Faire de Gigean une étape touristique patrimoniale

 

Visiter l’Hérault, c’est découvrir, bien évidemment son littoral mais également les richesses naturelles et culturelles qu’offrent les villes et les villages languedociens de l’arrière-pays.

Ce sont ses qualités paysagères souvent remarquables qui attirent en premier lieu les touristes. Il faut savoir que le département de l’Hérault est le 2ème département préféré des Français et le 4ème département touristique de France.
L’enjeu va reposer sur le développement de l’attractivité de notre territoire tout en préservant l’environnement. Le département s’est engagé pour « un tourisme durable » dans le cadre de son schéma départemental du tourisme: Prendre soin de notre capital paysage.


A l’échelle du Bassin de Thau, Gigean est une commune située au pied du Massif de la Gardiole qui inscrit dans son patrimoine une offre touristique chargée d’histoire et de traditions.


Fière d’appartenir à sa culture, Gigean s’est dotée de sa propre « personnalité » qu’elle souhaite partager avec tous les visiteurs de passage ou séjournant localement.

Les activités de plein air sur le Massif de la Gardiole ne manquent pas. Si vous avez besoin de vous évader, des sentiers ont été labellisés, balisés et des fiches randos ont été éditées par Sète Agglopôle Méditerranée avec l’appui du Comité Départemental de la Randonnée Pédestre. Ces itinéraires proposent des parcours, accessibles en famille, l’un au départ de l’Abbaye de St Félix de Montceau, l’autre, plus créatif, à la découverte de citernes d’incendie décorées par un collectif d’artistes. Un topo guide intitulé « l’Hérault....à pied », avec en page de garde notre Abbaye, est disponible auprès de la Fédération française de la randonnée.

Les pratiquants de VTT ne sont pas oubliés. Un itinéraire issu du VTOPO (Topo-guide) en Hérault vous emmènera d’un versant à l’autre du Massif de la Gardiole.

Un itinéraire plus singulier vient d’être mis en valeur avec l’aide, en autres, du comité départemental de randonnées pédestres, c’est le GR 78, le chemin des Romieux (une des voies de Compostelle), qui permet aux pèlerins de s’arrêter à Gigean, au gîte d’étape dit « Anne de la Fare » nouvellement inauguré.
Mettre en valeur notre patrimoine c’est avant tout capter les voyageurs, les touristes à l’aide de lieux dédiés à la découverte. C’est la raison pour laquelle le département vient de créer un concept sur le thème de l’oenotourisme.
La porte d’entrée! Des caveaux étapes qui seront en mesure de vous renseigner sur l’offre patrimoniale, culturelle, sportive, gastronomique et de loisirs d’un terroir, tout en vous faisant déguster ses vins. C’est « l’Oenotour de l’Hérault » dont le guide vient d’être édité.
Vous voyez les moyens de communication ne manquent pas pour faire rayonner les atouts de Gigean sur le Bassin de Thau et au-delà. N’hésitez pas à vous adresser aux offices du tourisme.
Maintenant, vous avez les outils nécessaires pour voyager et faire voyager les personnes de votre entourage !
Je vous souhaite de passer de bonnes vacances.

Sylvie PRADELLE
1ère adjointe au maire depuis 2014
Conseillère départementale depuis 2015

Avec l'APAVH, la douce Molly est à l'adoption

CHIENimage5C’est une drôle d’histoire que celle de Molly… Sa maîtresse est décédée il y a quelques semaines et elle n’avait rien prévu pour ses animaux : 4 chiens et 2 chats. Sa voisine, qui a adopté un chien à l’association, nous a contactés pour la prise en charge de tous ces poilus ! Elle ne voulait pas que les 2 Yorks, l’autre femelle Labrador de couleur sable et Molly, partent en fourrière. A la veile de l’été, 4 chiens d’un coup c’était beaucoup, sans compter que nous étions déjà engagés pour d’autres chiens en détresse. Nous avons fait appel à Catherine du refuge des 4 pattes qui a accepté de prendre les York mais aussi à Valérie de JSMC qui a choisi la labrador sable. Restait Molly. Ces 4 chiens ont toujours vécu en compagnie de leur maîtresse, dans une maison avec un jardin dont ils ne sont jamais sortis, ne côtoyant que  très peu de monde… Si tous les 4 sont un peu craintifs, Molly est de loin la plus mal à l’aise avec les personnes qu’elle ne connaît pas. Nous avons eu du mal à la faire monter dans la voiture, puis à l’en faire descendre une fois arrivés!...

» associations