Frontignan

Hommage à Marcel Weber, une cérémonie intime au cœur de la Gardiole.

 
Marcel Weber  

L’alerte orange due à la probabilité d’un épisode cévenol a contraint l’association des « Amis du Musée et du Vieux Frontignan » à modifier le déroulement de la cérémonie d’Hommage à Marcel Weber, son Président d’Honneur, décédé en mai dernier.

Initialement, M. le Maire et des représentants de la Municipalité devaient l’honorer de leur présence. En raison des risques météorologiques, il fut donc décidé de reporter l’hommage officiel lors de la tenue de l’Assemblée Générale qui se tiendra, en principe, en janvier 2021.

Mettant à profit le retard des intempéries, les Amis du Musée ont tout de même pu organiser une cérémonie au caractère plus intime devant la capitelle de Marcel (celle dite du Fer à Cheval) où une plaque en son honneur avait été apposée par ses amis de l’équipe des capitelles.

Après le dévoilement de la plaque par son épouse Mme Michèle Weber, la présidente de l’association, Mme Mireille Sendras, a rendu hommage à Marcel, évoquant sa personnalité si attachante, son charisme et son attachement au patrimoine culturel et rural de Frontignan qu’il a contribué à sauver de l’oubli, permettant ainsi aux jeunes générations de connaître leurs racines et le dur labeur de leurs ancêtres. Bien qu’il ne soit pas originaire de la région, son amour du patrimoine frontignanais a fait de lui un authentique Ventre Bleu.

L'equipe Capitelle a rendu hommage, Marcel Weber qui a désormais sa capitelle

Jean Alingrin a ensuite pris la parole au nom du groupe des capitelles et fait écouter une chanson composée et interprétée par Marcel, ce qui a suscité encore davantage d’émotion et de recueillement parmi l’assistance.

Mme Weber est intervenue pour remercier les amis et rappeler l’attachement de son époux à Frontignan, sa ville de cœur.

Conseil municipal - Mercredi 23 septembre 2020

 

18h30 - Salle de l'aire  - Pour ce Conseil municipal  il sera question en 17 points de:

  •  1. Administration générale : Adoption du règlement intérieur du conseil municipal.
  •  2. Administration générale : Condition de dépôt des listes de candidature pour siéger à la commission d’ouverture des plis compétente dans le cadre des procédures de concession.
  •  3. Administration générale : Commission intercommunale des impôts directs : proposition de commissaires représentant la commune.
  •  4. Administration générale : Désignation des membres de la commission consultative des services publics locaux.
  •  5. Administration générale : Désignation d’un représentant de la Ville au sein de la commission locale de l’eau.
  •  6. Administration générale : Représentation de la Ville auprès d’associations maritimes.
  •  7. Administration générale : Désignation de représentants du conseil municipal au sein des sociétés d’économie mixte SLP TERRITOIRES 34 et SA ELIT.
  •  8. Administration générale : Remboursements de frais de mise en fourrière.
  •  9. Coopération intercommunale : Convention de participation financière entre le SIVOM et ses communes membres.
  •  10. Ressources humaines : Exercice du droit à la formation des élus.
  •  11. Tourisme / plaisance : Restructuration et modernisation du port de plaisance – approbation du marché et autorisation de signature.
  •  12. Culture : Demandes de subvention auprès de l’Etat, de la Région Occitanie, du Département et de l’Union européenne pour les actions culturelles 2021.
  •  13. Culture : Convention de partenariat entre la Ville de Frontignan et la Scène nationale du bassin de Thau - saison 2020/2021.
  •  14. Culture : FIRN 2020 : Convention de mise à disposition de locaux et de partenariat entre la ville de Frontignan et Sète agglopôle méditerranée.
  •  15. Aménagement / urbanisme : Avenants aux compromis pour l’acquisition de parcelles pour la réalisation d’un gymnase à proximité du collège Simone de Beauvoir.
  •  16. Sécurité publique : Signature d’un avenant à la convention annuelle avec le service départemental d’incendie et de secours (SDIS) portant sur la surveillance des baignades et des activités nautiques.
  •  17. Sports et loisirs de pleine nature : Demandes de subvention pour la réfection de deux courts de tennis à La Peyrade.
  •  18. Question diverses / Questions orales.

Le bureau de police nationale rouvre ses portes

Fermé depuis le 24 août pour cause de manque d’effectif, le bureau de police nationale de Frontignan la Peyrade a rouvert ses portes au public ce lundi 21 septembre grâce à la mise à disposition par la Ville d’un agent municipal supplémentaire.

Les effectifs de police nationale sur notre territoire étant en-deça des besoins, l’Etat n’était plus en capacité de maintenir son bureau de Frontignan ouvert. Une situation inacceptable pour le maire Michel Arrouy, qui a décidé de mettre à disposition un agent de police municipale, en plus de l’agent municipal qui gère déjà l’accueil du public, afin de permettre cette réouverture.

Cette solution ne peut évidemment être que temporaire, et la Ville demande instamment que des effectifs de police nationale supplémentaires soient dédiés à ce bureau dont les moyens restent clairement insuffisants pour une cité de 23 000 habitant.e.s.

Police nationale

  • Accueil du lundi au vendredi de 9h à 17h.
  • 1, avenue Frédéric-Mistral Tél. : 04 86 94 96 90

Police municipale centre-ville

  • Accueil du lundi au vendredi de 8h à 22h, samedi et dimanche de 8h à 12h et de 14h à 17h.
  • Place de la vieille poste Tél. : 04 67 18 51 40

Police municipale La Peyrade

  • Accueil du lundi au vendredi de 8h à 12h et de 14h à 17h.
  • Place Gabriel-Péri Tél. : 04 67 18 66 92

François Commeinhes, Michel Arrouy, l’union sacrée ?

Pour ce point presse ou les projets communs devraient être évoqués, rendez-vous fut donné au restaurant le Poisson Rouge et c’est par la plage que les édiles sont arrivées après avoir visité la Mobil à l’emplacement ou la future gare SNCF devrait voir le jour, la Zac des Pielles, la friche de Chambourcy...

G à D : Loïc Linares 2é vice-président; Jean Guy Majourel 1er vice-président; Michel Arrouy maire de Frontignan et François Commeinhes président Sète agglopôle Méditerranée

Visiblement, l’entente et le dialogue sont renoués entre l’agglo et la ville de Frontignan la Peyrade. Michel Arrouy et François Commeinhes accompagné par ses deux vice-présidents, Jean Guy Majourel et Loïc Linares, lors de cette grande réunion de travail ont passé en revue les projets, bien que rien de nouveau apparaisse à l’horizon, si ce n’est une volonté affirmée, de part et d’autre, d’aboutir.

Concernant le miniplexe, François Commeinhes confirme qu’il portait bien ce projet, à l’inverse du multiplexe de Balaruc « La conjoncture n’est pas favorable, pour l’instant, le projet de multiplex de Balaruc est suspendu, l’agglo va donc apporter sa compétence à la création du miniplexe à Frontignan ».

Pour le Maire de Frontignan, il s’agit là de tout un ensemble dont le miniplexe en est le point central.

« Frontignan a besoin de l’Agglo et l’Agglo a besoin de Frontignan » commente Michel Arrouy, « L’agglo travaillait pour Frontignan, maintenant, on va travailler ensemble, avec Frontignan » rajoute François Commeinhes. « On va travailler pour créer des emplois. »

Quant à la piscine, elle est inscrite depuis longtemps au programme pluriannuel d’investissement sans date précise de réalisation.

Jean Guy Majourel a évoqué la saturation de la zone ouest de Montpellier et vois-là une opportunité pour Frontignan, comme étant une stratégie d’implantation d’entreprises, mais rien de pourra se faire sans l’appui du Département et de la Région.

Michel Arrouy, rencontrera très prochainement Carole Delga, présidente de la Région Occitanie.

D’autre projets ont été évoqués au cours de ce point presse, comme la possible installation d’un lycée sur la ville et un renouveau du poste de police à Frontignan.

Manifestement, les temps ont changé, le dialogue retrouvé « Elle est importante cette visite, c’est une première étape de travail que l’on va faire ensemble, entre les deux collectivités » commente en suspens le maire de Frontignan la Peyrade, 

Dégradations des permanences, le Maire communique!

Communiqué de Michel Arrouy

Michel Arrouy, maire de Frontignan la Peyrade, condamne fermement les dégradations perpétuées sur le local du Parti communiste français de Frontignan, où plusieurs croix celtiques ont été peintes sur la devanture la semaine dernière :

« Je l’ai dit lors de mon discours d’investiture : je suis convaincu que l’égalité et la non-discrimination sont le socle de la citoyenneté. Elle ne peut vivre que dans un climat respectueux qui permet des débats constructifs. Ces actes de vandalisme sont à l’opposé de ces principes, qui fondent notre démocratie. La croix celtique est, depuis de nombreuses années, dévoyée par l’extrême droite radicale dans notre pays, dont elle est devenue le symbole. Quels que soient les responsables, je les condamne fermement et réaffirme mon engagement contre tous ceux qui veulent museler les idées et bâtir une société de la haine. Je fais confiance à la police nationale pour faire toute la lumière sur ce dossier dans le cadre de son enquête. »

Ancienne gare de marchandises : les travaux reprennent

Stoppés avec le confinement, les travaux de création du boulevard des Républicains espagnols et du parking paysager redémarrent ce 21 septembre.

Dans le cadre de l’aménagement de l’écoquartier des Pielles et de l’Opération cœur de ville – un important programme de renouvellement urbain destiné notamment à faciliter les déplacements de tous et enrichir l’offre de stationnement – le site de l’ancienne gare de marchandises se transforme avec la création du boulevard des Républicains espagnols, qui relie le cœur de ville à l’écoquartier des Pielles, et d’un parking paysager de 230 places de stationnement gratuit.

Le boulevard des Républicains espagnols, qui constituera une liaison directe entre le cœur de ville et l’écoquartier des Pielles, où se dresse notamment la médiathèque Montaigne, sera équipé d’une piste cyclable pour favoriser des déplacements doux sécurisés.

Le parking de l’ancienne gare de marchandises va, quant à lui, se transformer en parking paysager, avec la plantation d’arbres et d’espaces verts. Il offrira 230 places de stationnement gratuites, réparties de part et d’autre du nouveau boulevard des Républicains espagnols et sera équipé de bornes de recharge électrique pour voitures et 2 roues. 6 arceaux pour vélos et des places affectées au stationnement moto sont également prévues.

Les éléments patrimoniaux, marqueurs de l’histoire et de l’identité de la commune, tels que les piliers, les pierres de couronnement, le bunker de la 2e Guerre mondiale et les pavés seront conservés et valorisés, notamment sur le belvédère paysager qui surplombe l’ensemble et pour lequel les pavés seront réutilisés.

Alors que les travaux préparatoires avaient commencé en 2019, la crise sanitaire a interrompu le chantier. Les travaux, qui devaient reprendre le 20 juillet, ont été repoussés au 21 septembre à la demande de la Ville qui ne souhaitait pas pénaliser la reprise des activités économiques et touristiques en supprimant des places de stationnement et des riverains qui craignaient des désagréments, notamment de la poussière, durant la période de chaleurs estivales.

Ainsi, les travaux redémarrent le 22 septembre. Les travaux de terrassement lourds (avec pelle mécanique) se dérouleront sur une quinzaine de jours à compter de fin septembre. Toutes les dispositions d’arrosage sont prises pour limiter la poussière. L’accès au parking de l’ancienne gare de marchandises et la circulation impasse des Pielles seront maintenus. Tout le reste de l’emprise sera fermé aux piétons et aux véhicules. Les travaux dureront 5 mois.

L’ensemble des travaux de création du boulevard devraient s’achever en février 2021. Suivront ceux de l’aménagement des parkings. C’est en juin 2021 que ce bel espace public de circulation et de stationnement toujours gratuit devrait être terminé.

Le coût du boulevard est estimé à 1,3 M € (Hérault aménagement), celui du parking paysager à: 1,3 M € (55% Ville/45% Département de l’Hérault).

Quand la culture et les arts s’invitent à l’école

Parce que l’éducation et la culture restent une priorité pour la Ville, les différents dispositifs 2020/2021 d’éducation à la culture en temps scolaire ont été présentés aux enseignant.e.s des écoles de la commune lors du forum de rentrée organisé le jeudi 17 septembre.

Définitivement une priorité pour la Ville, la culture et les arts sont des éléments fondamentaux dans le parcours éducatif de chaque enfant. Parce que l'éducation artistique et culturelle permet autant de développer des qualités personnelles (créativité, goût, sens critique, capacités de coopération…) qu’elle favorise les acquisitions dans toutes les autres disciplines, la Ville participe à la mise en place de dispositifs variés et originaux pour susciter l’éveil des enfants aux arts dès leur plus jeune âge et favoriser la découverte, l’ouverture d’esprit, la compréhension et le vivre ensemble.

La 1ère adjointe déléguée à la ville éducatrice et le service éducation artistique de la Ville ont présenté aux enseignant.e.s les différents dispositifs artistiques dont le Plan local d’éducation artistique et culturelle/Pleac. En partenariat avec la Direction régionale des affaires culturelles/Drac et l’Education nationale, le Pleac se décline sous forme de projets, élaborés conjointement entre un.e enseignant.e et un.e artiste agréé.e par le ministère de la culture, et concrétisés par des ateliers de pratiques artistiques pour les enfants répartis tout au long de l’année scolaire.

Tous les domaines artistiques et/ou culturels sont proposés aux enfants comme le cinéma avec Ecole et cinéma, en partenariat avec le CinéMistral, le théâtre, la danse, le cirque avec, entre autres, la Scène Nationale Archipel de Thau, la musique avec les ateliers du Conservatoire de musique intercommunal, la littérature avec la médiathèque Montaigne, mais aussi les arts plastiques, la photographie, l’architecture, les arts du goût, le design… avec aussi le réseau des musées de Sète agglopôle ou encore le jardin antique méditerranéen.

 Détail de ces dispositifs sur www.frontignan.fr

Une journée pour nettoyer la planète ? Frontignan en est, forcément !

Samedi 19 septembre, à l’occasion du World CleanUp Day, journée mondiale de mobilisation citoyenne en vue de nettoyer la planète, plusieurs associations frontignanaises se mobilisent naturellement à nouveau.

Le mouvement est né en 2007 en Estonie, à l’initiative de Rainer Nõlvak. Il s’appelle alors Let’s Do It. En 2008, près de 4% de la population estonienne (soit 50 000 volontaires) nettoient le pays en quelques heures. Le modèle est né ! L’objectif devient alors de réunir 5% de la population mondiale pour nettoyer la planète en une journée ! En 2019, pas moins de 20 millions de bénévoles se sont ainsi mobilisés à travers 180 pays.

L’association World CleanUp Day – France a été fondée en mars 2017 par un groupe de citoyens. Cette année, à la veille de l’évènement, pas moins de 1940 nettoyages sont d’ores et déjà prévus en France, dont deux à Frontignan la Peyrade :

  • - Avec l’association Les gardiens de Thau ses ports et sa lagune, dès 9h, depuis le parking de la digue du port de Pêche. Une action intitulée Sauvons la mer
  • - Avec le collectif Les amis de nos étangs, associé à l’association du port des pauvres et au tennis club, rendez-vous dès 9h à la salle de l’Aire puis direction la déchèterie pour nettoyer le bord des routes en direction de La Peyrade.

Ces évènements sont susceptibles d’être reportés ou annulés en cas de fortes intempéries.

A noter que l’association I love planet organise une action intitulée #je nettoie ma plage le dimanche 27 septembre. Rendez-vous est donné aux volontaires dès 9h sur la plage des Aresquiers, au niveau du poisson glouton. En parallèle des ramassages sur la plage, l’association de plongeurs swim4sea nettoiera les fonds marins. Un appel est lancé aux détenteurs de canoés, paddles et autres embarcations afin de venir déposer des filets pour aider les plongeurs à récolter les déchets.

Contacts

  • Les gardiens de Thau ses ports et sa lagune, Catherine Chauzit Tél. : 06 09 93 63 31 mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Facebook
  • Les amis de nos étangs, Jérôme Bascou Tél. : 06 46 71 87 37
  • I love planet, Véronique Miramond, Tél. : 06 82 57 63 50

Le Cyber World CleanUp Day

A noter également cette année l’initiative numérique du Cyber World CleanUp Day (CyberWCUD) dont l’objet est un nettoyage numérique des données dans le cadre de cette journée mondiale.

Pourquoi participer ?

Nettoyer ses données est un acte qui permet de désencombrer ses équipements numériques (ordinateurs, tablettes, smartphones), les serveurs de l’organisation (entreprise, collectivités, etc.) et/ou désencombrer le Cloud.

D’où provient l’empreinte environnementale du numérique ?

L’empreinte environnementale provient d’abord et avant tout des équipements numériques produits en masse et que nous renouvelons sans arrêt. Et par ailleurs, dans les usages, l’empreinte provient beaucoup des équipements des utilisateurs et moins des immenses data centers souvent accusés à tort d’être le principal facteur de pollution liée au numérique.

ALF, croqueur d’actu !

 
   Alain Faillat connu sous le pseudonyme de ALF

Avec son œil critique et son trait toujours aussi précis, le Frontignanais Alain Faillat connu sous le pseudonyme de ALF, sort son 5e recueil de dessins : ‘’Le temps est à l’oracle’’

« Je dessine depuis tout jeune, notamment avec mon peintre de grand-père qui m’emmenait à Montmartre avec mon chevalet et mes pinceaux et dès l’âge de 13 ans je voulais intégrer une école de dessin », explique Alain Faillat, alias ALF, que son papa, instituteur, incita plutôt fortement à suivre le même cursus que lui. Alain partagera donc sa vie en deux, moitié Mr Faillat l’instituteur, moitié ALF le dessinateur.

Il se définit lui-même comme un « mordu » d’actualité, qu’il scanne tous les matins à la recherche de l’inspiration pour le dessin du jour qu’il publie sur son site. « Je ne suis responsable que de ce que je dis. Pas de ce que tu comprends », prévient-il sur la page d’accueil.

Au fil des ans, ALF a prêté sa plume à quantité de journaux et revues, sites, albums, affiches, expositions et même livres pour enfants et a reçu de nombreuses distinctions et autres prix.

Nouveau recueil : Le temps est à l’oracle

 

En août dernier, ALF publie un nouveau recueil de dessins intitulé Le temps est à l’oracle. 78 dessins répartis en trois temps qui dépeignent, « le train-train français bien connu : grèves, manifs et lancers de grenades, affaires politico-financières, phallocratie et grands discours. On est en terrain connu. C’est rassurant ! »

Puis un « cadeau chinois » tombe soudain sur le coin de l’hexagone, plongeant ses occupants dans l’inconnu. A côté de « l’extrême dévouement de quelques-uns, de l’ignominie de quelques autres et du repli égoïste de la plupart », ALF note un phénomène intéressant : « l’omniprésence télévisuelle des experts qui prédisent le passé et celle des internautes qui répandent leurs inepties sur les réseaux sociaux ». 

Enfin, le retour à l’air libre, c’est-à-dire à l’usine ou au bureau, « fait la joie de tous. On reprend possession des rues et des bars, des grands espaces commerciaux, on se rue sur les autoroutes et les plages. La belle vie ». Pour quelques jours au moins !

Autres recueils d’ALF : 

  • - La Surchauffe : 68 pages - 2019
  • - Le ßal des Tordus : 68 pages - 2018
  • - Dieu m'a tuer : 48 pages - 2016

Pour vous procurer ces ouvrages, adressez un message à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.%20">Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

ou commandez-les directement sur www.publier-un-livre.com

Site internet : http://www.alf-dessin-caricature.com/

 

Nathalie Glaude , s'engage aux senatoriales avec EELV

Élections Sénatoriales Hérault 2020

Liste ÉCOLOGIE ET TERRITOIRES D' HÉRAULT

Bouleverser les Sénatoriales pour l ’Écologie!

 

Nous avons besoin d un groupe d ’écologistes conséquent au Sénat afin de concrétiser les beaux discours pour en faire la réalité

Face à la crise sociale et climatique à laquelle s est ajouté e la crise sanitaire, l Écologie Politique a plus que jamais toute sa place.

Un modèle socio-économique respectueux de l environnement et de la justice sociale en lien avec les acteurs économiques de proximité et les habitants de nos territoires est possible

Les élus locaux le savent. Les collectivité s territoriales ont un rôle d amortisseur social qu'elles mettent en oeuvre quotidiennement, au travers de leurs politiques locales, départementales et régionales. Elles s engagent pour certaines dans la transition écologique.

Pour que ce mouvement s'accélère, il nous faut convaincre jusqu'aux plus hautes instances de l ’État

La baisse des dotations globales de fonctionnement des collectivité s territoriales amenuise leurs liberté s et leurs champs d actions. L es réformes de la fiscalité locale telles que la suppression de la taxe d habitation ou la révision des valeurs locatives, fragilisent les budgets des collectivités locales. D autre part, elles sont également contraintes d assumer, pour le bien de leurs administrés, certaines missions régaliennes de l ’État tels que l accès aux services publics, la santé et la sécurité

Les législations et les politiques d urbanisme sont souvent en contradiction avec le maintien des terres agricoles, la protection de la biodiversité et de nos espaces naturels.

Nous voulons garantir notre souveraineté alimentaire, le soutien à nos agriculteurs pour leur donner les moyens d'agir de façon plus durable et écologique, permettre à toute la population d avoir accès à une alimentation saine.

Des lois et une meilleure orientation des aides publiques peuvent renforcer ces objectifs.

L ’État doit également s emparer de façon plus responsable des problématiques liées à la prévention des risques face au changement climatique afin que notre pays soit plus résilient.

En tant qu’élue de terrain et femme politique engagée, je connais ces problématiques. L expertise des élus locaux est essentielle. Notre groupe écologiste s engagera à consulter l ensemble des acteurs du territoire, à échanger avec eux sur leurs difficulté s quotidiennes, leurs réussites et recueillir leurs propositions.

C'est pour toutes ces raisons que je m'engage sur la liste « ÉCOLOGIE ET TERRITOIRES D'HÉRAULT» soutenue par EELV et menée par Zina BOURGUET, conseillère régionale depuis 2015, et élue durant 3 mandats à la mairie de Mauguio (Contact 06 76 78 57 75 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. aux côtés de Thierry ANTOINE , conseiller municipal de Béziers, Laurent DUPONT , conseiller municipal de Paulhan et ex conseiller communautaire, Michèle COMPS, conseillère municipale de Vieussan et ex conseillère régionale Mourad DEROUICHE , conseiller municipal de Grabels et conseiller métropolitain remplaçant à Montpellier Méditerranée Métropole depuis 2020.

Nathalie Glaude , conseillère municipale de Frontignan et conseillère communautaire de Sète Agglopôle Méditerranée

Communiqué Europe Ecologie les Verts (EELV)

Notes sur Frontignan

Le livre incontournable d'Achille Munier à lire en ligne gratuitement ou, pour les collectionneurs, à acheter (quelques exemplaires encore disponibles en réédition chez Amazon).