Voeux du maire

cliquer sur l'image pour l'agrandir

 

   

Ils auraient dû avoir lieu le 1er de l'an mais en raison d'une forte pluie ils ont été reportés au 2 janvier 2018.
C'est donc devant la Médiathèque "La Fabrique" à 18h que le maire Yves Michel a choisi cette année de présenter ses voeux à la population, cassant les codes établis selon lesquels cette cérémonie avait lieu à la salle Paul Arnaud.
Il a souhaité ainsi donner l'image d'un élu plus proche de la population.
En présence de représentants du Conseil Municipal des Jeunes, d'élus, du conseiller départemental Sébastien Frey, du maire de Bessan Stéphane Pépin-Bonet, du représentant de la commune de Villeveyrac et Vice-Président de l'Agglo Michel Garcia et rejoints un peu plus tard par le maire de Pomerols M.Gairaud et de son 1er Adjoint, Yves Michel a remercié les personnes présentes,  les amis belges et irlandais venus passer les fêtes de fin et début d'année dans la commune.
Il a adressé également ses remerciements au Comité des Fêtes, aux commerçants, aux agents communaux et au service communication.C'est grâce à leur travail que le Village de Noël de Marseillan jouit d'une belle réputation.
Sans oublier les services de sécurité, gendarmes et policiers municipaux grâce auxquels les festivités se déroulent dans la sérénité et qui sont victimes, en ce moment, d'agressions et de violences inacceptables.
Tout en déplorant la pluie de la veille, il a ajouté que cette eau était bénéfique à la terre et même à la préservation de la qualité de l'eau pour la conchyliculture.
Après une pensée émue pour ceux qui ont disparu en 2017, il a abordé les travaux importants qui doivent être réalisés cette année :
L'église St Jean Baptiste, la continuité de la mise en valeur du port, et l'extension de l'école Maffre de Baugé.
Et deux grands chantiers : - la solidarité avec une mobilisation d'associations notamment les Restos du coeur et l'association des commerçants
- la jeunesse : celle qui va vivre dans la ville, à laquelle il faut certes transmettre les valeurs et leur conservation, mais tout en tenant compte de leur avis pour construire la ville avec eux qui sont l'avenir de cette cité.
Après avoir souhaité une bonne année à tous, les nombreuses personnes présentes ont pu admirer le 1er feu d'artifice de l'année tiré depuis le clocher de l'église avant de rejoindre pour certains le village de Noël exceptionnellement ouvert où les attendait une boisson chaude.


C.Gressier

 

Ouvrages sur Marseillan


La légende attribue la fondation de Marseillan à des commerçants de Marseille qui furent les premiers à installer des comptoirs commerciaux autour de notre bassin. Grâce à sa situation exceptionnelle entre mer, vignes et étang, Marseillan a su allier l'attrait d'une station balnéaire, avec sa plage de sable fin, à son folklore et ses pêches traditionnelles. La vigne apportée par les Phocéens a toujours permis de produire des vins de très grande qualité.
A l'aide de 230 cartes postales et photographies anciennes, l'auteur nous emmène à la rencontre des artisans, commerçants et autres petits métiers qui ont animé la cité au bénéfice de ses habitants. Passionné par la recherche iconographique et l'histoire populaire de Marseillan, Jean-Vincent Molino travaille depuis 40 ans à la sauvegarde de ce patrimoine local que certains ont connu ou méconnu, espérant retracer le charme, l'ambiance et les souvenirs de ces époques aujourd'hui révolues. > Marseillan parJean-Vincent Molino

Pour être complet, il faut signaler un livre rare et difficile à trouver aujourd'hui, réalisé par des amoureux du village avec la collection iconographique exceptionnelle de Monsieur Jean-Vincent Molino. "Marseillan d'hier et d'aujourd'hui" (Les Editions du Mistral).

 

Avec l'APAVH, Doudou et Loulou sont à l'adoption

bagTrès fusionnels, nous adorons dormir l'un sur l'autre, nous chamailler, nous amuser... la vie à deux est belle et on ne compte pas se séparer, impossible! En d'autres termes, on regarde tous les deux dans la même direction... on ne peut pas prendre des chemins différents..Si l'un ne voit pas l'autre, c'est panique à bord! Donc il nous faut une famille pour nous deux!
"Nous sommes un peu craintifs, même si nous avons fait d'énormes progrès, surtout moi doudou.. j'ai de la réserve.... mais je m'améliore ... mon frère est beaucoup plus téméraire que moi... il n'hésite pas à aller ronronner dans le lit avec les humains! Je vais y venir, mais j'ai encore besoin de temps.
Nous sommes des bébés très très joueurs et trèèèèèès gourmands, tout y passe... jambon, thon, poisson, pâtée, miam miam!!! Une grande terrasse ou un jardin est nécessaire afin que l'on dépense toute l'énergie que l'on à revendre..."

» associations