Frontignan

Cérémonie commémorative du 57e anniversaire des accords d’Evian et du cessez-le-feu de la guerre d’Algérie

Pour commémorer le 57e anniversaire de la signature des accords d’Evian et du cessez-le-feu de la guerre d’Algérie, la section locale de la fédération nationale des anciens combattants d’Algérie (FNACA) et la Ville de Frontignan la Peyrade invitent la population à la cérémonie qui se déroulera le mardi 19 mars à 11h à la stèle des accords d’Evian et du cessez-le-feu-en Algérie et vin d’honneur, rue de la Raffinerie, Frontignan.

Cette cérémonie sera suivie d'un vin d'honneur.

Grève mardi 19 mars 2019

Situation dans les écoles et les crèches

Situation dans les écoles :

La Ville de Frontignan la Peyrade vous informe que Les transports périscolaires ne fonctionneront pas.

La Ville mettra en place, conformément à la loi, un service minimum d’accueil fonctionnant aux heures habituelles du temps scolaire (du 8h45 à 11h45 et de 13h45 à 16h), et ce dans les écoles où le pourcentage de grévistes est supérieur ou égal à 25% uniquement.

Renseignements complémentaires à la direction éducation, enfance, jeunesse : 04.67.18.50.80 de 8h à 12h et de 14h à 17h15 ou 06.84.53.50.44

Situation dans les crèches :

  • La crèche Roger-Michel sera ouverte uniquement le matin de 7h30 à 12h – sans repas
  • La crèche Félicie-Ametller sera fermée toute la journée
  • La crèche familiale restera ouverte.

Renseignements complémentaire au pôle petite enfance : 04.67.18.54.00

Frontignan/Vic la Gardiole - Mise en sécurité du carrefour de la poule d’eau

Mise en sécurité du carrefour de la poule d’eau Fermetures nocturnes ponctuelles de la RD114E4

Les travaux de mise en sécurité du carrefour dit de la poule d’eau, à l’intersection de la RD 612 et de la RD 114E4 sur les communes de Frontignan et de Vic-la-Gardiole, entrent dans leur dernière phase avec la mise en oeuvre des enrobés qui se fera de nuit.

Ainsi, pour la réalisation de la couche de roulement, il est nécessaire de fermer la RD 114E4 et d’instaurer une circulation alternée sur la RD612.

Ces restrictions de circulation sont prévues durant les nuits du 18 au 19 mars et du 19 au 20 mars de 21h à 6h du matin.

Une déviation provisoire sera mise en place sur la RD114E4 durant cette fermeture.

Jean Ferrat au Club Loisirs avec « Jean d’ici Ferrat le cri».

Bluffant, stupéfiant, la petite scène de la salle Bouvier Donnat, plongée dans la pénombre, c’est Jean Ferrat qui accueille le public, sa voix résonne dans la salle "J'ai découvert quelque chose qui, je crois va beaucoup compter pour moi, j'ai rencontré un "pays" nouveau, que j'ai aimé, que j'aime. Et je crois que j'irai très souvent. Parce que je suis bien là-bas. Ce pays m'a frappé par sa beauté, par son calme. Et par sa population..."

 Jean-Marc Moutet en Jean Ferrat

Puis c’est au tour de l’artiste d’entrer en scène, on croit revoir Jean Ferrat, chez lui au milieu de ses souvenirs qui se met à raconter sa vie, ses succès et ses déboires, son engagement politique. Quelques temps plus tard il écrira "La montagne". Hymne à l'Ardèche ou les jeunes ardéchois quittaient la terre que leurs ancêtres pour aller en ville chercher une vie meilleure. Du moins le pensaient-ils...

Jean-Marc Moutet, un enfant du pays, avec la complicité de Cécile son épouse, lui rend hommage dans son spectacle : "Jean d'ici Ferrat le cri". Dans lequel il prend place et s’installe dans la peau de Jean Ferrat, il en parle à la première personne, de son enfance, de ses débuts, de sa carrière, de sa retraite ardéchoise et des grandes rencontres qui auront marquées sa vie, de l'auteur de "Ma France".

On y croise, Aragon, Christine Sèvres, Isabelle Aubret, Gérard Meys, Guy Thomas, Francesca Solleville, Jean Saussac, l'ami peintre ardéchois...

Des textes d'extraits de chansons en versions originales et de diapos.

Un spectacle tout en émotion que nous a proposé le club loisirs, un spectacle qui mériterait d’être présenté dans une salle plus adaptée à ce genre de représentation que la salle Bouvier Donnat qui fut en son temps un magasin d’alimentation.

A.Sanfilippo

Inauguration d'un laboratoire de microbiologie au LEPAP Maurice Clavel

Pierre Bouldoire, maire de Frontignan la Peyrade, accompagné par les adjoints et conseillers concernés, notamment de Claudie Minguez, 1ere adjointe chargée de l’éducation, Michel Arrouy maire adjoint, santé publique et justice sociale, de Nathalie Glaude conseillère à l’emploi et la formation professionnelle et Jean Louis Patry conseiller à l'administration générale , mais également André Lubano qui représentait la Région Occitanie, a inauguré le laboratoire de microbiologie du lycée Maurice Clavel. Une livraison prévue initialement  fin novembre.

C’est un laboratoire de microbiologie, juché sur pilotis qui a été réalisé au lycée Maurice-Clavel. Une construction toute en bois de 100m² en continuité du bâtiment existant qui est accessible par tous par la mise en place d’un ascenseur. Très aéré ouvert sur l’extérieur dispose en effet de grandes fenêtres offrant ainsi une vue imprenable.

« Il répond en outre aux contraintes imposées par le plan de prévention des risques d’inondation », précise Laurent Huet, architecte

Construit pour former des jeunes en Bac Pro, à devenir des techniciens en contrôle qualité dans les secteurs de l'agroalimentaire, chimique et cosmétique. C'est un laboratoire ultra moderne qui est mis a disposition des lycéens avec tableau numérique tactile interactif, microscopes, testeurs, tout le matériel à la pointe du progrès pour de futurs techniciens

Georges Forner, directeur de l’établissement, ne cache pas sa satisfaction et rappelle la genèse du projet. « Cette structure doit permettre l’ouverture d’un Bac pro Laboratoire contrôle qualité. Nous avons anticipé sa construction pour éviter de se retrouver sans laboratoire au lancement de la section. La Région, qui finance les travaux à 50%, nous a suivis. » souligne-t-il et de rajouter en faisant référence à la loi Rocard de 1984 portant sur les relations entre l'état et établissements d'enseignements agricole privés portant sur la rénovation de l'enseignement agricole public. "La loi précise dans son article 1 que les établissements  agricoles privés ayant passé un contrat avec l'état  participent au service public d'éducation, mais l'état nous donne les moyens d'exister mais pas les moyens de fonctionner, c'est la région qui prend en charge le restant, si nous n'avions pas ces aides il n'y aurait pas d'égalité des chances"

Seul ombre au tableau, bien que le laboratoire soit opérationnel, l’autorité académique, en l’occurrence la Direction régionale de l’agriculture, de l’alimentation et des forêts/ Draaf, n'a toujours pas accordé l’ouverture de cette formation.

Ce laboratoire est une vraie plus-value pour l'établissement. Dans tous les cas, ce laboratoire servira aux formations existantes, notamment les cours de physique/chimie qui sont saturés 

« Ici, c’est une véritable école de la deuxième chance, complète Pierre Bouldoire. Ce combat est aussi le nôtre. »

Coût - 450 000 euros avec les équipements financés à 50% par la Région Occitanie et à 50% sur les fonds propres de l’établissement sur des tarrains cédés par la ville.

 
Le laboratoire de microbiologie   Une mise à jour des connaissances??

Un nouveau restaurant pour le lycée :

 
 Situation projetée  

Le lycée, va être doter d’un nouveau restaurant scolaire. L’équipement actuel, situé sur les terrains de l’ancienne raffinerie, va en effet être démoli, dans le cadre de la dépollution du site. Une nouvelle salle de 210 m² avec terrasses sera créée au quai du Caramus. Un bâtiment à faible émission équipé de 10 panneaux photovoltaïques en toiture

La Ville devrait prendre à sa charge l’aménagement d’un jardin sur l’espace vert attenant.  Le premier coup de pioche devrait, en principe, avoir lieu le 15 avril.

Cout de l'opération: 1 289 000€, financés à 50% par le Région et 50% par l'établissement sur des terrains cédés par la ville

Un quartier en évolution :

Mais les projets ne manquent pas car de l’autre côté du canal, autour du plan du Bassin, un déplacement de la salle de l’Aire, non loin de la nouvelle future gare, vers le site dépollué de l’ancienne raffinerie et la création d’un port fluvial sont à l’étude. « Comme dans l’éco-quartier des Pielles, la reconquête des sites industriels va débuter par les services au public. » se réjouit le maire

A.Sanfilippo

Une cérémonie de citoyenneté pour des jeunes électeurs en devenir.

il ne faut pas confondre cérémonie de citoyenneté et cérémonie d’accueil dans la nationalité française.

 Une cérémonie républicaine, mais qui, apparemment, ne passionne pas les primos électeurs.

Cette cérémonie de citoyenneté devant permettre au maire de rencontrer chaque jeune de 18 ans nouvellement inscrit sur la liste électorale de sa commune. Jeune ayant atteint l'âge de 18 ans depuis le 1er mars de l'année précédente, et figurant sur la liste électorale est invité :

  • Soit inscrit comme d’office suite à son recensement,
  • Soit ayant effectué une inscription volontaire
  • Soit comme étant jeune inscrit d’un état membre d’un autre état de EU.

Une cérémonie qui doit se dérouler dans un délai de trois mois à partir du 1er janvier et cela en dehors des périodes électorales.

Une cérémonie qui a eu lieu mardi 13 mars dans le salon de l’hôtel de ville en présence des élus concernés notamment Youssef El Amri, adjoint en charge de la jeunesse, Jean Louis Bonneric adjoint en charge de la citoyenneté, Michel Arrouy adjoint au logement et à la justice sociale, vice-président du CCAS et Nathalie Glaude, conseillère à l’emploi et à la formation.

Le maire, Pierre Bouldoire, a rappelé les principes de l’organisation de la République et de la démocratie et les valeurs qui s’attachent à elles et qui constituent notre cadre quotidien d’exercice de la citoyenneté. Si quelques 200 jeunes ont été conviés à assister à cette cérémonie, seulement 9 se sont présentés dont 3 représentants du conseil municipal des jeunes arborant la bannière tricolore, mais qui ne sont pas encore en âge de voter.

Une cérémonie qui s’est achevée par la remise du livret du citoyen suivi d’un rafraichissement.

A.Sanfilippo

Opération brioches avec les Paralysés de France (APF)

A compter du samedi 16 mars 2019, l’Association des Paralysés de France (APF) organise sur le marché de Frontignan la Peyrade, sa traditionnelle vente de brioches.

Comme chaque année, l’APF organise, au bénéfice de son association, une campagne de vente de brioches sur le marché de Frontignan la Peyrade. Une opération qui débutera cette année le samedi 16 mars sur la place de l’Hôtel de Ville.

Cette campagne sera officiellement lancée à 11h en présence Michel Arrouy, maire adjoint délégué à l’accès au logement, à la santé publique et à la justice sociale et de Yannie Coquery, conseillère municipale déléguée aux handicaps et aux jardins partagés.

Cette opération se déploiera aussi sur les communes environnantes de Frontignan grâce à l’enthousiasme et l’investissement des acteurs de l’association : adhérents, et bénévoles.

Le groupe lance aussi un appel à bénévolat à toutes les bonnes volontés souhaitant apporter leur soutien à son action locale.

Si vous êtes intéressés contactez le représentant local de Frontignan.

Participez en achetant la brioche de l’APF Les 16, 21, 23, 28 et 30 mars 2019 Place de l’Hôtel de Ville

Devenez bénévole pour l’APF du Bassin de Thau

Contact: Rodolphe BOYER au 04 67 10 03 25

Blog d'informations : http://dd34.blogs.apf.asso.fr/

Mon voisin, cet artiste expose avec les 4Saisons

Le vernissage de l'exposition " mon voisin est un artiste" organisé par l'association " les 4 saisons" a eu lieu mercredi 13 mars, salle Izzo, parmi la  centaine de personnes présente pour ce vernissage, David Jardon conseiller élu aux festivités et aux joutes, n'est pas venu seul, car accompagné par quelques représentants de la municipalité  notamment Mmes Nathalie Glaude, conseillère à l'emploi et la formation, Pascale Gregona conseillère à l'égalité des chances, MM Michel Arrouy maire adjoint en charge de logement et la santé publique et vice-président du CCAS et Loic Linarès conseiller délégué au développement durable.

C’est 35 artistes qui sont venus exposer leurs travaux au grand jour à la grande satisfaction de Patrice Villain le président de l'association des 4 Saisons.

« Cette année, de nouveaux adhérents sont venus rejoindre l’association avec parmi eux quelques photographes, merci à tous les artistes » précisera le président des 4 saisons, non sans avoir salué, au préalable, la qualité des œuvres exposées et le travail effectué par trois adhérentes, chargées, une nouvelle fois, de la mise en œuvre de cette expo aux 4 saisons.

Que voilà une exposition très riche, hétéroclite, d’une centaine d’oeuvres, sans thème particulier où se mêlent peinture, sculpture en bois, terre, céramiques et bijoux ou encore des photographies.

 

Une belle brochette d'artistes pour cette expo des 4 saisons.

Une exposition principalement consacrée aux artistes amateurs, venus de Frontignan, bien sûr mais aussi de Balaruc, Mèze et Sète… qui présentent leurs œuvres ou la poétique de l’imaginaire, allant du réel aux songes des artistes de « mon voisin est un artiste » en totale harmonie avec la dynamique de l'association des 4 saisons.

Les expositions des 4 saisons et plus particulièrement « Mon Voisin est un artiste » sont toujours des moments privilégiés, de rencontres et d'échanges.

C’est autour du verre de l'amitié offert par la ville de Frontignan la Peyrade que s’est achevé ce vernissage.

Exposition à voir ou à revoir Salle Izzo jusqu'au 20 mars 2019 de 10 h à 12h et de 15h à 18h.

A.Sanfilippo

La ville accueille deux jeunes volontaires européens

       
   

Luisa Bussu – 23 ans – La Sarde  (Italie)

Filipe Rocha – 22 ans – Le Portugais

   

Destiné à encourager la mobilité des jeunes, le service volontaire européen (S.V.E.), dans le cadre du volet jeunesse du programme Erasmus+, élaboré par la Commission européenne, le Parlement européen et les États membres de l'Union européenne, permet aux 18/30 ans de se mettre au service d'un projet d'intérêt général à l'étranger. Ainsi Frontignan la Peyrade, également Relais info Europe, accueille deux jeunes européens du 1er mars au 30 octobre 2019.

Convaincue que les voyages forment la jeunesse et qu’ils sont un efficace outil d’insertion sociale et professionnelle, Frontignan la Peyrade développe des programmes de mobilité internationale, et plus particulièrement de mobilité européenne, depuis 20 ans avec des chantiers d’insertion internationaux, des échanges scolaires, sportifs et culturels, notamment dans le cadre des jumelages ou du réseau culturel européen et lusophone 7Sois 7Luas, ou encore, depuis 2008, l’envoi de jeunes Frontignanais et l’accueil de jeunes de différents pays dans le cadre du SVE. À ce jour, près de 200 jeunes Frontignanais ont vécu une expérience à l’étranger, à titre individuel ou en groupe, (Espagne, Portugal, Italie, Maroc, Grèce, Allemagne, Grande-Bretagne, République Tchèque…) et une quinzaine de jeunes étrangers ont été reçus à Frontignan la Peyrade.

En 2019, la Ville à la chance d’accueillir et d’héberger deux nouveaux volontaires :

Luisa Bussu – 23 ans – Originaire de Sardaigne (Italie) / étudiante en droit européen, elle a déjà d’autres expériences européennes en Hongrie, au Portugal et en Grande Bretagne

Filipe Rocha – 22 ans – Originaire de la ville jumelle de Frontignan, Vizela au Portugal il a déjà plusieurs expériences professionnelles, dont la dernière comme apiculteur pendant un an.

Ces deux volontaires animeront des sensibilisations à l’Union Européenne, l’Europe et la mobilité internationale dans les établissements ainsi qu’auprès des publics en insertion inscrits dans le cadre du programme garantie jeune de la MLIJ accompagnés par d’autres travailleurs jeunesse.

Luisa Bussu, attachée à la direction Culture fête et jumelages, participera plus particulièrement aux manifestations culturelles, patrimoniales et internationales de la Ville, notamment à la Fête de l’Europe en mai, à la 22e édition du Festival international du roman noir (FIRN), au festival et aux rencontres 7 Sois 7 Luas, au Festival du Muscat…

Filipe Rocha, attaché au service jeunesse, participera aux activités culturelles, sportives et éducatives de ce service notamment sur la période d’été, à la promotion et au développement des activités du service jeunesse (espace Kifo, programmation des activités de l’ALSH 10/17 ans, accueil libre...) à la promotion et au développement du projet d’Espace de Vie Sociale.

Bienvenue à ces nouveaux frontignanais qui pendant 8 mois pourront découvrir notre ville, ses habitants et sa culture et nous faire partager la leur.

Cette année aucun frontignanais.e n'a tenté l'expérience.

A.S

 

Port de plaisance - Plaisancier propre, un dispositif expérimental

Soucieux de préserver l’environnement, le port de plaisance de Frontignan vient de mettre en place un nouveau dispositif de tri.

Le port de plaisance de Frontignan vient de signer avec la société EcoDDS, une convention relative à la mise en place d’un dispositif expérimental de collecte de déchets chimiques d’entretien et rénovation des bateaux (peintures, antifouling, gel coat, résine, mastic, colles...) utilisés habituellement par les plaisanciers.

La société EcoDDS a fourni gratuitement la borne de récupération de ces déchets et assure leur reprise et leur traitement.

Le port de Frontignan est le 1er port de Méditerranée et de la région Occitanie à s’engager avec vous dans ce dispositif.

La borne de collecte « plaisancier propre » vient d’être installée à la déchetterie « point propre » de la zone technique du port. Les consignes de tri y sont clairement affichées.

A.S

Notes sur Frontignan

Le livre incontournable d'Achille Munier à lire en ligne gratuitement ou, pour les collectionneurs, à acheter (quelques exemplaires encore disponibles en réédition chez Amazon).