Gala du club loisirs - Hommage aux artistes disparus.

La troupe des variétés du Club Loisirs sous la houlette de Patrick Ginestet l'homme orchestre

Lorsque le club loisirs organise son traditionnel gala de fin de saison, le public s'attend toujours à quelques surprises, et cette édition 2018, n'a pas dérogé à la règle établie. La première avec la présence sur la scène de 16 artistes, multi-générationnels.

Un spectacle musical en 2 parties, sans play-back ou chaque artiste a interprété en solo sa chanson.

Des interprétations dignes des plus grands, les filles en hommage à France Gall et pour les garçons le répertoire vaste de Johnny Hallyday, sans bande son mais accompagné à la guitare par les solos de Patrick Ginestet. Mais pour en terminer avec cette 1ére partie, Jean Claude Fobis, en Monsieur Loyal de service, a fait appel à Sylvio qui a interprété un émouvant hommage à sa maman avec sa « Mama ».

Même Christian, le conteur de service, a donné une approche toute personnelle de son banquier.

Place ensuite à une deuxième partie plus variée, plus hétéroclite, non s’en avoir au préalable ouvert la buvette pour un petit entracte.

C'est un spectacle de grande qualité qu'a présenté le Club Loisirs, avec des artistes amateurs certes, mais où se situe la frontière entre l’amateurisme et le professionnalisme si ce n’est celle financière, mais avec les artistes du club loisirs c’est une constance évidente celle du mieux à chaque spectacle.

C’est une bonne centaine de personnes qui avait pris place ce dimanche de mai dans la salle François Bouvier Donnat pour assister à la prestation toujours attendue de cette troupe.

Une fois le rideau fermé, le spectacle achevé, tous les artistes, se sont réunis avec quelques invités autour du président Fobis pour clore cet après midi devant un buffet copieusement fourni offert par le club.

La troupe des variétés clôturera cette année la fête de la Peyrade le dimanche 17 juin sur la place Gabriel Péri, mais sera également présente le samedi 30 juin à l’occasion de la journée champêtre du club.

A.Sanfilippo

Notes sur Frontignan

Le livre incontournable d'Achille Munier à lire en ligne gratuitement ou, pour les collectionneurs, à acheter (quelques exemplaires encore disponibles en réédition chez Amazon).

 

Si vous croisez un chien ou un chat errant, ne détournez pas le regard

CHIENCapture

"Alors la mort dans l’âme, sur les conseils du vétérinaire et en concertation avec la famille d’accueil, nous avons pris la décision d’abréger ses souffrances. Véronique et son fils Ange ont décidé que cette petite misère aurait quand même un nom, Glimm car « glimmer of hope » signifie lueur d'espoir… Alors voilà maintenant Glimm est au paradis des chiens.Mais que de souffrances. Cette petite chienne a été vue errante des semaines auparavant par des habitants du village, elle était à ce moment là sur ses 4 pattes, courant la campagne, mais personne ne s’en est inquiété. Un chien comme elle tout le monde s’en fout. Cela n’émeut et ne touche personne. Ce n’est qu’un chien de chasse. Personne ne lui a donné à boire, ni même de quoi manger. Glimm est morte lentement mais sûrement. Elle est morte de faim, de soif, de fatigue. Glimm est morte de notre indifférence à tous. Enfin presque tous...

» associations