Loupian

La faune, la flore et les paysages de la villa gallo-romaine

Loupian le 7 Octobre 2018 à 14:00

Dans le cadre de la fête de la sciences 2018, retrouvez nous sur un stand d'animations à l'entrée de la villa gallo-romaine de Loupian.
+ d'infos : https://cloud.kimiyo.fr/s/WqWz8eRyNZ7nty9#pdfviewer

Lieu de rendez-vous : Villa gallo-romaine

Responsable : Valérian TABARD, Animateur

Gratuit

Public concerné : Tout public

Accessible aux personnes handicapées : PMR

Structure(s) partenaire(s) :

CPIE BT
Sète Agglopole

Renseignements :

LPO - Hérault
15, Rue du Faucon crécerellette
Les Cigales, Route de Loupian
Centre Régional de Sauvegarde de la Faune Sauvage
34560 VILLEVEYRAC
04.67.78.76.24

L'Amicale des sapeurs pompiers de Loupian fête Halloween

Cette année encore les Sapeurs Pompiers de Loupian vous proposent de venir fêter Halloween à la Caserne Hantée, si vous vous en sentez le courage bien-sûr...

Pleine Lune, Nuit, Les Chauves-Souris

Distribution de bonbons et de boissons pour les plus petits dans l'antre de la sorcière (adapté à leur plus jeune âge) et pour les plus grands et surtout les plus courageux de belles frayeurs vous attendent sur le parcours semé de nombreuses péripéties...

A l'issue, des déambulations, une soirée sera organisée au sein même de la caserne avec DJ et snacking sur place (frites, hot dog, crêpes, bière, soda, ...)

https://www.facebook.com/sploupian/videos/1975776256052360/?t=19

 Le MERCREDI 31 OCTOBRE 2018 à partir de 18h ...

Oserez vous venir ?

Rendez-vous avec Pierre Mariétan

A la Chapelle Saint Hippolyte à Loupian :

trialaffichev2-fb-mail

Né en 1935 à Monthey, Pierre Mariétan accomplit des études au Conservatoire de Genève et de Venise, à la Hochschule für Musik de Cologne avec Bernd Alois Zimmermann et à la Musikakademie de Bâle avec Pierre Boulez et Karlheinz Stockhausen.

Simultanément à la composition, il entreprend depuis une vingtaine d'années un travail de prise en compte esthétique du son dans l'environnement. Pierre Mariétan se place sur un terrain relationnel : jouant sur les rapports temps/espace où tout participe à dimensionner sa thématique musicale.Fondateur en 1966 du GERM (Groupe d'Etude et Réalisation Musicales) avec lequel il a organisé près de 150 Concerts Manifestes à la Porte de la Suisse à Paris, directeur de Conservatoire, chargé de cours à l'Université de Paris I et de Paris VIII, directeur du LAMU (Laboratoire d'Acoustique et de Musique Urbaine) installé à l'Ecole d'Architecture de Paris-La-Villette, producteur à l'atelier de Création Radiophonique à France Culture, Pierre Mariétan mène de front une activité de création, de pédagogie et de promotion de la musique nouvelle.

Depuis quelques temps, il trouve un nouvel intérêt dans la relation théâtre/musique, non pas pour mettre cette dernière au service du théâtre mais pour en faire un élément à part égale de la dramaturgie.

Il a composé plus de deux cents œuvres faisant appel aux sources sonores les plus diverses (instrumentales, orchestrales, électroniques…) et jouées dans de nombreux concerts et festivals de musique classique et nouvelle. Il a également réalisé de nombreuses installations, dispositifs sonores temporaires et permanentes.

Auteur de nombreux ouvrages et articles – La musique du lieu, Son silence bruit, Le temps de l’écoute, L’environnement sonore, Paysmusique ect –  Pierre Mariétan est une personne incontournable de par le travail qu’il mène autour des paysages sonores et des rapports que ceux-ci entretiennent avec la musique, les arts plastiques, la littérature ou encore la linguistique.

C’est ainsi qu’il défend inlassablement la « musique des lieux », l’écoute et la création sonore et musicale, dans une démarche à la fois esthétique et écologique.

Il a reçu le Prix Acoustica International de la Westdeutsche Rundfunk à Cologne en 1996.

"Extension, Résurgeance et S'insinuer" en exposition

À découvrir sur la F.L.A.C. (Façade locale d’art contemporain) de l’Espace o25rjj à Loupian, l’étonnante « Extension » de l’artiste plasticienne Karine Debouzie et au Jardin Antique Méditerranéen à Balaruc-les-Bans jusqu'au 30 novembre 2018.

Karine a créé cette installation artistique, entre la sculpture et le dessin et cette œuvre déborde allègrement le cadre habituel de la FLAC, pour se développer sur toute la façade.
L’artiste a laissé libre cours à son imaginaire pour libérer ces sortes de tuyaux, coupés en deux. À vous d’interpréter ce que vous voyez ou de vous laisser porter par la poésie de ces courbes inattendues.
Cette proposition fait partie d’une exposition-parcours « S'insinuer » qui se déploie aussi au Musée de la Villa gallo-romaine à Loupian et au Jardin antique méditerranéen à Balaruc-les-Bains.

Ça n'est pas par hasard si Pascale Ciapp de l’Espace o25rjj a présenté le travail de l’artiste Karine Debouzie à ses partenaires de Sète Agglopôle Méditerranée pour ce projet d'exposition-parcours, sur des sites aussi différents que le Jardin Antique Méditerranéen, le musée de la Villa Loupian et la façade de l'Espace o25rjj. Elle connaît et suis le travail de Karine Debouzie depuis plusieurs années maintenant. « J'ai toujours été saisie par la force de son trait dans l'espace et la liberté qu'elle donne aux formes qu'elle crée. Et quand elle travaille "in situ", Karine travaille pour que l'espace et l’œuvre fassent corps et c’est la raison pour laquelle ses œuvres font sens avec le lieu : « sens » dans tous les sens du terme.  Je tiens aussi à préciser que dans le cadre de ce projet, pour que Karine puisse créer et produire au fur et à mesure avec les sites, elle a été accueillie en résidence à l'espace o25rjj depuis le 14 août, résidence soutenue par la Région Occitanie. »

« Une Exposition, Trois lieux » L'exposition « S'insinuer » tisse un lien entre trois lieux grâce à des installations artistiques créées in situ.

Que ce soit au Jardin antique méditerranéen à Balaruc-les -Bains, au Musée gallo romain Villa-Loupian ou sur la Façade locale d'Art contemporain (Flac) de l'Espace O25rjj à Loupian, ces tuyaux aux formes organiques, sorte de résurgences jaunes, convoquent l'imaginaire des visiteurs et viennent entrer en résonance entre elles à distance. Les installations de « S'insinuer » font surtout écho aux lieux qui les accueillent et révèlent la notion de flux présente dans chaque endroit. Par le détournement et la transformation de la matière ces créations évoquent la relation ambivalente que l'Homme entretient avec la nature, entre appropriation, maîtrise et imitation. Ici et là, le drain agricole jaune va perdre son usage utilitaire pour nous emporter en volutes de pensées. De la réflexion à ce qui ne se réfléchit pas, il s'agira parfois d'un parcours tissé de l'autre côté du miroir.

A voir absolument : dans Loupian  : EXTENSION - œuvre sur la F.L.A.C. à voir 24h/24h. - RESURGEANCE : œuvre au musée de la Villa Loupian à voir jusqu’au 30 novembre aux horaires d’ouverture.du Musée. et S’INSINUER : Exposition de plusieurs œuvres au Jardin Antique Méditerranéen à Balaruc-les-Bains  à voir jusqu’au 30 novembre aux horaires d’ouverture du Jardin.

La pierre sèche

Toutes les informations nécessaires à la réalisation dans les règles de l'art d'une belle maçonnerie de pierre sèche. Pour ériger un mur de clôture, remonter un mur de soutènement ou se lancer dans la construction d'une cabane semblable à celles, si pittoresques, qui parsèment le territoire français, il faut en effet renouer avec le savoir-faire peu à peu disparu du paysan maçon. Christian Lassure, spécialiste reconnu de l'architecture de pierre sèche, a passionnément contribué à la redécouverte, depuis une trentaine d'années, de cet ensemble de techniques traditionnelles. Il nous en livre ici généreusement toutes les clés, depuis la tranchée de fondation jusqu'aux secrets de la voûte en encorbellement.

» Amazon