C’est parti pour une semaine consacrée au commerce de proximité et à l’artisanat.

Beaucoup de monde a arpenté les rues ce samedi ensoleillé d’octobre, car c’est le marché qui prend possession d’une grande partie des ruelles du centre ville. C’est très joli et coloré. Ça sent bon, quelle que soit votre préférence (ail, olives, savons, lavande, poulet rôti).

 
Des ballons pour tous les enfants   Les précieux cabas du syndicat des marchés de France

Les commerçants de la ville s’y mettent aussi en participant au marché. Bref, le marché de Frontignan la Peyrade est un très chouette endroit où passer une matinée. C’est dans ce conteste qu’a débuté cette semaine nationale consacrée au commerce de proximité et de l’artisanat, sous la férule de Kelvin Gouvernayre, conseillère municipale en charge de l'économie, du commerce et de l'artisanat.

 
Thé ou café avec Kelvine Gouvernayre.  

Une journée de réjouissances et de surprises proposées par les commerçants et artisans avec des offres spéciales des remises etc…mais également des ateliers de démonstrations pour découvrir métiers et savoir-faire.

La ville, avec Kelvine Gouvernayre à la manœuvre, dès 8h offrait le petit déjeuner sur la place du square de liberté, sur la place de l’hôtel de ville, jeux de ballon pour les enfants et distribution de cabas par le syndicat des marchés de France, seul petit bémol au tableau, pour obtenir le précieux sac, il fallait au préalable avoir fait ses emplettes sur le marché et uniquement sur le marché en excluant les commerces locaux partenaires de l’opération, faire son marché sans sac à provision ne relève pas de l’évidence même.

Mais la semaine ne fait que débuter, la semaine consacrée aux commerces se déroule jusqu’à samedi 14 octobre avec d’autres surprises et offres spéciales.(Programme sur Thau-info)

Rappelons que la Ville a décroché un troisième « sourire » décerné par le label national « commerces de proximité dans la ville », récompensant le travail de la municipalité main dans la main avec ses commerçants. De nouvelles règles au PLU, maintienne l’activité commerciale en centre-ville et un périmètre de sécurité a été établi avec un droit de préemption à l’intérieur de ce périmètre de manière à pouvoir réguler le type de commerce.

Mais au-delà des festivités, c'est le maintien et le développement du commerce de proximité dynamique et diversifié dont il s'agit. En sensibilisant les habitants sur la nécessité de faire travailler les commerces locaux, c'est la qualité de vie de tous qui y gagne.

A.Sanfilippo

Notes sur Frontignan

Le livre incontournable d'Achille Munier à lire en ligne gratuitement ou, pour les collectionneurs, à acheter (quelques exemplaires encore disponibles en réédition chez Amazon).