Le Roger-Juliette - Un hommage 72 ans aprés!

Dans la nuit du 27 au 28 novembre 1947, le pinardier Roger-Juliette s’échouait sur un banc de sable à 150 mètres de la plage des Mouettes avec à son bord 6 marins et faisait naufrage.

Une plaque commémorative figure désormais sur le mur du centre des loisirs, face à la mer

Ce mercredi 27 novembre, la Ville a rendu hommage à l’équipage et aux Frontignanais qui ont tenté de le sauver en dévoilant deux plaques commémoratives, une première plaque inaugurée, scellée sur un rocher sur la plage, une seconde au centre municipal les Mouettes, par Pierre Bouldoire en présence de Jacques Bilhan, conseiller municipal chargé de la culture et du patrimoine de l’île de Groix, dont étaient originaires les six marins disparus, du club taurin et des familles Massias, Castillazuello et Clément.. Un équipage de 6 marins , Jean Yvon, le capitaine et son frère Auguste, Pierre et Jean Marc  Even, Jean Grall et André Gilanton.

Cliquez sur l'image pour agrandir

Le Roger-Juliette enregistré, à Lorient, faisait route vers Sète lors de cette terrible nuit de tempête. A son bord, six marins bretons originaires de l’île de Groix, qui ont tous péri à une centaine de mètres de la plage, sous la violence des énormes rouleaux d’une mer déchaînée. Malgré la tempête et le froid glacial, les secours se sont organisés. Point de SNSM à l’époque. Alors on a lancé des fusées lance filins, en vain.

André Massias, Daniel Castillazuello et Odon Clément ont tenté de sauver l’équipage. André Massias n’avait alors que 21 ans. Il et n’a pas hésité à se jeter à l’eau, simplement attaché à une corde pour éviter d’être emporté par les vagues. Il a effectué plusieurs tentatives, mais il était ramené à chaque fois par les rouleaux.

Ce naufrage le plus terrible de l’histoire maritime de la ville a profondément marqué la population. La municipalité lança d’ailleurs une souscription pour permettre le rapatriement des corps vers leur Bretagne natale.

"Sur l'ile, la seule voie, pour la jeunesse de s'en sortir, était de devenir marin avec hélas des drames fréquents dans le golfe de Gascogne, mais pour l'équipage du Roger Juliette, venir périr à une centaine de mètres d'une plage à Frontignan, a vraiment laissé des traces dans la mémoire des groisillons" commentait l'élu de Groix et de rajouter "je ne les ai pas connus mais je connais leurs enfants"

01/12/2019

A.Sanfilippo

Notes sur Frontignan

Le livre incontournable d'Achille Munier à lire en ligne gratuitement ou, pour les collectionneurs, à acheter (quelques exemplaires encore disponibles en réédition chez Amazon).