Loupian : 1ère réunion pour les comités de quartiers.

Ce jeudi 26 janvier, à 18 h, se tenait en Mairie en présence des élus concernés par le sujet, une première réunion à propos des Comités de quartiers afin d'en définir les objectifs, de préciser comment ces comités vont fonctionner et de définir les secteurs concernés après un débat de près de deux heures.

Serge ALLIÉ, élu référent pour les comités de quartiers, a commencé la réunion en remerciant les personnes pour leur investissement dans ce projet. Il expliquait ensuite les objectifs des comités de quartiers.

Ce projet est issu de l’agenda 21. C’est un groupement à but non-lucratif servant d’interlocuteur entre la Mairie et les quartiers. Monsieur ALLIE insistait sur le fait qu’il n’a pas vocation à régler des problèmes concernant un intérêt personnel, ni à faire de la délation. Il contribue à la démocratie participative. Les comités de quartiers n’ont pas de pouvoir décisionnaire. Ils ont un rôle pédagogique également face aux nombreuses incivilités.

Un élu référent est affecté par quartier. C’est lui qui rendra compte au Conseil Municipal des remarques et suggestions.

La Mairie mettra à la disposition des représentants des quartiers les salles de réunion (sous réserve de disponibilité et avec réservation faite au préalable auprès de l’agent chargé de la gestion du centre socioculturel Nelson Mandela) ainsi que la photocopieuse (à l’accueil de la Mairie).

Le village est donc pour le moment découpé en 4 quartiers.

Tous les quartiers ne sont pas représentés mais si d’autres volontaires se présentent, le plan n’est pas figé.

  QUARTIER A : (rue des rosiers - route de Villeveyrac - chemin des Rigaudens - rue du soleil couchant) Monsieur SCHLIFFER et Bernard VIDAL
  QUARTIER B : (rue du pélican – rue Joseph Garcia – rue Andrey Veyrac – rue Léon Bissane – rue du moulin à vent – chemin des oliviers – rue Lucie et Raymons Aubrac) Madame PY et Colette SUBIRATS
  QUARTIER C : (chemin Peyres Hubert – ancien chemin de Poussan – rue du Béloumbet – rue du Caylis – rue des pomettes – rue Françoise Sagan – rue Aimé Césaire) Monsieur et Madame SULTANA, Monsieur MARTIN et Serge ALLIE.
  QUARTIER D : centre ancien Madame BALTZLI et Ghislaine SABORIT

Les représentants de quartiers proposaient de se réunir à nouveau le 4 février prochain à la salle des séminaires afin de rédiger une charte de conduite de travail pour que chacun des représentants agisse dans le même sens.

Malgré le petit nombre de volontaires présent à cette 1ère réunion, l’assemblée espérait que d’autres personnes soient intéressées par ce projet.

L’ensemble des participants partageait alors le verre de l’amitié.

La cocotte-minute va-t-elle bientôt siffler ?

Depuis des siècles, partout en Europe, les causes profondes des révoltes sont toujours les mêmes : un État avec des caisses vides, un endettement abyssal, une fiscalité écrasante, des inégalités et une insécurité croissantes. Dans un tel contexte c’est le plus souvent la jeunesse, sans perspective d’avenir, qui déclenche le processus insurrectionnel.
Selon l’INSEE, la France compte près de 9 millions de personnes vivant en deçà du seuil de pauvreté. La moitié d’entre elles sont des jeunes de moins de 30 ans, chômeurs, stagiaires, précaires allant de petits boulots en petits boulots. La situation dans le Midi est plus dégradée encore que dans le reste du pays et dans certaines villes de l’Hérault le chômage des jeunes dépasse même les 50%. .Dans ce contexte, un sondage indique que les deux tiers des 18-34 ans sont prêts à un mouvement de révolte de grande ampleur...

» suite de l'édito

La pierre sèche

Toutes les informations nécessaires à la réalisation dans les règles de l'art d'une belle maçonnerie de pierre sèche. Pour ériger un mur de clôture, remonter un mur de soutènement ou se lancer dans la construction d'une cabane semblable à celles, si pittoresques, qui parsèment le territoire français, il faut en effet renouer avec le savoir-faire peu à peu disparu du paysan maçon. Christian Lassure, spécialiste reconnu de l'architecture de pierre sèche, a passionnément contribué à la redécouverte, depuis une trentaine d'années, de cet ensemble de techniques traditionnelles. Il nous en livre ici généreusement toutes les clés, depuis la tranchée de fondation jusqu'aux secrets de la voûte en encorbellement.

» Amazon