Extension de l'école Denis Bardou

 

   

C'est mercredi 28 mars à 9h 30 que s'est déroulée la visite de ce chantier en présence du maire Yves Michel, d'élus, du directeur de l'école Denis Bardou et des personnels techniques  qui ont oeuvré pour la réalisation de ce projet.
Les 5 classes de l'école Maffre de Baugé vont être transférées sur le même plan que l'école Denis Bardou et le choix pour les remplacer s'est porté sur des structures modulaires élaborées par la Société Everlia, une entreprise de St Thibéry qui a vu le jour il y a une dizaine d'années et s'est spécialisée dans ce type de constructions.
Il s'agit de containers maritimes recyclés, performants et adaptés aux besoins actuels en matière de développement économique.Cette matière recyclée est peu énergivore, antisismique et anti tornade.
Construits tout d'abord pour des habitations de particuliers, ce concept mis au point pendant 7 ans s'est avéré performant et ces modules ont rapidement conquis un marché de donneurs d'ordres et d'élus qui ont compris l'enjeu écologique de ces structures.
Elles présentent une étanchéité à l'air 4 fois supérieure à une construction traditionnelle, et en moyenne une économie de 20 à 30% en ce qui concerne la dépense thermique.
Cette restructuration est une décision importante et a fait l'objet d'un projet concerté et partagé par différents acteurs dont les parents d'élèves en ce qui concerne l'accessibilité et la fonctionnalité de ces modules et également l'isolation phonique  comme l'a précisé l'adjointe aux affaires scolaires Mme Kelly.
C'est après avoir pris la mesure de tous ces critères, il a été démontré que l'acoustique était de bonne qualité, que ce choix a été fait. Et les garanties pour ces constructions sont les mêmes que pour des constructions traditionnelles.
De plus ils comporteront des panneaux photovoltaïques, une école écologique en tous points donc, qui ouvrira ses portes à la prochaine rentrée en septembre car un autre point positif, c'est que leur élaboration n'est pas impactée par des intempéries, donc pas de retard dans les délais de chantier.
Les difficultés résident principalement en la réception qui doit être parfaite au mm près comme l'a expliqué l'ingénieur M.Garcia.
La pose du module de 12m, l'articulation principale du bâtiment, s'est faite au moyen de 2 grues de 60 et 80 tonnes qui se sont relayées compte tenu du dénivelé.
Pour les délais de pose il faut compter 3 jours de manipulation et un mois et demi pour la construction finale, et la livraison définitive devrait se faire vers le 15 juin.


M.Alain Krzyzanowski

M.Alain Krzyzanowski, représentant la société Everlia, a évoqué l'ascension de cette société  locale en plein développement économique: les carnets de commande sont pleins, les effectifs ont doublé depuis sa création et cette année l'emploi est en pleine progression et il  ajoute qu'ils recherchent du personnel du bâtiment, des techniciens et du personnel pour les bureaux d'études.

C.Gressier

Ouvrages sur Marseillan


La légende attribue la fondation de Marseillan à des commerçants de Marseille qui furent les premiers à installer des comptoirs commerciaux autour de notre bassin. Grâce à sa situation exceptionnelle entre mer, vignes et étang, Marseillan a su allier l'attrait d'une station balnéaire, avec sa plage de sable fin, à son folklore et ses pêches traditionnelles. La vigne apportée par les Phocéens a toujours permis de produire des vins de très grande qualité.
A l'aide de 230 cartes postales et photographies anciennes, l'auteur nous emmène à la rencontre des artisans, commerçants et autres petits métiers qui ont animé la cité au bénéfice de ses habitants. Passionné par la recherche iconographique et l'histoire populaire de Marseillan, Jean-Vincent Molino travaille depuis 40 ans à la sauvegarde de ce patrimoine local que certains ont connu ou méconnu, espérant retracer le charme, l'ambiance et les souvenirs de ces époques aujourd'hui révolues. > Marseillan parJean-Vincent Molino

Pour être complet, il faut signaler un livre rare et difficile à trouver aujourd'hui, réalisé par des amoureux du village avec la collection iconographique exceptionnelle de Monsieur Jean-Vincent Molino. "Marseillan d'hier et d'aujourd'hui" (Les Editions du Mistral).

 

Avec l'APAVH, Voyou, le beau chat, est à l'adoption

voyouIMG_9578

"L'histoire de ma courte année de vie est triste, comme celle de milliers d'autres animaux sur cette pauvre planète. J'ai très certainement été donné lorsque j'étais un bébé à n'importe qui. Une fois que j'ai passé l'âge d'être un tout petit, je n'ai plus intéressé les membres de la famille. Du grand classique chez les humains. Ils m'ont donc tout simplement abandonné comme si c'était un acte normal et absolument pas grave. Un acte anodin dans de pauvres esprits. Je suis resté de long mois dehors... j'avais très faim et j'étais blessé. Je manquais énormément d'amour, je cherchais à rentrer chez des voisins, je cherchais désespérément une personne qui allait enfin me voir, je cherchais de l'aide tout simplement. ""J'ai mis du temps à en trouver... mon désarroi ne faisait que grandir... jusqu'à ce qu'une personne se mobilise enfin pour moi et contacte l'association. Merci du fond de mon petit coeur à cette personne. Ce fût la fin de mon calvaire de chat de rue. Depuis quelques semaines auprès de famille d'accueil, je revis ! Je suis enfin épanoui, je reçois enfin l'amour que je mérite et croyez moi je leur fais des milliers de ronrons et de bisous. Je suis devenu zen, tranquille, je ne suis plus inquiet( la preuve, je dors en montrant mon ventre ce qui est signe pour le chat d'une parfaite confiance)..."

» associations