Voeux du Maire 2017

C'est vendredi 20 janvier à 19h dans la salle Paul Arnaud magnifiquement aménagée avec un écran géant, une tribune centrale et aux accents de jazz manouche, que le maire Yves Michel a présenté ses vœux à la population.

 

  No images found.

   

Les participants venus très nombreux à cette cérémonie ont pu tout d'abord se délecter d'une magnifique vidéo réalisée par M.Aribert Rinnert (certaines images prises avec un drone) montrant et mettant en valeur tous les sites notoires de la commune et les activités qui s'y rattachent: commerces et, bien sûr, conchyliculture et viticulture.

Le Maire après avoir remercié l'auteur de cette vidéo et les acteurs de ce film, a évoqué  les changements qui allaient intervenir avec l'approche des élections législatives et présidentielles et ceux également qui vont changer l'organisation de notre territoire avec la nouvelle région qui a vu le jour et la délimitation, de ce fait, de nouveaux périmètres.
Après avoir excusé les absences du sous-Préfet chargé du fait de ce changement du littoral, M.André Lubrano, conseiller régional et le conseiller départemental Sébastien Frey, il a appelé à ses côtés Mme Fabre de Roussac conseillère départementale, élue  de la commune en charge du tourisme et de la culture.

Yves Michel a d'abord rappelé que la communauté d'agglomération a changé de périmètre : elle est passée de 8 à 14 communes après la fusion intervenue au 1er janvier 2017 entre Thau agglo et la Communauté de Communes du Nord du Bassin de Thau (CCNBT). Elle devient ainsi la 2ème grande agglomération du département après celle de Montpellier avec les compétences nouvelles que lui confère la loi NOTRe (Nouvelle Organisation Territoriale de la République).

Yves Michel a salué et appelé auprès de lui les élus de cette grande agglo présents à cette cérémonie des vœux, en particulier Antoine de Rinaldo, vice-président  et  Eliane Rosay également vice-présidente et par ailleurs maire de Bouzigues. On notait aussi la présence du maire de Bessan, M.Stéphane Pépin-Bonet, et de nombreux élus des villes du bassin de Thau. Le sénateur-maire François Commeinhes, très sollicité a été un peu retardé mais il a également réussi à se libérer pour rejoindre Marseillan dans la soirée.

Ce qui ne change pas, a déclaré le Maire, c'est la dynamique en cours à Marseillan avec de gros travaux d'un montant de 22 millions d'euros qui vont être réalisés grâce à des aides obtenues de l'Etat, de la Région, et de l'Agglo, notamment pour assurer la sécurité, essentielle pour la vie des marseillanais. Des moyens ont déjà été mis en place avec la vidéo protection et les voisins vigilants, et l'achèvement de la gendarmerie va amener 27 gendarmes sur la commune (voir interview du Maire et notre article sur Marseillan la ville qui monte)

La police municipale armée a été renforcée par 2 policiers municipaux et une commission sécurité composée de citoyens va voir le jour.
Les travaux du port vont s'étendre sur 3 ans : mise aux normes pour assurer la tranquillité et les conditions de vie des riverains et usagers et la préservation du plan d'eau de l'étang de Thau et il a salué à cet effet le travail fait par la conseillère municipale et Prud'homme Mme Azaïs-Negri et M. Philippe Ortin Président du comité régional de la conchyliculture.
Le Bd Victor Hugo va être amélioré: réduction de la vitesse et remise aux normes pour assurer une meilleure circulation des usagers et des handicapés;
Deux autres investissements forts les écoles Maffre de Baugé et Denis Bardou réaménagées, en concertation avec les parents d'élèves, et des travaux notamment d'étanchéité à l'église St Jean Baptiste : les pères Robert Martin et Yannick Casajus, présents, ont été invités à venir sur scène.
Pour terminer, le maire a évoqué la continuité des embellissements et des améliorations de voiries de Marseillan-Plage, cette station balnéaire qui compte 70 ans cette année et qui, du fait, des réalisations déjà effectives a vu le nombre de ses nuitées doubler.
Il a précisé que ces travaux étaient nécessaires, indispensables à la qualité de vie, la valorisation du patrimoine et la protection de l'environnement.
Il faut  "penser à demain et que notre jeunesse puisse s'épanouir dans notre commune" et il a  ajouté  que Marseillan se voulait une commune accueillante, chaleureuse et solidaire et il a "tiré son chapeau" au Président de l'Union des commerçants et aux membres des restaurants du coeur pour leurs actions et manifestations avant de souhaiter ses voeux sincères à la population et appeler auprès de lui le conseil municipal des jeunes.
Le jeune conseiller Louis Bonal,  porte-paroles, à qui il a donné la parole, a fait une remarquable déclaration très applaudie sur le rôle et les engagements des jeunes conseillers : comment comprendre un conseil municipal, leurs investissements dans des projets reflétant leur joie de vivre, le développement des valeurs de solidarité et d'amitié.
Il a terminé en remerciant le maire et les membres du conseil municipal pour leur écoute, avant d'adresser ses voeux et  souhaiter une très belle année à toutes les personnes présentes.

Claude Gressier

 

Ouvrages sur Marseillan


La légende attribue la fondation de Marseillan à des commerçants de Marseille qui furent les premiers à installer des comptoirs commerciaux autour de notre bassin. Grâce à sa situation exceptionnelle entre mer, vignes et étang, Marseillan a su allier l'attrait d'une station balnéaire, avec sa plage de sable fin, à son folklore et ses pêches traditionnelles. La vigne apportée par les Phocéens a toujours permis de produire des vins de très grande qualité.
A l'aide de 230 cartes postales et photographies anciennes, l'auteur nous emmène à la rencontre des artisans, commerçants et autres petits métiers qui ont animé la cité au bénéfice de ses habitants. Passionné par la recherche iconographique et l'histoire populaire de Marseillan, Jean-Vincent Molino travaille depuis 40 ans à la sauvegarde de ce patrimoine local que certains ont connu ou méconnu, espérant retracer le charme, l'ambiance et les souvenirs de ces époques aujourd'hui révolues. > Marseillan parJean-Vincent Molino

Pour être complet, il faut signaler un livre rare et difficile à trouver aujourd'hui, réalisé par des amoureux du village avec la collection iconographique exceptionnelle de Monsieur Jean-Vincent Molino. "Marseillan d'hier et d'aujourd'hui" (Les Editions du Mistral).