La vidéo-protection - Extention du déploiement

 

La ville entend installer des caméras de vidéoprotection sur certains points stratégiques de son territoire.

Chronologie:

Mars 2017 - La ville par son engagement à vouloir préserver la tranquillité publique et lutter contre l’insécurité et en particulier au centre ville a évoqué la possibilité d’une installation de surveillance par vidéo, une installation qui a fait débat lors du conseil municipal du 23 mars 2017 présentée en question diverse.

Juin 2017 - Une étude technique a été confiée a un cabinet d'étude spécialisé (EMSYS) en relation avec les services de police. A l'issue de cette étude une priorité s'est portée sur l'installation de 6 cameras aux entrées de la ville dotées d'un système d'identification des plaques d'immatriculation.

Le coût de cette installation, selon le devis établi par le bureau d'étude, serait de 125 983€ HT, un soutien financier de l'ordre de 30% peut être obtenu auprès de l'Etat (fonds interministériels de prévention de la délinquance).

Décembre 2017 -  L'observatoire citoyen de la tranquillité est sollicité qui s'est prononcé à l'unanimité pour sa mise en place

A souligner que le nombre de policiers municipaux est de 21, ce qui correspond à 1 policier pour 1000 habitants alors que la moyenne dans l’hexagone se situe 2850 habitants par policier, mais les difficultés persistent.

Mars 2018 - L'installation de ces dispositifs serait donc déployée à partir de l'année 2018 dès notification de la subvention de l'Etat

Avril 2019 - La ville avait approuvé, lors de la séance du conseil du 3 novembre 2018, les termes d’un accord-cadre avec la société INEO portant sur les travaux d’installation d’un système de vidéo-protection

Devraient être équipées dans le cadre de ce contrat les 6 entrées de ville, constituées par ;

  • La rue des thermes.
  • Le rond-point Salvador-Allende
  • La route de Balaruc
  • La route de Montpellier
  • L’avenue du 81é RI
  • Le chemin des Vignaux.

Mais en vue de répondre aux besoins exprimés du centre-ville et de la plage, la ville envisage d’étendre le déploiement de la vidéo-protection sur 8 zones supplémentaires notamment :

  • Place de la Mairie
  • Rue du Lucien Salette
  • Rue de l’Esplanade
  • Square de la liberté
  • Rond-point Gambetta
  • Passage souterrain SNCF
  • Place Jean Jaurés
  • Centre-ville de la Peyrade ainsi que les 3 entrées de Frontignan Plage.

La ville ayant par ailleurs déposé préalablement un dossier de demande de subvention pour 6 zones, reformule auprès de la FIPD (fonds interministériel de prévention de la délinquance) sa demande afin de tenir compte de l’ensemble du déploiement.

Le chef de file de l’opposition, se satisfait de cette situation, tout en s’étonnant du revirement de la ville en passant de 6 à 14 zones. Le délégué à la sécurité et la tranquillité publique, précise que la technique a évolué et des économies d’échelle seront ainsi réalisées

L’ensemble d’un tel déploiement est estimé à 224,48€ HT

A. Sanfilippo

Notes sur Frontignan

Le livre incontournable d'Achille Munier à lire en ligne gratuitement ou, pour les collectionneurs, à acheter (quelques exemplaires encore disponibles en réédition chez Amazon).