La ville, le Département et le monde combattant honorent les veuves et veufs de guerre.

Souvenir Français, CATM et Municipalité pour honorer les veuves et veufs de guerre en présence de Sophie Fort directrice adjointe de l'EHPAD

Le 7 mai 1945, à 2 h 41, l'acte de capitulation allemande est signé à Reims. Les combats doivent cesser le 8 mai à 23 h 01. La nouvelle est communiquée officiellement le 8 mai à 15 h 00.

Cela fait donc 73 ans, et pour l'occasion les anciens combattants, le Souvenir Français, la CATM ainsi que la municipalité représentée par Jean Louis Patry conseiller municipal en charge du devoir de mémoire ont rendu visite, ce lundi 14 mai 2018, aux veuves et veufs de guerre des maisons de retraites.

Les trois résidences de Frontignan la Peyrade, Les Muscates, St Jacques et Anatole ont reçu la délégation. La trentaine de récipiendaires ont reçu un petit cadeau pour marquer l'événement.

« Nous tenons particulièrement à vous remercier, pour vos combats et vos sacrifices, si nous n'avons jamais connu la guerre et si nous sommes là aujourd'hui c'est grâce à vous.» précisera Jean Louis Patry.

Moment très émouvant pour certains résidents émotifs qui n'ont pu retenir quelques larmes. Et c'est par la Marseillaise chantée à cappella, suivie d'un cocktail que cette cérémonie s'est achevée.

Un moment émouvant pour nos aînés qui se souviennent.

A.Sanfilippo

Notes sur Frontignan

Le livre incontournable d'Achille Munier à lire en ligne gratuitement ou, pour les collectionneurs, à acheter (quelques exemplaires encore disponibles en réédition chez Amazon).

 

Avec l'APAVH, les belles LALIE et DIARRA sont à l'adoption

pepit2229683346_1645563212187152_5084249881548282965_nSi le physique est à prendre en considération , on imagine que ce qui compte le plus ce sont nos caractères... A propos de Lalie, la jolie grisette : "j'ai un caractère calme. J'apprécie passer du temps couchée dans le salon de jardin de ma famille d'accueil. Je suis demandeuse de jeux et de câlins."pepit29571372_1645563708853769_1155069375934100749_nPour Diarra, l'arlequine : "je suis un peu plus speed, j'aime chasser, eh oui suis une chipie , j'embête les petits animaux. Je suis curieuse, j'explore tout ce que je peux, intérieur comme extérieur. J'aime aussi les câlins et parfois même, lorsque je l'ai décidé, je monte sur les genoux"...Nous avons toutes deux impérativement besoin d'un extérieur, nous sommes certes des minettes faites par avoir une vraie vie de famille mais aussi des minettes de la nature. Nous en priver serait très difficile pour nous. Pour nos adoptions, on vous demandera le remboursement de nos frais d'identification et de stérilisation...

» associations