Frontignan

Frontignan la Peyrade - Retrospective 2019

Une rétrospective, en photos, non exhaustive de l'année 2019 à Frontignan la Peyrade, vu par Thau Info

 
02/02/2020
A.Sanfilippo

5 Janvier - Grand Bain Méditérranéen

On les appelle les Morses, les Otaries ou encore les "Fadas" sur toute la côte, c'est la même chose chaque fin ou début d'année : on se jette à l'eau.

Pour le fun plus que par envie, sans doute... Car la majorité de ces téméraires ne mettent pas un orteil dans l’eau de tout l'hiver.

Pour la ville de Frontignan la Peyrade, qui ne déroge pas à cette tradition, ce sera le 5 janvier 2020 de 11h00 à 13h00, un rendez-vous désormais incontournable des amoureux de Mare Nostrum.

Dans l’eau ou sur le sable, l’ambiance est garantie. Les courageux baigneurs seront diplômés et tout le monde pourra apprécier la musique des fanfares et un verre du célèbre Musklor pour se réchauffer.

Tous à l’eau le 05 janvier de 11h à 13 h, plage des Mouettes à Frontignan plage.

Pour les moins téméraires, dès 9h sur le sable, pour tournoi amateur de pétanque, organisé par les Francs pétanqueurs. Gratuit et ouvert à tous, boules fournies.

Inscription. : 04 67 18 51 24 ou sur place à 8h30

En cas d’intempéries report au dimanche 12/01.

A.S

Pour observer la maison du Père Noël nul besoin de se rendre en Laponie

Au moment des fêtes, cela devient au fil des années, un lieu incontournable. La maison de la famille Bessodes réserve une petite surprise et aurait sa place au Pôle Nord ou en Laponie, selon qui raconte la légende. Pourtant, c’est à Frontignan, rue grenache qu’il est possible de la découvrir. Chaque année, deux mois sont nécessaires à ces passionnés de Noël afin de tout installer.

Traîneau dans le ciel, père Noël géant dans l’entrée, boîte, banquise, village des lutins, petit train… Les décorations et les idées ne manquent pas au sein de la famille Bessodes. Leur maison est littéralement envahie par les illuminations de Noël. Un spectacle digne d'un parc d'attraction.

Il est vrai que le propriétaire des lieux ne fait pas dans la demi-mesure : "Dès la mi-septembre, je commence à sortir les décorations, à vérifier ce qui marche, ce qui ne marche pas. Tout est en place à la mi-novembre", explique Alain Bessodes

Une affaire de famille, son épouse et ses filles sont très actives et pour en arriver à ce résultat... éblouissant, le maître des lieux stocke beaucoup de matériel toute l'année, dans son garage.

C’est aussi, un peu cela la magie des fêtes de fin d’année. Un peu de rêve et de douceur dans ce monde de brutes.

28/12/2019

A.Sanfilippo

Parc photovoltaïque - Sous le soleil exactement !

 La Ville favorise le développement des équipements durables et des énergies renouvelables et citoyennes. Plusieurs installations solaires produisent déjà, tandis qu’un parc photovoltaïque de 7ha s’apprête à voir le jour. Le bail vient d’être signé entre la Ville et l’opérateur.

Attachée à la réhabilitation des friches, c’est sur le site réhabilité de l’ancienne décharge des Près Saint-Martin que la Ville a créé les conditions de sa création. Études d’impact réalisées, enquête publique favorable, projet présenté en réunion publique, permis de construire validé par le Préfet, le bail de 25 ans est maintenant signé par la Ville et le producteur d’énergie solaire, Reden solar*.

Cette centrale au sol sera composée de 410 tables de 28 modules chacune, pour une production annuelle de plus de 7000 MWh, soit l’équivalent de la consommation annuelle de 8 300 habitants et 266 tonnes de C0² évités chaque année.

Pour financer son coût, estimé à 4 M €, Reden solar, qui investit des fonds propres, va également faire appel au financement participatif, à hauteur de 40% du coût total, permettant ainsi à tous les citoyens comme à la coopérative locale Thau Energies Citoyennes d’investir dans ce projet. Le loyer annuel versé à la Ville est fixé à 13 800 € auxquels s’ajouteront 15% du chiffre d’affaires généré par l’exploitation du parc, soit une somme estimée à environ 80 000 € par an. La commission de régulation de l’énergie/CRE, seule habilitée à délivrer l’autorisation de produire, se prononcera en février 2020. Les travaux pourront alors commencer pour une mise en service en 2021 au plus tard.

Sur la toiture de l’école des Lavandins, la 3 e installation photovoltaïque développée par Thau Énergies Citoyennes, en partenariat avec la Ville, produit depuis novembre 2019. 120 modules fabriqués en France et installés par une entreprise provençale devraient produire l’équivalent de la consommation de 12 ménages hors chauffage.

Entièrement financée par des fonds citoyens et une subvention de la région Occitanie, l’installation est invisible depuis la rue ou l’intérieur de l’école. Sa présence y est signalée par des panneaux dans le hall d’accueil tandis que la production en temps réel s’affiche sur un écran de la salle polyvalente. Des animations pédagogiques sur les énergies renouvelables et la transition énergétique seront bientôt au programme des écoliers.

*Reden solar, leader français des installations photovoltaïques présent sur les 5 continents, fabrique lui-même les modules qu’il installe. Entièrement démantelables et recyclables, les panneaux, fabriqués en Occitanie, sont les plus performants du marché (+20% d’énergie produite) avec un bilan carbone parmi les plus bas.

27/12/2019

A.S

Avenue du Mas de Chave : la phase 1 de travaux inaugurée

Démarrée en octobre, après les travaux de réseaux menés par les concessionnaires, la 1ère phase de réhabilitation de l’avenue du Mas de Chave, portée par un budget de 500 000 €, s’est terminée avant les fêtes. Dernière réalisation du Plan action voirie/PAV 2019, elle est le fruit de la concertation avec les riverains, le comité consultatif des usagers de la voirie et le conseil de quartier.

 

Pour son inauguration, un arbre a également été planté à l’entrée du quartier. La première phase de travaux sur l’avenue du Mas de Chave – à partir de la rue de la Rose - et la rue des Coquelicots s’est terminée mi-décembre et a été inaugurée, avec les riverains et le conseil de quartier, le 17 décembre dernier. Pour l’occasion, un mûrier à papier (Broussonetiapapyrifera), aussi appelé mûrier de Chine, a été planté à l’entrée de l’avenue, près du rond-point du Félibre, à l’emplacement choisi par les habitants dans le cadre de l’Opération 1000 arbres.Tout le monde s’est ensuite retrouvé rue des Marguerites, pour le vin chaud de Noël proposé par le conseil de quartier.

Axe majeur pour la desserte du nord du quartier de La Peyrade, emprunté par 2500 véhicules par jour, cette portion de l’avenue du Mas de Chave, la plus dégradée,offre désormais plus de confort et de sécurité à tous les usagers, conformément au choix final des riverains entre 2 projets issus de la concertation menée au printemps.

600 mètres de chaussée ont été entièrement refaits, les trottoirs élargis et mis aux normes d’accessibilité handicap ainsi que les arrêts de bus.Un plateau traversant et des écluses (resserrements de chaussée)réduisent la vitesse automobile et sécurisent les piétons. Le stationnement a également été réorganisé avec 35 places matérialisées, et des espaces verts plantés.

Faute de pouvoir implanter une piste cyclable car la largeur de la voie ne le permet pas, l’avenue est désormais en zone 30 et des pictogrammes vélo au sol permettent d’alerter les automobilistes de la présence de cyclistes.

La phase 2, programmée en 2020, permettra de réhabiliter et sécuriser la totalité de l’avenue.

26/12/219

A.S

Municipales 2020 - Inscription sur les listes électorales

Inscription sur les listes électorales jusqu’au 7 février 2020

 

En 2020, se dérouleront les élections municipales les 15 et 22 mars. La date du 31 décembre n’est plus impérative : si vous ne l’avez pas encore fait, vous avez jusqu’au 7 février 2020 pour vous inscrire sur les listes électorales.

Pour voter lors de ces scrutins, il faut être inscrit sur les listes électorales, être au minimum âgé de 18 ans, avoir la nationalité française ou être citoyen européen résidant en France et jouir de ses droits civils et politiques.

Suite à la réforme de gestion des listes électorales, la date du 31 décembre n’est plus impérative lors d’une année d’élection. Il est désormais possible de s’inscrire jusqu’au 6e vendredi précédant le scrutin, soit, pour ces élections, jusqu’au 7 février.

L’inscription est automatique pour les jeunes de 18 ans (s’ils ont bien accompli les formalités de recensement à l’âge de 16 ans), ainsi que pour toute personne ayant obtenu la nationalité française après 2018.

Où s’inscrire ? Vous pouvez vous inscrire auprès du service Etat-civil de la Ville, par courrier mais aussi en ligne sur www.service-public.fr, où vous pouvez vérifier votre situation électorale. Dans tous les cas, vous devezl remplir le formulaire cerfa n°12669*02, disponible en mairie et en ligne.

Formalités - Les pièces à fournir sont : une pièce d’identité en cours de validité ou périmée depuis moins de 5 ans (carte nationale d’identité ou passeport) et un justificatif de domicile dans la commune de moins de 3 mois (quittance de loyer, facture d’électricité,…).

Cas particuliers - Certaines personnes peuvent s’inscrire sur les listes en dehors des périodes de révision et voter dans l’année, notamment : les jeunes qui deviennent majeurs au plus tard la veille du scrutin ou la veille du second tour, les personnes qui ont déménagé pour le travail ou suite à un départ à la retraite (agents publics).

Les ressortissants européens peuvent voter - Un citoyen de l’Union européenne qui réside en France peut participer aux élections municipales dans les mêmes conditions qu’un électeur français. Pour exercer ce droit de vote, il doit être inscrit sur les listes électorales et remplir les conditions d’âge et de capacité juridique.

La carte d’électeur - Elle est envoyée par courrier au domicile au plus tard 3 jours avant le scrutin. Si une carte n’a pas été distribuée avant le scrutin, elle est conservée au bureau de vote où vous pourrez la récupérer en présentant une pièce d’identité.

Une carte perdue ne vous empêche pas d’aller voter, sur présentation d’une pièce d’identité. Vous pouvez également, avant les élections, demander une attestation d’inscription sur les listes électorales au service Etat-civil.

Pour vous renseigner comme pour vous inscrire :

  • Service Etat-civil : 04 67 18 50 20
  • Maison Voltaire, boulevard Victor-Hugo 34110 Frontignan
  • Réception de 8h à 12h et de 13h30 à 17h15 du lundi au jeudi, jusqu’à 17h le vendredi.

A.S

APF France Handicap groupe de Frontignan, fait son repas de Noël

C’est ce samedi 21 décembre qu'adhérents et bénévoles se sont retrouvés pour le repas de noël de la délégation Frontignanaise de l’Association APF France Handicap, organisé par Rodophe Boyer président du groupe relais de Frontignan et élu au département AFP de l’Hérault.

 1ér rang - G à D Mme Yannie Coquery, MM Rodolphe Boyer, Yvan Poncé et Jean Marie Fournel

Pour cette 1ére édition du genre pour Rodophe Boyer, la salle Bouvier Donnat de la Peyrade avait revêtu des allures de fêtes, ou une soixantaine de convives avait pris place. Parmi les invités Jean Marie Fournel référent de Beziers, mais également Yvan Poncé représentant de l’APF France Handicap, qui fut président de la FNATH Clermont, Lodève, Gignac l’association des accidentés de la vie à laquelle il consacra l’essentiel de son énergie.

Un repas de fête qui a permis de se retrouver dans la joie et la bonne humeur autour d’une bonne table, en présence de Yannie Coquery, conseillère municipale déléguée aux handicaps.

Yvan Poncé, précise qu’il sera transmis, courant janvier, à tous les candidats aux élections municipales 2020 du département une charte sur le handicap et ses difficultés, tant à se mouvoir que dans les déplacements au quotidien.

Sans en connaitre précisément le contenu cette charte traitera de l’accompagnement et l’amélioration des conditions de vie des personnes porteuses d’un handicap, qu’il soit d’ordre physique, psychologique ou social, une priorité de la politique municipale. Le handicap ne s'apprend pas : il est une réalité vécue par des personnes, des parents, des familles et des proches. Une ville, doit avoir la volonté de répondre aux besoins des personnes handicapées et de leurs familles.

Mais une charte reste une indication, une volonté certes affichée mais pas une obligation et la politique n'étant une science exacte, chaque candidat, en cas d'élection favorable, en fera ou non, sa priorité.

23/12/2019

A.Sanfilippo

Du sucré salé en musique pour le gouter de fin d'année du Club 40.

Plus qu'un gouter c'est un lunch dînatoire de fin d'année, qu'a organisé le club 40 ce dimanche 22 décembre 2019. Ce fut le moment propice, pour Mme Monique Castillazuelo, présidente de l’association de souhaiter un bon anniversaire de mariage à l’occasion des noces d’or et de diamant pour certains de ses adhérents.

Lorsque les seniors du club 40 s'amusent, voici le résultat en vidéo

Cela débutait mal pour la présidente du club et son équipe qui se retrouvaient avec le musicien et le traiteur devant des portes d'une salle de l'Aire verrouillées et  non préparée. Après quelques judicieux coups de fil, finalement  les portes ont été ouvertes et les membres du bureau ont pu préparer la salle en toute hâte alors que les premiers adhérents se présentaient à l'extérieur

Mais au final tout est rentré dans l'ordre, le club 40 s'est fait une frayeur. C'est 190 personnes qui ont pu bénéficier de ce gouter dansant offert  par le club.

Des noces d'or et encore mieux celles de diamant sont un moment à la fois rare et précieux, une étape importante au sein d'un couple. En effet, il n'est pas anodin de partager cinquante années de vie commune avec son partenaire. C'est pourquoi il est si important de célébrer cet événement, 50 ans et 60 ans de mariage. Un évènement en voie de disparition ou la moyenne de divorce et de séparation est en constante augmentation. Les statistiques disent qu'en France un mariage sur deux dure moins de dix ans.

En présence de Renée Duranton-Portelli, conseillère municipale en charge du 3é âge, Monique Castillazuelo a offert une composition florale aux récipiendaires. Une occasion pour la présidente de mettre en avant et de remercier l’ensemble de son comité, sans lequel rien ne serait possible.

Place ensuite au copieux buffet de fête concocté par le traiteur Vatou.

 G à D - Les époux,  Laven noces de diamant , Rojas noces d'or, Martinez noces d'or. Mmes Castillazuelo er Duranton-Portelli  ( au centre)

Après un intermède poétique avec la lecture d'une poésie de Maryse Delorme, lue par l'auteur, place à la danse, une partie animation qui a été confiée à  Julien. Ainsi, valses, tangos, madisons, mais aussi des tubes à la mode se sont enchainés qui ont fait danser tout un après-midi nos seniors, En quelque sorte un exercice pour se préparer aux abus des fêtes de fin d'année toutes proches et prendre le rythme de la fête. Rangés, oubliés pour un temps les rhumatismes et les genoux raides.

Mais on ne juge pas un grand danseur mondain à sa technique, mais à sa passion. Qu’importent les prouesses et les figures acrobatiques, seul le plaisir compte. Et des passionnés, la salle de l'Aire en était remplie.

Un après-midi fort agréable qui a pris fin vers 18h00.

La présidente tient à remercier son conseil d'administration pour son implication et tout particulièrement les quelques personnes de la municipalité pour la réactivité dont elles ont fait preuve pour que cette manifestation puisse se dérouler sans encombre et de ne pas se retrouver avec 200 personnes qui avaient réservé sur les bras devant la salle de l'Aire.

Un manque de communication sans doute.

22/12/2019

A.Sanfilippo

Des Chocolats pour les résidents des maisons de retraite.

La coutume établie depuis de longues années par le bureau d'aide sociale (CCAS) de la commune de Frontignan la Peyrade a été respectée à nouveau cette année. Après la distribution de boîtes de chocolats aux aînés de la commune les 3 et 4 décembre, c’était au tour, ce vendredi, des résidents des maisons de retraite publiques de la ville de recevoir la leur.

Évidemment, ils auraient pu être distribués par le personnel des maisons de retraite, mais sous la conduite de Michel Arrouy, vice-président et les membres du conseil d’administration du CCAS, accompagnés par Renée Duranton en charge du 3é âge et de Sarah Masson déléguée au dialogue et aux relations, ils se sont rendus, au cours de l’après-midi de ce vendredi 20 décembre, auprès des résidents des 3 maisons de retraite de la ville, Anatole, Saint Jacques et Muscates. Un jour particulier où les édiles de la ville et les membres du conseil d’administration ont remis individuellement à chacun son présent. Michel Arrouy ayant une parole bienveillante, attentionnée pour chacun d’eux. Il est vrai qu’il connait la plupart des résidents depuis sa plus tendre enfance.

On ne dira jamais assez l’importance d’une attention, d’une parole gentille. Cela est à la portée de nous tous, n’oublions jamais ceux qui sont isolés et séparés de la communauté.

Mmes Aurélie Masson Gallean directrice des établissements EHPAD était présente dans les trois établissements.

Ce geste se veut être le vecteur direct qui signe l'attachement municipal à la structure d'accueil et la reconnaissance envers les personnes âgées, repère indispensable pour les générations montantes.

21/12/2019

A.Sanfilippo

Notes sur Frontignan

Le livre incontournable d'Achille Munier à lire en ligne gratuitement ou, pour les collectionneurs, à acheter (quelques exemplaires encore disponibles en réédition chez Amazon).