Frontignan

Un repas de fête pour les sans-abri avec la croix rouge

Ce Vendredi 15 janvier, la salle de réunion, du centre Muhammad Yunus, était aménagée en salle de restaurant.

 Denis Cuvillier, directeur de la croix rouge, présente le cadeau, un sac à dos bien fourni.

 L'équipe de bénévoles de la section cuisine de la croix rouge de Frontignan en collaboration avec le CCAS de la ville, avaient bien fait les choses, un repas de fête, ou évidemment le surplus pouvait être emportait.

Viendront-ils ? Finalement sur les coups de midi ils étaient 2, à se présenter sur les 7 attendus.

D'habitude, c'est la Croix-Rouge qui va vers les sans-abri et les personnes en difficultés. Mais ce vendredi, c'était la Croix-Rouge qui recevait et pour l'occasion Michel Arrouy, maire adjoint et Pascale Gregona élue déléguée à l’égalité des chances étaient présents pour partager ce moment auxquels s’étaient joints 2 administrateurs du CCAS.

Chaque SDF a reçu en cadeau un sac de sport bien garni de produits de 1ère nécessité, d’hygiène ou encore de vêtements chauds (gants, chaussettes, écharpe…) y compris pour les absents qui recevront leur cadeau ultérieurement.

La galère n’a pas de saison, mais celle ci est beaucoup plus dure à supporter en ces périodes hivernales, aussi ces moments de solidarité et de générosité sont pour eux d’autant plus de réconfort.

Un grand coup de chapeau à tous ces bénévoles qui donnent de leur temps et parfois beaucoup plus dans les associations caritatives et dans ce cas particulier, ceux de la section cuisine qui ont mis tout en œuvre pour que quelques nécessiteux puissent passer un moment agréable et oublier pour un temps la galère qu'ils vivent au quotidien.

Au centre Muhammad Yunus, ce vendredi fut un grand moment de partage.

A.S

Don de sang et don d’organes, le lundi 18 janvier

Lundi 18 janvier, l’Association pour le don d’organes et tissus humains (ADOT 34) sera aux côtés de l’établissement français du sang (EFS), qui organise sa première collecte de la campagne nationale de don de sang de l’année 2016, à Frontignan la Peyrade.

Lundi 18 janvier, de 14h à 19h30, la Ville reçoit l’établissement français du sang (EFS) qui organise la 1ère collecte de la campagne nationale de don de l’année 2016, à la salle de l’Aire.

L’Association pour le don d’organes et tissus humains (ADOT 34) sera également présente, pour donner toutes les informations utiles concernant les procédures liées aux dons d’organes ou de moelle osseuse.

En 2015, 729 donneurs se sont présentés, lors des 5 collectes organisées à Frontignan la Peyrade par l’établissement français du sang (EFS). 61 venaient pour la première fois et, au total, 651 prélèvements ont été effectués.

Avec en moyenne 130 dons par collecte, contre 112 en 2014, les Frontignanaises et les Frontignanais se sont particulièrement mobilisés, notamment le 16 novembre, après les terribles attentats perpétrés à Paris.

L’EFS, qui a vivement remercié la population pour cet élan de générosité, organise cette année non plus 5 mais 6 collectes à la salle de l’Aire. Il sera donc possible de venir donner son sang dès le 18 janvier, mais également le 22 mars, le 23 mai, le 25 juillet, le 26 septembre et le 3 décembre.

L’ADOT 34 compte désormais aussi sur cette solidarité frontignanaise.

Donner un peu de son sang, de moelle osseuse, de tissus humain ou prévoir celui de ses organes en cas de mort cérébrale peuvent sauver des vies. Et tout le monde peut être amené à en avoir besoin pour être guéri ou sauvé.

Collecte de sang • lundi 18 janvier 2016 • de 14h à 19h30 • Salle de l’Aire, plan du Bassin

Des vœux innovants à la médiathèque

Présentation des vœux, avec pour cadre la Médiathèque d'agglomération Montaigne : pari gagné !

Cette année c'est à une présentation novatrice, à la fois de haute tenue et conviviale, que la municipalité a proposé à ses administrés. Une cérémonie qui s'est déroulée pour la première fois, à l'intérieur même, dans la Médiathèque d'Agglomération Montaigne au cœur de l'écoquartier de Frontignan.

 

Médiathèque Montaigne
"la culture, arme d'intelligence collective"


"Tout dépend de nous,
individuellement et collectivement"


Lucas Brouillard "Imagine"

 

 

 

   

Les Frontignanais et Frontiganaises sont venus en grand nombre, peut être 6 à 700 voire plus mais il était difficile d'en faire le compte exact car le public était réparti sur les trois niveaux de la médiathèque. Chaque étage était bondé et cette fois, pas d'estrade avec les personnalités en rang d'oignons. Les élus étaient mêlés à la foule. "Notre rôle, c'est aussi d'écouter" affirme Pierre Bouldoire. Ce samedi, on pouvait croiser le maire, Pierre Bouldoire, et beaucoup de conseillers municipaux mais aussi le président de Thau agglo, François Commeinhes, les maires  des communes voisines comme  Christophe Durand (Mireval) ou Magali Ferrier (Vic), les députés Christian Assaf et Sébastien Denaja, etc. Une proximité et une convivialité qui ont été fort appréciées.

En prévision de cette affluence, des moyens audiovisuels avaient été mis en place pour que chacun, quelle que soit sa place à l'intérieur de la Médiathèque puisse suivre en direct, sur des écrans judicieusement placés, la cérémonie.

 En ouverture de cette présentation ce sont les animatrices scolaires qui ont présenté un spectacle futuriste sur une ouverture musicale de Julien Guiroa au piano et de Martine Laude au violon.

Des vœux axés vers l'horizon et la jeunesse,

Le choix, cette année, était de "mettre en avant les jeunes qui représentent l'avenir." dira la Maire.  Cette jeunesse était représentée symboliquement par les élus du Conseil Municipal des jeunes qui ont lu, chacun à tour de rôle, un article de la Déclaration Universelle des droits de l'humanité issue de la COP 21.

 Un fort moment d'émotion lorsque Lucas Brouillard, élu au CMJ a interprété de façon magistrale la chanson « Imagine » de John Lennon. Un grand moment de silence, de sensibilité émotionnelle qui s'est propagée dans toute la médiathèque.

Pierre Bouldoire  ne fut pas insensible à ce moment. Il a remercié le Conseil Municipal des Jeunes et salué le travail de ceux qui  ont su relever le défi d'organiser cet événement en très peu de temps.
Dans une allocution courte et sobre, le maire de Frontignan la Peyrade a rappelé que "le discours d'un élu ce n'est pas que des mots, c'est d'abord ses actes". Au cœur de cette médiathèque dont la construction lui doit beaucoup, il a fait un parallèle entre notre époque et celle de Montaigne qui fit prévaloir l'esprit de tolérance au 16ème siècle dans une France où "les conditions d'existence en commun étaient menacées par à peu près les mêmes choses que celles qui les menacent aujourd'hui ".
Le Maire a conclu la cérémonie en souhaitant la bonne année à ses concitoyens et en formulant le vœu que chacun reste en bonne santé tant sur la plan physique que sur le plan affectif et moral. Il a été très longuement applaudi par la population présente, visiblement satisfaite de cette nouvelle forme donnée à la cérémonie des vœux.

Organiser un tel événement pour les habitants de Frontignan la Peyrade dans un bâtiment intercommunal géré par l'agglo était un challenge.  Il semble bien que ce pari ait été gagné.

A.S

FAC GRS : National individuel de Gymnastique Rythmique

« Après l’avoir gagné, ils l’organisent »

On savait le club frontignanais débordant d’énergie et c’est fort justement que le fédération Ufolep a accédé à sa demande de Co-organisation avec les clubs de Pignan, Sussargues et Jacou, du National individuel à Montpellier au palais des sport René Bougnol, ce week-end du 16 et 17 janvier 2016.

Le titre d’Allyson Clepero la saison passée et l’hyperactivité des bénévoles frontignanais ont certainement fait pencher la balance; mais pas que!

En effet, au-delà du savoir-faire, les praticables et une grosse partie de la logistique de ce championnat seront fournis par Frontignan grâce au soutien inconditionnel de la ville à travers son service des sports et de son élue Mme Caroline Suné.

 
  Palais des sports René Bougnol de Montpellier

Coté qualification, deux gymnastes ont pu se qualifier pour ce championnat Allyson Clépéro et Marine Lequin , elle aussi championne nationale en 2004 mais les choses vont certainement se compliquer pour elle, avec la venue des meilleures gymnastes nationales. Le FAC GRS va acquérir, au travers l’organisation de cette compétition toute l’expérience pour voler de ses propres ailes si un jour une salle de la même envergure que la salle montpelliéraine venait à naitre sur le bassin de Thau.

 

 
Alysson Clépéro en action  

Donc pour voir ce qu’il se fait de mieux en matière de GRS et venir supporter nos ventres Bleues. Rendez-vous le 16 et 17 janvier dans l’antre du MHB, palais des sports René Bougnol de Montpellier à côté du zoo du Lunaret ou près de 4000 supporters sont attendus et nul doute que les bénévoles frontignanais, une trentaine environ, sauront  leur faire gouter  l’hospitalité occitane.

Le Fac GRS remercie la ville de Frontignan, l’ASFAC et le Frontignan La Peyrade Basket pour leur soutien logistique et matériel.

« A cœur vaillant, rien d’impossible» fut la devise de Jacques Coeur.

Les titres des frontignanaises:

Allyson Clépéro.

Championne Nationale en titre honneur 11/12 ans 2014/2015

Championne départementale individuelle Excellence 11/12ans 2015/2016

3é au championnat régional et qualifiée au National prochain.

Marine Lequin.

Championne nationale honneur 13/14 ans en 2004 engagée saison 2015/2016 catégorie U forever

4é départemental

4é régionale qualifiée au National prochain

A.S

« Tambours » Un projet de l'Orchestre de Musiques Actuelles de l’école de musique

 

C'est acté, depuis le 01 janvier 2016, l'école de musique de Frontignan a fusionné avec le conservatoire municipal de musique et d'art dramatique de Sète pour devenir un conservatoire à rayonnement intercommunal. (CRI)

Une fusion qui ouvre sur de nouveaux projets notamment avec l’Orchestre de Musiques Actuelles de l’école de musique intercommunale Thau agglo.

Ce nouveau projet s’appelle « Tambours », il s’agit de la classe d’orchestre de musiques actuelles composée d'une vingtaine de musiciens. Un tout nouveau répertoire avec au programme: Peter Gabriel, Beyonce, Toto, ACDC, Sia, Maragold, Queen, … mais agrémenté de percussions urbaines (bidons) graffées par un artiste sétois.

Une occasion de recevoir (lors des journées du 29 et 30 janvier) le champion de France et du monde de Beatbox «ALEM», un jeune vraiment talentueux dans la discipline.

D'ores et déjà 4 concerts soulignent ce projet «TAMBOURS»:

  • Avant première et présentation du projet (sur invitation uniquement) – dimanche 17 janvier / 17h au Wembley pub
  • Première à Balaruc Le Vieux le dimanche 24 janvier à 17h salle polyvalente
  • Avec « ALEM » (beatbox) le vendredi 29 et samedi 30 janvier à 20h30 au centre culturel François Villon à Frontignan

Entrée libre sous réserve du nombre de places disponibles. Tél : 04 67 18 54 27

A.S

Frontignan: Assemblée générale du souvenir Français.

 

Le comité de Frontignan la Peyrade du Souvenir Français, association d'anciens combattants reconnue d'utilité publique, tiendra son assemblée générale ordinaire statutaire, le jeudi 14 janvier 2016 à 14h30 dans la salle polyvalente de la maison des seniors Vincent Giner au 30 rue Anatole France à Frontignan.

Un vin d'honneur clôturera cette assemblée, accompagné du royaume.

Contact: 04 67 48 31 71

A.S

Un nouveau bureau pour les "4Saisons".

Ce lundi 11 janvier, la salle Voltaire, se tenait l'assemblée générale statutaire de l'association les 4 saisons. En préambule la présidente Patricia Caschinasco a tenu à adresser ses remerciements aux responsables d'expositions et à saluer la progression de nouveaux adhérents.

 G à D: Daniel Gallardo achiviste; Georges Chateau secrétaire, Virginie Barescut secrétaire adjointe, Patricia Caschinasco présidente sortante, Patrice Villain Nouveau Président; Agnés Millan Trésorière et David Jardon conseiller municipal.

Pour l'année 2015, c'est une centaine adhérents que compte l'association. Et conformément à son annonce de préavis de départ lors de la précédente AG du 13 janvier 2015, Mme Patricia Caschinasco présidente des 4 saisons, démissionne de la présidence mais reste adhérente à l'association, pour raisons personnelles et sans doute par usure de la fonction.

Il est donc procédé à l'élection d'un nouveau bureau. A l'issue d'un vote sans surprise le bureau se constitue et se dote même d'une vice présidente:

Composition du nouveau bureau.

Président Patrice Villain, Vice présidente Florence Rieu, Secrétaire Georges Chateau, Secrétaire Adjointe Virginie Barescut, Trésorière Agnès Millan et Daniel Gallardo archiviste

Le rapport financier n'appelle pas de commentaire particulier et est approuvé à l'unanimité, ainsi que le rapport moral par les 40 d'adhérents présent dans la salle.

A la lecture du rapport moral, sont énumérées les actions et les expositions durant l'année écoulée. L'année 2016 se présente comme une année chargée en manifestations et en expositions.

Avec notamment:

De la Matière à l'art du 12 février au 21 Février 2016 - Mon voisin est un artiste en Mars - Terre d'artiste au mois de Mai - Juillet:  la Fête du Muscat.

Août: Les pieds dans l'eau.  Les dates d'expositions seront précisées ultérieurement sous réserve d'attribution de salle d'exposition par la municipalité.

Septembre: journée des associations.  Novembre/ décembre: crèche géante et Janvier 2017: pour en finir avec les Rois Mages le dimanche de l’Épiphanie.

Mais pour pouvoir exposer sous la férule des 4 saisons, il faut y être adhérent et c'est bien là, la moindre des choses. Un montant de cotisation fixé à 13€.

Voilà un prévisionnel de manifestations 2016 bien rempli pour ne citer que celles-ci, le président demande pour chaque exposition des responsables et il faut bien admettre que les candidats ne se bousculent pas au portillon.

Une photo de groupe pour le souvenir d'une assemblée générale.

David Jardon, élu aux festivités présent à cette assemblée rappelle les liens très forts qui unissent la municipalité avec l'association et félicite le nouveau bureau. Et pour marquer cette passation, offre une bouteille de muscat au nouveau promu et ainsi qu'à Patricia Caschinasco, avec quelques douceurs en supplément pour son parcours à la tête de l'association.

Et c'est par le partage de la galette que s'est achevée cette assemblée générale.

A.S

Assemblée Générale à la PG-CATM

C'est une centaine de personnes qui a participé, ce samedi 09 janvier, à l’assemblée générale statutaire du comité PG-CATM de Frontignan La Peyrade en présence de Jean-Louis Patry, conseiller municipal, délégué au devoir de mémoire et aux cérémonies patriotes et de Jean Marie Bernard, président départemental des PG-CATM .

Après avoir souhaité la bienvenue à cette 47é Assemblée Générale du comité, présenté ses vœux au nom du comité et fait observer une minute de silence à la mémoire des adhérents et sympathisants disparus en 2015 et en hommage aux victimes des attentats de janvier et de novembre, Robert Sendras, président de la section locale indique qu'une des raisons d'être de l'association sont, entres autres, de maintenir les droits acquis et de pérenniser l'association d'anciens combattants. Aujourd'hui ce sont 134 adhérents dont 16 veuves qui sont adhérents à la section frontignanaise. Les 2 réunions annuelles festives sont maintenues, elles auront lieu au centre Leo Malet de Mireval et à Frontignan.

Le trésorier a présenté son rapport financier, une fois n'est pas coutume sans graphique coloré pour cette AG, rappelant l'importance du loto annuel sur les finances, suivi par le rapport moral du secrétaire général, tous deux n'appelant pas de commentaire particulier ont été approuvés à l'unanimité.

Pas de modification de l'extension du bénéfice de la carte du combattant aux militaires ayant servi en Afrique du Nord pendant quatre mois, dès lors que la date de leur premier jour de service est antérieure au 2 juillet 1962.

 

Quelques nouveautés font leur apparition dès 2016. « Durant un période de 6 mois en 2016 (janvier à fin juin en principe) la place Jean Jaurés devant être indisponible pour cause de halles provisoires toutes les commémorations devant avoir lieu sur cette place seront déplacées à la Peyrade et certaines cérémonies n'attirant pas les foules sont regroupées, notamment la journée des déportés du 27 avril avec celle du 08 mai; la cérémonie du 14 juillet s'effectuera uniquement place Gabriel Peri à la Peyrade. La journée nationale d'hommage aux Harkis, est regroupée avec celle du 05 décembre, journée nationale d'hommage aux morts pour la France pendant la guerre d'Algérie et les combats du Maroc et de la Tunisie. Par ailleurs, si la date des commémorations du 8 mai, coïncide avec celle d'un jour de marché du cœur de ville, alors dans ce cas de figure, elles s'effectueront uniquement sur le secteur de la Peyrade, place Gabriel Peri. La ville étant dans les commémorations du centenaire qui se déroulent dans la période du 13 novembre 2016 date anniversaire tragique pour la France et tombant un dimanche, cette cérémonie aura donc lieu le 10 novembre avec tous les collèges et écoles de Frontignan et les associations d'anciens combattants avec en fin de cérémonie, le vernissage d'une exposition à François Villon. Et du 28 septembre au 14 octobre salle Izzo, se tiendra une exposition articulée autour des aviateurs » souligne Jean Louis Patry, une réunion de calage devant avoir lieu en début février.

Les membres du bureau étant statutairement sortant et faisant acte de candidature, le bureau est donc reconduit à l'identique.

Sendras Robert Président, Valentin Jean secrétaire Général, Fernand Herrera trésorier qui en est à sa 38e année de trésorerie au sein de la section et Michel Tourain secrétaire adjoint.

A noter la participation à cette assemblée générale de José Castello maire adjoint en charge de la sécurité à Mireval représentant le maire Christophe Durand.

La réunion s’est achevée par le traditionnel lunch dînatoire, moment privilégié, d’échange et de convivialité.

A.S

Charlie un an aprés : un rassemblement sur la place de l'hôtel de ville

Voilà un an que la nation et la liberté étaient attaquées par des terroristes.

 

Le 7 janvier 2015, des membres de la rédaction de Charlie Hebdo sont abattus par deux terroristes, les frères Kouachi. Ce jour-là, 12 personnes sont tuées.

 

Le 9 janvier, une prise d'otage menée par Coulibaly dans l'Hyper Cacher, fera 4 morts. Au total, 17 personnes, dont une policière, sont tuées lors de cette vague d'attentats meurtriers.

Des milliers de personnes sont alors descendus dans la rue partout en France, lors d'importantes manifestations spontanées. A Frontignan une grande marche avait été organisée ou ils étaient sans doute plus de 5000 personnes, jeunes et moins jeunes et représentants de la communauté Musulmane également. Une grande marche de soutien, en tête de cortège une banderole portée par les élus de Frontignan la Peyrade suivie par les élus des communes du canton qui fut représenté dans sa globalité.

Mais depuis ce funeste janvier 2015 la France a été encore touchée par des attaques meurtrières, le 13 novembre, des actes revendiqués par l'État islamique.

Un an après, à Frontignan la Peyrade, la façade de l’Hôtel de Ville et la Une du site Internet de la Ville ( Thau Info du 07-01-2016) portent à nouveau le deuil en se couvrant de noir et du message Liberté Egalité Charlie du 7 au 10 janvier, tandis que le magazine municipal EnVille, qui avait déjà donné la plume au dessinateur Dadou pour sa Une en janvier 2015, confie cette illustration pour son numéro de janvier-février à l’auteur de bande dessinée Fabrice Erre.

Pour commémorer ce triste anniversaire, la Ville de Frontignan la Peyrade a invité les habitants à un grand rassemblement citoyen pour la liberté d’expression, ce samedi 9 janvier, jour de marché, place de l'hôtel de ville et rendre ainsi un hommage aux victimes de ces attentats.

Pierre Bouldoire, maire de la ville, accompagné par une grande majorité de son conseil municipal, a invité la population, à se recueillir en observant une minute de silence et à se mobiliser pour prôner les valeurs « de la démocratie, de la liberté et de la laïcité, nous n’avons rien oublié. Nous ne lâchons rien».

Un samedi symboliquement très fort, une rassemblement pour dire « oui » à la liberté, la liberté d'expression et «non » à la terreur.

A.S

Liberté Egalité Charlie : rassemblement citoyen à Frontignan la Peyrade

A l'occasion des commémorations des attentats de Charlie Hebdo et de l'Hyper Casher le 7 janvier 2015, la Ville de Frontignan la Peyrade se mobilise pour la liberté d’expression et contre le racisme, du 7 au 10 janvier.

Un an après, la façade de l’Hôtel de Ville et la Une du site Internet de la Ville portent à nouveau le deuil en se couvrant de noir et du message Liberté Egalité Charlie du 7 au 10 janvier, tandis que le magazine municipal EnVille, qui avait déjà donné la plume au dessinateur Dadou pour sa Une en janvier 2015, confie cette illustration pour son numéro de janvier-février (à paraître prochainement) à l’auteur de bande dessinée Fabrice Erre, qui anime notamment le blog Une année au lycée sur le site web du Monde.

Enfin, et surtout, la Ville de Frontignan la Peyrade invite tous les habitants à un grand rassemblement citoyen pour la liberté d’expression et contre le racisme, ce samedi 9 janvier à 12h. Rendez-vous est donné place de l’Hôtel de Ville.

Rassemblement citoyen pour la liberté d’expression et contre le racisme

Samedi 9 janvier 2016 à 12h Place de l’Hôtel de Ville

Des seniors sur la piste avec le CCAS.

Suite et fin de la trilogie annuelle pour le noël des aînés.

No images found.

Après la distribution de chocolats et le goûter spectacle, le Centre communal d'action sociale (CCAS) de Frontignan la Peyrade a clôturé cette saison 2015 le jeudi 7 janvier 2016 par un thé dansant et il faut bien reconnaitre qu’il y avait mis la manière, tables harmonieusement décorées, nappes rouges en tissu, assiettes de succulents gâteaux et jus de fruit pour les plus sportifs, concoctés et servis à table par Vatou traiteur.

C'est 100 personnes qui se sont inscrites à cet après midi récréatif, malgré quelques défections de dernière minute. Oubliés pour un temps douleurs et rhumatisme, place aux pas glissés sur la piste bétonnée de la salle de l'aire parée aux couleurs de fête. Sur des musiques d'hier et d'aujourd'hui avec le groupe « Gerald et Jeannot », dans une ambiance guinguette, se sont succédés, 3 h durant, valses, rock, techno, sirtaki, madison.

En quelque sorte un exercice pour se remettre des abus des fêtes de fin d'année et reprendre le rythme du quotidien. Rangés, oubliés les rhumatismes et les genoux raides.

Mais on ne juge pas un grand danseur mondain à sa technique, mais à sa passion. Qu’importent les prouesses et les figures acrobatiques, seul le plaisir compte. Et des passionnés, la salle de l'aire en était pleine.

L’on pourrait conclure cet après midi dansant par des paroles empruntées à Gilbert Becaud « Quand Jules est au violon et Léon à l'accordéon, faudrait avoir deux jambes de bois pour ne pas danser la polka » en l’occurrence Jeannot au synthé et Gérald au chant.

Un après midi auquel ont assisté René Duranton, conseillère en charge du 3é âge et quelques administrateurs (rices) du CCAS.

A.S

Notes sur Frontignan

Le livre incontournable d'Achille Munier à lire en ligne gratuitement ou, pour les collectionneurs, à acheter (quelques exemplaires encore disponibles en réédition chez Amazon).

 

Si vous croisez un chien ou un chat errant, ne détournez pas le regard

CHIENCapture

"Alors la mort dans l’âme, sur les conseils du vétérinaire et en concertation avec la famille d’accueil, nous avons pris la décision d’abréger ses souffrances. Véronique et son fils Ange ont décidé que cette petite misère aurait quand même un nom, Glimm car « glimmer of hope » signifie lueur d'espoir… Alors voilà maintenant Glimm est au paradis des chiens.Mais que de souffrances. Cette petite chienne a été vue errante des semaines auparavant par des habitants du village, elle était à ce moment là sur ses 4 pattes, courant la campagne, mais personne ne s’en est inquiété. Un chien comme elle tout le monde s’en fout. Cela n’émeut et ne touche personne. Ce n’est qu’un chien de chasse. Personne ne lui a donné à boire, ni même de quoi manger. Glimm est morte lentement mais sûrement. Elle est morte de faim, de soif, de fatigue. Glimm est morte de notre indifférence à tous. Enfin presque tous...

» associations