Miquette de Frontignan, la petite brioche à l'honneur ce Week-End Pascal.

En 1692, la confrérie des Pénitents blancs décide de célébrer Pâques en distribuant gratuitement du pain aux indigents de la commune.

« Mais à Frontignan le côté historique de la miquette, ou on nous parle souvent de la séparation de l'église et de l'état, mais à Frontignan nous ne faisons pas ça du tout, la vraie histoire c'est le docteur Lambert, maire de Frontignan la Peyrade qui au conseil municipal fait voter l'achat de la farine pour que le boulanger Pascal fabrique du pain pour les indigents... » commentera Michel Cassagne, président du Club Taurin. Et de rajouter "elle aurait même des vertus médicinales"

Pour la onzième année consécutive, le Club taurin Lou Senglié et la ville de Frontignan la Peyrade ont fait revivre la tradition de la miquette en partenariat avec les artisans boulangers-pâtissiers de la commune avec la participation du Temps jadis, très actif en cette période et du groupe folklorique la Respelido. Un grand défilé en costume d'époque auquel s'est joint quelques badauds, il faut bien le reconnaître pas très nombreux, a fait la tournée des artisans boulangers pâtissiers de la ville (3 seulement au total) pour collecter le plateau de miquettes.

A la sortie de la messe Pascale, les miquettes, qui ont été bénies à l'issue de la cérémonie par le père Boudarel,  ont été offertes gracieusement par le club taurin, et distribuées sur le parvis de l’église.  Miquettes accompagnées de Muscat de Frontignan comme il se doit,  en présence de Michel Arrouy, maire adjoint et vice président du CCAS accompagné de David Jardon, conseiller élu aux festivités ainsi que Kelvine Gouvernayre conseillère au commerce et à l'industrie. Si le public n'était nombreux pour le défilé, il n'en fut pas de même pour la dégustation, fort appréciée par les paroissiens.

Comme le dit si bien le président du club taurin la miquette se consomme de 1 à 101 ans, car l’après midi c’est les maisons de retraite qui ont eu droit à la distribution de miquettes.

A.S.

Notes sur Frontignan

Le livre incontournable d'Achille Munier à lire en ligne gratuitement ou, pour les collectionneurs, à acheter (quelques exemplaires encore disponibles en réédition chez Amazon).