Remise d'un chèque à Handi thau Access

C'est vendredi 21 avril à 12h que l'Association Handi Thau Access a reçu un chèque en présence du maire Yves Michel, des Adjointes Mme Fabre de Roussac et  Mme Requena, et de membres des associations culturelles.
Ce chèque, d'un montant de 927,35€ correspond comme l'a précisé Mme Fabre de Roussac, au bénéfice des ventes de produits réalisés par les associations culturelles dans le cadre de l'animation "Voyage dans les Arts" qui a eu lieu pour la 3ème année consécutive, coordonné par M.Fleurden-Bissière ( service culture) et la Médiathèque.
Elle a aussi précisé que ce montant, double de l'année précédente est un véritable exploit en raison du mauvais temps pendant cette manifestation.
M.Ahullo, Président de l'association Handi Thau Access, a expliqué que le but de l'association est de faire sortir de chez eux les handicapés , les intégrer dans la vie sociale en leur permettant de participer  à des activités.
Pour cela, ils investissent dans des achats de vélo adaptés, des vélos à assistance électrique, qu'ils mettent à disposition de leurs adhérents, et c'est ainsi que l'an passé ils ont pu s'associer au Tour Thau et comptent réitérer cette performance cette année au mois de juin.
Le coût de ces matériels étant élevé, les participations financières générées par des manifestations sont très appréciées. Avant d'inviter les personnes présentes à partager un verre de l'amitié, le maire Yves Michel a rappelé que les associations marseillanaises permettaient de développer un lien social très fort, et que la municipalité, pour sa part, très sensible à l'insertion des handicapés, a largement dépassé le quota imposé par l'Etat et leur emploi figure notamment dans les clauses sociales des marchés publics.

C.Gressier

 

Ouvrages sur Marseillan


La légende attribue la fondation de Marseillan à des commerçants de Marseille qui furent les premiers à installer des comptoirs commerciaux autour de notre bassin. Grâce à sa situation exceptionnelle entre mer, vignes et étang, Marseillan a su allier l'attrait d'une station balnéaire, avec sa plage de sable fin, à son folklore et ses pêches traditionnelles. La vigne apportée par les Phocéens a toujours permis de produire des vins de très grande qualité.
A l'aide de 230 cartes postales et photographies anciennes, l'auteur nous emmène à la rencontre des artisans, commerçants et autres petits métiers qui ont animé la cité au bénéfice de ses habitants. Passionné par la recherche iconographique et l'histoire populaire de Marseillan, Jean-Vincent Molino travaille depuis 40 ans à la sauvegarde de ce patrimoine local que certains ont connu ou méconnu, espérant retracer le charme, l'ambiance et les souvenirs de ces époques aujourd'hui révolues. > Marseillan parJean-Vincent Molino

Pour être complet, il faut signaler un livre rare et difficile à trouver aujourd'hui, réalisé par des amoureux du village avec la collection iconographique exceptionnelle de Monsieur Jean-Vincent Molino. "Marseillan d'hier et d'aujourd'hui" (Les Editions du Mistral).