Voeux de la Ferme Marine

C'est jeudi 2 février à 19h que la Ferme Marine a organisé la traditionnelle célébration des voeux exceptionnellement reportée cette année à une date tout à fait inhabituelle comme l'a souligné M.Jean-Marc Dumas, en raison d'un évènement exceptionnel qui s'est déroulé 2 jours plus tôt à Paris : Occi-Marée  s'est vue remettre des mains du ministre M.Le Fol le prix de l'excellence et du savoir-faire pour avoir été primée 3 ans de suite médaille d'or au concours  général agricole.
C'est en présence de très nombreux invités et parmi eux le sénateur-maire M.Commeinhes, les conseillers départementaux M.Sébastien Frey et Mme Fabre de Roussac, le maire de Marseillan Yves Michel,  les maires de Vias et de Bessan M.Dartier et M.Pépin-Bonet, de M.Phippe Ortin  Président du Comité Régional de la conchyliculture et Vice-Président National, et de nombreux élus, que M.Dumas a pris la parole.
Après avoir salué l'assemblée, il a expliqué que ce qui est intéressant dans cette profession, c'est le savoir-faire et cette excellence c'est le savoir-faire, et il a dédié ce trophée à Christian Cucurullo, brutalement disparu le 15 octobre 2016 qui, a-t-il ajouté, n'était pas avide de mondanités mais aurait été fier de voir son entreprise ainsi récompensée.
En dépit de cette  douloureuse perte, la vie d'une entreprise ne s'arrête pas, "les projets se poursuivent et la philosophie de la famille c'est d'aller de l'avant, non par orgueil  mais pour continuer à offrir des produits de qualité et maintenir des emplois dans la conchylicuLture et la restauration".
L'occupation de la terrasse pour la restauration n'étant plus possible, un espace dégustation,  boutique, étal va être ouvert à côté.
Acquisition à Marseillan-Plage du restaurant de l'hôtel Richemont.
Enfin, et afin que notre territoire devienne un point d'ancrage pour les visiteurs et leur faire découvrir ses particularités autre que la restauration locale, créer une synergie avec différents partenaires (chais de Noilly Prat, Abbaye de Valmagne, découverte du Bagnas etc.)
Il a terminé en remerciant la Région et l'Agglo pour leur aide, et souhaité à tous bonheur et réussite, et salué le travail des équipes qui oeuvrent avec eux et contribuent à la réussite de l'entreprise.

cliquer sur l'image pour l'agrandir

No images found.


M.Ortin s'est réjoui, quant à lui, du succès d'Occi-Marée qui honore toute la profession soucieuse de la qualité de ses produits et pour cela un travail doit être mené de front avec les instances, Conseil Régional et la nouvelle agglo.
Il s'est dit ravi que le M. Yves Michel ait en charge la délégation pêche et conchyliculture, deux domaines  qu'il connait bien.
Yves Michel, après avoir félicité la famille Cucurullo et toute l'équipe pour leur savoir-faire qui s'inscrit dans la pérennité et sont, avec les familles Ortin et Arcella primées elles aussi, des têtes de proue, a évoqué les difficultés que rencontre cette profession confrontée au développement de l'habitat et de l'urbanisation.
Celle-ci ne doit pas "être freinée mais adaptée de manière à ne pas nuire à la biodiversité et aux produits de la mer".
Il s'est engagé à améliorer les infrastructures de manière à ce que les problèmes ne se renouvellent pas.
Avant de donner la parole au Sénateur, il a félicité la famille Cucurullo pour l'obtention de ce trophée (une trentaine seulement en sont détenteurs) car c'est, certes, un grand honneur pour cette famille mais aussi pour la profession et pour la ville.
M. le Sénateur Commeinhes a révélé qu'un groupe de réflexion s'est créé au Sénat pour la défense de l'ensemble de la profession et une réflexion est en cours également pour réviser et adapter la loi littoral.
La grande Agglo doit continuer le travail, et à cet effet, il a donné outre la délégation pêche conchyliculture à M.Yves Michel, une délégation pour le pôle eau assainissement à M.Jean-Claude Aragon et une délégation agro-tourisme à M.Michel Garcia.
M.Jean-Marc Dumas a clos ces discours en déclarant le buffet ouvert : un magnifique et délicieux buffet que les invités ont pu déguster dans une ambiance  chaleureuse  et conviviale à l'image des maîtres des lieux.

C.Gressier

Ouvrages sur Marseillan


La légende attribue la fondation de Marseillan à des commerçants de Marseille qui furent les premiers à installer des comptoirs commerciaux autour de notre bassin. Grâce à sa situation exceptionnelle entre mer, vignes et étang, Marseillan a su allier l'attrait d'une station balnéaire, avec sa plage de sable fin, à son folklore et ses pêches traditionnelles. La vigne apportée par les Phocéens a toujours permis de produire des vins de très grande qualité.
A l'aide de 230 cartes postales et photographies anciennes, l'auteur nous emmène à la rencontre des artisans, commerçants et autres petits métiers qui ont animé la cité au bénéfice de ses habitants. Passionné par la recherche iconographique et l'histoire populaire de Marseillan, Jean-Vincent Molino travaille depuis 40 ans à la sauvegarde de ce patrimoine local que certains ont connu ou méconnu, espérant retracer le charme, l'ambiance et les souvenirs de ces époques aujourd'hui révolues. > Marseillan parJean-Vincent Molino

Pour être complet, il faut signaler un livre rare et difficile à trouver aujourd'hui, réalisé par des amoureux du village avec la collection iconographique exceptionnelle de Monsieur Jean-Vincent Molino. "Marseillan d'hier et d'aujourd'hui" (Les Editions du Mistral).