Rénovation et réhabilitation de l'habitat privé

La Communauté d’agglomération du Bassin de Thau poursuit son action en faveur de la réhabilitation des parcs anciens dégradés.
Depuis 2015, en sa qualité de délégataire des aides à la pierre, elle décide de l’attribution des aides publiques en faveur de la réhabilitation et de la rénovation de l’habitat privé.
Les priorités d’intervention définies par l’Agence Nationale de l’Amélioration de l’Habitat (ANAH) sont les suivantes : le traitement de l'habitat dégradé, l’adaptation du logement à la perte d’autonomie et au handicap, la rénovation énergétique, les copropriétés en difficulté (secteur OPAH Ru) ou fragiles.
Une aide financière peut être accordée sur la base d’un projet présenté par le demandeur et qui respecte les conditions d’éligibilité précisées dans le Règlement de l’ANAH.
Un bureau d’études peut accompagner gratuitement les propriétaires dans leurs démarches (conseils sur la faisabilité de leur projet, aide au montage du dossier, assistance, visite de conformité…..).
En complément des aides de l’ANAH, une subvention sur fonds propres de la Communauté d’agglomération du Bassin de Thau peut être attribuée sous conditions.
A cet effet, vous pouvez rencontrer gratuitement les opérateurs suivants :
- Pour le périmètre du Programme d’Intérêt Général (PIG) : (Balaruc-les-Bains, Balaruc-le-Vieux, Frontignan, Gigean, Marseillan, Mireval, Vic-la-Gardiole, Sète hors centre ancien) le bureau d’études URBANIS vous recevra tous les lundis de 9 h 30 à 11h 30 à la Maison de l’Habitat 17, rue Pierre Sémard à Sète.
En dehors de ces permanences, le Bureau d’Etudes URBANIS assure des permanences téléphoniques, tous les mardis, mercredis et jeudis de 09 h 30 à 11 h 30.
Téléphone : 04.99.52.97.92., mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..
Le service Habitat de la CABT reste à votre disposition pour plus d’informations sur ces dispositifs : 04.67.46.47.82

Ouvrages sur Marseillan


La légende attribue la fondation de Marseillan à des commerçants de Marseille qui furent les premiers à installer des comptoirs commerciaux autour de notre bassin. Grâce à sa situation exceptionnelle entre mer, vignes et étang, Marseillan a su allier l'attrait d'une station balnéaire, avec sa plage de sable fin, à son folklore et ses pêches traditionnelles. La vigne apportée par les Phocéens a toujours permis de produire des vins de très grande qualité.
A l'aide de 230 cartes postales et photographies anciennes, l'auteur nous emmène à la rencontre des artisans, commerçants et autres petits métiers qui ont animé la cité au bénéfice de ses habitants. Passionné par la recherche iconographique et l'histoire populaire de Marseillan, Jean-Vincent Molino travaille depuis 40 ans à la sauvegarde de ce patrimoine local que certains ont connu ou méconnu, espérant retracer le charme, l'ambiance et les souvenirs de ces époques aujourd'hui révolues. > Marseillan parJean-Vincent Molino

Pour être complet, il faut signaler un livre rare et difficile à trouver aujourd'hui, réalisé par des amoureux du village avec la collection iconographique exceptionnelle de Monsieur Jean-Vincent Molino. "Marseillan d'hier et d'aujourd'hui" (Les Editions du Mistral).