Les Camping-Caristes boudent la nouvelle aire.

Depuis quelques semaines, les camping-cars peuvent désormais faire escale à Frontignan la Peyrade sur l’aire de stationnement dédiée réalisée par la Ville, qui a été inaugurée le samedi 29 juillet.

 Une petite fréquentation pour cette nouvelle aire.

Il y a 10 ans, Josette Reig Fernandez pour la partie relation avec la municipalité et Jean Levet membre de la fédération de camping, pour la partie technique ont présenté un projet afin de recevoir les camping-caristes de France et d'ailleurs à Frontignan la Peyrade. Un projet qui s'est concrétisé avec l'ouverture d'une aire conçue pour recevoir les camping-cars, pour un montant de 200 000€, financé à hauteur de 43% par la ville.

Mais bien que cette aire soit située sur un lieu au nom évocateur sur l’avenue des vacances, il faut bien admettre que pour l’instant les camping-cars sont peu enclin à venir stationner nombreux sur le site, seulement 4 ce jeudi pour 49 places disponibles.

Mais les camping-caristes n’ont pas déserté Frontignan pour autant, une majorité d’entre eux (une quarantaine environ) ont élu domicile sur l’avenue d’Ingril face au camping Sendaya les Tamaris, d’autres repartis ci et la ou encore à proximité des campings de l’entrée .

Avenue d'Ingril, un point de chute tout trouvé pour les camping-cars.

Ce couple de retraité Picard, sur le départ pour d’autres horizons, donne sa version des faits « Vous savez à 30€ les 72 heures, sans eau, sans électricité en plein soleil, c’est un peu du vol. Il n’y a pas de gardien et comme c’est désert, on ne se sent pas en sécurité la. Ici il n’y a pas plus de commodité, mais au moins c’est gratuit, et tant que personne nous déloge ».

"À Marseillan c'est 12 € par jour l'été mais l'aire, gardée, et surveillée par des caméras. Ce n'est pas le cas ici"  argumentera Patrick un habitué de la région. « Je veux bien payer mais il faut les services qui vont avec » explique son voisin.

Lors de l’inauguration Jean Levet, le représentant des camping-cariste avait précisé que « Statistiquement, un camping-cariste dépense en moyenne 40€ par jour et par personne, ce qui n’est pas négligeable pour l’économie d’une commune ».

De son coté la municipalité a promis des aménagements et des plantations.

Après vérification les tarifs appliqués sont de : 5 € les 5 h / 10 € les 24 h / 20 € les 48 h/ 30 € les 72 h et 10 € pour sortir en cas de dépassement du forfait maxi.

Et pour avoir l’eau et l’électricité, il faut se rendre Avenue des étangs, Frontignan-plage sur le parking de l'office de tourisme, tout proche. Eau/électricité : 2 € pour 15 mn maximum d'utilisation.

Avec tous les suppléments les camping-caristes trouvent la facture un peu lourde! "Et le bouche à oreilles fonctionne très bien chez les camping-caristes" diront ces Picards en prenant la route.

A.S

Notes sur Frontignan

Le livre incontournable d'Achille Munier à lire en ligne gratuitement ou, pour les collectionneurs, à acheter (quelques exemplaires encore disponibles en réédition chez Amazon).