvez pas travailler la nuit ;
    • vous n'avez pas le droit de faire certains travaux : les mineurs de 14 à moins de 16 ans travaillant pendant leurs vacances scolaires ne peuvent être affectés qu'à des travaux légers qui ne sont pas susceptibles de porter préjudice à leur sécurité, à leur santé ou à leur développement.

  A noter : Un site internet dédié aux jobs d'été donne accès à toutes les informations pratiques à connaître (identifier le type de job que vous souhaitez, rédiger un CV et une lettre de motivation, organiser sa recherche...). Le site propose aussi des offres d'emploi. La plateforme 1 jeune, 1 solution  propose des offres d'emplois saisonniers ou CDD.

Journées Européennes de l'Archéologie

En fin de semaine prochaine, du 18 au 20 juin, Sète agglopôle méditerranée vous invite à découvrir les coulisses du patrimoine et de la recherche archéologique sur le territoire du Bassin de Thau.

Du 18 au 20 juin, vous avez rendez-vous avec l'archéologie !
 
 
Illustration : Journées Européennes de l’Archéologie
 
 
 
Rencontre avec des archéologues du territoire, présentation des dernières fouilles archéologiques, portes ouvertes, visite théâtralisée, exposition et performance artistique, tchatches et science....
Des animations pour petits et grands !
 fouillez le programme des musées et du jardin de Sète agglopôle !

 

L'Office de tourisme intercommunal (OTI) "Archipel de Thau -Méditerranée"

L'Office de tourisme intercommunal (OTI) "Archipel de Thau -Méditerranée" assure l’accueil, l’information des visiteurs et la promotion de la destination touristique. En 2021, Sète agglopôle méditerranée lui apporte son soutien à hauteur de 430 000 €.
Un projet de fusion des Offices de Tourisme (OT des stations classées du territoire : Sète, Frontignan, Balaruc-les-Bains et Marseillan et OTI) est en cours de préparation pour le 1er Janvier 2022.
Découvrez leur site => https://www.thau-mediterranee.com/
Peut être une image de une personne ou plus, personnes debout, ciel, nature et océan

Fermes en fête c’est bientôt

Visites d’élevage, balades dans les vignes et les vergers, marchés fermiers, repas gourmands, ateliers et animations, soirées, concerts vous attendent sur les fermes d’Occitanie.

Partez en famille ou entre amis à la rencontre d’agriculteurs passionnés et découvrez leurs produits, terroirs, savoir-faire. Laissez-vous surprendre en suivant la petite fleur au gré de vos envies.

 Mangez et Vivez Fermier en Occitanie tout simplement

 Une opération menée dans 10 départements d’Occitanie

  • Week-end du 18 au 20 Juin : Aude – Gers – Hérault – Lot – Tarn
  • Sur 1 mois, du 18 juin au 18 juillet : Aveyron – Ariège – Gard – Pyrénées-Orientales – Hautes-Pyrénées

 Découvrez les fermes participantes et programmes d’animation en téléchargeant les flyers des départements et suivez l’actualité et jeux concours sur les pages Facebook des départements.Peut être une image de plein air et texte qui dit ’BIENVENUE àla ferme PRÉSENTE FERMES en fête MANGEZ VIVEZ FERMIER: ANIMATIONS & DÉGUSTATIONS ww’

Maintien de l'ordre: sévère désaveu du Conseil d'Etat à Darmanin

Le Conseil d'Etat a infligé jeudi un sévère désaveu à Gérald Darmanin en annulant plusieurs dispositions phares du schéma du maintien de l'ordre, dont la technique de la "nasse" et l'obligation faite aux journalistes de quitter les manifestations.

"C'est formidable pour la liberté d'information", a réagi auprès de l'AFP Dominique Pradalié, secrétaire générale du Syndicat national des journalistes (SNJ). "Une fois de plus, le gouvernement se fait épingler pour non-respect des droits fondamentaux", se sont réjouis la CGT et le SNJ-CGT.

Tous se sont félicités que le Conseil d'Etat ait rappelé l'importance de la liberté d'informer................................

 

A lire sur https://actu.orange.fr/france/maintien-de-l-ordre-severe-desaveu-du-conseil-d-etat-a-darmanin-CNT000001BHON6/photos/le-ministre-de

Prendre soin de ceux qui prennent soin de vous

Les 8 (site d’Agde), 9 et 10 juin (site de Sète), les Hôpitaux du Bassin de Thau ont proposé à leur personnel, en partenariat avec la Mutuelle Nationale des Hospitaliers (MNH) de bénéficier de séances de luminothérapie, afin de relâcher la pression et de bénéficier d’un moment de bien-être.
 
 Peut être une image de une personne ou plus, personnes assises et intérieur
 Confortablement installés dans 4 fauteuils répartis autour de la pièce, 87 agents ont pu atteindre un état de grande détente et de relaxation profonde par l’émission combinée de la lumière et du son.
 
 
 Ces séances qui permettent d’améliorer la Qualité de Vie au Travail, de favoriser la récupération physique et mentale et de lutter contre l’épuisement professionnel seront, de l’avis de tous, à reconduire rapidement...

Pass sanitaire : nécessaire depuis le 9 juin pour l’accès aux rassemblements de plus de 1 000 personnes

Covid-19, Virus, Coronavirus, Pandémie

À compter du 9 juin et jusqu’au 30 septembre 2021, un pass sanitaire est mis en place de façon temporaire pour accompagner les Français au retour à une vie normale tout en minimisant les risques de contamination. Il n’est pas nécessaire pour toutes les activités relevant de la vie quotidienne : lieu de travail, grandes surfaces, services publics ou encore restaurants et cinémas. Il est exigé pour participer à des événements accueillant plus de 1 000 personnes où le brassage du public est plus à risque au plan sanitaire : grandes salles de spectacle, événements sportifs ou culturels, festivals, foires et salons… Un décret a été publié au Journal officiel le 8 juin 2021. Service-Public.fr vous explique les modalités.

Qu’est-ce que le pass sanitaire ?

Le pass sanitaire consiste à présenter, au format numérique (via « Mon carnet » de l’application TousAntiCovid ) ou papier, une preuve de non contamination au Covid, parmi les 3 suivantes (une de ces 3 preuves suffit) :

  1. L’attestation de vaccination , à la condition que les personnes disposent d’un schéma vaccinal complet :
    • 2 semaines après la 2e injection pour les vaccins à double injection (Pfizer, Moderna, AstraZeneca) ;
    • 4 semaines après l’injection pour les vaccins à une seule injection (Janssen/Johnson & Johnson) ;
    • 2 semaines après l’injection du vaccin chez les personnes ayant eu le Covid (1 seule injection).

    Depuis le 27 mai, toutes les personnes vaccinées peuvent récupérer leur attestation de vaccination sur le portail de l’Assurance maladie en se connectant via France Connect . Par ailleurs, n’importe quel professionnel de santé peut retrouver une attestation de vaccination et l’imprimer si une personne le demande.

  2. La preuve d’un test négatif RT-PCR ou antigénique de moins de 48h pour l’accès aux grands événements concernés et de 72h maximum pour le contrôle sanitaire aux frontières. Tous les tests PCR et antigéniques génèrent une preuve dès la saisie du résultat par le professionnel dans la base de données SI-DEP, qui peut être imprimée en direct et qui est également mise à disposition du patient via un mail et un SMS pour aller le récupérer sur SI-DEP .
  3. Le résultat d’un test RT-PCR ou antigénique positif attestant du rétablissement de la Covid, datant d’au moins 15 jours et de moins de 6 mois. Il permet d’indiquer un risque limité de réinfection au Covid-19. Le processus pour récupérer sa preuve de test positif est le même que pour les tests négatifs via SI-DEP.

  Attention : Les délais en vigueur pour la validité des tests, 48h ou 72h selon les cas, sont stricts au moment de l’entrée sur le site de l’événement ou de l’embarquement (pas de flexibilité à 2 ou 3 jours).

  A savoir : Les fiches résultats de tests RT-PCR et antigéniques négatifs et positifs ainsi que les attestations de vaccination sont déjà certifiées officiellement. Ce procédé évite les fraudes possibles liées à la présentation de faux résultats de tests.

Comment fonctionne ce pass sanitaire ?

En format numérique : intégrer ses preuves dans TousAntiCovid Carnet

Chaque utilisateur peut intégrer ses preuves numérisées dans le « Carnet » de l’application TousAntiCovid pour les stocker et présenter facilement ses certificats lors de voyages ou d’événements où le pass sanitaire est exigé. Il est également possible de stocker les preuves pour ses enfants ou pour d’autres proches.

  A noter : Un dispositif d’assistance téléphonique gratuit est mis à la disposition des utilisateurs 7j/7, de 9h à 20h au 0 800 08 71 48.

Un guide pour récupérer et stocker son certificat de test et de vaccination est également disponible dans la FAQ de TousAntiCovid.

En format papier aussi

Il est également possible d’utiliser le pass sanitaire en format papier en présentant directement les différents documents demandés (test RT-PCR ou attestation de vaccination).

Qui concerne t-il ?

Le pass s’applique dès l’âge de 11 ans, en cohérence avec l’âge recommandé pour effectuer des tests RT-PCR naso-pharyngés. Pour les enfants, dans la mesure où la vaccination n’est aujourd’hui pas autorisée, le test sera la preuve à faire valoir. Il pourra être RT-PCR ou antigénique (par voie salivaire ou nasopharyngée). Il est obligatoire pour toutes personnes de plus de 11 ans voulant aller en Corse ou en Outre-Mer.

Les touristes étrangers doivent également se conformer à l’obligation de pass dans les lieux où celui-ci est en vigueur.

  A savoir : Le pass ne concerne pas les salariés des structures exigeant le pass sanitaire. Il n’est pas non plus exigé pour les organisateurs ou les professionnels qui se produisent dans ces lieux.

Qui peut me demander mon Pass sanitaire et quelles données sont accessibles ?

Pour gérer la vérification du pass sanitaire, les documents de preuve (format papier ou numérique) disposent d’un QR code qui pourra être flashé à l’aide de l’application TousAntiCovid Verif par les exploitants des établissements recevant du public ou organisateurs d’événements concernés par le pass.

Cette application aura le niveau de lecture minimum avec juste les informations pass valide/invalide et nom, prénom, sans divulguer davantage d’information sanitaire.

Un travail technique est par ailleurs en cours pour interfacer le pass sanitaire avec les logiciels de billetterie.

  A noter : L’utilisation du pass sanitaire est autorisée jusqu’au 30 septembre 2021 par la loi du 31 mai 2021 relative à la gestion de la sortie de crise sanitaire.

Les lieux concernés

Établissements pour lesquels le pass sanitaire est nécessaire en cas d’accueil d’un public de plus de 1 000 personnes :

  • chapiteaux, salles de théâtre, salles de spectacles sportifs ou culturels, salles de conférence ;
  • salons et foires d’exposition (jauge imposée à chaque hall d’exposition) ;
  • parcs à thèmes (seulement pour les catégories d’établissements qui le composent, comme par exemple un restaurant à l’intérieur du parc) ;
  • festivals de plein air (assis ou debout) ;
  • grands casinos ;
  • stades, établissements de plein air et établissements sportifs couverts ;
  • compétitions sportives de plein air en extérieur (si les conditions de faisabilité sont établies) ;
  • croisières et bateaux à passagers avec hébergements au-delà de 1 000 passagers ;
  • autres événements, lorsqu’ils sont spécifiquement localisés (un bal organisé par une collectivité par exemple).

  A noter : Le pass concerne uniquement des événements ou lieux impliquant des grands rassemblements à des fins de loisirs, que l’on peut programmer. Il permet de limiter les risques de diffusion épidémique et de minimiser la probabilité de contamination dans des situations à risque. En revanche, l’accès aux restaurants, aux services publics, aux salles de sport, aux grandes surfaces, aux musées, cinémas, théâtres ou aux monuments culturels ne sont pas concernés par le pass sanitaire.

Quelles perspectives pour les voyages ?

Pour voyager au sein de l’Union européenne, il n’est actuellement pas nécessaire de justifier du motif de son déplacement, mais des obligations de test préalable (-72h) sont exigées.

À partir du 1er  juillet 2021, le pass sanitaire sera mis en œuvre dans le cadre du « certificat vert numérique » (digital green pass), dont l’objectif est de permettre de manière sécurisée la reprise de la circulation des personnes entre les pays de l’Union européenne. Ce certificat pourra intégrer une preuve de vaccination, un résultat de test négatif ou une preuve de rétablissement du Covid de moins de 6 mois. Les États pourront en outre établir des mesures sanitaires supplémentaires si elles sont nécessaires et proportionnées (test, quarantaine…).

Depuis le 9 juin 2021, les flux touristiques sont rouverts dans de nouvelles conditions.

  Attention : Le choix du pass sanitaire ne dispense pas de l’application des gestes barrières et de la distanciation physique.

Voyages à l'étranger : quelles modalités depuis le 9 juin ?

 

Depuis le 9 juin 2021, les flux des voyageurs entre la France et les pays étrangers sont rouverts. Les modalités prévues pour voyager varient en fonction de la situation sanitaire des pays tiers et de la vaccination des voyageurs. Les pays sont classés en zone verte, jaune ou rouge mais attention ce classement est évolutif. Quelles sont les conditions pour voyager lors de vos prochaines vacances ? Service-Public.fr vous explique les règles qui s'appliquent à chaque catégorie.

À partir du 9 juin 2021, les restrictions de voyage adoptées dans le cadre de la crise sanitaire du coronavirus sont assouplies pour les personnes complètement vaccinées ou immunisées. Les pays sont classés en zone verte, jaune ou rouge en fonction de la gravité de la situation sanitaire, et les mesures de contrôle de l'épidémie sont adaptées à ce classement.

Les pays « vert » : faible circulation du virus, pas de variants préoccupants recensés.

Au 8 juin 2021, les pays classés en zone « verte » sont ceux de l'Espace européen (Union européenne, Andorre, Islande, Liechtenstein, Monaco, Norvège, Saint-Marin, Saint-Siège et Suisse) ainsi que l'Australie, la Corée du Sud, Israël, le Japon, le Liban, la Nouvelle-Zélande et Singapour.

Lors de son arrivée en France, il est demandé à tout voyageur de plus de 11 ans en provenance d'un pays « vert » :

  • soit un test PCR ou antigénique négatif de moins de 72h ;
  • soit une preuve de sa vaccination.

En provenance ou à destination de ces pays, aucun motif impérieux n'est exigé.

Ne sont pas concernés par ces obligations :

  • les résidents des bassins de vie frontaliers pour des déplacements dans un rayon de 30 km autour de leur domicile pour une durée inférieure à 24h ;
  • les professionnels du transport routier dans le cadre de leurs déplacements professionnels par voie terrestre lorsque ces déplacements sont d'une durée inférieure à 24h dans un périmètre défini par un rayon de 30 km autour du lieu de résidence ou bien ont une urgence ou une fréquence incompatible avec la réalisation d'un test ou examen de dépistage.

  A savoir : À partir du 1er  juillet 2021, le pass sanitaire sera reconnu pour les déplacements internes à l'espace européen, sous la forme d'un certificat européen. Ce certificat pourra intégrer une preuve de vaccination, un résultat de test négatif ou une preuve de rétablissement du Covid de moins de 6 mois.

Des mesures sanitaires supplémentaires comme un test ou une quarantaine pourront être décidées par les États si elles sont nécessaires et proportionnées.

  A noter : Dès le 21  juin 2021, il sera possible de télécharger son attestation de vaccination certifiée conforme aux normes européennes, sous-titrée en anglais, depuis le téléservice de l'Assurance Maladie. Cette attestation fera partie des preuves autorisées pour voyager au sein de l'Union européenne à compter du 1er juillet 2021.

Les pays « orange » : circulation active du virus dans des proportions maîtrisées, sans diffusion de variants préoccupants

La zone « orange » concerne tous les pays qui ne sont pas classés en zones verte et rouge.

Lors de son arrivée en France, il est demandé à tout voyageur de plus de 11 ans en provenance d'un pays « orange » :

  • un test PCR ou antigénique négatif de moins de 48h ;
  • et une preuve de sa vaccination. S'il n'est pas vacciné, le voyageur devra fournir en plus du test négatif :
    • un document justifiant un motif impérieux d'ordre personnel ou familial, un motif de santé relevant de l'urgence ou un motif professionnel ne pouvant être différé ;
    • une déclaration sur l'honneur attestant accepter un éventuel test ou examen de dépistage à son arrivée sur le territoire national et s'engager à s'isoler pendant 7 jours à son arrivée et à réaliser un test de dépistage après ce délai.

Il est possible de quitter la France pour aller dans pays classé en « orange », mais il faut justifier que le voyage est effectué pour un motif impérieux, sauf si l'on est vacciné. Une attestation de sortie du territoire est disponible sur le site du ministère de l'Intérieur. Il faut aussi vérifier les conditions d'entrée dans le pays de destination.

  A noter : Le justificatif de vaccination n'est pas nécessaire pour les voyages des personnes mineures accompagnant une ou des personnes majeures qui en sont munies.

Cas du Royaume-Uni

Depuis le 31 mai 2021, les voyageurs se déplaçant vers la France depuis le Royaume-Uni doivent :

  • justifier leur voyage d'un motif impérieux s'ils sont ressortissants étrangers hors Union européenne non-résidents en France ;
  • présenter un test PCR ou antigénique de moins de 48h ;
  • observer une période d'isolement de 7 jours à leur arrivée. Pour le moment, compte tenu de la faible incidence du Covid en Grande-Bretagne, le dispositif de contrôle systématique à domicile ne leur est pas appliqué.

Pour se déplacer vers le Royaume-Uni, il faut justifier que le voyage est effectué pour un motif impérieux. Une attestation de sortie du territoire est disponible sur le site du ministère de l'Intérieur. Les conditions d'entrée au Royaume-Uni spécifiques sont précisées ici .

Les pays « rouge » : circulation active du virus, présence de variants préoccupants

Les pays classés en zone « rouge » sont au 8 juin 2021 : l'Afrique du Sud, l'Argentine, le Bahreïn, le Bangladesh, la Bolivie, le Brésil, le Chili, la Colombie, le Costa Rica, l'Inde, le Népal, le Pakistan, le Sri Lanka, le Suriname, la Turquie, l'Uruguay.

Lors de son arrivée en France, il est demandé à tout voyageur de plus de 11 ans en provenance d'un pays « rouge » :

  • un document justifiant un motif impérieux d'ordre personnel ou familial, un motif de santé relevant de l'urgence ou un motif professionnel ne pouvant être différé ;
  • un test PCR ou antigénique (seulement s'il cible la protéine N du virus) négatif de moins de 48h ;
  • une déclaration sur l'honneur attestant :
    • accepter de se soumettre à un test ou examen de dépistage à son arrivée sur le territoire national ;
    • s'engager à s'isoler pendant 7 jours à son arrivée et à réaliser un test de dépistage après ce délai ;
    • être en mesure de présenter un justificatif de sa vaccination. S'il n'est pas vacciné, une quarantaine de 10 jours contrôlée par les forces de sécurité lui sera imposée à son arrivée en France. Il devra indiquer le lieu dans lequel il envisage d'effectuer sa quarantaine. Si le lieu choisi n'est pas mis à disposition par l'administration, il devra fournir un justificatif d'adresse pour permettre le contrôle par les forces de sécurité.

Il est possible de quitter la France pour se rendre dans un pays classé en « rouge », mais seulement si le voyage est effectué pour un motif impérieux d'ordre personnel ou familial, un motif de santé relevant de l'urgence ou un motif professionnel ne pouvant être différé. Une attestation de sortie du territoire est disponible sur le site du ministère de l'Intérieur. Il faut aussi présenter un test PCR ou un test antigénique négatif de moins de 48h. Il est recommandé de se renseigner sur les conditions d'entrée dans le pays de destination.

Quels sont les critères exigés pour la vaccination ?

Les personnes considérées comme vaccinées sont celles qui ont effectué une vaccination complète avec les vaccins reconnus par l'Agence européenne du médicament (EMA) : Pfizer, Moderna, AstraZeneca et Johnson & Johnson.

La preuve de vaccination n'est valable qu'à la condition qu'elle permette d'attester la réalisation d'un schéma vaccinal complet, soit :

À la date du voyage, le voyageur doit attester qu'il a effectué une vaccination complète :

  • depuis au moins 2 semaines (14 jours) après la 2e injection pour les vaccins à double injection (Pfizer, Moderna, AstraZeneca) ou après une seule injection de l'un de ces vaccins chez les personnes ayant eu le Covid ;
  • depuis au moins 4 semaines (28 jours) pour le vaccin de Janssen/Johnson & Johnson.

  A savoir : Les bénéficiaires d'un régime français d'Assurance maladie peuvent récupérer leur attestation de vaccination sur ce téléservice . Dès le 21 juin 2021, il sera possible de télécharger son attestation de vaccination certifiée conforme aux normes européennes, sous-titrée en anglais, depuis ce même téléservice. Cette attestation fera partie des preuves autorisées pour voyager au sein de l'Union européenne à compter du 1er juillet 2021 prochain.

Où trouver les règles imposées par les différents pays ?

Si vous voyagez à destination d'un pays quel que soit sa zone, vous devez vérifier les règles qui s'appliquent concernant le test exigible à l'embarquement, à l'arrivée et les éventuelles mesures de quarantaine. Les Conseils aux voyageurs du ministère des Affaires étrangères vous permettent de vous informer sur les éventuelles restrictions appliquées par les pays où vous souhaitez vous rendre.

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon