Un conseil municipal ou il a été question de finances.

Les conseillers municipaux de Frontignan se sont réunis ce mardi 6 avril à 18h30 pour une nouvelle session du conseil municipal.

Un conseil somme toute très important car il s’agissait d’approuver, principalement, les finances de la ville et du port de plaisance

Seize dossiers sur les vingt-sept à l’ordre du jour de ce conseil étaient consacrés aux budgets principaux de la ville et du port de plaisance.

Mme Caroline Sala, adjointe aux finances de la ville

Une exercice fastidieux, rébarbatif, redouté. Comme de coutume c’est Caroline Sala, l’adjointe aux finances, qui s’est chargée de présenter le budget principal de la ville. La comptabilité implique de suivre un raisonnement qui peut sembler contre-intuitif pour les non-initiés. Aborder la normalisation comptable par le prisme de la rhétorique contribue à souligner sa dimension. Pendant des minutes les chiffres apparaissent sous forme de tableaux, les uns derrières aux autres. Mais à son habitude, Caroline Sala, à une façon bien à elle de présenter le budget, en appuyant sur des points particuliers axant ses propos sur l’essentiel. En insistant sur les grands axes.

Une présentation pédagogique, et agréable à suivre ou chacun peut comprendre qu’il soit expert ou néophyte en la matière comptable.

« Une présentation claire, précise, une vision pluriannuelle ou les objectifs fixés sont réalisés malgré contexte actuel.» commentera le Maire en remerciant son adjointe pour cette présentation.

Le chef de file reconnaissant le travail effectuer remercie Mme Sala pour cette présentation pédagogique, et de préciser que tout en approuvant le budget, l’opposition s’abstiendra car c’est bien là le rôle de l’opposition et ce en quoi, le Maire remercie Gérard Prato de sa franchise.

A retenir de ce budget :

  • Les taux d’imposition sur le foncier sont stabilisés, inchangés à 36,95% pour le bâti et 124,25% pour le non bâti.
  • Les subventions municipales aux associations sont en diminution, passant de 537 000€ à 491 000€, de préciser qu’à cas de reprise des activités les subventions peuvent faire l’objet d’un rattrapage.
  • L’opposition dans le cadre des investissements demande à ce que soit revu l’éclairage public, ce en quoi le maire est d’accord en précisant qu’une étude est en cours sur le sujet.

D’autres dossiers étaient à l’ordre du jour qui feront l’objet d’une prochaine parution !

Notes sur Frontignan

Le livre incontournable d'Achille Munier à lire en ligne gratuitement ou, pour les collectionneurs, à acheter (quelques exemplaires encore disponibles en réédition chez Amazon).