Frontignan

Salut Riton 5é édition. ANNULE

DERNIERE MINUTE CE FESTIVAL EST ANNULE

FATALS PICARDS + GENERAL LEVY + BOB’S NOT DEAD

C’est pour rendre hommage à Riton, figure locale incontournable de la scène locale, du rock et des engagements militants, décédé en 2010, que ce festival est né il y a 4 ans. Désormais, Frontignan la Peyrade lui rend hommage chaque été dans les arènes, en faisant résonner ce festival qui lui est dédié. Au son de musiques festives et alternatives, c’est toute une culture qui se retrouve pour danser et vibrer.

De 18€ à 25€ aux Arènes Jean-François-André, av. du 81e R.I. Le 7 août 2017 à 18h00.

A.S

"Entre Mer et Etang" tient son assemblée générale

 

L'association « Entre Mer et Etang » tiendra son son assemblée générale statutaire le mardi 07 août 2018 à 18h dans la salle Voltaire située boulevard Victor Hugo à FRONTIGNAN

Ordre du Jour de cet assemblée étant le suivant:

  • Bilan moral
  • Bilan financier
  • Point sur l’avancement des travaux sur l’émissaire en mer
  • Point sur les travaux pour la protection du littoral de Frontignan
  • Election du nouveau bureau
  • Questions diverses

Par ailleurs le bureau de l’association a besoin de nouvelles personnes pour être épaulé et aidé, les personnes désireuses de s'investir dans l'association pourront se faire connaitre durant l’assemblée générale.

Le bureau de l'association compte sur votre présence et vous remercie d’informer toutes les personnes intéressées par l’évolution de notre littoral.

Un apéritif clôturera cette réunion.

A.S

2é Edition du Thon d'or et 2é Trophée du Muscat pour la Pêche Sportive

 

Pour le 2é année consécutive l’association de Pêche sportive organise le 2e trophée du Muscat et 2e Thon d’or

Pour ce concours Le Thon d'Or et Trophée du Muscat une cinquante de bateaux sont de la fête.

Ainsi du 2 au 5 août, chaque jour au retour des embarcations s’effectue la pesée, les prix seront attribués le dimanche 5 août à 19h30 à la capitainerie du port de plaisance.

A.S

Judo Kwaï - CHAMPIONNAT EUROPE VÉTÉRAN - GLASGOW OLIVIER GUYOT, MÉDAILLE DE BRONZE

Patrick BRUS, Antoine FRIGARA et Olivier GUYOT se sont qualifiés pour le Championnat d’Europe Vétéran, représentant la France, mais également le Judo Kwaï Frontignan en Juin dernier.

Encore une belle victoire pour le JKF avec Olivier Guyot médaillé de bronze au Championnat d'Europe Vétéran

Malgré sa ferveur débordante, Patrick BRUS, en moins de 90kg, ne parvint pas à imposer son judo, mais il renouvellera cette fabuleuse expérience très prochainement.

 
Olivier GUYOT, médaillé de bronze au Championnat d’Europe Vétéran  

Antoine FRIGARA, en moins de 66kg, enchaina tous ses combats par des victoires décisives, ippon valant l’arrêt du combat, jusqu’en demi-finale, où il perd contre un patriote. Il échoue pour la place de trois, malgré sa motivation. Il termine néanmoins cinquième de ce Championnat d’Europe.

Olivier GUYOT, quant à lui, combattait en moins de 73kg. Son parcours a été exemplaire, combats décisifs, diversité de techniques, tomoe nage (planchette japonaise), balayage et une défense maitrisée.

Comme son ami de club, il échoue en demi-finale, mais grâce à l’insistance de ses deux collègues de club et à sa motivation, Olivier retrouva des ressources mentales et physiques pour une place sur le podium. Grace à cette victoire, Olivier GUYOT décroche une très belle médaille de Bronze.

Le Judo Kwaï Frontignan félicite ses vétérans, pour cette fabuleuse aventure européenne, donnant sans aucun doute, la voie et l’envie pour les plus jeunes judoka.

Mais le parcours n’est pas terminé pour Olivier, Antoine et Patrick. Leur participation à ce Championnat d’Europe, les propulse vers le Championnat du Monde qui se déroulera à Cancun (Mexique) en Octobre prochain.

Alerte canicule à Frontignan la Peyrade : le plan niveau 3 est activé.

Alerte orange canicule à Frontignan la Peyrade : le plan niveau 3 est activé Suite au passage en alerte orange canicule par la Préfecture de l’Hérault, la Ville de Frontignan la Peyrade et son CCAS ont poursuivi le déploiement de leur plan d’action en faveur des personnes les plus vulnérables.

Elles ont ouvert un numéro unique, 04 67 18 50 03, joignable en permanence pour se signaler ou signaler une personne en difficulté et lui apporter des solutions.

Si vous avez connaissance d’une personne se trouvant en difficulté du fait de ces fortes chaleurs, n’hésitez pas à appeler les services de secours - Le 15, numéro d’appel gratuit des services d’aide médicale d’urgence (SAMU)

- Le 115, numéro d’appel gratuit du SAMU social, qui a pour mission d’informer, orienter et rechercher un hébergement pour les personnes sans domicile fixe.-

Le 04 67 18 50 03 le numéro dédié de la Ville de Frontignan la Peyrade et son CCAS

A.S

Temps Jadis – Angel a l’idée

Sans être forcément un rétrograde, il suffit pourtant de s'être procuré et costumé avec un habit ( et non pas déguisé) qui n'est pas celui de son époque et de sa condition, pour qu'il représente à lui seul un nouvel univers.

Angel le roi du rock and roll

Des symboles, certes, mais ce vêtement a cette force qu’il témoigne d’une époque, d’une société de celui qui un jour l’a porté, pour que consciemment ou inconsciemment celui qui le porte s’en imprégne jusqu’à en devenir un instant un personnage d’autrefois.

Mais en même temps, on peut tout aussi bien aimer les chapeaux haut de forme, les ombrelles des années folles, faire partie de la troupe du Temps Jadis et être un fervent admirateur de notre rocker national disparu récemment, Johnny Hallyday.

A l’occasion de Frontignan en fête à la mi-juillet, le Club Taurin avait organisé un défilé en cœur de ville avec le Temps Jadis précedé de la pena qui interprétait un répertoire approprié, classique pour une péna.

Arrivé sur le parvis de l’église, le répertoire est devenu plus actuel , plus rock and roll avec un hommage à Johnny.

Une mutation s’est alors produite, transformant, le boute-en-train du temps jadis, Angel le bougnat des années 20, non pas en Mister Hyde, mais en fan inconditionnel de Johnny, les genoux à même le sol , mimant son idole à la guitare, au son des cuivres et des tambours de la péna.

Angel a offert là, un vrai et magnifique spectacle de rue improvisé, sans même s’en rendre compte, entrainant avec lui une péna et toute la troupe du temps jadis.

Bravo Angel, l’ange de Johnny est certainement avec toi !

A.Sanfilippo

Cercle Andalou - La 27é édition des journées Andalouses.

 
  Procession de la Virgen del Rocio 2017 (archives AS)

Le Cercle Andalou de Frontignan la Peyrade, débute ses soirées Andalouses dès le jeudi 02 août 2018 par une soirée cinéma Flamenca/flamenco.

Au programme de ces journées Andalouses, musiques originales et traditionnelles, animations, soirée sévillane, marché andalou, spectacle flamenco, romeria et messe sévillane…

Programme détaillé :

Jeudi 2 août

  • 20h | Soirée Cinéma au Ciné Mistral . Sevillanas – Documentaire de Carlos Saura (Es, 1992, 55min), Performances de danseurs, chanteurs et guitaristes espagnols. Projection suivie d’un apéritif

Vendredi 3 août

  • 20h | Soirée blanche aux arènes Jean François André - Ambiance sévillane, rumba… brasucade de moules et repas

Réservation obligatoire (06 07 53 98 76) - Tenue blanche exigée

Samedi 4 août

  • 10h30 | Rassemblement salle de l’Aire
  • 11h - Animation du Cercle Andalou et Coro Mataro en cœur de ville
  • 12h - Apéritif aux Arènes municipales Jean-François André
  • 20h - Animation du Cercle Andalou et Coro Mataro Parc Victor-Hugo
  • 21h30 - Grand spectacle : Ballet Flamenco Isabelita Marquez Parc Victor-Hugo

Restauration (tapas) et buvette sur place

Dimanche 5 août

Romeria – Procession de la Virgen del Rocio

  • 10h - Départ de la chapelle St-Jacques vers l’église St-Paul
  • 11h - Messe sévillane en l’église St Paul  célébrée par le Père Christian Boudarel et chantée par le coro de l’Hermandad Divina Pastora de Mataro et le coro du Cercle Andalou
  • 12h 30 - Retour aux arènes et apéritif

A.Sanfilippo

Le Port des Pauvres, les petites mains incontournables de la fête de la mer.

En marge de la fête de la mer, la tradition veut que le voyage  de St Paul en mer soit l’affaire du port des pauvres, cette année n’a pas dérogé à la règle établie.

Cliquez sur l'image pour agrandir

Aussi, pour célébrer son départ et avant que St Paul ne réintègre son église une fois son périple achevé. Les responsables de l’association des pêcheurs plaisanciers du port des pauvres ont tenu à rassembler les troupes autour d'un repas à l'abri dans un barnum sur la célèbre place Aici Sem Ben.. Une élégante manière pour féliciter les adhérents pour le travail effectué et le déroulement de la fête de la mer sans encombre.

Ils sont venus en nombre, assis autour des tables ou chacun est venu avec chaises et couverts, pour déguster une excellente macaronade et en musique, c’est une première pour le port des pauvres qui avait convié des amis musiciens à animer cette soirée.

Mais les hostilités gustatives ne se sont pas achevées pour autant ; car le lendemain, dimanche 29 juillet, aux environs de 18h30, non s'en avoir au préalable rassembler son monde autour d'un apéritif dînatoire, auquel était présent Pierre Bouldoire le maire de la ville, accompagné par sa 1ére adjointe Claudie Minguez et tout naturellement de l’incontournable Gérard Arnal, conseiller en charge du tourisme, de la plaisance et des activités balnéaires, dans ce type de manifestation.

Une innovation également pour le port de pauvres qui avait convié toutes les associations nautiques, dont un grand nombre avait répondu présent, à partager ce lunch dînatoire. Une rencontre bien sympathique qui ne demande qu’a être pérennisée et figurer dans le calendrier des manifestations de l’association.

Mais il fallait bien se décider à ramener la statue de St Paul qui attendait patiemment installé sur la Marion pour rejoindre le canal des jouteurs où il était attendu pour réintégrer, en cortège entouré par le temps Jadis, son église éponyme.

A.Sanfilippo

Fête de la mer ou le périple de St Paul

 L'été, les communes du Bassin de thau fêtent la mer et leurs saints patrons. Hier dimanche 29 juillet c'est Frontignan qui a honoré notre mare nostrum, et également St Paul, patron de la cité muscatière.

 

Un peu d'histoire

 Cette célébration est née il y a 29 ans. Lors de l’assemblée générale de février 1989, le président du club nautique demanda, aux différentes sections qui composent le club, de faire davantage de manifestations. Plusieurs suggestions jaillirent, notamment concours de pêche, mais également la proposition de participation, au départ de Frontignan, à la fête de la Saint Pierre, patron des pêcheurs, avec Sète. Un accord sur le principe était donné, mais le président de la section plaisance suggère « Au lieu d’aller à Sète, on pourrait faire la fête à Frontignan ».

Avec l’image de la fête des pêcheurs célébrée tous les ans pour la Saint Pierre à Sète, l’idée d’un rassemblement des frontignanais et des touristes, nombreux en cette période de l’année, autour d’une commémoration à la mémoire des gens de la mer. L’idée fut retenue et la première eut lieu cette année 1989. Dans l’impossibilité de la réaliser pour la Saint Pierre elle fut baptisée Fête de la mer.

Devant le succès obtenu, la section plaisance décida de la reconduire l’année suivante. La paroisse de Frontignan est sous le patronage de Saint Paul et l’on s’est souvenu que St Paul avait porté l’évangile aux peuples du pourtour méditerranéen en navigant beaucoup, essuyant même un naufrage relaté dans les actes des apôtres. Une partie culturelle fut introduite dans le déroulement à la place de la messe d’origine et Saint Paul Navigateur ajouté à sa dénomination. La Fête de la mer Saint Paul Navigateur était née.

Tradition qui perdure depuis lors.

   

A l'issue de la messe, à 10h30, comme chaque année St Paul débute son périple . Organisé par Culture Avenir Tradition, le souvenir Français et la ville en présence de Pierre Bouldoire maire la ville accompagné par de nombreux élus locaux.

St Paul le navigateur, briqué et astiqué, paré de fleurs, quitte son socle de l’église de Frontignan du même nom. Placé dans sa barque, fleurie gracieusement par le fleuriste Au Chardon et porté par 4 porteurs volontaires jouteurs et SNSM, en cortège encadré par le Temps Jadis en costume d'époque traditionnel le tout en musique avec les Grailhes de Thau. Un cortège auquel participent de nombreuses associations locales, dont le Club 40, Muscatrames, les Solidaires, los ventres blaus, les gréements languedociens, l'association frontignanaise entre autres, jusqu'à son lieu d'embarquement, pour entamer son périple à la mémoire des gens de la mer.

Mais son voyage c'est l'affaire des pêcheurs plaisanciers du port des Pauvres.  St Paul à bord du célèbre pointu chargé du transport du saint, la «Marion» avec «Michel» à la barre et Jean Claude Fortino.

Les passagers et accompagnateurs ont rejoint le Port de plaisance où les attendaient les bateaux qui les ont emmenés au large pour la célébration en mer et la bénédiction par le père Boudarel  rendant hommage à la mer nourricière, suivis des lancers de gerbes.

Une centaine d'embarcations a accompagné le navigateur dans son début de voyage, Les Gréements Languedociens, leurs amis   et bien d'autres,  la municipalité avait affrété 6 bateaux pour permettre à la population de participer à la fête, un événement annuel qui associe autochtones et touristes toujours plus nombreux, il est vrai que le temps était au beau fixe.

Une magnifique cérémonie sous un soleil radieux, dans une ambiance de recueillement et festive à la fois.

De retour à terre, Gérard Arnal, conseiller municipal et communautaire en charge du tourisme du port de plaisance et des activités nautiques a tenu à citer et remercier nommément tous les acteurs, agents territoriaux et le monde associatif qui sans eux cette manifestation ne pourrait avoir lieu.

Après les prises de parole d'usage les touristes et autochtones ont été invité à partager le verre de l'amitié .

Vers les 19h30, St Paul est revenu de son périple. Porté par les sauveteurs en mer, c'est en cortège et en musique avec les Grailhes de Thau en tête, avec retraite aux flambeaux, accompagné par quelque élus et une centaine de personnes, à travers les rues du centre ville qu'il a rejoint son lieu de prédilection, l'église St Paul, ou une niche lui est en permanence attribuée ou il reposera jusqu'à sa prochaine sortie, prévue en juillet 2019 pour la prochaine édition de la fête de la mer, à moins que l'on ne change de formule d'ici là.

Une fête de la mer qui s'est achevée avec un petit concert de la Chorale Dau Pais dans l'église éponyme et comme toute célébration à Frontignan la Peyrade un apéritif a été servi en fond d'église à la fin de la prestation de la chorale.

A.Sanfilippo

En vacances, j’oublie tout… Sang exception !

 

Alors que la période estivale bat son plein, l’établissement français du sang /EFS tire une nouvelle fois la sonnette d’alarme et invite résident et touristes à se déplacer massivement afin de donner leur sang .

C’est pourquoi la mobilisation des donneurs est essentielle chaque jour et doit être massive ce 30 juillet à Frontignan.

Pendant les vacances, prenez le temps de venir donner votre sang, prenez le pouvoir de sauver des vies !

Collecte de sang Lundi 30 juillet De 14h à 19h30 Salle de l’Aire, plan du Bassin

A.S

Le festival du Muscat est mort, vive Festiv’Halles du Muscat et des vins de Frontignan

C’est la nouvelle appellation du grand rendez-vous autour du muscat et des vins de Frontignan au cœur de l’été. De 9h à 15h, au cœur du marché du samedi autour des halles, les vignerons étaient présents pour faire déguster leurs muscats et vins.

Pierre Bouldoire en compagnie de Mme Fatima Belaredj, directrice régionale de l'union régionale de Scop Occitanie

Si les rétrogrades disent « Le festival du Muscat, c’était mieux avant, avec ses guinguettes » la municipalité rétorque « Plusieurs raisons nous ont poussés à revoir cette manifestation qui commençait à tourner un peu à vide, ce festival en était à sa 31é édition et se déroulait sur une seule journée qui entrait en concurrence avec les médiévales de Balaruc le Vieux. Dorénavant les Festiv’Halles se déroulent sur 4 journées. La première avec les Terrasses du muscat le 15 juillet ou commerçants et restaurateurs ont proposé, des menus élaborés à base de muscat. La deuxième journée a eu lieu ce samedi avec des dégustations proposées par les producteurs locaux de muscat et autres vins.» Et ne dit-on pas qu'il faut laisser le temps au temps.

Nombre d’amateurs de Muscats et autres vins sont venus déguster ces produits du terroir à l’occasion de ces 1ére Festiv’Halles, une majorité de touristes se sont laissés tenter par le divin nectar viticole qui fait la renommer de la ville.

Pour cette pseudo inauguration de cette nouvelle formule, Pierre Bouldoire, maire de Frontignan la Peyrade, ainsi que de nombreux élus, dont Christophe Durand, Maire de Mireval et vice-président à Séte-AggloPôle Méditerranée en charge de la culture qui représentait l’agglo, ont rendu visite à tous les stands, l’histoire ne précise pas s’ils ont gouté à tous les muscats dans chaque étal.

 
Mas de Madame   Mas de la plaine

Les autres rendez de Festiv’Halles étant programmés le vendredi 10 août à l’occasion de Total Musclum et un autre en décembre dans le cadre de Cœur Hérault Muscat.

5€ (un verre et trois tickets), ainsi muni de son un verre écocup INAO, cela donnait la possibilité d'accès à 3 dégustations auprès des différents producteurs de Frontignan. Pour ceux qui voulaient pousser un peu plus loin la dégustation, ils avaient la possibilité d’acquérir des tickets à l’unité pour 1,5€.

Des ateliers de dégustations associant mets et muscats ainsi qu’un bar à Muscat permettant de faire l’apéritif étaient également proposés.

Pour la partie présentation, c’est Philippe Montay, chroniqueur vedette à France Bleu Hérault qui en avait la charge.

Un premier bilan qui semble positif.

A.Sanfilippo

Notes sur Frontignan

Le livre incontournable d'Achille Munier à lire en ligne gratuitement ou, pour les collectionneurs, à acheter (quelques exemplaires encore disponibles en réédition chez Amazon).