Les sauveteurs secouristes ont pris possession de leur quartier d’été.

Les 5 postes de secours de Frontignan la Peyrade, sont dotés, comme chaque année, d’un dispositif de surveillance qui couvre l’ensemble de ses plages.

 

 25 sauveteurs répartis sur 5 postes de secours pour la saison estivale.

 
Bouldoire, Démoulin. Faut il y voir un quelconque symbole  

Ce dispositif est confié, par la ville, au SDIS, centre de secours de Frontignan, sous le commandement du capitaine Michel Bebengut.

Ce samedi 7 juillet, 25 volontaires et professionnels ont pris officiellement leur fonction, non sans avoir écouté religieusement les consignes d’usages en début de saison de leur capitaine en présence de Pierre Bouldoire, maire de Frontignan la Peyrade accompagné de Gérard Arnal conseiller municipal en charge du tourisme et des activités nautiques et du député de la 8é Nicolas Démoulin.

Pour rappel en 2017, ce sont plus de 600 interventions qu’ont effectué les sapeurs pompiers sauveteurs sur les plages de frontignanaises durant la période estivale, la saison ne fait que débuter d'ores et déjà les secouristes ont dû intervenir une cinquantaine de fois en ce début de vacances 2018 dont 10 qui ont justifié une évacuation.

150 000€ sont consacrés chaque année par la ville à la surveillance des plages, hors travaux réalisés en régie municipale. Chacun des postes est équipé d’un bateau, de tiralos pour personnes à mobilité réduites.

Un nouveau plan de balisage plus visible de la zone des 300m a été mis en place, cette bande littorale étant exclusivement réservée aux baignades, engins de plage et planche à pagaie et donc interdite dans son ensemble aux navires et engins à moteurs et véhicules nautiques motorisés

A noter comme nouveauté la mise en place d'une barge de plongée, côté est, une opération proposée par le conseil municipal des jeunes, représenté par Llias El-Harrouni (au centre sur la photo). Une réalisation à double sens, avec une première évidente celle de loisirs de plage et une seconde plus sécuritaire, le CMJ espère avec la mise en place de cette installation inciter la jeunesse à se jeter à l'eau depuis la barge et non plus des ponts qui surplombent le canal , ce qui peut s'avérer extrêmement dangereux.

Enfin pour respecter l’environnement le balisage en mer, ainsi que la barge sont ancrés par des vis à sable, qui ont un impact relativement faible sur le biotope.

5 postes sont ouverts

  • Poste du Port – 11h à 18h30 du 30 juin au 02 sept et WE du 8 et 9 septembre.
  • Poste du Grau (macreuse) - 11h à 18h30 du 30 juin au 02 sept
  • Poste des Aresquiers - 11h à 18h30 du 30 juin au 02 sept
  • Poste de l’Entrée (Foulques) - 11h à 18h30 du 30 juin au 02 sept
  • Poste de la Bergerie (plaisanciers) - 11h à 18h30 du 30 juin au 02 sept

A.Sanfilippo

Notes sur Frontignan

Le livre incontournable d'Achille Munier à lire en ligne gratuitement ou, pour les collectionneurs, à acheter (quelques exemplaires encore disponibles en réédition chez Amazon).

 

Avec l'APAVH, la douce Molly est à l'adoption

CHIENimage5C’est une drôle d’histoire que celle de Molly… Sa maîtresse est décédée il y a quelques semaines et elle n’avait rien prévu pour ses animaux : 4 chiens et 2 chats. Sa voisine, qui a adopté un chien à l’association, nous a contactés pour la prise en charge de tous ces poilus ! Elle ne voulait pas que les 2 Yorks, l’autre femelle Labrador de couleur sable et Molly, partent en fourrière. A la veile de l’été, 4 chiens d’un coup c’était beaucoup, sans compter que nous étions déjà engagés pour d’autres chiens en détresse. Nous avons fait appel à Catherine du refuge des 4 pattes qui a accepté de prendre les York mais aussi à Valérie de JSMC qui a choisi la labrador sable. Restait Molly. Ces 4 chiens ont toujours vécu en compagnie de leur maîtresse, dans une maison avec un jardin dont ils ne sont jamais sortis, ne côtoyant que  très peu de monde… Si tous les 4 sont un peu craintifs, Molly est de loin la plus mal à l’aise avec les personnes qu’elle ne connaît pas. Nous avons eu du mal à la faire monter dans la voiture, puis à l’en faire descendre une fois arrivés!...

» associations