Les trophées du sport 2018

 

   

C'est vendredi soir à 21h30 salle Paul Arnaud que s'est déroulée cette cérémonie annuelle qui consacre un club sportif.
Cette année dans le cadre des 30 ans de jumelage avec Caudete, la marraine de cette soirée dédiée au sport était la championne de lutte caudetane Ainhoa Santa Maria Sanchez accompagnée de son compagnon et entraîneur Javier Requena, de Mme Maïté Requena (chargée du jumelage Caudete Marseillan) et de son mari  et ils ont fait ce long déplacement pour être présents à cette cérémonie.
Ainhoa, cette belle jeune femme de 31 ans possède déjà un palmarès impressionnant :
2015 : médaille de bronze de lutte libre féminine
2016: médaille de bronze lutte libre féminine et médaille d'or en lutte grappling, 5ème aux championnats Europe de lutte grappling
2017: médaille d'argent de lutte libre féminine
2018: médaille d'or de lutte libre féminine
10 clubs  participant à des championnats étaient sélectionnés :
Le Boxing-Club de Marseillan (lauréat Sylvain Santubéry, Présidente Jade Patrac), le Cercle de Voile Marseillanais (lauréat Raphaël Bizieux, Président François Bottraud) le Crabe Sportif Marseillanais (lauréat équipe départementale 5, Présidente Shirley Richard) l'école de karaté de Marseillan(lauréat Brice Cantaloube, Président Johann Grosso), la Lance Olympique Marseillanaise (lauréat Equipe des bénévoles, Pré)sident André Figuéras) les Sea-dragons ( lauréat Michaël Fortin, Président Pascal Dutilleux) le Crabe Roulant (lauréat et Président Jean-Paul Lathuillère représenté par Danien Sendra), Marseillan Judo (lauréat et Président Hervé Navarro représenté par Louis Loup) Marseillan tennis de table(lauréat Lionel Quillet, Président Patrick Lefèvre) Volley-Club Marseillan (lauréat et Président Jean-Louis Olivier représenté par Delphine Hurtado) Tennis-Club de Marseillan (lauréat Equipe 1 hommes, Président Nathanaël Riou).
Cette soirée était orchestrée par le présentateur Jean-Maxime. Les nominés appelés à tour de rôle présentaient le club et sur les écrans  on pouvait voir une diffusion des moments forts de cette année sportive.
Un hommage a été rendu au Président de la Lance Olympique marseillanaise  M.Didier Deguitre disparu cette année.
Le maire Yves Michel a remercié les dirigeants bénévoles pour leur engagement, leurs résultats, leur rôle éducatif pour la jeunesse de Marseillan, et s'est réjoui de la présence des représentants de Caudete pour cette 30ème année de jumelage avec cette ville étroitement liée avec Marseillan en raison d'une forte population d'origine caudetane. L'adjoint aux sports Ludovic Fabre  a rappelé  le rôle et l'importance de ce tissu associatif sportif pour la commune, puis avec d'autres élus ont remis les coupes avant que ne soit dévoilé le nom du sportif récompensé par le trophée 2018: M.Olivier Président du Volley Club Marseillanais dont c'était la dernière prestation cette année après 28 ans de présidence qui a remercié la municipalité pour l'octroi de subvention et les employés de mairie pour le soutien logistique sans lesquels la pérennité du club n'aurait pas été possible.
Pour la clôture de cette soirée, Ainhoa a félicité les sportifs, leur a souhaité une bonne continuation et a ajouté qu'elle avait apprécié  la ville de Marseillan qu'elle ne connaissait pas.



C.Gressier


Ouvrages sur Marseillan


La légende attribue la fondation de Marseillan à des commerçants de Marseille qui furent les premiers à installer des comptoirs commerciaux autour de notre bassin. Grâce à sa situation exceptionnelle entre mer, vignes et étang, Marseillan a su allier l'attrait d'une station balnéaire, avec sa plage de sable fin, à son folklore et ses pêches traditionnelles. La vigne apportée par les Phocéens a toujours permis de produire des vins de très grande qualité.
A l'aide de 230 cartes postales et photographies anciennes, l'auteur nous emmène à la rencontre des artisans, commerçants et autres petits métiers qui ont animé la cité au bénéfice de ses habitants. Passionné par la recherche iconographique et l'histoire populaire de Marseillan, Jean-Vincent Molino travaille depuis 40 ans à la sauvegarde de ce patrimoine local que certains ont connu ou méconnu, espérant retracer le charme, l'ambiance et les souvenirs de ces époques aujourd'hui révolues. > Marseillan parJean-Vincent Molino

Pour être complet, il faut signaler un livre rare et difficile à trouver aujourd'hui, réalisé par des amoureux du village avec la collection iconographique exceptionnelle de Monsieur Jean-Vincent Molino. "Marseillan d'hier et d'aujourd'hui" (Les Editions du Mistral).

 

Avec l'APAVH, Joe, la fripouille , est à l'adoption

joeIMG_0437Après avoir alerté les vétérinaires, les dianes de chasse les plus proches, mis des annonces, il a bien fallu se rendre à l’évidence personne ne recherchait notre poilu ! Avec sa bouille de chien abandonné et son air de rien, on l’a tout d’abord appelé « Le Chien Marcel », et puis c’était un peu long alors ce fut « Plumeau » finalement 3 jours plus tard c’est Joe qui s’est imposé ! Et ça lui va super bien. Quand Joe est arrivé en famille d’accueil, il n’en menait pas large…les 8 autres chiens l’ont niflé, reniflé. Il était tout kiki à côté. Joe est typé Bleu de Gascogne, mais plutôt version mini! Le Bleu qui n’a pas grandi. Allez savoir pourquoi, il s’est pris d’affection pour le grand Roch qui fait environ 3 fois son poids ! Seulement les premiers temps Roch appréciait très moyennement ce zébulon qui le suivait partout alors il le lui a fait savoir avec force claquements de mâchoires et grognements…nous avons laissé faire. Encore une fois grogner est un mode de communication, même si nous avions peur que le gros nous le coupe en deux… Roch regardait Joe comme si c’était un insecte, un ouistiti qui l’agaçait...

» associations