Corso : une nouvelle date à l’étude

 

Annulée ce dimanche 13 mai en raison des mauvaises conditions météorologiques, la grande cavalcade se cherche une nouvelle date.

La Ville de Frontignan la Peyrade étudie actuellement avec le comité des fête toutes les possibilités en vue du report de cette manifestation tant appréciée par l’ensemble des Frontignanais (es) de tout âge !

Pour en déterminer une nouvelle date, plusieurs pistes s'ouvrent aux organisateurs, la 1ére et non des moindres serait de consulter la grenouille dans son bocal ou d'appliquer quelques dictons:

En voici certains qui peuvent guider leur choix:

 "les vaches sont couchées, il va pleuvoir"

 "plus vite courent les fourmis, plus haut monte le mercure"

 "lorsque les pupilles du chat sont dilatées, la mer est basse; lorsqu'elles sont contractées, la mer est haute."

 "les chiens et les chats dorment sans mouvement: du beau temps"

 "abeilles agressives et mouches qui piquent plus annoncent l'orage"

 "des pigeons claquant fortement des ailes en volant indiquent qu'il y aura du vent"

 Et bien d'autres,  la liste n'étant pas exhaustive

A.Sanfilippo

Notes sur Frontignan

Le livre incontournable d'Achille Munier à lire en ligne gratuitement ou, pour les collectionneurs, à acheter (quelques exemplaires encore disponibles en réédition chez Amazon).

 

Si vous croisez un chien ou un chat errant, ne détournez pas le regard

CHIENCapture

"Alors la mort dans l’âme, sur les conseils du vétérinaire et en concertation avec la famille d’accueil, nous avons pris la décision d’abréger ses souffrances. Véronique et son fils Ange ont décidé que cette petite misère aurait quand même un nom, Glimm car « glimmer of hope » signifie lueur d'espoir… Alors voilà maintenant Glimm est au paradis des chiens.Mais que de souffrances. Cette petite chienne a été vue errante des semaines auparavant par des habitants du village, elle était à ce moment là sur ses 4 pattes, courant la campagne, mais personne ne s’en est inquiété. Un chien comme elle tout le monde s’en fout. Cela n’émeut et ne touche personne. Ce n’est qu’un chien de chasse. Personne ne lui a donné à boire, ni même de quoi manger. Glimm est morte lentement mais sûrement. Elle est morte de faim, de soif, de fatigue. Glimm est morte de notre indifférence à tous. Enfin presque tous...

» associations