Les artistes peintres du Carrefour de l'Amitié exposent.

La section peinture du Carrefour de l’amitié a vu le jour il y a 20 ans, il y règne une ambiance bon enfant, sans pour autant écarter le sérieux et la concentration dont il est nécessaire pour laisser parler son imagination et pouvoir créer un tableau ou une toile.

« Le bras ne doit être qu’un exécutant de ce que l’on voit ».

Une vingtaine d’artistes, car c’est bien comme cela qu’il faut les nommer, amateurs mais tous passionnés, exposent leurs œuvres salle Jean Claude Izzo, rue Lucien Salette à Frontignan jusqu’au 27 avril 2017 ouverture de la salle tous les jours de 10 à 12h et de 15 à 19h, hormis dimanche 23 avril de 10 à12h.

Le vernissage aura lieu ce vendredi 21 avril à 18h30 dans la même salle.

Entrée libre.

Notes sur Frontignan

Le livre incontournable d'Achille Munier à lire en ligne gratuitement ou, pour les collectionneurs, à acheter (quelques exemplaires encore disponibles en réédition chez Amazon).

 

Avec l'APAVH, Joe, la fripouille , est à l'adoption

joeIMG_0437Après avoir alerté les vétérinaires, les dianes de chasse les plus proches, mis des annonces, il a bien fallu se rendre à l’évidence personne ne recherchait notre poilu ! Avec sa bouille de chien abandonné et son air de rien, on l’a tout d’abord appelé « Le Chien Marcel », et puis c’était un peu long alors ce fut « Plumeau » finalement 3 jours plus tard c’est Joe qui s’est imposé ! Et ça lui va super bien. Quand Joe est arrivé en famille d’accueil, il n’en menait pas large…les 8 autres chiens l’ont niflé, reniflé. Il était tout kiki à côté. Joe est typé Bleu de Gascogne, mais plutôt version mini! Le Bleu qui n’a pas grandi. Allez savoir pourquoi, il s’est pris d’affection pour le grand Roch qui fait environ 3 fois son poids ! Seulement les premiers temps Roch appréciait très moyennement ce zébulon qui le suivait partout alors il le lui a fait savoir avec force claquements de mâchoires et grognements…nous avons laissé faire. Encore une fois grogner est un mode de communication, même si nous avions peur que le gros nous le coupe en deux… Roch regardait Joe comme si c’était un insecte, un ouistiti qui l’agaçait...

» associations