Muscats du Monde® Une médaille d’argent pour le Château de Peyssonnie

Le 17e concours international Muscats du Monde® s’est déroulé les 5 et 6 juillet 2017 à Frontignan-la-Peyrade.

 M. Arnould Henri, directeur général d’un Groupe de presse scientifique et technique.

Il a réuni 25 pays s’élevant au rang des rendez-vous incontournables du Muscat à travers le monde. Pendant deux jours, des experts internationaux ont évalué 214 vins tranquilles et effervescents issus des cépages muscat. Des normes de qualité au-delà des standards et des conditions optimales de dégustation ont permis aux jurés ( au nombre de 55) de délivrer 71 médailles (38 Or, 33 Argent) reconnues comme un critère de sélection fiable.

Un très haut niveau qualitatif international pour le palmarès 2017. En tête du classement des meilleurs Muscats 7 pays : Portugal, France, Australie, Afrique du Sud, Chypre, Italie et Hongrie. Les deux premières places sont occupées par le Portugal et la France. 7 Muscats Français se classent au TOP 10 à travers les régions Occitanie, Corse, Provence et Alsace.

La cave coopérative de Frontignan et son château de Peyssonnie se classe parmi les meilleurs muscats de la planète en décrochant une médaille d’argent.

Ce palmarès 2017 fait honneur aux Muscats VDN (Vins Doux Naturels), naturellement doux, Muscats Hors d’âge élevés sous bois de chêne et vins de liqueur. L’Afrique du Sud, l’Australie, la France, l'Italie et le Portugal confirment la qualité des productions en compétition. La participation des Vins Effervescents étant par ailleurs en augmentation.

Rendez-vous dans quelques jours, à l’occasion du 31ème festival du muscat, dimanche 23 juillet, pour célébrer et déguster l’ensemble des muscats de Frontignan !

A.S

La cocotte-minute va-t-elle bientôt siffler ?

Depuis des siècles, partout en Europe, les causes profondes des révoltes sont toujours les mêmes : un État avec des caisses vides, un endettement abyssal, une fiscalité écrasante, des inégalités et une insécurité croissantes. Dans un tel contexte c’est le plus souvent la jeunesse, sans perspective d’avenir, qui déclenche le processus insurrectionnel.
Selon l’INSEE, la France compte près de 9 millions de personnes vivant en deçà du seuil de pauvreté. La moitié d’entre elles sont des jeunes de moins de 30 ans, chômeurs, stagiaires, précaires allant de petits boulots en petits boulots. La situation dans le Midi est plus dégradée encore que dans le reste du pays et dans certaines villes de l’Hérault le chômage des jeunes dépasse même les 50%. .Dans ce contexte, un sondage indique que les deux tiers des 18-34 ans sont prêts à un mouvement de révolte de grande ampleur...

» suite de l'édito

Notes sur Frontignan

Le livre incontournable d'Achille Munier à lire en ligne gratuitement ou, pour les collectionneurs, à acheter (quelques exemplaires encore disponibles en réédition chez Amazon).