3 VÉTÉRANS DU JKF AU CHAMPIONNAT D’EUROPE EN ÉCOSSE

De G à D : Patrick BRUS,  Olivier GUYOT  et Antoine FRIGARA en route pour le Championnat d’Europe Vétérans à Glasgow

La saison a déjà été riche pour le Judo Kwaï Frontignan avec des résultats internationaux, nationaux et régionaux, de nombreuses qualifications aux Championnats de France 1ère et 2ème Division Cadets, Juniors, Séniors. Et cette saison est loin d’être terminée !

En effet, trois licenciés du JKF, Patrick BRUS, Antoine FRIGARA et Olivier GUYOT participeront prochainement au Championnat d’Europe Vétérans à Glasgow (Écosse), une première pour le club Frontignanais.

Vétéran à partir de 30 ans, les judokas sont regroupés par tranches d’âges (M1 à M10) et par catégories de poids.

Patrick est donc M4 (45 – 49 ans) en -90Kg, Antoine M6 (55 – 59 ans) en -66Kg et Olivier M6 en -73Kg.

Pour nos compères qui représenteront la France, la compétition se déroulera le Jeudi 14 Juin pour les M6 et le Vendredi 15 Juin pour les M4. Nous leur souhaitons le meilleur et en espérant se qualifier pour le Championnat du Monde qui a lieu à Cancun au Mexique en Octobre prochain.

Tout au long de la saison, sur une superbe dynamique avec les autres vétérans du club, les compétiteurs ont participé à de nombreux tournois labellisés et préparatifs à cette grande compétition internationale où ils retrouveront d’anciens champions nationaux et internationaux.

L’ensemble du Judo Kwaï Frontignan encourage ses jeunes « anciens » et espère fêter cela lors de la fête du Club, le Samedi 23 Juin !

Suivez l’actualité du JKF sur sa page Facebook (https://www.facebook.com/judokwaifrontignan)

  Son site:  www.judokwai-frontignan.com

Notes sur Frontignan

Le livre incontournable d'Achille Munier à lire en ligne gratuitement ou, pour les collectionneurs, à acheter (quelques exemplaires encore disponibles en réédition chez Amazon).

 

Avec l'APAVH, Voyou, le beau chat, est à l'adoption

voyouIMG_9578

"L'histoire de ma courte année de vie est triste, comme celle de milliers d'autres animaux sur cette pauvre planète. J'ai très certainement été donné lorsque j'étais un bébé à n'importe qui. Une fois que j'ai passé l'âge d'être un tout petit, je n'ai plus intéressé les membres de la famille. Du grand classique chez les humains. Ils m'ont donc tout simplement abandonné comme si c'était un acte normal et absolument pas grave. Un acte anodin dans de pauvres esprits. Je suis resté de long mois dehors... j'avais très faim et j'étais blessé. Je manquais énormément d'amour, je cherchais à rentrer chez des voisins, je cherchais désespérément une personne qui allait enfin me voir, je cherchais de l'aide tout simplement. ""J'ai mis du temps à en trouver... mon désarroi ne faisait que grandir... jusqu'à ce qu'une personne se mobilise enfin pour moi et contacte l'association. Merci du fond de mon petit coeur à cette personne. Ce fût la fin de mon calvaire de chat de rue. Depuis quelques semaines auprès de famille d'accueil, je revis ! Je suis enfin épanoui, je reçois enfin l'amour que je mérite et croyez moi je leur fais des milliers de ronrons et de bisous. Je suis devenu zen, tranquille, je ne suis plus inquiet( la preuve, je dors en montrant mon ventre ce qui est signe pour le chat d'une parfaite confiance)..."

» associations