Inauguration du "Belouga"

 

   

C'est mercredi 25 avril à 18h30 que la société Midi Cap Thau a inauguré officiellement la navette maritime "le Belouga" au port de Marseillan-Plage.
Cette jeune société de transport maritime est gérée par 2 jeunes marseillanais Charles Bonail et Sophiane Benouar, deux amis  qui se sont associés pour faire aboutir un projet qui leur tenait à coeur  et qu'ils ont travaillé pendant 3 ans en conjuguant travail et formations pour le mener à bien.
Charles âgé de 28 ans avec une formation initiale d'électricien qui n'était pas pour lui une vocation, intègre le Lycée de la Mer en congé individuel de formation et suit une formation de capitaine 200.
Sophiane âgé de 27 ans, d'abord ASVP saisonnier au sein de la police municipale, puis en contrat d'avenir à la mairie de Marseillan a pu obtenir son permis transport en commun, puis poids lourd et CACES, un CQP sécurité et un diplôme de matelot-pont pendant cette période.
Un contrat prolongé de 2 ans qui lui a permis de faire un stage de 6 mois en mer pour passer capitaine 200.
C'est en présence du maire Yves Michel,  de M.William Nicolas suppléant du député, de M.Norbert Chaplain en charge des transports à Sète Agglopôle Méditerranée, de Mme Fabre de Roussac conseillère départementale et adjointe chargée du tourisme, de M.Bernard Danis délégué aux ports, d'employés et membres du conseil portuaire, de la Mission locale d'insertion (MLI) et de nombreux invités que ces 2 jeunes gens ont présenté leur bateau et évoqué leur cursus en remerciant les partenaires qui les ont soutenus et encouragés pour que ce projet aboutisse.
Sophiane a pu percevoir une aide de travailleur handicapé par la FIPHFP, ils ont bénéficié d'une aide du Crédit Agricole, la ville de Marseillan a favorisé les formations de Sophiane et leur prête un local sur le port pour démarrer leur activité et Sète Agglopôle Méditerranée est partenaire pour la navette gratuite Marseillan-Ville et Marseillan-Plage durant la saison estivale qui permettra de transporter les personnes les mardis sur les 2 grands marchés.
Ajoutons  également le partenariat de la Boutique du Bitterois, la Jeune Chambre Economique Noilly Prat et la Ferme Marine.
Mais comme l'ont souligné le maire Yves Michel et M.Chaplain cette concrétisation en sus de ces soutiens, c'est grâce à leur courage et leur ténacité,  car il en  en fallu pour faire les démarches, suivre les formations validantes et convaincre les instances de la légitimité de ce moyen de transport.
Sophiane et Charles ont démarré leur activité avec l'évènement "Escale à Sète" et assuré 3 navettes aller-retour pendant cette manifestation et les retours ont été très positifs.
Ils proposent des sorties à la carte pendant la moyenne saison et 6 promenades par jour pendant l'été pour faire découvrir l'île de Brescou, les parcs à huîtres, et même déguster ce délicieux produit de la mer en admirant un beau coucher de soleil sur la lagune.
Un moyen de transport doux et agréable pendant la belle saison pour profiter pleinement  de ce magnifique territoire à la croisée des voies de la Méditerranée, de l'Etang de Thau et du Canal du Midi, et pour saluer cette belle initiative on leur souhaite bon vent et bon cap.


C.Gressier

Ouvrages sur Marseillan


La légende attribue la fondation de Marseillan à des commerçants de Marseille qui furent les premiers à installer des comptoirs commerciaux autour de notre bassin. Grâce à sa situation exceptionnelle entre mer, vignes et étang, Marseillan a su allier l'attrait d'une station balnéaire, avec sa plage de sable fin, à son folklore et ses pêches traditionnelles. La vigne apportée par les Phocéens a toujours permis de produire des vins de très grande qualité.
A l'aide de 230 cartes postales et photographies anciennes, l'auteur nous emmène à la rencontre des artisans, commerçants et autres petits métiers qui ont animé la cité au bénéfice de ses habitants. Passionné par la recherche iconographique et l'histoire populaire de Marseillan, Jean-Vincent Molino travaille depuis 40 ans à la sauvegarde de ce patrimoine local que certains ont connu ou méconnu, espérant retracer le charme, l'ambiance et les souvenirs de ces époques aujourd'hui révolues. > Marseillan parJean-Vincent Molino

Pour être complet, il faut signaler un livre rare et difficile à trouver aujourd'hui, réalisé par des amoureux du village avec la collection iconographique exceptionnelle de Monsieur Jean-Vincent Molino. "Marseillan d'hier et d'aujourd'hui" (Les Editions du Mistral).

 

Avec l'APAVH, Voyou, le beau chat, est à l'adoption

voyouIMG_9578

"L'histoire de ma courte année de vie est triste, comme celle de milliers d'autres animaux sur cette pauvre planète. J'ai très certainement été donné lorsque j'étais un bébé à n'importe qui. Une fois que j'ai passé l'âge d'être un tout petit, je n'ai plus intéressé les membres de la famille. Du grand classique chez les humains. Ils m'ont donc tout simplement abandonné comme si c'était un acte normal et absolument pas grave. Un acte anodin dans de pauvres esprits. Je suis resté de long mois dehors... j'avais très faim et j'étais blessé. Je manquais énormément d'amour, je cherchais à rentrer chez des voisins, je cherchais désespérément une personne qui allait enfin me voir, je cherchais de l'aide tout simplement. ""J'ai mis du temps à en trouver... mon désarroi ne faisait que grandir... jusqu'à ce qu'une personne se mobilise enfin pour moi et contacte l'association. Merci du fond de mon petit coeur à cette personne. Ce fût la fin de mon calvaire de chat de rue. Depuis quelques semaines auprès de famille d'accueil, je revis ! Je suis enfin épanoui, je reçois enfin l'amour que je mérite et croyez moi je leur fais des milliers de ronrons et de bisous. Je suis devenu zen, tranquille, je ne suis plus inquiet( la preuve, je dors en montrant mon ventre ce qui est signe pour le chat d'une parfaite confiance)..."

» associations