Vacances et réussite éducative au menu des petits et jeunes Frontignanais

Les longues périodes de confinement puis de déconfinement progressif ont bouleversé le quotidien des enfants et limité leur accès aux activités éducatives, sportives et culturelles.

Michel Arrouy, maire de Frontignan la Peyrade inaugure ces vacances éducatives avec une visite aux Terres Blanches

La Ville a mis en place un dispositif spécifique afin qu’aucun enfant de la commune ne puisse pâtir de l’absence de ce 3e trimestre. Le centre de loisirs est ouvert tout l’été aux Mouettes et au sein de l’école Anatole-France.

Mais avec Vacances et réussite éducative à Frontignan la Peyrade qui ont débuté ce jeudi 09 juillet à l’école des Terres Blanches, en présence du Maire, Michel Arrouy accompagné par sa 1ére adjointe, Claudie Minguez, en charge de l’éducation. Les enfants et les jeunes, du CP à la 3e, peuvent ainsi bénéficier d’un accompagnement scolaire le matin et d’activités thématiques l’après-midi au début et à la fin des vacances scolaires.

En collaboration avec l’Éducation nationale, bien que la validation de ce dispositif ne soit officialisée que le vendredi précédent et les représentants des parents d’élèves qui sont associés au projet.

Ce sont 23 enseignants qui se sont portés volontaires pour intervenir le matin, coordonnés par la directrice de l’école des Terres Blanches Mme Jourdan. Consolidation des compétences et connaissances en mathématiques et français sont au programme « Une relation privilégiée, par petit groupe, paradoxalement le confinement a eu cela de positif » commentera cet intervenant en évoquant sa fierté d’enseigner.

L’après-midi, place aux activités avec 18 animateurs et éducateurs sportifs municipaux, aux équipes renforcées pour répondre au besoin des enfants, mais aussi avec les associations de la commune et des artistes intervenants. Au programme entre autres, sortie Bessilles, voile, visites …

Si majoritairement les enfants rencontrés lors de la visite d’ouverture, sont enchantés de ce dispositif, d’autres minoritaires sont plutôt amer de devoir revenir à l’école en période de vacances scolaires.

Seul ombre au tableau, 60 enfants par jour sont admissibles à ce dispositif, sur les 80 demandes effectuées. Mais au final 40 n’ont pas donné suite à leur demande ce qui péjore les admissions. Il est donc impératif d’aviser en cas de désistement afin que d’autres enfants puissent en bénéficier

Notes sur Frontignan

Le livre incontournable d'Achille Munier à lire en ligne gratuitement ou, pour les collectionneurs, à acheter (quelques exemplaires encore disponibles en réédition chez Amazon).