Anniversaire au Recantou

 

   

Samedi 30 juin c'était le 1er anniversaire de l'espace Pierre Gonzalez inauguré l'an dernier le 1er juillet 2017, un espace destiné à agrandir le musée Le Recantou dels pompiers ( le coin du pompier) sis à la zone industrielle de Marseillan, propriété de Michel Tobal.
Michel est un homme passionné, ancien pompier de Paris, pompier volontaire dévoué à la cause humanitaire, qui, grâce à son altruisme a développé non seulement un noyau amical mais un véritable réseau d'aide aux populations démunies d'Afrique, du Grand Comore, du Sénégal, Madagascar, par la collecte de matériel obsolète pour nos pays riches mais indispensable à ces populations.
Son musée également ne cesse de croître et de s'enrichir d'année en année, et c'est un bonheur pour ceux qui ont fait don de ces objets de les voir revivre et trouver une place significative au Recantou.
Michel a expliqué qu'il avait donné le nom de Pierre Gonzalez à l'espace, une personne bien vivante et active, car trop souvent on honore des personnes disparues, et là c'est le Président de l'OCDPC ( Observatoire Citoyen de Défense et Protection Civiles) qu'il a tenu à honorer, un ancien officier des sapeurs-pompiers de Paris (25 ans de service) et qui a travaillé avec M.Sarkozy et Mme Alliot Marie.
Il lui apporte  son soutien dans son action et la tenue de son musée avec les dons de nombreux objets et tenues qui lui ont appartenu pendant son activité et que l'on peut voir dans l'espace qui porte son nom.
Michel a remercié les pompiers de l'Hérault, du Gard, de Mazamet, de Perpignan, Mme Meunier de la région Paca, pour leur présence et les nombreux amis venus pour la circonstance et  a expliqué l'origine du blason catalan   : le roi Charles le Chauve aurait trempé les doigts dans la plaie de son vassal Guifred le Velu et laissé les traces de 4 doigts ensanglantés sur un bouclier doré qui se trouvait près de sa couche.
Avant de lui donner la parole, il a remercié  le maire Yves Michel, le département de l'Hérault pour leurs subventions qui lui permettent de faire avancer ses missions et d'acheminer le matériel collecté, fauteuils roulants, médicaments etc.
Le maire Yves Michel s'est dit très heureux de compter cette association dans sa commune, une association qui, par son action, participe au rayonnement de la France. Il a salué l'engagement fort des pompiers et comme M.Tobal l'avait fait précédemment a également remercié la presse.
M.Gonzalez s'est alors exprimé en disant son plaisir d'être là un an plus tard et il a appelé à ses côtés des récipiendaires qui se sont vus octroyer des médailles.
Médaille  Défense et Protection civiles :
Or, au Lieutenant Bissière ( plus de 50 ans de services) sapeur-pompier au SDIS du Gard, administrateur émérite de l'oeuvre des pupilles orphelins des sapeurs-pompiers de France.
Vermeil à :
M.Geshors Yann (plus de 25 ans de services)
M.Gressier Jean (30 ans de service au BMP de Marseille)
Lieutenant Mauduech Frédéric (plus de 25 ans de services) pompier au SDIS 34
Argent :
Mme Gressier Claude (plus de 30 ans de services )
Insigne des services citoyens:
Lieutenant Piette Alexis (plus de 30 ans de services) sapeur-pompier au SDIS du Gard, Président de l'Union Départementale des sapeurs-pompiers.
M.Sabarthes Michel (plus de 40 ans de services) Président d'association patriotique et éminent défenseur de la mémoire.
Michel, dont c'était l'anniversaire le lendemain a reçu des beaux cadeaux de la part de M.Gonzalez : une  superbe maquette de l'hélicoptère de la sécurité civile (cadeau offert à M.Gonzalez lors de son départ à la retraite)  le drapeau des Nations Unies et une fourragère.
Cet anniversaire émouvant  et solennel a été également festif avec la souriante présence de la jolie Claudia Quatreffages qui a ravi l'assistance avec une magnifique démonstration de flamenco accompagnée en musique par Tony Patrac et son fils.


C.Gressier

 

Ouvrages sur Marseillan


La légende attribue la fondation de Marseillan à des commerçants de Marseille qui furent les premiers à installer des comptoirs commerciaux autour de notre bassin. Grâce à sa situation exceptionnelle entre mer, vignes et étang, Marseillan a su allier l'attrait d'une station balnéaire, avec sa plage de sable fin, à son folklore et ses pêches traditionnelles. La vigne apportée par les Phocéens a toujours permis de produire des vins de très grande qualité.
A l'aide de 230 cartes postales et photographies anciennes, l'auteur nous emmène à la rencontre des artisans, commerçants et autres petits métiers qui ont animé la cité au bénéfice de ses habitants. Passionné par la recherche iconographique et l'histoire populaire de Marseillan, Jean-Vincent Molino travaille depuis 40 ans à la sauvegarde de ce patrimoine local que certains ont connu ou méconnu, espérant retracer le charme, l'ambiance et les souvenirs de ces époques aujourd'hui révolues. > Marseillan parJean-Vincent Molino

Pour être complet, il faut signaler un livre rare et difficile à trouver aujourd'hui, réalisé par des amoureux du village avec la collection iconographique exceptionnelle de Monsieur Jean-Vincent Molino. "Marseillan d'hier et d'aujourd'hui" (Les Editions du Mistral).