"Le Néolithique final en Bassin de Thau" au Musée Villa-Loupian

 

 Jeudi 15 novembre 2018 - 18h30

au Musée gallo-romain Villa-Loupian

Le Néolithique final en Bassin de Thau

Par Annie Montécinos - Archéologue spécialité néolithique - Sète agglopôle Méditerranée 

 

Le néolithique final (3500-2300 av. n. è.) marque la fin de la Préhistoire récente. Après un Néolithique moyen plus ou moins structuré, le Néolithique final est censé marquer une multiplicité et une complexité culturelle nouvelle dans un espace de plus en plus densément occupé.

On observe en effet, une production matérielle diversifiée qui se traduit d’abord par une grande variabilité des styles céramiques et des changements notables dans le traitement de l’industrie lithique avec la mise en place de nouveaux réseaux d'acquisition de matière première provenant d'atelier spécialisés. Durant cette période encore empreinte des traditions chasséennes, progressivement les formes des habitats et des sépultures vont nettement se modifier d’une zone géographique à l’autre.

On observe donc l’apparition de nouveaux types d'habitats, plus dispersés peut-être en lien avec de nouvelles pratiques agropastorales, une collectivisation de la mort, signe peut-être d'une société lignagère à forte implantation territoriale ainsi que l’apparition précoce de la métallurgie.

Entrée libre, tout public

Renseignements au 04 67 18 68 18

Musée gallo-romain VILLA-LOUPIAN, Route départementale 158 E4-34140 LOUPIAN

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser._body" class="adr black-to-orange contextEntry" href="https://webmail1p.orange.fr/webmail/fr_FR/read.html?FOLDER=SF_INBOX&IDMSG=113829&check=&SORTBY=1" target="_blank">Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

La pierre sèche

Toutes les informations nécessaires à la réalisation dans les règles de l'art d'une belle maçonnerie de pierre sèche. Pour ériger un mur de clôture, remonter un mur de soutènement ou se lancer dans la construction d'une cabane semblable à celles, si pittoresques, qui parsèment le territoire français, il faut en effet renouer avec le savoir-faire peu à peu disparu du paysan maçon. Christian Lassure, spécialiste reconnu de l'architecture de pierre sèche, a passionnément contribué à la redécouverte, depuis une trentaine d'années, de cet ensemble de techniques traditionnelles. Il nous en livre ici généreusement toutes les clés, depuis la tranchée de fondation jusqu'aux secrets de la voûte en encorbellement.

» Amazon