Coopération décentralisée entre Marseillan et Nihit

Dans le cadre d'un programme soutenu par le Conseil Départemental de l'Hérault, et l'Agence de l'eau Rhône Méditerranée Corse le maire Yves Michel a signé samedi matin 15 octobre une convention de coopération décentralisée avec 2 représentants de la commune de Nihit (Maroc) M.M'Hamed Afkir  Président de la commune de Nihit et M.M'Hamed Ennafai, Président des associations.
Le but de cette coopération est la réalisation d'un réseau d'assainissement, la formation d'acteurs locaux pour la gestion de l'eau et la mise en place d'un réseau éducatif entre Nihit et une école primaire de Marseillan.
Cette coopération concerne le village d'Ighir Nouamane, un village marocain situé dans la commune de Nihit à 3heures de route d'Agadir.
Ce village qui  compte 385 habitants permanents et dont la population s'accroît à 850 pendant les fêtes et la saison estivale, est alimenté par un puits et des points d'eau à usage collectif.
La gestion de cette AEP est assurée par une association ( réservoir vidé tous les 2 mois et désinfection au chlore) et la plupart des foyers possède une fosse septique, mais elles sont scellées et ne peuvent être vidangées d'où un fort risque de contamination de la ressource en eau.
Le programme de la convention consiste donc à développer l'accès à l'eau potable, l'assainissement et pratiquer des échanges réguliers entre les élèves de Marseillan et ceux d'Ighir Nouamane.
Son financement  évalué à 250 00€ est soutenu par le Conseil Départemental 34, l'Agence de l'eau Rhône Méditerranée Corse, les Experts solidaires, la commune marocaine et Marseillan pour une participation de 13 000€ soit 5,2% du montant global.

Ouvrages sur Marseillan


La légende attribue la fondation de Marseillan à des commerçants de Marseille qui furent les premiers à installer des comptoirs commerciaux autour de notre bassin. Grâce à sa situation exceptionnelle entre mer, vignes et étang, Marseillan a su allier l'attrait d'une station balnéaire, avec sa plage de sable fin, à son folklore et ses pêches traditionnelles. La vigne apportée par les Phocéens a toujours permis de produire des vins de très grande qualité.
A l'aide de 230 cartes postales et photographies anciennes, l'auteur nous emmène à la rencontre des artisans, commerçants et autres petits métiers qui ont animé la cité au bénéfice de ses habitants. Passionné par la recherche iconographique et l'histoire populaire de Marseillan, Jean-Vincent Molino travaille depuis 40 ans à la sauvegarde de ce patrimoine local que certains ont connu ou méconnu, espérant retracer le charme, l'ambiance et les souvenirs de ces époques aujourd'hui révolues. > Marseillan parJean-Vincent Molino

Pour être complet, il faut signaler un livre rare et difficile à trouver aujourd'hui, réalisé par des amoureux du village avec la collection iconographique exceptionnelle de Monsieur Jean-Vincent Molino. "Marseillan d'hier et d'aujourd'hui" (Les Editions du Mistral).