Le CATM en croisière, sur le Tarn !

C’est sous un soleil radieux que s’est déroulée la sortie en Aveyron de la section locale des PG-CATM le vendredi 12 avril.

Une petite croisière à bord du Héron des Raspes

Arrivés à la base nautique du Mas de la Nauc, située sur la commune de Viala du Tarn, les participants ont embarqué à bord du bateau promenade « le Héron des Raspes » pour une croisière au fil du Tarn jusqu’au barrage de Pinet. Ils ont donc découvert grâce aux commentaires du capitaine, un enfant du pays qui en connaît chaque recoin, toute la richesse de la faune et de la flore de cette gorge sauvage au cœur du Parc Régional des Grands Causses, site classé Natura 2000, refuge d’espèces protégées et d’une multitude d’oiseaux.

L'air du large, ça creuse les estomacs

La vallée des Raspes, zone de schistes aux versants couverts de forêts de chênes ou de châtaigniers, offre toute la beauté d’un paysage préservé. On sait que les loutres et les castors ont réinvesti ses berges, mais ce sont les milans noirs et les hérons gris que les visiteurs ont pu observer.

Au cours de cette promenade si bucolique, le plaisir des papilles est venu se joindre à celui des yeux lors d’une savoureuse dégustation de kir à la châtaigne et de fouace offerte à tous. Après un repas copieux et très convivial, le groupe a rejoint le célèbre village de Roquefort-sur-Soulzon afin de visiter les caves Gabriel Coulet, qui ont su conserver leur caractère authentique et familial malgré une concurrence féroce. Beaucoup de participants se sont laissés tenter par les délicieux produits de la boutique, certains ayant même reçu des « commandes » de la part de frontignanais gourmands ! Comme toujours, ce n’est qu’un au revoir.

Rendez-vous le mercredi 5 juin pour le Congrès Départemental (salle Voltaire), le dépôt de gerbes au Monument aux Morts, suivis du repas dansant à la salle de l’Aire pour fêter également le cinquantième anniversaire de la section de Frontignan La Peyrade.

Source CATM

Notes sur Frontignan

Le livre incontournable d'Achille Munier à lire en ligne gratuitement ou, pour les collectionneurs, à acheter (quelques exemplaires encore disponibles en réédition chez Amazon).