Gigean

Gigean : Coupe de France de volley cadettes

PHOTO EQUIPE COUPE DE FRANCE.jpgLa Fédération Française de VolleyBall, a choisi le club de Volley Gigeannais, (ASVG) pour accueillir le 2ème tour de la "Coupe de France", catégorie cadettes M17.

Le club accueillera les équipes de "Mende Volley Lozère" et "Volley ball Albi" ainsi que les entraîneurs, Christophe REY et Bertrand PEREZ, à partir de 10h00 pour les échauffements. Le premier match : Gigean contre Mende débutera à 11h00, 40 minutes après la fin du 1er match (gagnant 1er match contre Albi) 40 minutes après la fin du match précédent (perdant du 1er match contre Albi).

De belles rencontres en perspectives !

Alors venez nombreux soutenir nos jeunes joueuses Gigeannaises. un événement le dimanche 12 novembre.

secrets symphoniques

concert du 25 octobre 2017 à Gigean

compositeurs

En 1904, Béla Bartók parcourt la campagne hongroise pour collecter des airs traditionnels de son pays. Cet univers musical est alors totalement inconnu du grand public persuadé que la musique folklorique magyare est celle des musiciens tziganes. Après la Hongrie, ce pionnier de l'ethnomusicologie voyagera en Roumanie, en Slovaquie, en Ukraine et en Algérie d'où il rapportera des concepts musicaux qui influenceront ses propres compositions, comme ses six danses populaires roumaines basées sur des thèmes transylvaniens.

Au même titre que Bernard Herrmann, Nino Rota, Ennio Morricone, Malcolm Arnold s'inscrit dans la lignée des grands compositeurs de musique de films. La partition qu'il a écrite pour le film de David Lean "Le Pont de la rivière Kwaï " lui a valu notoriété et fortune.

Compositeur-phare du XXe siècle, Chostakovitch a vécu quasiment toute sa vie sous le régime soviétique.
Tour à tour imposante, sarcastique, méphistophélique, douloureuse ou simplement distrayante, la musique si diversifiée de Chostakovitch n’est pas sans provoquer des réactions contrastées. Génie absolu pour les uns, sujet à discussion pour les autres, il demeure un mystère pour beaucoup. Son oeuvre souvent malmenée, qualifiée de formaliste, subsiste, à l’image de la personnalité de son créateur, d’une profonde et indéfectible ambiguïté.

Il y a, venue d’Allemagne une célèbre expression du XIXe siècle concernant l’Angleterre : "Das Land ohne Musik", le pays sans musique.. Ce n’est pas tout à fait exact. Les habitués des concerts, peuvent citer pas mal de compositeurs dont les plus connus sont :
Edward Elgar (1857-1934), Gustav Holst (1874-1934), John Blow (1649-1708), Georg Friedrich Haendel compositeur allemand devenu sujet anglais (1685-1759) etc. Benjamin Britten compositeur du XXe siècle est anglais : son œuvre est imprégnée par le souvenir du folklore de son pays (comme celle de Béla Bartok) et se situe dans un mouvement de renaissance de la musique typiquement anglaise renouant directement avec le XVIIe siècle et Purcell.

Chefs d'orchestre

Qu’il dirige avec les mains ou une baguette, le chef d’orchestre fascine, magnétise. De ses mouvements naît la musique.
Diriger est un travail d’action/ réaction. Le chef envoie des signaux aux musiciens et ils y répondent ; d'où l’importance des répétitions, qui permettent de réagir en fonction de ce qu’il entend. Contrairement à ce que l’on pourrait imaginer, il n’y a pas de geste type. Une partition n’est pas figée. Les interprétations varient suivant l'époque ; d’un chef à l’autre ou de leur état d'âme. Il suffit pour s’en persuader de regarder la durée d’une oeuvre selon les interprétations ; par exemple "la symphonie pastorale" de Beethoven par Herbert Von Karajan, Charles Munch, Daniel Barenboïm et bien d'autres .

Bravo à ces huit chefs d'orchestre qui respiraient avec l'orchestre et c'était magique ! Physique aussi, car Ils dirigeaient avec deux mains, deux yeux, deux oreilles, deux narines, avec tout leur corps et c'était Magistral.

1- Musica notturna delle strade di Madrid de Luigi Boccherini (orchestre seul)

2 - Concerto pour 2 violons de Malcom Arnold
. Quentin Molto : 1er mouvement
. Kevin Biernat : 2ème mouvement
. Mathieu Ané : 3ème mouvement

3 - Symphonie de chambre de Dimitri Chostakovich - 2° mouvement
. Franck Fontcouberte

4 - Variations sur un thème de Frank Bridge de Benjamin Britten
. Guillemette Daboval : Introduction, Adagio, marche
. Audrey Saint Gil : Romance, Aria, Bourrée
. Mathieu Ané : Wiener walzer, Moto Perpetuo
. Dorothée Fontcouberte : Funeral March, Chant
. Dong-Jun Kim : Fugue et Final

5 - Danses roumaines de Bartok
. Franck Fontcouberte

Musiciens

Bravo également à :

Julian Azkoul, violon solo, libanais né en 1988. Il apparaît régulièrement dans les plus grandes salles de concert du monde et se fait une solide réputation en Angleterre en qualité de concertiste. Julian est un violoniste de première classe.

Ariel Lang, violoniste, né à Levallois en 1991. Son magnifique parcours lui permet de se produire en soliste en France ainsi qu'en Angleterre.

Tamara Elias (violon I)
Kirsty Lovie, Théodor Küng,Laura Senior (violon II)
Christine Anderson, Virginia Slater (alto)
Alexandre Rolton, Raphael Lang (violoncelle)
Régina Udod, contrebasse

pour leur performance épique ; passant du plus faible murmure à une grande vigueur, une énergie peu commune ; avec sincérité, ils ont emporté le public entre terre et ciel dans un tourbillon de notes.

Merci à la municipalité, à tous ceux qui se sont impliqués et au cameraman.

Valérie Campion

Secrets symphoniques vernissage et concert

Gigean du 21 au 25 octobre 2018 Contrepoint présente un meli melo de peintures symbiose musique peinture.
Du fond des âges, la musique et la peinture ont toujours été liées à la vie des hommes.
Ainsi Charles Baudelaire évoque, l'idée d'un lien entre différents mondes de perceptions dans son célèbre sonnet : "Comme de longs échos qui de loin se confondent ... Les parfums, les couleurs et les sons se répondent" ; il nous appelle à scruter la relation entre musique et peinture quand il écrit à propos de Delacroix : "les admirables accords de sa couleur font souvent rêver d’harmonie et de mélodie, et l’impression qu’on emporte de ses tableaux est souvent quasi musicale". (Curiosités esthétiques", 1868).
Pour le plasticien, le mot couleur sert à désigner :
- la teinte (on parle aussi de tonalité),
- sa valeur (degré de clarté ou d’obscurité)
- sa saturation (son éclat).
On parle d' un bleu clair : bleu pour la teinte et clair pour la valeur.
Pour plus de précision, on prend aussi en compte la saturation.
Quand une couleur est peu saturée, elle tend vers le gris. Ainsi, un bleu lavande est un bleu avec une pointe de violet (teinte), plutôt clair (valeur) et tirant légèrement sur le gris (saturation).

Par contre, pour le musicien, le mot couleur n’est pas utilisé pour balayer le champ chromatique mais pour suggérer de façon imagée le caractère d’une œuvre musicale, le jeu d’un interprète, ou encore le timbre d’un instrument.
On peut dire à propos du jeu d’un interprète, qu’il est terne et manque d’éclat ou, à propos du timbre d’un instrument, que celui du violon est plutôt clair et brillant par rapport au son plus profond de la contrebasse.
Cette ambiguïté sémantique à propos des mots lumineux, sombre, terne, éclat, clair, brillant et profond, couvrent un vaste champ conceptuel qui est commun à toutes les formes d’expression artistique. Cette polysémie du vocabulaire a permis à de nombreux peintres du XXe siècle de justifier leurs recherches visant à illustrer certains aspects de la musique dans leurs toiles.
La ravissante et talentueuse Stéphanie Grousset-Charrière a réussi le pari fou de créer les tableaux nécessaires pour cette exposition sur le thème de la musique, et à nous livrer une composition subtile, ingénieuse, imaginative, astucieuse. Félicitations pour ce beau travail.
Samedi 21 octobre à 19 h : Vernissage musical
United strings of Europe, a interprété un florilège de pièces du répertoire Bartok. Ce brillant ensemble à cordes londonien reconnu pour sa qualité musicale, cultive l’excellence artistique, seule apte à révéler et renouveler les plaisirs, les sensations et l’épanouissement des musiciens et donc, des publics.
Merci à : Franck Fontcouberte, Stéphanie Grousset-Charrière, United strings of Europe, à la Municipalité de Gigean, ainsi qu' à toutes les personnes qui se sont impliquées pour que cette exposition soit une parfaite réussite. Valérie Campion

 

Gigean : Stages "vintage et cabaret"

"Il y avait simplement depuis mon tout jeune âge la conscience que la seule chose que je voulais, c'était danser." RUDOLF NOUREIEV

L'ASG DANSE est une association implantée à Gigean depuis plus de 40 ans, dans des locaux tout spécialement aménagés pour accueillir des cours de danse et de remise en forme.

AFFICHE STAGE VINTAGE.png

Braderie d'Espoir pour un enfant à Gigean

Soigner / nourrir / éduquer 

L’association a pour but d’apporter des secours immédiats et directs à l’enfant malheureux, quel qu’il soit, où qu’il se trouve, dans les domaines essentiels à son développement : santé, nutrition, éducation.

Elle s’attache tout particulièrement à apporter aux enfants les soins nécessaires à leur santé, dans leur pays ou, en cas d’impossibilité, en France. Son action peut également l’amener à réaliser ou entretenir des installations nécessaires à l’épanouissement des enfants. L’association est indépendante des organisations philosophiques, politiques ou religieuses.

Les buts d'Espoir tels que l'expriment nos statuts sont très clairs : Santé, Nutrition, Education des enfants. Pour la santé : les soins d'abord dans le pays et en cas d'impossibilité, en France.

Pour le développement "son action... peut l'amener à réaliser ou entretenir des installations nécessaires à l'épanouissement des enfants."

Exposition LO PELHOT

Patchworks boutis broderies.

Gigean 13 au 15 octobre 2017.

Dans cette belle salle polyculturelle, l'exposition de patchworks ne peut qu'enthousiasmer les connaisseurs comme les néophytes.

Rares sont les expositions de cette qualité. Celle-ci est à savourer. De magnifiques bouts de tissus assemblés avec patience et talent pour former de superbes œuvres diversifiées, tant par la grandeur, l'inventivité créatrice, la complexité, et les couleurs employées . Une présentation chic et soignée ; plantes, lampes, cheminée, miroir, machine à coudre, créent une délicieuse ambiance et composent un décor charmeur où le regard s'éternise, s'émerveille. On rêve tout éveillé dans la douceur ouatée de ces patchworks qui vous font ressentir le passé.

Seul regret : ne pas pouvoir repartir avec l'une de ces merveilles. « On ne vend pas. C'est trop d'heures de travail. On n'a pas le coeur à se séparer de tout ça une fois que c'est fini », expliquent ces petites mains, car s'adonner à une passion telle que le travail à l'aiguille, c'est transmettre une part de nous-mêmes à nos descendants.

Types de patchwork

Les patchworks traditionnels sont soit des piécés, soit des appliqués. Certains types d'assemblage portent des noms spécifiques :

le mola où les couches sont creusées pour faire apparaître la couleur en dessous ;
le sampler composé de blocs tous différents ;
le crazy utilise des pièces aux formes irrégulières sans références aux motifs traditionnels et où les coutures entre les pièces sont souvent brodées ;
le seminole utilise des pièces obtenues par la découpe à 45° ou 60° d'un assemblage de bandes parallèles de différents tissus : le résultat s'apparente à l'habit d'Arlequin ;
le sashiko parfois simple broderie, parfois assemblage de pièces à motifs japonais mais où, surtout, la couleur du fil de quilting doit être en contraste avec le tissu.

Merci à : Claudine, Marie, Pierrette, Yvette, Huguette, Marie-Pierre, Sandra, Annick, Dominique, Nicole, Anne, Giselle, Marie-France, Laurence, Habiiba, Monique, Marie-José, Régine, Thérèse, Colette, Lucie, Christine, Chantal, Bernadette, Michèle, Josée, Marylin, Isabelle, pour ce plaisir des yeux.
V. campion

 

exposition Monique Monti

Je ne connais pas l'artiste, mais son exposition est l'occasion pour moi de vous encourager à aller l'admirer.

Monique Monti expose jusqu'au 30 octobre à la Cave de la Gardiole, 48 avenue de Montpellier à Gigean.

Sa palette colorée parle de sa vie, c'est un peu la récréation dans le quotidien. Si vous êtes en quête d'un paradis perdu à trouver dans les tumultes du monde, ses couleurs tendres vous réchaufferont le coeur. Ces instants de vie, avec leurs détails anecdotiques vous feront sourire et vous introduiront dans un univers magique, qui vous livre des moments importants et d'autres plus banals de la destinée.

Monique Monti offre de nombreux clins d'oeil à l'enfance. Ses peintures respirent l'innocence, le pain chaud et la confiture... Vous sourirez devant ses personnages qui vous plongeront dans la douceur et la sérénité. Avec d'autres toiles, vous partirez vers le pays des rêves et vous vous sentirez légers. La justesse du trait et de la composition vous charmeront, mais vous serez surtout sensibles au bien-être, à la joie, à la paix, à la poésie, qui émanent de ses peintures.

Pour moi, je suis bien certaine que cette artiste appartient à la confrérie secrète et toute-puissante des enchanteurs et des enchanteresses qui ne cessent de dire, sur tous les tons, le Bonheur de l’Enfance et la joie de l’Amour en cette terre millénaire.

Valérie Campion

secrets symphoniques

« Secrets symphoniques » Le « polysémisme » de Stéphanie Grousset-Charrière Gigean

 21 au 25 octobre 2018 L’exposition de peinture « Secrets symphoniques »

de Stéphanie Grousset-Charrière présente des toiles sur le thème de la musique.

Ses tableaux, figuratifs mais aussi parfois abstraits s’avèrent surtout polysémiques. En effet, une double lecture peut y être accordée. La première vision d’un tableau, vu à distance, donc dans sa globalité, en donne une première impression, raconte une première histoire. On y voit par exemple une pianiste sous les feux de la rampe ou le portrait d’un compositeur, ou encore un orchestre en train de jouer. Mais une deuxième vision du tableau s’offre aux plus curieux. Si l’on s’approche à quelques centimètres de la toile, l’on découvre, dissimulés derrière les traits des visages ou des instruments, des pages de romans et des partitions qui racontent une deuxième histoire. Ce plongeon dans le sens caché du tableau révèle des ambivalences mystérieuses. Ce « polysémisme » est central dans la démarche de cette artiste. Effectivement, que ce soit dans sa carrière de sociologue, d’écrivain ou de peintre, le secret a toujours été au centre de sa quête humaine, intellectuelle et artistique. Stéphanie Grousset-Charrière est aussi enseignante. Les formations qu’elle dispense à Librancrage, tant dans l’écriture littéraire que dans le dessin et la peinture, se fondent sur un même pilier pédagogique, issu de la sociologie qualitative : l’observation. Selon elle, l’art est avant tout un regard. Pour dessiner comme pour raconter, il faut avant tout avoir bien regardé. C’est à travers cette approche empirique qu’elle incite ses élèves à développer le maniement de leur crayon… que ce soit pour écrire ou faire un croquis. Dans le cadre de l’exposition présentée par les « Rencontres Gigeantesques », se tiendra la 5° Académie Internationale de Direction d’Orchestre. C’est une belle opportunité pour mettre à profit cette pédagogie artistique dans l’univers musical.

« Les Rencontres Gigeantesques » ont le plaisir de vous inviter à leurs prochains rendez-vous

du 21 au 25 octobre 2017, Ancienne église St Geniès (Salle Polyculturelle) à Gigean.

- Samedi 21 octobre à 19 h : Vernissage musical « Secrets symphoniques » exposition de l’artiste-peintre polysémiste Stéphanie Grousset–Charrière sur le thème de la musique avec l’ensemble à cordes londonien « United strings of Europe ».

- Du 21 au 25 octobre : de 14 h à 18 h : visite de l’exposition « Secrets symphoniques ». Venez rencontrer l’artiste-peintre polysémiste autour de sa palette et ses pinceaux !

- Du 23 au 25 octobre : de 14 h à 18 h : Académie internationale de direction d’orchestre : Découvrez l’art du chef d’orchestre à travers les cours dispensés à de jeunes chefs d’orchestre avec le brillant ensemble à cordes londonien « United Strings of Europe ».

- Mercredi 25 octobre à 20 h 30 : Concert de l’Académie internationale de direction d’orchestre avec l’orchestre United Strings of Europe dirigé par 9 chefs d’orchestre ! Au programme : Arnold, Bartok, Britten, Chostakovich.

Toutes les manifestations sont gratuites Parking : Hôtel de ville Renseignements complémentaires : www.contrepoint.net

Avec l'APAVH, Voyou, le beau chat, est à l'adoption

voyouIMG_9578

"L'histoire de ma courte année de vie est triste, comme celle de milliers d'autres animaux sur cette pauvre planète. J'ai très certainement été donné lorsque j'étais un bébé à n'importe qui. Une fois que j'ai passé l'âge d'être un tout petit, je n'ai plus intéressé les membres de la famille. Du grand classique chez les humains. Ils m'ont donc tout simplement abandonné comme si c'était un acte normal et absolument pas grave. Un acte anodin dans de pauvres esprits. Je suis resté de long mois dehors... j'avais très faim et j'étais blessé. Je manquais énormément d'amour, je cherchais à rentrer chez des voisins, je cherchais désespérément une personne qui allait enfin me voir, je cherchais de l'aide tout simplement. ""J'ai mis du temps à en trouver... mon désarroi ne faisait que grandir... jusqu'à ce qu'une personne se mobilise enfin pour moi et contacte l'association. Merci du fond de mon petit coeur à cette personne. Ce fût la fin de mon calvaire de chat de rue. Depuis quelques semaines auprès de famille d'accueil, je revis ! Je suis enfin épanoui, je reçois enfin l'amour que je mérite et croyez moi je leur fais des milliers de ronrons et de bisous. Je suis devenu zen, tranquille, je ne suis plus inquiet( la preuve, je dors en montrant mon ventre ce qui est signe pour le chat d'une parfaite confiance)..."

» associations