La collecte des bacs gris en habitat pavillonnaire repasse « en hiver » à 1 fois par semaine

 

Déchets, Gaspillage, PoubelleLa collecte des bacs gris en habitat pavillonnaire
repasse « en hiver » à 1 fois par semaine

 

Les bac gris « ordures ménagères » sont collectés 2 fois par semaine en été uniquement. A compter de ce lundi 19 septembre, le rythme de collecte repasse donc à 1 fois par semaine avec pour objectif d’accompagner la nécessaire diminution des volumes d’ordures ménagères produits, ainsi que notre empreinte carbone.
Ce nouveau fonctionnement mis en place depuis janvier 2021 répond au constat du faible taux de présentation des bacs ordures ménagères ou de leur faible remplissage lors du second passage hebdomadaire du service collecte en habitat pavillonnaire.
 
Petit mémo :
-      Qui est concerné ? Les habitants en bacs individuels (habitat pavillonnaire).
-       Où ? Tout le territoire de SAM (les communes du Nord font cela depuis 10 ans).
-       Quand ? A partir du 19 septembre 2022
-       Comment ? Les bacs seront collectés une fois par semaine, et pour les foyers qui produisent trop de déchets, un bac plus grand ou un deuxième bac pourra être livré (sur demande).
-       Pourquoi ? Pour contribuer à la baisse des déchets et à la maîtrise des charges de collecte, et harmoniser les pratiques sur le territoire de SAM.
Pour mémoire, votre bac jaune est destiné à recevoir votre tri sélectif des bouteilles et flacons plastique (alimentaires, d’entretien ou d’hygiène), vos canettes et boîtes métalliques, les emballages carton ainsi que les papiers divers non souillés.
Un composteur individuel peut également être remis gratuitement sur simple demande.
Pour connaître le jour de collecte de votre quartier ou communes, une appli est disponible sur  :
https://www.agglopole.fr/preserverrecycler/trier-ses-dechets/connaitre-les-jours-horaires-de-collecte/

Ouvrages sur Marseillan


La légende attribue la fondation de Marseillan à des commerçants de Marseille qui furent les premiers à installer des comptoirs commerciaux autour de notre bassin. Grâce à sa situation exceptionnelle entre mer, vignes et étang, Marseillan a su allier l'attrait d'une station balnéaire, avec sa plage de sable fin, à son folklore et ses pêches traditionnelles. La vigne apportée par les Phocéens a toujours permis de produire des vins de très grande qualité.
A l'aide de 230 cartes postales et photographies anciennes, l'auteur nous emmène à la rencontre des artisans, commerçants et autres petits métiers qui ont animé la cité au bénéfice de ses habitants. Passionné par la recherche iconographique et l'histoire populaire de Marseillan, Jean-Vincent Molino travaille depuis 40 ans à la sauvegarde de ce patrimoine local que certains ont connu ou méconnu, espérant retracer le charme, l'ambiance et les souvenirs de ces époques aujourd'hui révolues. > Marseillan parJean-Vincent Molino

Pour être complet, il faut signaler un livre rare et difficile à trouver aujourd'hui, réalisé par des amoureux du village avec la collection iconographique exceptionnelle de Monsieur Jean-Vincent Molino. "Marseillan d'hier et d'aujourd'hui" (Les Editions du Mistral).