Loupian

Fête sportive à Loupian

Organisée par le CME (Conseil municipal des enfants) avec l'aide de la Mairie de Loupian, la journée "Sports" au stade " Aimé Albernhe de la ville a rassemblé près d'une quinzaine d'adeptes bien courageux avec la forte chaleur ambiante.

Des animateurs leur proposaient une journée bien ludique avec découverte de plusieurs sports comme Thèque, trottinette, rollers, skate, athlétisme ...

Après un pique-nique et de nombreux rafraîchissements il faisait bonjour découvrir des jeux d'eau.

Une journée bien sympathique qui a l'avenir devant elle.

 

Ben Dante sera le prochain artiste à exposer sur la F.L.A.C.

 La F.L.A.C. Façade Locale d’Art Contemporain est un espace d’exposition de l’Espace o25rjj en façade, comme son nom l'indique, inauguré en décembre 2015.

La F.L.A.C. expose de façon régulière des œuvres sur l’espace urbain et ainsi rendre accessible l’art contemporain à tous. La F.L.A.C. propose d’incorporer l’art contemporain au paysage urbain. Elle permet de rompre la frontière entre le monde de l’art et la vie quotidienne.

Pourquoi ? parce qu’il est stimulant pour tous les esprits de s’interroger sur d’autres façons de voir le monde et les œuvres des artistes issus du mouvement de l’art contemporain participent à la sensibilisation à d’autres perceptions.

Cette poétisation de l’espace urbain offre une expérience esthétique aux passants les incitant à se questionner et à porter leur propre regard critique sur le monde. La F.L.A.C. c’est aussi une façon de sensibiliser sur le besoin d’espaces d’exposition qui sont à inventer dans et sur des lieux privés. Avec la F.L.A.C. l’art sort des murs ainsi les citadins loupianais, les visiteurs, les touristes peuvent voir et revoir une œuvre artistique exposée à tout moment de la journée. Afin d’être guidé dans la lecture de l'œuvre exposée, un panneau de médiation indique le nom de l’artiste, sa démarche, un regard sur son œuvre et ses références.

Ces informations invitent le public à être autonome pour une découverte plus approfondie du travail de l'artiste. Chaque « rabâchement de façade », est inauguré sous forme de rendez-vous micro-évènementiel devant l’Espace o25rjj, en privilégiant la présence de l’artiste. Un temps de rencontre et d’échanges autour de l’œuvre et de l’artiste, une forme qui se veut évolutive avec lectures, concerts, performances, etc…

Rendez-vous au vernissage vendredi 30 juin à partir de 19h.Ben Dante

Ben Dante, est né au Havre le 8 janvier 1980. Il habite maintenant Montpellier etnous précise : "Je dessine sur le logiciel "Paint" car l'aspect pixelisé m'intéresse beaucoup.

C'est en hommage au fait que je suis issu de la génération qui a vu arriver les consoles de jeux vidéos dans les salons, ainsi que les ordinateurs et Internet. Mon travail est expressionniste, mon thème de prédilection est la vanité. Je dessine une émotion, j'essaie de transmettre la difficulté d'exister, le désespoir et le chagrin."

Je parle de mon histoire car c'est celle que je connais le mieux. Mon histoire est très dure, mon travail en est un reflet évident. Mais il n'est pas seulement question de ça. J'ai beaucoup lu sur le Japon je suis très sensible à sa culture, ses croyances, ses traditions, etc...

"L'idée du Yin et du Yang me touche particulièrement, d'où l' importance du noir et du blanc dans mon travail.

celui-ci parle de la lutte entre le bien et le mal qui s 'opère en chaque individu. Mon travail est très sombre mais pas seulement, je me suis intéressé au travail de Sarah Kane, plus précisement à un texte expliquant que bien que son travail soit très noir, il est quand même possible de voir l'espoir dans son oeuvre. Je pense qu'au fond des ténèbres il est possible avec beaucoup d'effort, de faire naître de la lumière et de l'espoir. il est question de ça quand dans mes dessins apparaît la couleur."

Thau'talement Fit fête l'arrivée de l'été

Pour clôturer sa très belle et intense saison 2016/2017 l'association sportive Thau Talement Fit,  a organisé ce 12 juin un apéritif dînatoire pour ses adhérentes, à Loupian, à la salle Nelson Mandela.

Un moment très convivial et une occasion pour se projeter dans un été qui ne se fait pas attendre. Isabelle et Cheyenne donnent rendez-vous à toutes les adhérentes et à celles qui seront intéressées par le fitness et d'autres sports à la mi-septembre.

Pour des renseignements : https://www.facebook.com/thautalement.fit

Ciné art

Rencontre autour du cinéma et de l'Art avec la généreuse participation de Maryse Lecq.
Conférence et projection autour de la peinture et les jardins.
Vendredi 9 juin à 17h à la médiathèque Stéphane Hessel de Loupian
Entrée libre, sur réservation.

Jazz’Art a aussi fait danser les étoiles

De nombreux prix avaient été remportés lors des récents concours de danse de Montbazin et de Carcassonne par les élèves de la classe « Espoirs » de l’association Jazz’Art, de Loupian comme en témoignaient les résultats et ces récompenses étaient le fruit d’un travail assidu de l’ensemble de ces élèves qui font la fierté de leur professeur, Cécile TROISI et de Jazz’Art.

Ces vendredi et samedi soir, à la salle Nelson Mandéla de Loupian, très bien remplie, toutes les danseuses faisaient danser les étoiles lors de leur spectacle de fin de saison sous la direction de Cécile diplômée d'Etat qui sait qu'enseigner la danse est un métier, certes de passion, mais aussi un métier pour lequel des connaissances physiologiques, anatomiques, musicales, pédagogiques etc. sont nécessaires au bon apprentissage des élèves.

Ce dernier week-end elles ont présenté un spectacle de très haut niveau avec des chorégraphies très évoluées de Cécile Troisi, avec si ce n'est un entracte, des enchaînements très rapides entre les différentes évolutions et une occupation maximale des espaces, les danseuses se déplaçant dans la salle à certains moments.

Les costumes magnifiques, les coiffures et le maquillage particulièrement réussis ainsi que le décor, la sonorisation et les jeux de lumière, tout était au top comme les danseuses qui ont mis du coeur pour que tout se passe à merveille.

D'autant que la soirée était dédiée à ceux qui sont partis ou qui sont absents mais qui dans l'esprit sont dans nos souvenirs. De "Tu t'envoles" à "Not about Angels, de "Reviens-moi" à "Nos absents", le ton était donné pour ces soirées de gala durant lesquelles même la Lune a esquissé quelques pas

Les danseuses ont conquis un public fidèle et enthousiaste qui en redemandait à l'issue du spectacle.

L'école rouvrira ses portes en septembre prochain, après une pause qui permettra à chacun de se ressourcer.
Infos et réservations des cours :Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Les Loupianoux et leur beau Festi'tap

Ce vendredi 2 juin, Les Loupianoux, enfants inscrits aux activités péri-scolaires de la ville, présentaient un spectacle créé dans le cadre des TAP pour ce Festi'tap. De 16 h 30 à 18 h, au centre Nelson Mandela, devant une salle très bien remplie par des familles, des parents et les camarades des jeunes acteurs, l'on a pu assister à un spectacle très varié avec des danses entraînantes, du sport, du théâtre, des chants. Et même une projection de diapositives qui précédait un moment de chant inter-générationnel. Que du bonheur pour de nombreux Loupianais qui profiteront de plusieurs manifestations locales durant ce mois de juin.

Loupian : grande Soirée Annuelle dansante

L'Association Le Micro d'or de la Chanson Française organise sa Grande Soirée Annuelle dansante gratuite avec LE TRIO MICRO D'OR Le samedi 8 juillet 2017 à 20 h 30 (ouverture des portes à 19 h 45) au Centre Nelson Mandela à Loupian.

Piste de danse - Buvette et Petite Restauration sur place 

Tombola 2 euros à retirer au "TABAC PRESSE GESELL" de Loupian.

Loupian : la Chorale Diapason en Gala

Ce dimanche après-midi, la Chorale de Loupian présentait son 3ème Gala de fin d'année en l'église Sainte Cécile.

Près de cent personnes pour écouter et apprécier de très nombreuses interprétations dans un lieu ou l'acoustique est vraiment remarquable. Les solistes étaient mis en valeur, les chants à canon aussi, que du bonheur pour un public attentif et concentré, avec bien sûr, des parents ou des familles de choristes.

La chorale de l'école de musique Diapason est composée d'amateurs passionnés par la musique et le chant. Au terme d'une année de travail, la chorale présentait son spectacle de fin d'année avec tout d'abord sa section Ados suivie par celle des adultes. Une chorale pour les 7 à 77 ans, qui fut à l'origine unique, puis maintenant scindée en 2 choeurs, avec 38 adultes et 8 adolescentes, une chorale éducative, où les jeunes et moins jeunes prennent beaucoup de plaisir à répéter et à travailler pour un résultat collectif excellent.

Ce 3ème Gala avec Monte Julien comme Chef de Choeur témoignait de sa vitalité et d'un sérieux irréprochable. Des Beatles à Rihanna, de Grégoire au Livre de la Jungle, pour les plus jeunes, avec un répertoire très éclectique ce fut un concert de haute volée, avec pour terminer la chanson "des Choristes" interprétée a cappella.

 

Avec le même engouement, les adultes ont ensuite investi le choeur de l'église. Plus de 15 chants, en plusieurs langues, avec quelques surprises et ce fut un ravissement pour un auditoire lui aussi subjugué par la qualité des interprétations en imaginant tout le travail qui fut nécessaire pour atteindre un tel niveau.

Vraiment ne chorale dans laquelle tous les choristes sont au diapason avec leur chef de choeur, en donnant le meilleur d'eux-mêmes.

"Faire danser les étoiles"! Ce sera à Loupian

Les 9 et 10 juin, Jazz Art vous convie à son spectacle de fin d'année, "Faire danser les étoiles"!

Préventes des places le samedi 20 mai de 8h30 à 15h, les lundi 22 et mardi 23 mai de 17h30 à 19h30.L’image contient peut-être : texte

"La Lumière de Nos Vies" par l'Ecole de Théâtre "Ah! Bon!"

La section "Ados" de l'Ecole de Théâtre "Ah! Bon!" jouera sa création "La Lumière de Nos Vies" le jeudi 1er Juin à 18h à la médiathèque Stéphane Hessel.

Entrée libre et gratuite

- Tout public : enfants, ados et parents. Cette création pointe avec humour et ironie la relation des ados - entre autres - aux téléphones portables et la notion de dépendance.L’image contient peut-être : une personne ou plus, chaussures et texte

Loupian : tout pour la Nature ce 16 mai

Ce 16 mai, dans le cadre de la semaine de la Nature, Loupian s'était "mis au vert" à la médiathèque Stéphane Hessel, sous un soleil radieux venu rendre la soirée encore plus belle, d'autant que le collège Olympe de Gouges était aussi de la partie. La soirée débutait par une conférence sur la thématique "Savoir utiliser les supers pouvoirs de la nature dans nos jardins", animée par Malala Girard, professeur d’horticulture.

Une conférence très intéressante et dirigée principalement vers la culture Bio. Pour Malala qui dit jardin naturel dit au moins 10 variétés de plantes. Exit la motoculture et la monoculture. Il ne faut pas trop remuer la terre car le sol est vivant. Une grelinette suffira.

"Quelques points de vigilance sont importants : attention aux associations entre les plantes, bien gérer les insectes : les auxiliaires et les ravageurs en connaissant leurs cycles, bien gérer l'arrosage et le paillage, utiliser un système de jachères par petites parcelles en débutant par les plantes qui consomment beaucoup d'azote et surtout bien gérer son compost en évitant les agrumes dans celui-ci, en l'arrosant et en le retournant tous les 10 jours environ."

Il faut jouer entre Azote pour la vigueur, entre phosphore (poudre d'os) pour la floraison avec la potasse pour les fruits.Après avoir donné des précisions sur les emplacements recommandés pour chacune des plantes, Malala faisait l'inventaire des plantes utiles pour le jardin soit parce qu'elles fortifient le sol, soit parce qu'elles attirent ou repoussent les ravageurs : les rosiers et les capucines, des plante pollinisatrices, la bourrache pour éloigner des limaces, de la camomille et de la consoude. Mais aussi l'ortie, les pissenlits, la prêle, le raifort et la rhubarbe, la tanaisie, l'aneth et le thym.

"Il faudra savoir gérer et ne pas croire que l'excès protège. Le mieux est de bien surveiller son jardin régulièrement afin d'identifier les ravageurs avec lesquels il ne ne faut jamais s'alarmer. Quelquefois, un nettoyage mécanique sera suffisant, sinon la Nature saura souvent prendre le dessus surtout si l'on a pensé aux associations : tomates-poivrons, ail-carotte, cucurbitacées réunis."

Et dans la mesure où l'on peut planter ses propres graines en les récupérant d'une année sur l'autre comme au collège (5ème génération), c'est résister aux lobbys et garder les caractéristiques des plantes. Tous ces conseils enregistrés, il faisait bon d'aller rendre visite à la serre et au potager du collège. Il faut préciser qu'il y a presque 2 ans, avec des matériaux de récupération, la classe de 4e SEGPA aidée par Malala Girard avait réalisé la terrasse d'Olympe, à côté de la salle des professeurs.

L'année suivante une zone "potager" avait été conçue pour produire des légumes, les utiliser et les consommer. L'objectif étant alors de créer un lien entre des champs professionnels, Espace rural, environnement et Hygiène, alimentation et services sous la responsabilité de Christel Alvarez, professeurs d'HAS .

Le potager a donc bien avancé.

Et pour terminer cette soirée dédiée à la Nature, l'on pouvait partager un pique-nique qui prit tout de suite des accents bien conviviaux.

Et comme la Nature réserve à ceux qui savent l'apprécier de bien belles surprises à cette occasion, il était judicieux de s'imprégner, aussi, de l'exposition :

"Les dentelles végétales de Mabé", œuvres de papier végétal et fleurs peintes par Maryse Lecq. De très belles réalisations qui suscitent l'imaginaire du visiteur mais qui ont permis à Maryse d’incorporer et ressentir la spécificité des gestes artistiques, coller, assembler, presser... Tout simplement créer.

En questionnant l’émotion elle permet à celui qui observe "ces dentelles" de s'imprégner d'une partie de ses sensations. Ses oeuvres sont Exposées du 16 mai au 10 juin.

La pierre sèche

Toutes les informations nécessaires à la réalisation dans les règles de l'art d'une belle maçonnerie de pierre sèche. Pour ériger un mur de clôture, remonter un mur de soutènement ou se lancer dans la construction d'une cabane semblable à celles, si pittoresques, qui parsèment le territoire français, il faut en effet renouer avec le savoir-faire peu à peu disparu du paysan maçon. Christian Lassure, spécialiste reconnu de l'architecture de pierre sèche, a passionnément contribué à la redécouverte, depuis une trentaine d'années, de cet ensemble de techniques traditionnelles. Il nous en livre ici généreusement toutes les clés, depuis la tranchée de fondation jusqu'aux secrets de la voûte en encorbellement.

» Amazon