Le Club Loisirs clôt une saison à rebondissement

Quoi de plus naturel, pour une association, de clôturer sa saison par un repas champêtre. Mais au club loisirs, ce samedi de fin juin, c’est par un loto,  un apéritif copieux,  d'un repas suivi d'une soirée en musique avec Patrick Ginestet que s'est achevée l'année pour le club.

 Jean Claude Fobis, président du Club Loisirs accompagné par les élus de la ville

Une année à rebondissement, avec un président qui avait manifesté son mécontentement sur le manque de cohésion au sein du club qui avait même envisagé de démissionner, une suppression récurrente pas toujours justifiée des créneaux à la salle Donnat et enfin l'annonce d'un maison pour tous en 2019 à la Peyrade.

Les fins de saison se ressemblent au club loisirs à la Peyrade mais sont toujours synonyme de festivités. Cette année ne déroge pas à la règle, les us et les coutumes sont reconduits. Pour l’occasion, le temps d’une journée, la place Gabriel Péri de la Peyrade s’est transformée en guinguette. Le club loisirs, a su créer une ambiance familiale, sous les platanes ou quelques personnes se sont installées pour partager le déjeuner suivi en début d'après midi pour le loto il faut bien l'avouer un loto en demi teinte, les fortes chaleurs et coupe du mode de football y étant assurément pour quelque chose.

Pour la partie repas, ce fut  de la joue de porc en plat de résistance. Une fin de saison qui s'est achevée par une soirée endiablée dont Partick Ginestet à la recette.

 Soirée endiablée avec Patrick aux manettes

Les élus présents à cette journée, Jean Louis Bonneric, maire adjoint en charge des conseils de quartiers, Claudie Minguez 1ere adjointe ont salué le travail, le bien fondé et l'implication des associations et notamment le Club Loisirs, dans la vie et l'épanouissement de la cité et plus particulièrement pour la Peyrade.

Un break vacancier bénéfique, tous se retrouveront début septembre pour la journée des associations.

A.Sanfilippo

Notes sur Frontignan

Le livre incontournable d'Achille Munier à lire en ligne gratuitement ou, pour les collectionneurs, à acheter (quelques exemplaires encore disponibles en réédition chez Amazon).