Vernissage de l'expo M.Dumergue

Les médiathèques de la Communauté d'agglomération du Bassin de Thau ouvrent du 13 mars au 13 mai aux artistes autour du thème "Corps en mouvement".
"La Fabrique" a donc invité le photographe marseillanais M.Dumergue.
Photographe autodidacte de talent, il s'est d'abord essayé avec succès  dans la photographie sportive où il s'est fait un nom.
Depuis 2 ans, il se passionne pour les nus artistiques de danseuses et danseurs dont les corps travaillent dur pour atteindre la beauté.
Une beauté qu'en esthète, il a saisi,  dans ses  30 clichés en noir et blanc en jouant sur les mouvements, les postures dans une déclinaison d'ombres et de lumières.
C'est un long travail de "recherche et un mariage du corps avec le graphisme" que Michel a fourni pour rendre hommage à ces danseurs et  les  mettre en valeur.

cliquer sur l'image pour l'agrandir

No images found.


Vendredi ,c'était le vernissage de cette superbe exposition en présence du maire Yves Michel de Mme Fabre de Roussac Adjointe à la culture et Conseillère départementale et  d'élus venus saluer le talent de l'artiste  accompagné de Marieke et Claire, 2 charmantes danseuses qui ont été ses modèles et l'ont soutenu dans ce projet.
Ils ont répondu avec beaucoup de gentillesse aux invités autour d'un verre de l'amitié.
Les visiteurs et adhérents de la médiathèque pourront admirer ses superbes compositions du 17 mars au 13 avril.


C.Gressier

 

Ouvrages sur Marseillan


La légende attribue la fondation de Marseillan à des commerçants de Marseille qui furent les premiers à installer des comptoirs commerciaux autour de notre bassin. Grâce à sa situation exceptionnelle entre mer, vignes et étang, Marseillan a su allier l'attrait d'une station balnéaire, avec sa plage de sable fin, à son folklore et ses pêches traditionnelles. La vigne apportée par les Phocéens a toujours permis de produire des vins de très grande qualité.
A l'aide de 230 cartes postales et photographies anciennes, l'auteur nous emmène à la rencontre des artisans, commerçants et autres petits métiers qui ont animé la cité au bénéfice de ses habitants. Passionné par la recherche iconographique et l'histoire populaire de Marseillan, Jean-Vincent Molino travaille depuis 40 ans à la sauvegarde de ce patrimoine local que certains ont connu ou méconnu, espérant retracer le charme, l'ambiance et les souvenirs de ces époques aujourd'hui révolues. > Marseillan parJean-Vincent Molino

Pour être complet, il faut signaler un livre rare et difficile à trouver aujourd'hui, réalisé par des amoureux du village avec la collection iconographique exceptionnelle de Monsieur Jean-Vincent Molino. "Marseillan d'hier et d'aujourd'hui" (Les Editions du Mistral).