Désinstallation des Biohuts

Mardi 8 novembre à 16h 30 au port de Marseillan-Plage la société Ecocean a présenté le bilan de son action débutée il y a 3 ans, aux membres d'associations en présence du maire Yves Michel,  d'élus Mme la conseillère déléguée à l'environnement Stéphanie Sanchez Sénéga, M.Rouvier 1er Adjoint et M.Ludovic Fabre Adjoint aux sports.
La ville de Marseillan dont la majorité du territoire est classée en zone Natura 2000 poursuit des actions de protection de l'environnement et s'est attachée les services d'une société montpelliéraine  Ecocéan spécialisée dans la restauration des milieux aquatiques.C'est le 1er port de la Méditerranée engagé dans cette démarche.
90 modules ont été placés sur la commune : 60 à Marseillan-Plage et 30 au port de Marseillan-Ville.Ces biohuts sont des habitats artificiels composés d'une cage en acier remplie de coquilles d'huîtres (cage nourriture)  associée à une cage vide (cage de protection) placées le long des quais et/ou sous les pontons qui permettent aux jeunes poissons d'échapper aux prédateurs.
Le Maire Yves Michel après avoir remercié les membres présents et précisé que le conseil municipal des jeunes avait été associé à cette démarche lors de l'installation de ce système de protection pour les sensibiliser à l'importance de la préservation du milieu naturel , a donné la parole aux responsables d'Ecocean qui ont expliqué leur travail et ont montré dans des aquariums,  les prélèvements faits dans les biohuts et la découverte de la biodiversité dans ces habitats.
Placés à l'origine pour protéger les larves de poissons ils deviennent l'habitat d'autres espèces : des pétoncles, environ 6000 qui ont restituées à leur milieu naturel lors de la remontée des cages, des oursins, des crevettes, des hippocampes et même des mérous bruns.

 

cliquer sur l'image pour l'agrandir

No images found.

Des études sont faites et Ecocéan,  du fait de l'intérêt des communes pour la protection de leur environnement ( 12 ports  méditerranéens aujourd'hui se sont équipés de biohuts) est en plein développement.
Ils ont précisé que les partenaires financiers sont l'Agence de l'eau, le Département et la commune.
A l'issue de cette présentation le maire, la conseillère à l'environnement et M. Pascual, responsable de la Capitainerie ont remis à l'eau le contenu des aquariums.
Dès l'an prochain des jeunes écoliers  qui n'ont pu venir  cette année, seront associés à cette présentation.

C.Gressier

Ouvrages sur Marseillan


La légende attribue la fondation de Marseillan à des commerçants de Marseille qui furent les premiers à installer des comptoirs commerciaux autour de notre bassin. Grâce à sa situation exceptionnelle entre mer, vignes et étang, Marseillan a su allier l'attrait d'une station balnéaire, avec sa plage de sable fin, à son folklore et ses pêches traditionnelles. La vigne apportée par les Phocéens a toujours permis de produire des vins de très grande qualité.
A l'aide de 230 cartes postales et photographies anciennes, l'auteur nous emmène à la rencontre des artisans, commerçants et autres petits métiers qui ont animé la cité au bénéfice de ses habitants. Passionné par la recherche iconographique et l'histoire populaire de Marseillan, Jean-Vincent Molino travaille depuis 40 ans à la sauvegarde de ce patrimoine local que certains ont connu ou méconnu, espérant retracer le charme, l'ambiance et les souvenirs de ces époques aujourd'hui révolues. > Marseillan parJean-Vincent Molino

Pour être complet, il faut signaler un livre rare et difficile à trouver aujourd'hui, réalisé par des amoureux du village avec la collection iconographique exceptionnelle de Monsieur Jean-Vincent Molino. "Marseillan d'hier et d'aujourd'hui" (Les Editions du Mistral).