Cérémonie du 19 mars

Lundi 19 mars le maire Yves Michel, le 1er adjoint Marc Rouvier, des membres du conseil municipal et certains membres des associations patriotiques se sont rassemblés pour commémorer ce 56ème anniversaire du cessez-le-feu en Algérie, et rendre hommage aux "Morts pour la France" pendant la guerre d'Algérie et les combats en Tunisie et au Maroc.
Parti de la mairie à 11h, accompagné par la peña Mistral, le défilé s'est rendu au monument aux morts allés du Général Roques pour un dépôt de gerbe et lecture des discours. Le Président de l'ULAC (Union locale des Combattants) a pris la parole suivi du maire Yves Michel qui a lu le discours officiel de la secrétaire d' Etat aux anciens combattants Mme Darrieussecq.
Après les salutations aux porte-drapeaux, le cortège s'est dirigé vers la stèle du 19 mars au rond-point de la route d'Agde pour un dépôt de gerbe et lecture du discours de la FNACA.

cliquer sur l'image pour l'agrandir

A l'issue de la cérémonie le maire a invité les personnes présentes à un vin d'honneur à la salle Paul Arnaud, et,  avant ce partage il a évoqué la cérémonie qui avait lieu à Sète le matin même en présence du Préfet et d'autorités municipales et régionales à laquelle ils se sont rendus en délégation avec des personnes des communes voisines car un marseillanais M.Jacques Massal a été le seul à recevoir une décoration, une fierté pour la ville.
Puis il a remercié les fidèles porte-drapeaux et les Présidents des associations présents symbolisant par leur présence l'union et le travail de mémoire.



C.Gressier

Ouvrages sur Marseillan


La légende attribue la fondation de Marseillan à des commerçants de Marseille qui furent les premiers à installer des comptoirs commerciaux autour de notre bassin. Grâce à sa situation exceptionnelle entre mer, vignes et étang, Marseillan a su allier l'attrait d'une station balnéaire, avec sa plage de sable fin, à son folklore et ses pêches traditionnelles. La vigne apportée par les Phocéens a toujours permis de produire des vins de très grande qualité.
A l'aide de 230 cartes postales et photographies anciennes, l'auteur nous emmène à la rencontre des artisans, commerçants et autres petits métiers qui ont animé la cité au bénéfice de ses habitants. Passionné par la recherche iconographique et l'histoire populaire de Marseillan, Jean-Vincent Molino travaille depuis 40 ans à la sauvegarde de ce patrimoine local que certains ont connu ou méconnu, espérant retracer le charme, l'ambiance et les souvenirs de ces époques aujourd'hui révolues. > Marseillan parJean-Vincent Molino

Pour être complet, il faut signaler un livre rare et difficile à trouver aujourd'hui, réalisé par des amoureux du village avec la collection iconographique exceptionnelle de Monsieur Jean-Vincent Molino. "Marseillan d'hier et d'aujourd'hui" (Les Editions du Mistral).

 

Avec l'APAVH, le beau Domino, est à l'adoption

domino44

"Je m'appelle Domino, on m'a récupéré dans la rue. Depuis j'ai été castré et je suis aux petits soins dans ma famille d'accueil, j'ai une très belle frimousse avec un petit grain de beauté près du museau. Je suis certainement le plus gentil des minous, d'ailleurs ma douceur se lit dans mes beaux yeux clairs . J'ai environ 2 ans, je suis une vraie crème de chat et je cherche une famille pour la vie plutôt dans une maison avec un jardin, je suis très sociable et je m'entends avec d'autres chats sans problème.

Même si je suis un peu craintif, je n'ai aucune agressivité. Je suis gourmand, propre, je réponds à mon nom, je ronronne facilement et je dors avec ma famille d'accueil toutes les nuits pour son plus grand plaisir.Bref, je suis un bon gros patapouf plein d'amour.

Pour mon adoption, on vous demandera une participation pour mes frais d'identification et de stérilisation...

» Echos/associations