Frontignan

Suite et fin de la trilogie annuelle pour le noël des aînés du CCAS

La danse une manière de garder la forme.

Après la distribution de chocolats un peu perturbée par quelques blocages, après le gouter spectacle, pour en finir avec cette trilogie place à la danse, pour cela le Centre communal d'action sociale (CCAS) de Frontignan la Peyrade a organisé ce jeudi 20 décembre un thé dansant et il faut bien reconnaitre qu’il y avait mis la manière, tables harmonieusement décorées, nappes rouge en tissu, assiettes de succulents gâteaux et jus de fruit pour les plus sportifs, concoctés et servis à table par le traiteur Vatou.

C'est 70 personnes qui se sont inscrites à cet après midi récréatif. Oubliés pour un temps douleurs et rhumatisme, place aux pas glissés sur la piste de la salle polyvalente Vincent Giner. Sur des musiques d'hier et d'aujourd'hui Jean Michel Rinaldi et Franck, dans une ambiance guinguette se sont succédés, 3 h durant, valses, rock, techno, sirtaki et autre madison.

En quelque sorte un exercice physique pour aborder sereinement les petits abus des fêtes de fin d'année.

Franck Fulcran et Jean Michel Rinaldi

Rangés, oubliés les rhumatismes et les genoux raides. Mais c’est bien connu, qu’importent les prouesses et les figures acrobatiques, seul le plaisir compte. Et des passionnés, la salle polyvalente de la maison des seniors en était remplie.

L’on pourrait conclure cet après midi dansant par des paroles empruntées à Gilbert Becaud « Quand Jules est au violon et Léon à l'accordéon, faudrait avoir deux jambes de bois pour ne pas danser la polka » .

Un après midi auquel a assisté  René Duranton Portelli, conseillère en charge du 3é âge et quelques administrateurs (rices) du CCAS.

A.Sanfilippo

Le CCAS offre le gouter spectacle aux seniors.

Comme chaque fin d'année, ce mois de décembre apporte son lot de dîner et goûter spectacle à l'adresse des seniors de la ville.

 

330 seniors ont pris place à la salle de l'Aire

Ce jeudi 17 décembre c'était le tour du CCAS de proposer le sien à la salle de l'Aire. Quelques 330 anciens, préalablement inscrits à cette manifestation avaient pris place pour assister au spectacle de la cie France Gala.

Initialement prévu au programme de cet après-midi récréatif "Les Valses de Vienne", une troupe originaire de la cité phocéenne, qui s'est décommandée au dernier moment par peur de blocages par les "Gilets jaunes". Dans l'urgence c'est donc la troupe de la Cie France Gala, venue d'Uzes qui s'est chargée de l'animation.

G à D: Mmes Renée Duranton Portelli élue en charge du 3é âge, Josyane Arnold administratrice, M. Michel Arrouy, maire adjoint vice-président du CCAS et Mme Viviane Olivan administratrice

Michel Arrouy maire adjoint, vice-président du CCAS et que Mme Renée Duranton Portelli, élue en charge du 3é âge accompagnés de Mmes Joyane Aronld et Viviane Olivan, administratrices au CCAS ont assisté à cette représentation.

A l'entracte place à la collation avec boisson et gâteaux. 

A.Sanfilippo

Le Père Noël rend une petite visite aux Nounous.

Malgré son emploi du temps surchargé en cette période, le Père Noël a tenu à rendre une petite visite aux Nounous de Association des Assistantes Maternelles de Frontignan.

Cliquez sur l'image pour agrandir

L'association «Association des Assistantes Maternelles de Frontignan» , regroupe à ce jour une vingtaine d'adhérentes assistantes maternelles ce qui draine une cinquantaine d'enfants de moins de 3 ans. Aussi comme il se doit l'association a organisé ce lundi 17 décembre, le Noël des tout petits, sous la houlette de Mme Sebag, sa présidente.

Le Père Noël est passé leur rendre une petite visite ce lundi dans une salle de la maison des seniors Vincent Giner qui leur est attribuée, tout était en place pour l'accueil,  appareils photos en main pour immortaliser ce moment, un sapin décoré, petits fours et sucrerie.

Mais il n'est pas venu seul, une infime partie de la troupe du Temps Jadis, dont Mme Noël en personne, le bonhomme de neige, le farfadais  et le lutin, l'accompagnait. Michel Arrouy, maire adjoint et vice président du CCAS est venu assister à la séance.

Pas toujours facile le métier de Père Noël

Quelques bouts de chou, parmi la trentaine qui attendait l'homme en rouge, très impressionnés par l'illustre personnage,  ont laissé échapper quelques larmes lors de la pause photo souvenir sur les genoux du Père Noël, mais des larmes vite oubliées par la distribution de cadeaux, à noter que tous les enfants ont reçu un cadeau offert par l'association.

Ce rendez-vous s’inscrit dans la dynamique recherchée par l'association, elle a comme objectif de solidariser les assistantes maternelles de Frontignan autour de ce cœur de métier en favorisant un regroupement convivial, ludique et professionnel créant ainsi un véritable lien social.

Trop souvent isolées, mal informées, les assistantes maternelles méritaient une association mais indépendamment de ce regroupement, c’est aussi pour les enfants l’occasion d’évoluer au sein d'un groupe.

Contact:

Tous les lundis de 9 h 30 à 12 h à la salle de la maison des Seniors Vincent Giner, 30 rue Anatole France à Frontignan

A.Sanfilippo

Vendredi 21 décembre Veillée de Noël avec le Cercle Andalou

Le cercle Andalou fait sa «Nochebuena» veillée de noël , avec sa chorale dans l'église Saint Paul de Frontignan le vendredi 21 décembre à partir de 19h00.

Au programme : Le Coro du Cercle andalou avec rumbas, fandangos ou encore Villanciceos avec les Sevillanes et des danses adaptées à noël et la nativité.

Entrée Libre

A.S

 

Le club 40 offre un lunch sucré-salé en musique à ses adhérents.

Lors du lunch dînatoire de fin d'année, organisé ce samedi 15 décembre 2018 par le club 40, fut l'occasion, pour Mme Monique Castillazuelo, présidente de l’association de souhaiter un bon anniversaire de mariage à l’occasion des noces d’or et de diamant pour certains de ses adhérents.

Les époux Agostini, Palat noces de diamant . Les époux Curto, Rodriguez et Samarti noces d'or

Si initialement ce gouter était prévu dans la salle polyvalente de la maison de seniors le dimanche 16, dont la salle n'est pas extensible et limitée à 110 convives, mais victime de son succès il était donc nécessaire pour le club 40 de voir plus grand pour ne pas refuser les nombreuses demandes de participation des adhérents,  en demandant l'octroie de la salle de l'aire auprès de la municipalité qui a répondu favorablement à la demande du club qui a pu ainsi satisfaire toutes les demandes. C'est 180 personnes qui ont pu bénéficier de ce gouter dansant offert gratuitement par le club 40

Des noces d'or et encore mieux celles de diamant sont un moment à la fois rare et précieux, une étape importante au sein d'un couple. En effet, il n'est pas anodin de partager cinquante années de vie commune avec son partenaire. C'est pourquoi il est si important de célébrer cet événement, 50 ans et 60 ans de mariage. Un évènement en voie de disparition ou la moyenne de divorce et de séparation est en constante augmentation. Les statistiques disent qu'en France un mariage sur deux dure moins de dix ans.

En présence de Michel Arrouy, maire adjoint, vice-président du CCAS et de Renée Duranton-POrtelli, conseillère municipale en charge du 3é âge, Monique Castillazuelo a offert une composition florale aux récipiendaires. Une occasion pour la présidente de mettre en avant et de remercier l’ensemble de son comité, sans lequel rien ne serait possible.

Place ensuite au copieux buffet de fête concocté par le traiteur Vatou.

Pour la partie animation, c’est Michel PLayer qui s’en est chargée. Valses, tangos, madisons, mais aussi des tubes à la mode se sont enchainés qui ont fait danser tout un après-midi nos seniors, En quelque sorte un exercice pour se préparer aux abus des fêtes de fin d'année toutes proches et prendre le rythme de la fête. Rangés, oubliés pour un temps les rhumatismes et les genoux raides.

Mais on ne juge pas un grand danseur mondain à sa technique, mais à sa passion. Qu’importent les prouesses et les figures acrobatiques, seul le plaisir compte. Et des passionnés, la salle de l'Aire en était remplie.

L’on pourrait conclure cet après-midi dansant par des paroles empruntées à Gilbert Becaud « Quand Jules est au violon et Léon à l'accordéon, faudrait avoir deux jambes de bois pour ne pas danser la polka » en l’occurrence Julien aux platines et au saxo.

Un après-midi fort agréable qui a pris fin vers 18h45.

La présidente tient à remercier son conseil d'administration pour son implication et tout particulièrement la municipalité pour sa réactivité dans ce changement de salle de dernière minute.

A.Sanfilippo

La montée de Reboul a fait peau neuve.

La ville avait repris les travaux du BUC entre la jonction de la Peyrade et Frontignan Ville.

 
Situation avant travaux
 
Situation actuelle après travaux

Elle a réalisé l’aménagement de l’autre partie de l’avenue Maréchal Juin à la hauteur de la montée de Reboul entre les giratoire René Ricard et Maréchal Juin. Cet espace qui dessert des commerces a été traité dans un souci de sécurisation des piétons et vélos et de réduction de la vitesse des véhicules.

Il s’agissait de sécuriser piétons et vélos et de réduire la vitesse des véhicules grâce à un large trottoir aménagé avec mise en place d’une piste cyclable bi-directionnelle côté sud ainsi que la réfection de la bande de roulement de la chaussée avec la modification de l’îlot central.

Ce sont 350 mètres de route qui ont été entièrement repris et ainsi la création de 350 mètres de piste cyclable, d’un cheminement piétonnier sécurisé ainsi que 12 candélabres et espaces verts.

Un retour sur la visite de fin des travaux de la montée du mas Reboul qui s’est tenue sur le site, ce samedi 15 décembre présidé par Pierre Bouldoire, maire de Frontignan la Peyrade et 1ér vice-président du département.

Conjointement, au regard de l’état dégradé de la chaussée à la Peyrade, les travaux de réfection de l’avenue Célestin Arnaud ont débuté. Il s’agit là d’une reprise totale de la chaussée et des trottoirs, tout en créant du stationnement le long de la chaussée. De nouveaux candélabres avec pose de différents mobiliers conformes à l’esprit BUC.

Montant des travaux de la montée de Reboul 280 000€ cofinancés par le Département, Hérault énergies, la Région Occitanie et la ville de Frontignan la Peyrade

A.Sanfilippo

Le prix de l’énergie citoyenne attribué à la ville pour son parc Photovoltaïque.

Les PRIX ÉNERGIES CITOYENNES ont été créés en 2009 pour récompenser les plus belles stratégies énergétiques localesdes collectivités françaises, établissements publics locaux, communes, groupements de communes, structures intercommunales, syndicats, départements, régions, etc.

Mme Claudie Minguez 1ére adjointe reçoit le prix énergie citoyenne

Pour cette 9ème édition, le jury, composé d’experts du développement durable, d’associations d’élus et de médias, a examiné les dossiers de candidature sous deux angles : la vision stratégique et trois types d’actions exemplaires en faveur de la transition énergétique:

  • Une action concrète mise en place ces deux dernières années
  • Une action particulièrement innovante (réalisée ou en cours de réalisation)
  • Une action de sensibilisation (des habitants, scolaires, citoyens, agents…)

Frontignan la Peyrade concourait dans la catégorie des Collectivités territoriales et EPCI de 20 000 à 100 000 habitants.

"Frontignan La Peyrade un territoire en reconversion, situé en zone littorale, Frontignan la Peyrade récolte les fruits d’un long combat pour la reconversion et la dépollution des friches laissées par l’industrie." précisera M Pierre Guyard d'Engie Cofely

Un parc photovoltaïque, entièrement recyclable va être implanté sur l’ancienne décharge d’ordures ménagères des Près -Saint-Martin et produira près de 5 millions de kWh par an.

Et avec une coopérative citoyenne d’énergie, les habitants sont impliqués dans ces enjeux environnementaux.

Le jury a salué la mobilisation collective pour reconvertir ce territoire et porter des actions durables.

ENGIE Cofely l’un des leaders de la transition énergétique en France représentée par Pierre Guyard son directeur des relations institutionnelles a procédé ce lundi 17 décembre, dans la salle d’honneur de l’hôtel de ville, à la Remise officielle du prix énergies citoyennes à la Ville de Frontignan en présence des élus de la ville, concernés.

A.Sanfilippo

Le Carrefour de l'amitié offre goûter et Douce France à ses adhérents.

C'est ce jeudi 13 décembre que le Carrefour de l'amitié a offert le spectacle et le goûter de fêtes à ses adhérents.

Cliquez sur l'image pour agrandir

 

A cette occasion, Dany Buj présidente du club, aux côtés de Michel Arrouy, maire adjoint vice président du CCAS accompagnés de Renée Duranton conseillère en charge du 3é âge, a tenu à souhaiter la bienvenue aux nouveaux adhérents qui se sont inscrits au carrefour de l'amitié au cours de l'année.

Comme à l'accoutumé, pour de telle manifestation organisée par le club, le plan du bassin est rapidement inaccessible et les places de parking rarissimes, la salle de l'aire était à son comble ou pas moins de 500 personnes y avaient pris place.

Pour la partie spectacle, le carrefour de l'amitié avait fait appel aux «Douce France», cette Cie dirigée par Bruno Abarca, la chanteuse Béatrice Baurré, les danseuses Flora, Sandrine avec la chorégraphe Maïlyse Chatilliez, ont présenté un excellent spectacle, un retour dans les années 60 qui ont rappelé de bons souvenirs aux spectateurs qui n'ont pas ménagé leurs applaudissements en remerciements de ce beau spectacle musical et original. Les seniors en redemande.

Une représentation bien rythmée, en deux parties, pour laisser place à la tombola.

Deux heures dans une ambiance de folie, twist, rock, Grease, ainsi de Dalida à Elvis en passant par Johnny et Eddy. la Cie  a su replonger nos seniors dans leurs souvenirs de jeunesse, un pur bonheur.

Et pour clore cet après midi récréatif le carrefour de l'amitié a offert une copieuse collation.

A.Sanfilippo

Gala de Noël dans les maisons de retraites publiques de la ville.

Avec l’augmentation du nombre de seniors, les activités autour de cette population se font de plus en plus foisonnantes et les animations en maisons de retraite prennent un essor considérable depuis quelques années.

Cliquez sur l'image pour agrandir

Aussi, une bonne animation en maisons de retraite doit être adapté à son public. C’est pour cela que souvent, les membres du personnel soignant font des groupes, tels des groupes de compétences, afin que les personnes âgées aux difficultés similaires se retrouvent entre elle. C'est dans cet optique que les résidences publiques, et plus particulièrement les équipes chargées de l'animation, ont organisé, ce vendredi 14 décembre 2018, dans leurs locaux respectifs.

 
Strass et Paillettes à la résidence Anatole.  

Seule la résidence des Muscates a opté pour le déjeuner pour son gala de noël ou sont invités les amis et proches des pensionnaires. avec une animation de qualité avec Georges Olivier et Romane pour la partie musicale et pour la partie spectacle c’est à la troupe associative bessanaise à laquelle la résidence a fait appel les « Avec Panach».

Les résidences Anatole ainsi que sa voisine St Jacques, ce fut un diner spectacle.

Anatole avec la troupe SERGIO, belles filles, paillettes et strass au programme de quoi redonner des couleurs aux résidents avec Franck aux manettes.

A Saint Jacques, de coutume c'est le personnel qui assure l'essentiel du spectacle sous la direction d'Isadys.

Les maisons de retraites de Frontignan la Peyrade avaient, ce vendredi, des allures de boites de nuit.

Mais la partie gustative n'a pas été omise pour autant car pendant le spectacle place au repas de noël servit par le personnel. Mme Aurélie MASSON GALLEAN, directrice des établissements EHPAD était présente  ainsi que Michel Arrouy, maire adjoint, vice-président du CCAS.

Un grand coup de chapeau au personnel de l’EHPAD dans son ensemble avec une mention particulièrement aux animatrices, sans elles, rien n’aurait été possible, sans omettre le chef cuisinier et son équipe qui ont présenté un repas de fête digne des grands restaurants.

Voilà, pour les résidents, de quoi aborder les fêtes agréablement et envisager la nouvelle année sous les meilleurs auspices.

Une société se juge à la manière dont elle traite ses personnes âgées.

A.Sanfilippo

 

Les Nadalets à St Paul par la chorale Dau-Pais

La chorale Dau Pais, présidée par Jean Alingrin, a perpétué les us et coutumes des chants de Noël, encore très vivaces en Occitanie. Extrêmement ancienne, car déjà au XIIe siècle, on trouvait des nadals en langue occitane.

C'est ce vendredi 14 décembre, en l'église St Paul de Frontignan, devant une soixantaine de personnes environ, tous passionnés de langue régionale, que la chorale Dau Pais a donné son concert en Occitan.

La Corala Dau Pais est un ensemble instrumental et vocal constitué par quinze choristes sous la direction de Robert Cun, son maître de chœur et trois musiciens Sonia, Claude et Jean, ont donné de la voix en langue occitane, durant une 1h30 en parcourant en chants de Noël de l’immensité d’un territoire regroupant la Provence, le Languedoc, l’Auvergne, le Limousin, la Gascogne, la Catalogne et l’Aragon.

De Pastres Patrestas, O bel Avet ou encore A Miejanioch, c'est une vingtaine de chants traditionnels qui se sont succédé, bien agréable à écouter et à entendre, mais également à voir avec des choristes costumés en temps anciens. Un concert qui s’est achevé avec Ce Cante et le révolutionnaire Coupo Santo.

Pour clore cette soirée, tradition oblige, la chorale avait même prévu le partage du verre de l'amitié en fond de nef, avec muscat et vin chaud à profusion, façon Marcel, avec les acteurs de cette soirée offert par la ville.

A.Sanfilippo

Les Casserolettes en concert à Giner

Ce jeudi 13 décembre 2018, les petits frères des Pauvres avaient organisé leur 1er concert au sein de la maison des seniors Vincent Giner avec leur groupe choralique.

A l'origine un pari un peu fou que de créer une chorale ou l'essentiel des chanteurs (ses) est composé par des résidents des maisons de retraites de la ville qui sous la conduite de Julien Monte, chaque lundi après-midi, à la résidence Anatole des choristes donnent de la voix.

Une chorale ouverte en priorité aux résidents, mais les familles et sympathisants sont venus en complément si ce n'est que pour renforcer le groupe.

Le répertoire est surtout axé sur des chansons anciennes bien connues des personnes âgées. Le chant fait partie de la vie de tous les jours.

Une fois constituée, il n'y avait plus qu'à donner un nom à cette chorale, ce sera les "Casserolettes", et si ce nom choisi laissait supposer une quelconque désorganisation au niveau des voix, mais force de constater qu'il en fut tout autre car c'est à un concert de qualité auquel nous avons assisté avec un groupe qui chante juste et dans le ton.

Ce concert organisé par les petits frères des pauvres, donné dans une salle polyvalente de la maison des seniors Vincent Giner devant une soixantaine de personnes et ce malgré le goûter spectacle gratuit du Carrefour de l'Amitié qui se tenait à la salle de l'Aire durant la même pèriode.  Une agréable surprise pour les petits frères des pauvres.

Manifestement, les résidents sont heureux de participer à ce projet et d’en être les acteurs, les petits frères des pauvres ont vu juste.

A.Sanfilippo

Notes sur Frontignan

Le livre incontournable d'Achille Munier à lire en ligne gratuitement ou, pour les collectionneurs, à acheter (quelques exemplaires encore disponibles en réédition chez Amazon).