Le pumptrack à Gigean, c'est pour bientôt

Il était à l'étude depuis 2017, le Pump track, sur un terrain municipal, en bordure de l’avenue Saint Félix de Montceau (secteur jardins de l’abbaye, terrasses du Levant), c'est pour bientôt. Cet équipement aura vocation à accueillir les pratiques du VTT, BMX, Draisienne, Trottinette, Roller et Skate.

Le pumptrack est un parcours en boucle fermé constitué de plusieurs bosses consécutives et de virages relevé et peut être utilisé avec différents équipements sportifs. Les matériaux possibles pour construire un pumptrack sont la terre, le béton, l’asphalte, le bois ou la fibre de verre.

Historiquement, une piste de pumptrack est destinée aux BMX et aux VTT. La piste est une succession de bosses et de virages relevés, agrémentée éventuellement de table à jump ou de transferts.

Aucun besoin de pédaler sur un pumptrack, car on utilise les reliefs de la piste pour pomper grâce à l'action des bras et des jambes (flexion/extension).

Il existe plusieurs types de pumptracks : en terre, en enrobé, bois ou modulaire préfabriqué. À l'instar d'un skatepark, les pumptracks en enrobé ou modulaires permettent l'accès à la piste à de nombreux sports de glisse, tel que le skateboard, les longboards, les rollers ou encore la trottinette. De plus en plus populaire en Europe, la grande majorité des pumptracks en France sont en accès libre et accessibles à tous les âges et à tous niveaux.

Un exemple le Pumptrack de Génos-Loudenvielle Vallée du Louron Hautes-Pyrénées :