Frontignan

un café des langues à l'espace Calmette

À compter du 21 février prochain, la Ville propose un « Café des langues ». Une fois par mois, rendez-vous à l’espace Albert-Calmette pour discuter et échanger en toute convivialité dans une ou plusieurs langues étrangères.

 

Ville traditionnellement ouverte sur le monde et qui a toujours su profiter des différentes migrations de populations depuis des siècles, Frontignan la Peyrade, mène depuis plusieurs années une véritable politique d’échanges internationaux et de développement de la mobilité, que ce soit au travers des jumelages, des actions sportives, culturelles ou en faveur de la jeunesse.

Or, ici, comme partout, la question des langues peut constituer un frein à l’échange et à la mobilité. C’est pourquoi la Ville a décidé de créer un café des langues. Ce dispositif qui existe déjà dans plusieurs villes, propose à chacun de s’exprimer dans la langue de son choix dans une ambiance conviviale et ludique, grâce à des petits jeux, des discussions animés, des ateliers manuels pratiques ou des projections vidéos.

Dans ce contexte ludique, exit (ou presque) la peur de l’erreur : chacun est là pour progresser et fluidifier sa manière de s’exprimer. En cas d’erreur ou d’hésitation, ce n’est pas grave : on reformule, ou on se fait corriger par son interlocuteur, on recommence et ce sera encore mieux la prochaine fois !

Pour la Ville, ce café correspond aussi au souhait de favoriser le vivre ensemble et les échanges entre les différents quartiers de la ville. Le café des langues a également l’immense avantage d’être accessible gratuitement et grâce à la petite fenêtre qu’il ouvre sur le monde de brasser les cultures.

Gratuit, accessible à tous, cosmopolite, le café des langues offre un bon complément à des cours de langue ou à un séjour linguistique.

Inscription sur formulaire: https://urlz.fr/8SRj

Convention financière au corps européen de solidarité (Ex SVE)

La ville adhère et participe au dispositif Service Volontaire Européen (SVE), devenu depuis le Corps Européen de Solidarité.

 
Erika, la jeune italienne SVE de 2017   (Thau-info/AS)  

Le corps européen de solidarité est une initiative de l’Union européenne qui vise à donner aux jeunes la possibilité de se porter volontaires ou de travailler dans le cadre de projets organisés dans leur pays ou à l’étranger et destinés à aider des communautés et des personnes dans toute l’Europe.

Ce dispositif avait été annoncé par le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, lors de son discours annuel sur l'état de l'Union en septembre 2016. Depuis son lancement, le corps européen de solidarité a été mis en œuvre dans le cadre de huit programmes différents, chacun ayant sa propre base juridique, ses propres objectifs et son propre budget (programme Erasmus+, programme de l'UE pour l'emploi et l'innovation sociale (EaSI), programme LIFE, Fonds «Asile et migration», programme «Santé», programme «L'Europe pour les citoyens», Fonds européen de développement régional et Fonds européen agricole pour le développement rural).

Le Parlement européen et Conseil de l’UE ont adopté un règlement concernant le corps européen de solidarité. Ce nouveau règlement lance une deuxième phase, qui s'étend de 2018 à 2020. La Commission a d’ores et déjà proposé de poursuivre ce dispositif sur une troisième phase de programmation (de 2021 à 2027).

Mais qu’en est-il pour Frontignan la Peyrade, ville accréditée par l’Europe, via l’agence Erasmus+France Jeunesse et Sport, pour coordonner l’accueil et l’envoi de jeunes volontaires européens. Une opportunité pour des jeunes frontignanais d’enrichir leur parcours en expérimentant la mobilité à l’étranger, un dispositif à double sens car il permet également à la ville d’accueillir des jeunes européens.

Un dispositif qui s’adresse à des jeunes de 18 à 30 ans résidant dans un état membre de UE et de participer à un projet dans un autre état pendant une période allant de 2 semaines à 12 mois dans le domaine soit du social, sportif, environnement ou culturel. Dans ce cadre la ville accueille à compter du 1ér mars 2019, 2 jeunes issus des villes jumelles, Vizela et Gaeta. La ville envisage de confier à ce binôme l’organisation du salon de la mobilité des jeunes « Bougeons nos Frontières » le 16 mai 2019.

Pour cela une liste de dépenses est établie, allant de l’hébergement, à la nourriture en passant par l’argent de poche et les transports avec notamment un abonnement à un opérateur téléphonie et internet et une carte de réduction SNCF. Le montant global de ses dépenses est évalué à 16012€ couvert en totalité par la subvention européenne, via l’agence Erasmus+France jeunesse et sport/corps européen de solidarité.

Seul bémol, aucune inscription n’a été enregistrée à ce dispositif de la part de jeune frontignanais .s.e.. alors que chaque année 2 jeunes européens viennent s’enrichir et s’imprégner durant quelques mois de la culture française en général et frontignanaise en particulier.

Des jeunes frontignanais décidément bien sédentarisés, se privant ainsi de l’opportunité de s’enrichir professionnellement et culturellement.

A.Sanfilippo

VNF fait la chasse aux stationnements illicites sur le canal

 
VNF  

Voies navigables de France mène depuis plusieurs semaines une campagne active de contrôle des stationnements d’embarcations sur le canal de la Peyrade.

L’objectif est de préserver le canal et de lui redonner son charme et son attractivité. Consciente du potentiel touristique du canal et des risques environnementaux engendrés par les bateaux épaves, l’équipe « Gestion domaniale » de la subdivision de Frontignan est particulièrement attentive aux désordres constatés sur le domaine public fluvial dont elle assure la gestion et l’entretien.

A l’aide des procédures mises à sa disposition par le législateur, Voies navigables de France engage des poursuites contre les usagers qui ne respectent pas la règlementation en vigueur.

Depuis octobre 2018, de nombreux propriétaires de bateaux stationnant sur le domaine public fluvial sans autorisation, ont fait l’objet de mises en demeures et de sanctions financières. Plusieurs dizaines d’épaves ont également été retirées de l’eau en 2018. Cette grande campagne se poursuivra tout au long de l’année 2019.

Pour rappel, tout stationnement sur le canal du Rhône à Sète doit faire l’objet d’une demande préalable. En cas d’accord, Voies navigables de France établira avec le propriétaire une convention d’occupation temporaire.

Les agents de la subdivision de Frontignan sont à la disposition du public du lundi au vendredi de 8h30 à 11h30 dans les locaux de VNF situés Pointe Caramus.

Contact : 04 67 46 65 80.

Les travaux de requalification de l’avenue Célestin Arnaud, en BUC, ont débuté.

La presse locale a été conviée ce vendredi 8 février 2019 à un point presse sur site sur l’évolution des travaux engagés dans le cadre la requalification en boulevard central urbain (BUC) de l’avenue Célestin Arnaud à la Peyrade.

Une déviation a été mise en place par la RD 600 et la route de Balaruc, un signalisation adéquate vient compléter ce dispositif. La ville a mis par ailleurs en place un dispositif d'information en temps réel. La circulation des poids lourds ainsi que les Bus est interdite sur zone jusqu’en avril.

« Les travaux ont bien débuté, comme prévu, nous n’avons pas eu de surprise, même si certains riverains ont du mal à respecter le sens de circulation et les déviations mises en place, mais ce n'est que le début », précisera Michel Granier, adjoint en charge de la voirie.

Toutes les 3 semaines environ, la ville donnera rendez-vous sur le site du chantier pour faire le point sur l’évolution des travaux du boulevard urbain.

A.SAnfilippo

La 23e Bourse des collectionneurs.

 

Ce Dimanche 10 février, pour la XXIIIe bourse des collectionneurs, près de 50 exposants vont accueillir curieux, chineurs et promeneurs, salle de l’Aire.

Organisée par l’Association culturelle et laïque frontignanaise (ACLF), en partenariat avec la Ville de Frontignan la Peyrade, la 23e Bourse des collectionneurs va ouvrir ses portes, ce dimanche 10 février, de 9h à 17h. Une cinquantaine d’exposants propose cartes postales, livres, timbres, monnaies et autres, tire-bouchons, médailles, jouets ou cartes en tous genres, à un large public, collectionneurs « mordus », chineurs « du dimanche » et simples curieux.

Devenue un rendez-vous majeur des collectionneurs, cette bourse attire chaque année plus d’un millier de collectionneurs et autres chineurs amateurs de cartes postales, de jouets, de vieux livres, de timbres, de vieux papiers, de monnaies…

XXIIIe Bourse des collectionneurs -  Ce dimanche 10 février de 9h à 17h - Sale de l'Aire

Entrée libre, buvette, parking gratuit

A.S

Fêtez la Saint-Valentin avec les artisans et commerçants de la Ville

Une semaine pour célébrer comme il se doit la St Valentin avec les commerçants et artisans de Frontignan la Peyrade. Une semaine qui a débuté ce samedi 09 février par un marché artisanal sur la place du square de la liberté  ou une quinzaine de stands d’artisanat – spécialement sélectionnés pour la St Valentin a pris place.

Une quinzaine d'artisans spécialement sélectionnés pour trouver le cadeau idéal à offrir à sa moitie.

Une semaine entière du 09 au 16 ou les commerçants et artisans seront plein de petites attentions à l'égard des Valentines et Valentins, ainsi offres spéciales, portraits photo cadeaux, tombola gratuite.

 

Pour l'occasion de nombreux restaurateurs proposent des menus spéciaux. Du menu gastronomique au burger spécial, il y en aura pour tous les goûts. Mais les commerces de services, d'alimentation ou de prêt à porter participent également à cette opération de la Saint Valentin organisée par les commerçants et artisans en partenariat avec le ville. Mais St Valentin c'est avant tout la fête de l'amour et des amoureux, à leur intention une tombola gratuite est organisée dont le 1er prix est une soirée en amoureux (1 repas pour 2 personnes dans un des restaurants participants + 1 bouquet de fleurs + 1 bouteille de vin) et bien évidemment d'autres lots sont à gagner comme des bons d’achats de 20€ offerts par la Ville chez les commerçants et artisans participants à l’opération.

Le tirage au sort aura lieu le samedi 16 février à 12h sur le parvis des Halles.

Pour vivre pleinement cette semaine rendez-vous chez vos commerçants et artisans de Frontignan la Peyrade, tout est sur place : bijoux, prêt-à-porter, soins, beauté, bien-être, gastronomie, livre, culture… Cerise sur le gâteau, il est possible que votre commerçant, le cœur sur la main, pour vous remercier de votre aimable sourire et pour immortaliser celui-ci, vous offre un bon pour faire tirer le portrait de votre couple, gratuitement, par un photographe portraitiste installé le samedi 16 février sur le parvis des Halles de 10h à 12h30.

Nombre de commerçants ont également à cœur de décorer leurs vitrines.

La liste des commerçants participants à l'opération est consultable sur le site de la ville.

A.Sanfilippo

 

 

Conseil Municipal: Le premier conseil 2019

Plus de monde que de coutume, pour ce 1ér conseil municipal de l'année qui a eu lieu ce jeudi 07 février 2019, les élus se sont réunis salle Voltaire avec 10 dossiers à traiter et la remise officielle de l'écharpe aux nouveaux élus du conseil municipal des jeunes ( CMJ) en ouverture de séance

Pierre Bouldoire invite les conseillers du CMJ à recevoir leur écharpe d'élu du Maire et Youcef El Amri maire adjoint en charge de le jeunesse.

 Ils sont 20 jeunes conseillers de 13 à 21 ans, prêts pour 2 années d'aventures citoyennes.

Youcef El Amri est désigné secrétaire de séance de ce conseil.

Une séance de conseil, qui a débuté après la remise officielle des écharpes  par l'approbation du PV du conseil précédent. 10 dossiers à l'ordre du jour, une séance allégée, précisera le Maire, afin que les jeunes conseillers débutent leur mandats sur une impression favorable.

10 dossiers ou il a été question d'acompte de subvention,  de règlementation sur la publicité locale, de photovoltaïque de voirie et d"effectifs, ainsi que de programme Erasmus et de sport.

Subventions aux associations: une avance de l'ordre de 186 450€ a été accordée sur les subventions 2019.

Publicité: Dans le cadre de cette démarche, un règlement local parait être un outil, les objectifs liés à cette démarche sont clairement identifiées par le conseil, mais a ce stade de l'élaboration de ce document et bénéficiant des premiers retours, la municipalité souhaite mener au sein du conseil un débat sur les orientations générales de ce dernier, non suivi de vote.

Les orientations proposées pouvant se résumer à limiter, réduire, renforcer la plage d'extinction, restreindre, éviter et encadrer.

Mise à disposition de la toiture de l'école des Lavandins pour installation photovoltaïque au profit de la SCIC "Thau Energies Citoyennes", une mise à disposition pour 25 années qui prendront cours le premier jour ou les installations auront été raccordées au réseau, et cela dans un délai de 2 ans à compter de la signature du contrat, sous peine de caducité. Olivier Laurent précise que la production devrait être de l'ordre de 47 000Kw/h par an alors de l'école et le restaurant scolaire réunis consomment 43 000 kw/h.

Arrêté de carence sur la production de logements sociaux:

Bilan triennal SRU 2014-2016, fait l'objet d'un constat de carence , les objectifs n'ont pas été atteints au regard des contraintes d'inconstructibilité de son territoire. L'objectif fixé étant de 258 logements , 183 logements sociaux ont été crées, un bilan de 70,93%.

 

Que dit la loi SRU ( solidarité et au renouvellement urbain):

Présentation de la loi SRU La loi relative à la solidarité et au renouvellement urbain (SRU) vise à recréer un équilibre social et à répondre à la pénurie de logements sociaux.

Depuis sa création, elle a permis de doubler la production de logement locatif social à destination des personnes les plus démunies comme des classes moyennes. La loi prévoit un seuil minimal de logements locatifs sociaux à atteindre d’ici 2025 pour un certain nombre de communes.

En 2013, les obligations légales de la loi SRU ont été renforcées :

Dans les communes de plus de 3 500 habitants appartenant à des agglomérations ou intercommunalités de plus de 50 000 habitants comprenant au moins une commune de plus de 15 000 habitants, le taux de logements sociaux a été porté de 20 % à 25 % des résidences principales.

Une exception existe toutefois dans les territoires ne justifiant pas un effort de production pour lesquels le taux de 20 % a été maintenu.

Par ailleurs, la loi indique désormais que les communes de plus de 15 000 habitants en croissance démographique ne relevant ni d’une agglomération ni d’une intercommunalité telle que définie ci-avant sont également soumises à l’obligation de disposer d’au moins 20 % de logements sociaux.

Les obligations des communes déficitaires.

Chaque commune dite « soumise au dispositif SRU » ne disposant pas du taux légal de logement social qui lui est applicable est considérée déficitaire.

  • Est redevable d’un prélèvement annuel opéré sur ses ressources, directement proportionnel à son potentiel fiscal et au déficit en logement social par rapport à l’objectif légal 
  • Est soumise à un rythme de rattrapage défini pour trois ans qui doit lui permettre d’atteindre le taux légal en 2025, et dont le respect fait l’objet d’un bilan triennal.

Le rythme de rattrapage triennal imposé aux communes se décline en une double obligation :

  • Quantitative, s’agissant du nombre minimal de logements sociaux à financer ou à mettre en service sur la période triennale
  • Qualitative, issue de la loi du 18 janvier 2013, s’agissant de la répartition équilibrée des logements sociaux financés sur la période triennale (30 % de PLAI au minimum, 30 % de PLS au plus).
 

Dans ce cadre l'Etablissement public foncier (EPF) Occitanie exerce un droit de préemption au travers d'une convention permettant à la commune d'exercer une politique de production de logements sociaux, selon les objectifs définis par la convention pour les 6 années a venir à compter de sa date d'approbation par le Préfet et porte sur un engagement financier de l'EPF de 1 500 000€. Convention approuvée par ce conseil à l'unanimité. (nouvelles constructions, 1 logement sur 3 doit être à vocation sociale, le Maire précise que sur notre ville 70% de la population peut prétendre à logement dit social).

D'autres sujets ont été traités au cours de ce conseil, feront l'objet d'une prochaine parution.

En l'absence de la grande majorité des jeunes du CMJ, qui avaient déserté le conseil en cours de séance, le président clôt cette séance du conseil à 20h.

A.Sanfilippo

Sport du WE à Frontignan la Peyrade

 

Handball

FTHB - VILLEURBANNE

Match de N1-M

Entrée 5€

Samedi 09 février 2019

20h15

Salle Henri Ferrari

Rens: 04 67 43 96 90

 

Football

ASFAC  - ROUSSAN

Match de DHR

Entrée libre

Samedi  09 février 2019

20h00

Stade Lucien Jean

Rens: 04 67 80 07 44

 

     

Judo

Petits tigres et Samouraïs

1er tour- catégories Poussins et Benjamins

Entrée libre

Samedi 09 février 2019

14h00

Salle J.Louis Chabanon

Rens: 06 20 62 54 62

   

Football

OL la PEYRADE  - CASTELNAU CRES

Match de DM

Entrée libre

Dimanche 10 février 2019

15h00

Stade Esprit-Granier

Rens: 04 67 74 40 88

A.S

L'association Weishan organise son stage d'hiver.

 

L'association Weishan organise son stage d'hiver de kungfu wushu de style Shaolin dimanche 10 février prochain à Frontignan.

Autour du travail fondamental Pu Bu Xie Zhang, c'est l'occasion de découvrir ou d'approfondir la pratique de cet art martial chinois, dans ses aspects interne et externe.

Ce stage est ouvert à tous, débutants comme déjà pratiquants, enfants et adultes. Il est animé par Philippe Arellano, disciple de maître Shi De Cheng, professeur diplômé d'Etat.

HORAIRES : Matin : 10h-12h30 Après-midi : 15h-17h30 Accueil 30 mn avant le début de la séance

TARIFS JOURNEE :

Adhérents : 20€ / Non-adhérents : 30€

TARIFS DEMI-JOURNEE :

Adhérents : 15€ / Non-adhérents : 20€

LIEU : Academy aquafitness, avenue de la Libération à Frontignan

Pour toute pré-inscription et renseignement sur le contenu du stage, contacter le professeur : 06 61 32 63 88

Association Weishan Shaolin Frontignan

Facebook : WeishanShaolinFrontignan

Numerique - 5 arobases pour la ville!

C’est à l’occasion du congrès national des élus au numérique, que se tenait, ce mardi 29 janvier, la 20e cérémonie de remise du label « Villes Internet ».

Forte de ses actions menées pour le développement du numérique pour tous, la ville de Frontignan la Peyrade obtient une 5e « arobase » synonyme d’excellence dans le domaine. Membre du réseau des villes internet depuis 2010, et détentrice du label « @@@@ » depuis l’année dernière, la Ville de Frontignan la Peyrade décroche l’excellence et confirme définitivement son statut de ville numérique.

 

Pour l’occasion, Michel Sala, conseiller municipal délégué au muscat, au patrimoine culturel, aux nouvelles technologies et à l’e-administration était présent à la Grande Arche de la Défense à Paris pour recevoir cette nouvelle distinction en main propre et en présence de Julien Denormandie, Ministre chargé de la ville et du logement.

Grâce aux initiatives innovantes et citoyennes qu’elle développe depuis de nombreuses années sur l’ensemble de son territoire, la Ville de Frontignan la Peyrade se voit donc cette année récompensée d’un cinquième « @ ». Par l’attribution de ce label « @@@@@ » de référence, symbolisé par des arobases sur une échelle de 1 à 5, l’Association des Villes Internet distingue les collectivités locales qui mettent en œuvre une politique significative en matière de démocratisation des technologies de l’information et de la communication (TIC).

Les divers aspects techniques, ainsi que le contenu des sites internet, l’accessibilité et la qualité des informations et des services qu’ils proposent, mais aussi des principes qui guident leur développement pour valoriser les pratiques numériques et les mettre à la portée de tous les citoyens sont scrupuleusement examinés.

Après avoir consolidée un label 3@ pendant 4 années consécutives, la ville qui s’était déjà distinguée l’an dernier, avec l’attribution d’un 4e arobase, décroche cette année la récompense ultime. L’arrivée de l’espace famille à la rentrée 2018-2019, qui permet de réserver en ligne toutes les prestations concernant l’éducation et la jeunesse n’est certainement pas étrangère à cette progression, tout comme le succès de fréquentation de la Maison des services au public qui vient de fêter sa 1ère année d’existence et qui propose une véritable structure de proximité destinée à tous les publics, guichet unique pour de multiples démarches liées à la vie quotidienne et à l’accès aux droits. L’arrivée du très haut débit internet et la mise en place progressive de la fibre optique sur l’ensemble du territoire est également un facteur de développement numérique.

Notes sur Frontignan

Le livre incontournable d'Achille Munier à lire en ligne gratuitement ou, pour les collectionneurs, à acheter (quelques exemplaires encore disponibles en réédition chez Amazon).