échos

Covid-19 : "On ne peut pas écarter" un confinement, estime le Pr Fontanet

Selon Orange.fr :

"La mesure n'est pas sur la table", promet le ministère de la Santé, qui indique toutefois ne fermer aucune porte.

C'est un retour à la situation de l'été : mardi 23 novembre, la France a enregistré plus de 30.000 nouveaux cas de covid-19, un chiffre du même ordre que ceux du mois d'août. La nouvelle vague qui touche l'Europe et la France, est "fulgurante", a prévenu le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal.

Et le gouvernement cherche les solutions pour faire face, en ménageant les hôpitaux, l'activité économique et les réfractaires aux mesures sanitaires. Un Conseil de défense sanitaire se tient mercredi à l'Élysée, avant le Conseil des ministres, et de nouvelles mesures pourraient être annoncées pour contenir l'épidémie.

Les Français pensaient en être définitivement débarrassés, mais l'option d'un confinement n'est pas totalement impossible. C'est d'ailleurs la solution choisie par l'Autriche pour faire face à la flambée. Et en France ? "On pensait qu'on en aurait plus besoin, mais compte tenu de ce qui se passe chez nos voisins proches, on ne peut pas l'écarter", a estimé le professeur Arnaud Fontanet dans Le Parisien......

 

Allerplus loin : https://actu.orange.fr/france/covid-19-on-ne-peut-pas-ecarter-un-confinement-estime-le-pr-fontanet

15-17 ans : vous pouvez vous inscrire au service national universel (SNU).

Illustration 1Crédits : © Ministère de l’Éducation Nationale

Illustration 1

Vous êtes un lycéen, un apprenti, un jeune travailleur ou un jeune non scolarisé âgé de 15 à 17 ans, et vous souhaitez participer à la construction d'une société de l'engagement, bâtie autour de la cohésion sociale ? Depuis le 8 novembre 2021, vous pouvez vous inscrire à l'édition 2022 du service national universel (SNU). Il comporte un séjour de cohésion et une mission d’intérêt général. Vous pouvez, si vous le souhaitez, poursuivre une période d'engagement. Quelles sont les dates, les étapes et les objectifs ?

Quelles sont les dates ?

Les inscriptions au service national universel (SNU) édition 2022 sont ouvertes à tous les jeunes Français âgés de 15 à 17 ans. Elle propose 3 séjours de cohésion possibles pour 50 000 jeunes :

  • du 13 au 25 février 2022, pour les élèves de 2nde et de 1re ;
  • du 12 au 24 juin 2022, pour les élèves de 2nde ;
  • du 3 au 15 juillet 2022, pour l'ensemble des élèves.

Les jeunes non scolarisés, en apprentissage, en emploi ou dans d'autres situations sont concernés par l'ensemble des trois sessions.

  À savoir : En raison du calendrier scolaire, le séjour de février ne concernera pas La Réunion, Mayotte, la Polynésie française, la Nouvelle-Calédonie, Saint-Barthélemy, Saint-Martin, Wallis-et-Futuna et Saint-Pierre-et-Miquelon. Pour les volontaires de la Guyane, de la Guadeloupe et de la Martinique, seul un centre, situé en Guadeloupe et commun aux trois départements, sera proposé. Un accompagnement particulier sera mis en place vers ce centre.

  À noter : Pour compléter l'inscription, il vous faudra :

  • une pièce d'identité (Carte Nationale d'Identité ou Passeport) ;
  • et l'accord de votre ou de vos représentants légaux.

Quelles sont les étapes clés ?

Le SNU se déroule en 3 étapes :

  • un séjour de cohésion de 2 semaines dans un autre département ;
  • une mission d'intérêt général de 84 heures réparties au cours de l'année, près de chez soi, l'année qui suit le séjour de cohésion ;
  • et un engagement volontaire facultatif, à plus long terme, partout en France ou dans le monde pour les jeunes de 16 à 25 ans.

Quels sont les objectifs ?

Le service national universel (SNU) a pour objectifs de :

  • faire vivre les valeurs républicaines ;
  • renforcer la cohésion nationale ;
  • développer une culture de l'engagement ;
  • accompagner l'insertion sociale et professionnelle.

Éducation : les démissions d'enseignants augmentent

Selon FranceInfo :

De plus en plus d'enseignants français décident de démissionner. Sur le plateau du 23 heures de Franceinfo mardi 23 novembre, le journaliste de France Télévisions Gaël Giordana fait le point sur un phénomène qui inquiète.

En France, de nombreux enseignants ont démissionné. Mardi 23 novembre, sur le plateau du 23 heures de Franceinfo, le journaliste de France Télévisions Gaël Giordana rapporte que selon les chiffres de l'Éducation nationale, "il y a actuellement près de 869 300 enseignants en France, 726 800 exercent dans le public. Mais on remarque une hausse des démissions depuis environ dix ans. En 2008, il y a eu seulement 364 profs démissionnaires, mais à partir de 2015, on voit vraiment une augmentation des démissions. Aujourd'hui, il y en a quatre fois plus qu'il y a dix ans."

Des conditions de travail compliquées

1 648 enseignants ont posé leurs démissions en 2020-2021. Ils peuvent demander "des ruptures conventionnelles depuis l'année dernière................

Aller plus loin : https://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/chomage/education-les-demissions-d-enseignants-augmentent

Covid-19 : plus de 30.000 nouvelles contaminations en 24 heures en France, une première depuis août

Selon Orange.fr :

Covid-19, Virus, Coronavirus, Pandémie

Le nombre de personnes hospitalisées est également en hausse. 

Le ministre de la Santé Olivier Véran l'avait annoncé dans la journée aux députés, Santé publique France l'a confirmé dans la soirée : mardi 23 novembre, la France a enregistré plus de 30.000 nouveaux cas de Covid-19 au cours des dernières 24 heures, un niveau qui n'avait pas été atteint depuis le mois d'août.

Dans son bilan quotidien, l'agence sanitaire indique que 30.454 nouveaux cas ont été recensés ce mardi. Mardi dernier, les nouvelles contaminations s'élevaient à 19.778.

Le taux de positivité des tests et le taux d'incidence sont également en hausse : le premier se monte désormais à 4,9% et le second dépasse les 190 cas pour 100.000 habitants.

Aller plus loin sur : https://actu.orange.fr/france/covid-19-plus-de-30-000-nouvelles-contaminations-en-24-heures-en-france-une-premiere-depuis-aout-
Par ailleurs, 8.525 malades du Covid-19 sont actuellement hospitalisés, dont 187 ont été admis ces dernières 24 heures.

La signature du Contrat de gestion intégrée et de transition écologique (CGITE) qui concernent 4 agglomérations, 27 communes... Et...

Ce mardi 23 novembre se déroulait la signature du Contrat de gestion intégrée et de transition écologique (CGITE) qui concernent 4 agglomérations, 27 communes, les associations, les citoyens, les chercheurs et les élus : c’est un engagement sans précédent qui mobilise l’ensemble des acteurs du bassin de Thau...
 
Peut être une image de texte qui dit ’CONTRAT DE GESTION INTÉGRÉE ET DE TRANSITION ÉCOLOGIQUE DU TERRITOIRE DE THAU (2020-2025) (2020-’
 
 Coordonné par le Syndicat mixte du bassin de Thau (SMBT) avec le soutien de nombreux partenaires financiers, c’est un contrat innovant et fédérateur. Il est prévu de mobiliser 600 M € sur cinq ans autour de la transition écologique.
 
 Sa vocation est de protéger les milieux et le bassin de Thau en agissant sur l’environnement, les activités portuaires, le soutien aux filières, la prévention des inondations ou encore l’alimentation en eau. Sa feuille de route s’articule autour de trois axes majeurs (aménagement résilient et durable, économie littorale globale et innovante et gestion environnementale équilibrée).
 
Selon le SMBT : " L’avenir du bassin de Thau se dessine aujourd’hui grâce à une vision transversale doublée d’une action collective orchestrées par l’expertise des équipes du SMBT en matière de gestion intégrée. Les nouvelles technologies et les compétences rassemblées sont au service de l’environnement et des habitants. L’innovation est centrale dans ce contrat ; de même que la participation citoyenne…
Un contrat gagnant-gagnant !"
aaaacsmbtCapture
 
 Signature en présence des signataires suivants :
Yves Michel (Président Syndicat mixte bassin de Thau), François Commeinhes (Président de Sète Agglopôle Méditerranée), Gwendoline Chaudoir (Vice-présidente Communauté d'agglomération Hérault), Véronique Négret (Vice-Présidente de Montpellier Méditerranée Métropole), Karine Bonacina (Directrice Régionale de l'Agence de l'Eau Rhône Méditerranée Corse), Sébastien Denaja (Conseiller régional Occitanie), Patrice Lafont (Président du Comité Régional Conchylicole de Méditerranée), Bernard Perez (Président du Comité régional des pêches et des élevages marins d’Occitanie) représenté par le Directeur et Thierry Laurent (Sous-préfet, secrétaire général de la préfecture de l’Hérault).

Vaccin contre le cancer : les premiers résultats positifs d'un essai clinique à Toulouse

Selon Orange.fr :

Un vaccin contre la récidive du cancer est actuellement développé à Toulouse. Selon RTL, les premiers résultats seraient positifs. 

Pour la première fois en Europe, un vaccin contre la récidive du cancer est développé à Toulouse, à l'Institut Universitaire du Cancer Toulouse Oncopole, explique RTL. Au début du mois de janvier 2021, six patients de cet institut, qui avaient eu un cancer de l'ORL, s'étaient vu administrer un vaccin individualisé, le TG4050.Onze mois après ce premier essai clinique mené en collaboration avec l'Institut Curie, l'université de Liverpool et la Mayo Clinic aux États-Unis, les résultats seraient encourageants. "Il y a déjà eu des tentatives de faire des vaccins thérapeutiques, mais ils n'ont pas été des succès majeurs. L'immunité des cancers est vraiment complexe", explique Jean-Pierre Delord à l'antenne de la radio.


Aller plus loin : https://actu.orange.fr/france/vaccin-contre-le-cancer-les-premiers-resultats-positifs-d-un-essai-clinique-a-toulouse-magic-

Création d'un vaccin individualisé en trois mois

Compte personnel de formation : appels téléphoniques, SMS, attention aux tentatives d'arnaques

 

Sollicitations répétées, parrainages, offres d'emploi trompeuses... Vous avez reçu un mail, un sms, ou un appel vous promettant une formation gratuite via votre compte personnel de formation ? Soyez attentifs aux tentatives d'arnaques pour dérober vos crédits CPF et n'y donnez pas suite. Le site cybermalveillance.gouv.fr recueille les témoignages et rappelle que ni la Caisse des Dépôts, ni Pôle Emploi, ni le ministère du Travail n'effectuent la moindre démarche téléphonique au sujet du CPF.

Qu'est-ce-que le compte personnel de formation (CPF) ?

Le compte personnel de formation (CPF) vous permet d'acquérir des droits à la formation utilisables tout au long de votre vie professionnelle. Ces droits sont crédités automatiquement chaque année sur votre compte CPF par vos employeurs. Depuis le 1er janvier 2019, le compte CPF est directement crédité en euros et non plus en heures, dans la limite d'un plafond de 5 000 €. Pour les agents du secteur public, les droits acquis en heures peuvent être convertis en euros à raison de 15 € par heure.

  À savoir : Chaque actif (salarié, agent public, demandeur d'emploi ayant travaillé) dispose d'un espace personnel sur le site officiel moncompteformation.gouv.fr pour gérer et utiliser son compte CPF.

  À noter : Lancé en 2019, le site moncompteformation.gouv.fr vient d'être repensé. Il permet un accès facilité à l'information professionnelle, encore plus simple et rapide pour :

Comment repérer une arnaque sur votre compte formation ?

L'arnaque à Mon compte formation (CPF) se déroule souvent de la manière suivante :

  • vous recevez un appel téléphonique, un mail ou un sms, d'une personne prétendant appartenir à la plateforme Mon compte formation ou à un autre organisme ;
  • la personne vous demande votre numéro de sécurité sociale pour accéder à votre compte formation. Elle peut également demander votre mot de passe ou bien créer directement un compte par téléphone avec vous. Une fois la connexion effectuée, elle peut vous inscrire avec ou sans votre consentement, à une formation factice ou frauduleuse ;
  • dans certains cas, l'escroc connaît déjà vos nom, prénom et numéro de sécurité sociale. Vous découvrez alors une inscription à une formation à votre insu en vous connectant à votre compte formation.

Qui contacter si vous êtes victime d'une escroquerie ?

Vous êtes victime d'une escroquerie si :

  • vous avez été inscrit à une formation à votre insu ;
  • vous n'arrivez plus à vous connecter et pensez avoir été piraté ;
  • vous avez communiqué votre identité et votre numéro de sécurité sociale à un organisme suspect.

Renseignez alors le formulaire et joignez-le impérativement à votre demande en envoyant un courriel à l'adresse suivante : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

  Attention : Seuls les signalements de fraude ou escroquerie seront traités à cette adresse. Aucune autre demande ne sera prise en compte par ce canal. Après examen de votre situation, vous recevrez une réponse vous informant de la suite réservée à votre demande.

Quelles précautions devez-vous prendre ?

  • changez immédiatement votre mot de passe ;
  • consultez les informations disponibles sur votre compte formation ;
  • conservez les preuves ;
  • contactez la plateforme Info Escroqueries pour être conseillé ;
  • déposez plainte.

  À savoir : En 2021, plus de 2 millions de personnes se sont inscrites à une formation, contre 630 000 en 2019.

Gérald Darmanin demande aux préfets de régulariser les femmes en situation irrégulière et victimes de violences conjugales

Selon FranceInfos.fr : Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce mardi à France Inter que les femmes victimes de violences conjugales et en situation irrégulière seront régularisées par les préfets.

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a demandé aux préfets de régulariser les femmes qui se trouveraient en France en situation irrégulière et dont il est avéré qu'elles sont victimes de violences conjugales, révèle France Inter mardi 23 novembre. Un titre de séjour de plusieurs années, renouvelable, sera délivré à ces femmes. Les préfets recevront cette consigne d'ici jeudi.

Selon Gérald Darmanin, "ces femmes hésitent peut-être trop souvent à aller dans un commissariat ou une brigade de gendarmerie et à saisir le procureur de la République". Or, "si la justice vient à démontrer que la personne contre qui la plainte est déposée est, en effet, responsable d'un viol ou de violences conjugales", les femmes victimes seront régularisées promet le ministre de l'Intérieur sur France Inter, "au nom de la protection que nous leur devons".

Entre 220 et 250 personnes par an...............

Aller sur : https://www.francetvinfo.fr/societe/violences-faites-aux-femmes/info-france-inter-gerald-darmanin-demande-aux-prefets-de-regulariser-les-femmes-en-situation-irreguliere-et-victimes-de-violences-conjugales

Plus qu'une petite semaine pour visiter les établissements patrimoniaux de SAM avant...leur fermeture annuelle

Peut être une image de 1 personne, plein air et textePlus qu'une petite semaine pour visiter les établissements patrimoniaux de SAM avant...leur fermeture annuelle, prévue le mardi 30 novembre prochain à 17h.
Le musée gallo-romain Villa-Loupian et le Musée ethnographique de l'étang de Thau (Bouzigues) rouvriront leurs portes tout début février 2022 alors que pour le Jardin antique Méditerranéen (Balaruc-les-Bains), il faudra patienter jusqu'au 1er mars. 2022.

Le gouvernement se voulait ferme mardi face aux violences qui se poursuivent en Guadeloupe

Selon Orange.fr :

Le gouvernement se voulait ferme mardi face aux violences qui se poursuivent en Guadeloupe malgré les renforts de forces de l'ordre, et surveille désormais une possible contagion à la Martinique voisine où des policiers et des pompiers ont été visés par des tirs dans la nuit.

"La situation est toujours très difficile" en Guadeloupe, a déclaré sur France Inter mardi le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin. "Ce qui est certain, c'est que le rétablissement de l'ordre public est le préalable à toute discussion évidemment", a-t-il tonné, indiquant que des gendarmes avaient été la cible de tirs à balles réelles.

En Martinique, où une grève générale a débuté lundi, une semaine après celle lancée en Guadeloupe, des forces de l'ordre et des pompiers ont à leur tour et à plusieurs reprises été pris pour cible par des tirs d'arme à feu dans la nuit de lundi à mardi à Fort-de-France, a-t-on appris de sources policières.............  

Poursuivre sur : https://actu.orange.fr/france/nouvelles-violences-en-guadeloupe-policiers-et-pompiers-vises-par-des-tirs-en-martinique-CNT000001GKdUq/photos/une-banniere-anti-pass-sanitaire-installee-sur-la-grille-de-la-caserne-des-pompiers

Connaissez-vous le PassSport ?

La pratique d’une activité sportive régulière est essentielle pour la santé et le bien-être des enfants. C’est pourquoi, dès cette rentrée, une aide financière a été mise en place pour encourager l’inscription en club chez les jeunes.
Si votre enfant est bénéficiaire de l’Allocation de rentrée scolaire (ARS) ou de l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH), il peut en faire la demande http://sports.gouv.fr/pratiq…/sports-pour-tous/pass-sport/
Le dispositif est prolongé jusqu’au 28 février.
 
Peut être une image de 2 personnes, personnes jouant au volley et texte qui dit ’PASS SPORT Le Pass' Pass'Sport est une nouvelle aide de 50€ par enfant pour s'inscrire dans un club sportif. Il s'adresse aux jeunes de 6 17 ans révolus qui bénéficient de l'allocation de rentrée scolaire et de l'allocation d'éducation de l'enfant handicapé... et, c'est nouveau, aux adultes de 16 à 30 ans qui perçoivent l'allocation aux adultes handicapés. Dispositif prolongé jusqu'à fin février 2022 Plus d'information sur sports.gouv.fr/pass-sport’

 

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon