Extension du complexe Henri-Ferrari : l’architecte est choisi

C’est le projet de la SCOP d’architectes Eco Studio qui a été retenu dans le cadre du concours de maîtrise d’œuvre lancé par la Ville pour l’extension du complexe sportif Henri-Ferrari. Ce mardi 28 novembre, l’architecte lauréat Lakhdar Qejiou a présenté sa proposition aux associations concernées.

 

Après une large concertation avec les 8 associations pour définir précisément le projet selon les besoins, le programme de ce projet d’envergure avait été voté au printemps par le conseil municipal, qui avait dans le même temps acté le lancement du concours de maîtrise d’œuvre. Le jury, qui s’est réuni la semaine dernière, a choisi le projet porté par la SCOP d’architectes Eco Studio.

Ce dernier, qui conjugue béton et couleur, dans une approche durable qui fait écho à l’existant, s’appuie sur l’autonomie des différents pôles : gymnase de handball, haltérophilie/ musculation/ sports de force, arts martiaux et club house/ espace convivialité, pour lequel une vue sur le gymnase depuis l’intérieur, ainsi qu’une terrasse sont prévus. L’ensemble bénéficie d’une conception bioclimatique, avec une architecture conçue pour capter le rayonnement solaire l’hiver et s’en protéger en saison chaude. Des panneaux photovoltaïques sont également envisagés.

Le complexe Henri-Ferrari, à l’architecture typique des années 80 accueille les activités de 8 associations sur ses près de 3000m2. 800 sportifs et 300 scolaires utilisent ses équipements chaque semaine. Son extension est prévue en 3 tranches, pour un montant total de 3 millions d’€ HT. La première tranche ferme offrira près de 500 m2 de surface supplémentaire, la 2e 600 m2 et la dernière 700 m2, pour une surface totale à terme de 4 800 m2. Les travaux démarreront en 2018.

Notes sur Frontignan

Le livre incontournable d'Achille Munier à lire en ligne gratuitement ou, pour les collectionneurs, à acheter (quelques exemplaires encore disponibles en réédition chez Amazon).