Les Amis des étangs organisent un nettoyage des rives du canal du Rhône à Séte

Dès 9h00 ce dimanche 19 juillet, ils s’étaient donnés rendez-vous au parking de la salle de l’Aire

Une invitation lancée par « Les Amis de nos étangs », soutenue par EELV et la ville à ramasser les déchets le long du canal du Rhône à Sète ou tout le monde était invité.

Une opération d’envergure, c’est une quarantaine de personnes venue de tous horizons qui s’est mobilisée et répondu à l’appel dont l’association du port des pauvres ainsi que quelques élus municipaux des deux camps (majorité et opposition), à participer à ce ramassage.

Une fois les groupes constitués, matériel, masques et gants distribués et consignes données, Jérôme Bascou qui avait procédé au repérage quelques jours auparavant a orienté ses troupes.

En une heure, un tas impressionnant de déchets de toutes sortes ont été ramassés, de la poutrelle, au grillage en passant par des bidons plastique et pneu, et même un casque, de quoi remplir une benne.

Voici donc mis en lumière un fléau dramatiquement qui se nomme le « je-m'en-foutisme, l’incivisme ».

En France, 21,4 kilos de déchets sauvages sont ainsi déposés par habitant et par an .C'est bien sûr une moyenne -, estime l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe), dans un rapport publié en 2019. Cette statistique, qui cache de grandes disparités d'une collectivité et d'un territoire à l'autre, inclut tous types de déchets tels que notamment les ordures ménagères, les encombrants, les emballages ou encore les mégots pour ne citer que ceux-là.

Notes sur Frontignan

Le livre incontournable d'Achille Munier à lire en ligne gratuitement ou, pour les collectionneurs, à acheter (quelques exemplaires encore disponibles en réédition chez Amazon).